02/07/2014

Entre Bretagne et Luxembourg ... et ratatam

IMG_9748.JPGLe Pouldu c'était le mercredi, entre coquillages et crustacés et le soleil pour témoin comme disent les 2 chansons bien connues ...
Le lendemain, nous avions rendez-vous avec nos amis Christine et François qui séjournaient à Arzon, un rendez-vous fixé avant nos départs pour la Bretagne et devant la crêperie "Le Vahiné" à Locmariaquer. Ils sont venus à vélo et ont pris le bac pour la petite traversée. On a pris le plat du jour, à base de poisson, c'est dire que François a pris autre chose, une salade à base de ... hum ... feuilles vertes ;-) Nous sommes restés longtemps ensemble. On aurait même pu passer tout l'après-midi là, à deviser sur tout en général et sur rien en particulier, tant le moment était plaisant ...
Finalement, vers 16h30 je crois, on a quitté le restaurant que nous avions choisi, juste en face de la crêperie. Christine et François sont partis faire une petite reconnaissance à vélo jusqu'à un site de mégalithes que je leur avais signalé, tandis que ma Josée et moi, nous nous sommes arrêtés à La Trinité-sur-Mer où nous avons acheté quelques produits locaux (du gâteau et du cidre) avant de nous offrir une dernière fois Quiberon et sa côte sauvage, dont on ne se lasse pas : il y a ceux "qui bronzent" et ceux QuiBeron comme disait l'autre !
Le vendredi, veille de notre départ, on l'a jouée cool. On a mis nos chaussures de marche, on s'est pointé à l'office du tourisme et on a demandé ce qu'il y avait à voir dans les environs. On a un peu ramé pour trouver le point de départ mais une fois sur la bonne voie, nous avons été jusqu'au Manoir de Kércadio puis, par des petits chemins de traverse, nous sommes arrivés au Château de Kéravéon, belle et grande bâtisse entourée d'un parc de 20 hectares, planté d'une "île d'amour" où il régnait une quiétude abyssale. Il est des endroits enchanteurs qui exhalent tout leur charme en basse saison ... La randonnée empruntait quelques petites rues flanquées de splendides maisons, blanches ou beiges pour la plupart, entourées de jardins colorés, superbement entretenus et peuplés de magnifiques hortensias ainsi que d'autres parterres de fleurs qui rivalisaient de beauté. Enchanteur, je vous dis !!
Au retour, après un bon repas, nous avons entrepris le nettoyage consciencieux du gîte et avons "pré-bouclé" les bagages ...
Réveil à 7h00 le lendemain matin, lever à 7h30 après la demi-heure académique, petit-déjeuner, fermeture définitive des valises, appel à Mme Delanoë pour "l'état des lieux" et la restitution des clés et départ à, pffff, presque 10 heures pour 800 bornes de route. Si nous avions ... essuyé quelques gouttes de pluie (de beau temps !) le vendredi, ce matin il pleuvait déjà de façon plus ... humide et ça nous a suivi tout au long du voyage avec parfois des averses intenses au point que les essuie-glaces ne suivaient plus !! A un moment mon GSM (portable pour les français) m'a averti de l'arrivée d'un message : "Ayez l'obligeance de faire demi-tour et revenir pour ramener le beau temps. S'il vous-plaît bien."
C'était François qui nous soupçonnait d'avoir emporté le soleil dans nos bagages ;-)
Nous nous sommes arrêtés à Saint-James, au restaurant de l'hôtel Saint-Jacques, pour le repas du midi. J'ai pris une belle andouillette grillée et ce ne fut pas un mauvais trip ;-)
Bien plus tard, ma Josée n'étant pas plus pressée que ça de rentrer, c'est à Thulin que nous avons parqué la voiture, dans le parking du restaurant "Da Claudio" où nous avons mangé une excellente escalope maison. Il était plus de 22h30 quand nous avons enfin franchi la grille de la maison, douce maison comme disent les britons !!
Juste un coup d'oeil aux e-mails du jour pour constater que Cap Moto n'avait encore rien envoyé concernant le mini-trip au Luxembourg et de voir que Gull s'en inquiétait !!

