13/08/2014

Scotland, J6, by Didier S.

ecosse2014 087.JPG
Enfin, le Loch Ness, on va tout savoir sur Nessie…
<<-- Non ce n’est pas Nessie !! mais un brave bovidé écossais (race highland). Il faut se méfier de ces animaux qui ne marchent pas toujours tout droit étant souvent nourris des restes des distilleries de whisky. Mais alors Nessie ?ecosse2014 091.JPG D’abord l’ambiance : bien qu’il fasse beau un brouillard quasi perpétuel règne sur le Loch Ness et nous invite à la méditation .Loch-Ness-Monster-Posters.jpg (au loin une bosse, serait-ce Nessie ?)
Le Loch Ness Exhibition Centre va tout nous expliquer. Nous y rencontrons nos collègues, mais une petite catastrophe vient de se passer : en se parquant avec sa passagère sur un devers Ambye a fait tomber sa Triumph 800 qui a fait s’étaler comme un jeu de dominos 5 panzers BMW du groupe qui étaient alignés comme à la parade, le dernier se payant la portière d’un brave touriste belge.
L’ambiance est donc assez refroidie, mais personne n’est blessé et Ambye accepte tous les torts. Décidément, et Henri le confirmera, la Triumph est fâchée avec les devers, mais aussi pourquoi cette agressivité contre les machines teutonnes ?
A l ‘entrée de l’Exhibition Centre, j’ai entamé les négociations pour un prix de groupe (il faut être 10), et essaie de convaincre les BMWistes de participer mais dégoutés par la chute de leurs engins, ils s’en vont. Finalement je rassemble 8 personnes et le guichetier accepte de nous donner le tarif de groupe et le petit film en français. C’est un vrai film policier où Sherlock Holmes nous aide à découvrir la vérité sur le monstre.
ecosse2014 096.JPGOn vous y conte toutes les recherches entreprises et pourquoi malgré la profondeur du lac (300m) et l’utilisation du Yellow Submarine, le mystère n’est pas résolu, mais il semble quand même que ce n’est pas un plésiosaure . Voir ce lien

ecosse2014 097.JPGNous continuons notre route vers le nord pour prendre notre lunch dans un pub à Cromarty le long d’une baie où les plateformes pétrolières viennent faire leurs réparations. Voulant prendre une photo je m’aperçois que j’ai dû oublier mon appareil à l’Exhibition Centre que je contacte par téléphone. Ils me disent ne rien avoir trouvé. Néanmoins je décide d’abandonner le road-book et de retourner seul au Centre pour y rechercher mon appareil. Heureusement quelqu’un l’avait déposé au guichet. Et je peux rentrer en photographiant le château d’Urquhart et en m’arrêtant au bord du lac.
Ce soir Pierre que j’avais abandonné à Cromarty gagne la petite bouteille de whisky et nous la fera goûter lors de ce dernier crépuscule bien agréable.
Voici TOUTES LES PHOTOS !!!

21:00 Écrit par Alberto | Commentaires (4) | Tags : ecosse 2014 didier

11/08/2014

Scotland, J5, by Didier S. (L'Île de Skye)

Skye Bridge.jpgecosse2014 062.JPGLe 5ème jour Dieu créa les animaux et donc ce devrait être le jour de Nessie, mais non ce sera la visite de l’île de Skye.
Comme les G.O.s prévoient plus de 450km ils ont supprimé les questions-rallye et même nous recommandent de ne pas prendre le bateau, mais de faire l’aller et le retour par le pont de cette fameuse île qui n’en est plus une.
Il fait un peu brumeux, mais c’est de la brume de beau temps.
Le premier site où l’on s’arrête est le bien connu château d’Eilean que vous trouvez sur toutes les cartes postales de l’Ecosse.
ecosse2014 065.JPGecosse2014 072.JPGC’est lui qui garde l’entrée de l’île qui a un passé particulier étant restée Viking jusqu’au moyen-âge. Ensuite elle a servi de refuge aux princes écossais pourchassés par les anglais pour finir bien entendu par se rendre . C’est un très beau coin avec des montagnes escarpées et des lacs déserts, ou des falaises comme Old Man of Storr.
ecosse2014 081.JPGOn a fait le tour de l’île sans oublier le Bokrijk local, ni le pont de Sligachan juste avant de s’arrêter boire un verre en face de l’île de Raasay dans un hôtel bien chic (The Sconser Lodge), parquant nos motos à côté des cabriolets Jaguar en salivant devant les langoustines de la carte. Hélas nous n’avions pas le temps de traîner…

22:55 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : ecosse 2014 didier

Scotland, J4, by Didier S.

