06/10/2017

Cévennes, épilogue (?)

cévennes 2017Epilogue ?? Epi ... zut !!
Il n'y a en fait rien à ajouter : le récit est tellement complet que personne n'a trouvé à ajouter quoi que ce soit.
Bon, peut-être qu'ils ne sont que deux ou trois ceux qui ont pris la peine de tout lire. Après tout ça les regarde, tous ces autres qui sont passés à côté de ce chef-d'oeuvre de narration.
Cela dit, un peu comme Paul d'Europamoto se plaint parfois que son livre d'or dort, je reste également un peu déçu par le manque de réactions suscitées par mes notes. En même temps, à part des commentaires dithyrambiques d'un côté comme de l'autre, que voulez-vous dire ? Les gens, en général, ont la parole bien plus facile pour démolir que pour encenser.
Comme disait l'autre, autant se complaire dans l'autosatisfaction ou la motosatisfaction suivant le moyen de locomotion utilisé, on n'est jamais mieux servis que par soi-même ...
Pour en revenir malgré tout au voyage dont question en objet, dire que tout était parfait équivaudrait à mentir, c'est sûr.
Rien ni personne n'est parfait en ce bas monde et ce n'est pas un voyage dans les Cévennes avec le meilleur GéO que je connaisse qui fera exception à la règle !
Et puisqu'on parle de règle, une de celles que j'essaye d'appliquer est la bienveillance, tout le contraire du manichéisme qui veut que les choses soient blanches ou noires, pour le KKK elles sont d'ailleurs blanches ou blanches ce qui va bien plus loin que le simple ostracisme dont on est parfois la victime ou l'instigateur ...
Cette phrase, comme "les disques demandés" d'une époque lointaine, est dédiée à l'ami Xavier qui en comprendra la drôlerie, pff pff
Je vais vous avouer un truc que j'ai déjà dit à quelqu'un, je ne sais plus à qui, lors du voyage. Faut dire que je bavarde avec tout le monde, mais pas avec n'importe qui, non !
Aussi loin que je sois concerné, je dirais que pas moins de 80-90% de la réussite d'un voyage est déjà acquise au départ, dès lors que je peux rouler à moto et que les routes empruntées procurent un certain plaisir. Oh, pas tout le temps car c'est impossible et ce ne serait pas tenable à moins de se gaver de Viagra (?). Le reste, ce sont les hôtels, les repas, la compagnie, toutes choses relativement secondaires à mes yeux de bigleux, sauf peut-être ... les hôtels, les repas et aussi la compagnie mais, bon, je n'épiloguerai pas là-dessus ;-)
En définitive, on est quand même là pour passer de bons moments, non ? Autant se fendre la gueule que de disserter sur l'évolution du CAC40, de la réduction des droits de succession, ou que sais-je encore de bien rigolo ... Non que je sois contre le débat, voyez, mais à un moment faut arrêter de se prendre la tête et aller de l'avant, et vite de préférence !
Ainsi donc le rideau tombe tout doucement sur une saison de plus en compagnie de la Tiger.
En ce qui concerne EUROPAMOTO, la dernière "activité" concerne le souper (un dîner tardif pour nos amis français) qui se tiendra une fois encore à la brasserie "La ville de Wavre", à Thorembais-Saint-Trond, le 18 novembre à 20 heures.
Comme il est indiqué texto sur le site, cette soirée sera dédiée à l'"Epluchage" de la saison écoulée 2017 et présentation du programme 2018.
Faut dire qu'on attend toujours ce moment avec une grande impatience. Cela dit, entre nous hein, quand je regarde en arrière, dans le rétroviseur pour éviter les torticolis, je me dis qu'on pourrait repasser les plats de 2017. Je m'explique.
Cinq voyages étaient au programme 2017 et je n'ai participé qu'à deux d'entre eux. Sachant que j'ai raté la "Forêt Noire", les "Dolomites italiennes et le Tyrol" ainsi que le "Lake District", je piocherais bien volontiers dans ce "deuxième choix" : te casse pas le fion Paul, remet le même couvert ! De toute façon combien sont ceux qui ont participé à TOUS les voyages ??
Je dis ça, je dis rien bien évidement : ça ne se fait assurément pas sous peine de se couvrir d'opprobre !!
Bon, ceci dit, la saison n'est pas définitivement enterrée, la Toussaint est en effet encore loin !
Déjà, le 8 octobre, une sortie motarde est prévue, à l'instigation d'Henri et Bruno Moto Tour, avec départ à Spy, repas à Tilhay (Fr) et arrivée à Ragnies : je m'y suis inscrit et guette depuis lors les prévisions météorologiques.
Le 22 octobre, une sortie accompagnée est prévue au départ (à 9h30) de la meilleure concession motocycliste qui soit, j'ai nommé "Performance Bike" à Dampremy.
Enfin, "courant octobre", il ne faut pas oublier l'Automnale de Cap Moto dont la date n'était pas encore arrêtée hier encore, tard le soir !
J'ai souvenance aussi de "der des der" et de "der des der des der" qui se tenaient parfois suivant les humeurs et/ou envies de certains. On ne sait jamais qu'on aurait une belle arrière saison mais on sait tous qu'il n'y a plus de saison sauf peut-être sur certaines pizza ...
Bientôt se tiendra le Salon EICMA (à Milan du 7 au 12 novembre) et certaines nouveautés n'ont pas attendu l'ouverture prochaine de ses portes pour se montrer au grand jour. On en reparle bien entendu !

17:04 Écrit par Alberto | Commentaires (4) | Tags : cévennes 2017

Commentaires

ne te méprends pas Albertino,on regarde ton blog et je dois dire que c'est un peu de ta faute qu'il n'y a pas beaucoup de commentaires,tout y est remarquablement écrit , même des fois qu'on s'y croirait.
je n'ai pas ta verve (ne pas confondre avec ver_e) alors je me contente de lire toujours avec plaisir.

alain (ex multistrada)

Écrit par : alain | 06/10/2017

Mon cher Alberto. C'est vrai que je m'en veux de ne pas commenter tes croustillants récits. Pourtant, je suis l'un de tes plus fervent lecteur. Je vais voir plusieurs fois par jour même pour voir si ton blog " a bougé!".
Je désespérais même car il aura fallu attendre le 7 de ce mois pour voir enfin ton épi-logue! Je te remercie pour ce fastidieux travail de souvenirs. Merci aussi pour tes éloges et tes critiques. Et même si pour diverses raisons tu n'as fait que 2 voyages, pour moi ce fût un plaisir de t'avoir avec nous. Continue dans cette voie mon ami : ça fait du bien de te lire (sauf quand tu es "acide" ... ) A dimanche sans doute, et qui sait, ... il y aura encore bien une andouille quelque par pour vous faire une der des ders, des ders. ll faut juste que la météo soit avec nous !

Écrit par : Paul | 07/10/2017

2 voyages sur 5, c'est parce que je n'ai jamais eu droit qu'à 20 jours de congés par an et qu'accessoirement j'ai aussi une épouse... que tu verras d'ailleurs au souper !
Quant à l'acidité, c"est juste un problème gastrique, te fais pas de bile.

Écrit par : Alberto | 07/10/2017

ca a été un veritable bonheur que de te lire tout au long de tes recits, ca a permis de voyager aussi meme si l'agrandissement de la maison ne m'a pas permis de vous accompagner cette année
au plaisir de reessayer de nouveaux modeles avec toi
Rudi

Écrit par : RL | 08/10/2017

Écrire un commentaire