05/01/2018

Le selfie, maladie mentale ...

TOTO A  LA MER.jpg
Lu dans le Télémoustique du 27/12/2017

Que ce soit face aux monuments les plus célèbres de notre planète ou dans l'intimité de notre maison, un nouveau mal ronge la population : le selfitis. Selon une très sérieuse étude publiée dans l'International Journal of Mental Health and Addiction, l'addiction aux selfies peut désormais être classée dans la catégorie des maladies mentales.
Cette tendance, analysée par des chercheurs de l'université de Nottingham Trent au Royaume-Uni et la Thiagarajar School of Management, serait symptomatique d'un grand sentiment d'insécurité en soi. Réalisée sur un panel de 400 personnes en Inde, le pays qui compte le plus de morts dues à un selfie,
[NDLR : on ne dit rien de la relation de cause à effet dans l'article] cette étude rapporte trois stades d'addiction. Pour le chercheur Janarthanan Balakrishnan, "typiquement les personnes qui souffrent de cette condition on très peu confiance en elles et essaient de s'intégrer au groupe de leurs pairs. Elles peuvent manifester des symptômes similaires à d'autres comportements potentiellement addictifs." On ne like pas.
M.F.
, ces lettres étant les initiales du (ou de la) journaliste qui rapporte ces faits.

J'avais envie d'y aller d'un commentaire et de précisions mais je sens qu'on est en terrain glissant et ... je m'abstiendrai.
NO COMMENT par conséquent de peur d'encore donner l'impression de tirer la couverture à moi !

A propos de couverture, les températures vont plonger vers le 0 ce week-end : ne vous faites pas surprendre par la bise, comme la cigale de la fable ...

13:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Écrire un commentaire