Peut-être vous attendiez vous à ce que je démarre le compte-rendu de mon voyage en Forêt-Noire ? Et bien, non ! Je suis encore en train de sécher après avoir "essuyé" 2 orages sur la route du retour !
Voici donc de quoi vous faire voyager/patienter, le temps que mon esprit redevienne +/- étanche ;-))

Nous entamons aujourd’hui la boucle Est, mais au petit déjeuner on a demandé qui voulait du haggis ce soir. Je me suis inscrit et on verra tout à l’heure. Nous voilà parti vers le Ben Nevis (la plus haute montagne de Grande Bretagne : 1344 m).
Toujours la belle A82, mais cette fois le but est la distillerie de whiskey de Dahlwinnie . Nous y sommes entrés et avons humé l’air alcoolisé mais la visité étant payante (8 livres), nous avons préféré dépenser 11 livres à acheter une petite bouteille de 15 ans d’âge qui nous réchauffera si jamais la température descendait (ce qui ne sera pas le cas). Et nous filons à jeun vers les ecosse2014 044.JPGchutes de Briar qui sont un endroit de pèlerinage où les poètes anglais venaient chercher l’inspiration. Pas loin de là nous déjeunerons en achetant comme dessert d’excellentes cerises écossaises.
Pas loin non plus le château de Blair
(voir lien) qui pour une fois n’est pas gris mais peint en blanc, cela nous change des forteresses médiévales.
Bien que nous ne visitions ni le parc, ni le château la gardienne se plie en quatre pour nous aider à répondre aux questions de Pierre-Yves. Comme souvent les châteaux ne se voient pas de la route et il faut payer sa dîme pour rentrer dans le parc , y faire quelques kms avant d’arriver devant la demeure. Finalement c’est très bien et les intérieurs de ces châteaux ont gardé leur charme et leur mobilier (ils ont échappé aux valeurs de la république), mais avec la visite du parc il faut compter au moins deux heures et notre haggis n’attendra pas. Et pourtant la reine Victoria s’y est arrêtée ainsi qu’au point de vue ecosse2014 048.JPG« Queen’s view »
(voir lien) ,où Pierre croyant acheter une bière a pu déguster une boisson aux herbes non alcoolisée et assez pharmaceutique. On avait oublié que les pubs n’ouvrent pas avant 5h et qu’il faut une licence pour vendre ne fut-ce qu’une bière.
ecosse2014 052.JPGOn s’arrêtera encore brièvement au Castle Menziès où l’assistance nous aidera à répondre à une question piège. Puis retour à l’hôtel via les chutes de Dochart pour se préparer à affronter le haggis.
Ah la panse de brebis farcie…Un humoriste français a dit « Quand je l’ai vue , j’ai cru que c’était de la m…, et que je l’eu goûtée j’ai regretté que ce n’en fut point. » Eh bien pas du tout, le haggis qu’on nous a préparé ressemblait à un Parmentier de viande d’agneau parfumée aux herbes et était très savoureux. Nous sommes parmi les gagnants de la journée, mais le tirage au sort désigne Sacha comme vainqueur de la bouteille de whisky. Bonne nuit et gare aux midges, ces minuscules mouches qui vous mordent au crépuscule.

Quelques liens :

- Blair Castle
- Queen's View
- Menzies Castle

18:26 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : ecosse 2014 didier

05/08/2014

Scotland, J3 afternoon, by Didier S. !!

ecosse2014 030.JPGNous arrivons à Inveraray où se trouve le château utilisé pour la série Downton Abbey. Bientôt vous pourrez visiter la chambre où le valet de pied et la fille de cuisine ont passé leur nuit de noces … Je l’avais visité en 2007 (voir le compte-rendu de François) .ecosse2014 033.JPGA part cela Inveraray est un joli petit port où nous avons mangé une «Baguette with Ham and Cheese » qui n’était rien d’autre qu’une tartine de pain gris bien frais.
On continue vers Oban en passant par le jardin botanique de Crarae : des eucalyptus mais pas de koalas.
On arrive à un pont sur le canal de Crinan où il faut dire combien de bateaux y passent par an : un bonhomme se précipite vers nous en criant "three thousands" sans que nous lui ayons rien demandé. J’ai essayé de le convaincre de crier "two thousands" aux autres, mais sans succès.
Un magnifique spectacle nous attend : un vapeur d’époque passe une écluse manœuvrée à la main, l’éclusier dirige la manœuvre mais les plaisanciers doivent s’arcbouter sur les leviers qui ouvrent et ferment progressivement les portes de l’écluse.ecosse2014 036.JPG
On poursuit le long de ce canal jusqu’au petit port de Crinan qui ma foi, fait bien breton.
Il fait toujours splendide (25°C) et nous continuons vers Oban en patientant devant un pont tournant (les plaisanciers ont priorité…). On en oublie presque que tous ces lochs communiquent avec la mer.ecosse2014 043.JPG
Et on rentre bien sagement. On n’a pas gagné la 1ère étape du rallye, mais très généreusement les vainqueurs vont partager la petite bouteille de whisky le soir sur la terrasse, mais gare aux midges.
Demain vous en saurez plus.