22:39 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : bretagne 2014

01/07/2014

Entre Bretagne et Luxembourg ...

IMG_9429.JPGDe retour de vacances en Bretagne, je n'ai QU'UNE chose à dire ... Hein ? UNE SEULE chose ?? Oui mais non, c'est un peu court jeune homme ... S'il n'y avait, en effet, qu'un seul mot à dire ça serait le mot "charmé". J'ai été charmé par cette région de France. Evidemment, la météo était avec nous car, à part un semblant de début de timide crachin le vendredi, veille de notre retour, on a eu grand beau !! Pour le même prix, les cordes, les hallebardes, les cats and dogs, le ciel tout entier auraient pu nous tomber sur la tête, et nous n'aurions pas pu profiter pleinement des beautés offertes par ce bras tendu vers l'Atlantique ...
Malgré les 25-27-28 degrés souvent affichés par le thermomètre, on n'a pas fait du tourisme idiot, ni en lézardant sur la plage, ni en s'abritant à l'ombre du petit gîte sympa que nous louions. Arrivés le samedi soir, nous nous sommes levés tôt le dimanche : courses à l'Intermarché local le matin, crochet par la plage d'Erdeven en début d'après-midi, puis Quiberon son centre et sa côte sauvage en début de soirée, une côte sauvage de toute beauté même si elle l'est encore plus paraît-il lorsqu'il y a tempête (!!)
Le lundi, conseillés par Mme Delanoë, propriétaire du gîte, on est allé sur le marché d'Auray avec un crochet par un "parc" à mégalithes à l'entrée du village où nous résidions. Très grand marché que celui d'Auray : ça faisait des lustres que je n'avais plus mis les pieds sur un marché ... et que je ne m'étais plus fait marcher sur les pieds d'ailleurs ;-)) Des tas de produits de bouche, locaux, bios, artisanaux, des poules, des poussins, des lapins, tous vivants alors que, sauf erreur, c'est interdit chez nous depuis belle burette, des produits originaux, tels ces insectes grillés ou enfermés dans des bouteilles de rhum, des maraîchers venus des Dom Tom pour servir leur espadon combava ou leur rougail saucisse ...
Tout cela eut le don de nous ouvrir l'appétit, pas les insectes hein, l'espadon dites-donc, et après être descendus jusqu'au port de Saint-Goustan et y avoir flâné un peu, nous nous sommes installés en terrasse, au "Rive gauche", et nous nous sommes régalés de produits de la mer, si généreuse pour les ... amateurs de produits de la mer, n'est-ce pas François ;-))
Plus tard, nous avons crocheté par Carnac mais nous ne nous sommes pas égarés dans les alignements de mégalithes, nous avons préféré nous balader dans le centre ville, plus animé n'est-il pas : y a rien de vivant autour des vieilles pierres, toutes porteuses d'histoire soient-elles !!
Le mardi nous sommes partis à l'est, voir s'il y avait du nouveau : Etel, Belz et la maison du gardien du parc ostréicole plantée sur un banc de sable, Port-Blanc et le restaurant "Er Lannic" conseillé par Le Routard, Arradon et sa pointe, puis Vannes, ses remparts et ses jardins fleuris, puis encore Malestroit et enfin la Gacilly, de très jolis villages plantés dans une splendide nature ...
Mardi l'est, mercredi, petite pointe vers le nord : Port-Louis, Lorient dans son écrin (?) mais sans vieilles et précieuses pierres, la ville ayant été rasée à 95 % par les allemands lors de la 2ème guerre mondiale, retour vers la côte via Ploemeur jusque Le Pouldu et une petite sieste, les orteils en éventail au bord de l'océan !!

23:16 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : bretagne 2014