Voici les liens à suivre :

- Kilchum Castle
- Inveraray
- Crarae garden
- Crinan

19:32 Écrit par Alberto | Commentaires (1) | Tags : ecosse 2014 didier

04/08/2014

Scotland, J3 morning, by Didier S. !

Le troisième jour une boucle Sud est prévue après notre « Traditional British Breakfast ». Personnellement je me contente de « bacon and tomatoes ». Comme mon voisin Pierre se prend pour Alberto absent et drague la serveuse, nous sommes tous les deux copieusement servis.
Le roadbook comprend comme souvent chez Cap Moto un petit rallye touristique avec des questions, les gagnants pouvant gagner une petite bouteille de whisky.ecosse2014 014.JPG Donc on regarde bien partout et notamment en s’arrêtant à Kinlochleven, petite localité minière qui transformait la bauxite en aluminium grâce à l’électricité produite par cette turbine.
ecosse2014 021.JPGMais très vite le roadbook nous emmène en forêt le long d’un torrent par un chemin caillouteux. Question piège : quelle est la particularité géologique de ces rochers ? Nous nous croyons très savants en répondant qu’il s’agit de roche du Calédonien, alors qu’il fallait simplement dire qu’elles étaient trouées par la rivière. Nous avons ainsi raté la bouteille de whisky alors que notre réponse était bonne, mais la question mal posée, il aurait fallu parler de particularité « morphologique ».ecosse2014 023.JPG
Nous nous croyons déjà vainqueurs et continuons le rallye. Il faut maintenant connaître le nom du seigneur du château de Kilchum et pour ce faire se taper 3km à pied à travers tout. . De retour avec la réponse on rencontre la bande à Neila, qui me demande la réponse et quand je lui dit qu’il s’agit d’un Campbell pas celui de la soupe mais lequel, perfide elle me dit « Oui, tu vas dire que ton grand âge fait des siennes et que tu ne te rappelles plus ». Le respect se perd dans les digitales…

21:28 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : ecosse 2014 didier

03/08/2014

Scotland, J1 & 2, by Didier S. !!

ecosse2014 003.JPGL’Ecosse çà commence par la traversée de la Hollande et le bateau Ijmuiden-Newcastle. On avait rendez-vous sur l’autoroute près d’Aerschot.ecosse2014 004.JPG Pierre-Yves et Paul nous attendant à Newcastle, c’est Ambroise (dit Ambie) avec sa nouvelle Tiger 800XC qui prenait les présences. Son bulletin de loto rempli, je suis parti avec Pierre qui allait partager ma cabine. Pierre roule avec une nouvelle Triumph 1200 Explorer.
Heureusement la traversée de la Hollande sous 32°C était tout à fait bucolique (petits bois,digues,bacs) et s’est déroulée sans heurts sauf que quelques-uns ont souffert de la chaleur.
Beau bateau danois, repas avec un verre de vin et cabines par deux, donc tout confort. Mer hyper calme avec au loin soit des éoliennes, soit en approchant du Nord de l’Angleterre des plateformes pétrolières.
Accueil à Newcastle, on aurait dit des vieux copains qui ne s’étaient plus vu de puis un an. Temps toujours splendide. Et on est parti par la vallée traditionnelle de la Tweed sans oublier de s’arrêter aux Scottish borders et d’apprendre que l’Union Jack est en fait la fusion de la croix de St André écossaise et de celle de St Georges anglaise.
Après avoir contourné Glasgow on arrive chez les Pictes (ainsi nommés par les Romains, car ils se peignaient le visage),lomondluss.jpg on suit le Loch Lomond (patrie du whisky du capitaine Haddock) et on s’arrête le long de la plage de Luss. Il fait toujours beau et on déguste une glace et pourtant le long de la route des panneaux préviennent « Heavy rain ». Will it rain cats and dogs ? Non même pas un bruit d’orage. Lorsque j’ai interrogé la réceptionniste de l’hôtel sur la raison de ce message alarmant elle m’a dit « C’est pour dégouter les Anglais et les dissuader de nous envahir ». Les Ecossais ont donc bien été contaminés par l’humour britannique.
ecosse2014 010.JPGAvant d’arriver à notre hôtel à Fort William, il nous reste à parcourir Glen Coe (vallée de la Coe) par une route impeccable et quasi déserte(l’A82). Une bonne façon de nous mettre dans la magie écossaise. L’hôtel est bien placé le long d’un loch et aucun bruit pendant la nuit. C’est un hôtel qui reçoit des cars de pensionnés pour qui le soir, un danseur fait quelques valses avant de les convier à dépenser leurs sous au bingo. Nous ne serons pas toujours dans le ton surtout quand on chantera la Brabançonne le soir du 21 juillet, ou quand un membre de l’assistance voudra nous montrer que le kilt lui sied si bien. (je n’ai pas la photo…)

19:24 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : ecosse 2014 didier