20/05/2017

Le Mans, brothers ...

Une FP3 perturbée par la pluie et voilà que, par le hasard des montées sur piste et de l'évolution de celle-ci, des "gros bras" comme PEDROSA, ZARCO, IANNONE, LORENZO et même DOVIZIOSO pourtant bon sur piste humide, se sont retrouvés en Q1 alors que les deux KTM de Pol ESPARGARO et Bradley SMITH et les Ducati d'ABRAHAM et de BAZ par exemple, étaient qualifiées d'office pour la Q2.
Autant dire que la Q1 fut chaude et que les deux places à prendre pour se joindre aux 10 autres pilotes ont été âprement disputées !! BAUTISTA a tenu la corde puis LORENZO, puis BAUTISTA à nouveau, puis ZARCO qui a amélioré 3 fois son temps, puis c'est PEDROSA qui a fait le meilleur temps, puis DOVIZIOSO s'est rappelé aux bons souvenirs de chacun, soufflant la première place à Dani et enfin, alors qu'on croyait l'affaire pliée et alors que ZARCO avait probablement roulé trop longtemps avec ses pneus tendres, il a tout de même réussi à s'intercaler devant l'espagnol pour 69 millièmes : c'est donc DOVIZIOSO et ZARCO qui ont obtenu le visa pour jouer avec les grands ;-)
Quant à la Q2, le même ZARCO a épaté son public une fois encore puisque c'est dans son tout dernier tour qu'il s'est installé sur la 1ère ligne de la grille en devançant Cal CRUTCHLOW de 71 millièmes cette fois.
Voici donc la grille complète pour ce grand prix de France :

1. VINALES (1.31.994) - 2. ROSSI (1.32.100) - 3. ZARCO (1.32.229)
4. CRUTCHLOW (1.32.300) - 5. MARQUEZ (1.32.493) - 6. DOVIZIOSO (1.32.726)
7. REDDING (1.33.119) - 8. P. ESPARGARO (1.33.399) - 9. ABRAHAM (1.33.517)
10. SMITH (1.33.629) - 11. MILLER (1.33.756) - 12. BAZ (1.33.955)
13. PEDROSA - 14. BAUTISTA - 15. FOLGER
16. LORENZO - 17. IANNONE - 18. A. ESPARGARO
19. PETRUCCI - 20. BARBERA - 21. LOWES
22. RABAT - 23. GUINTOLI

Les bleus ont retrouvé leurs couleurs : après la déconvenue de Jerez où VINALES mais surtout ROSSI étaient un peu à la dérive, les voilà revenus au sommet des charts ! J'avoue que je n'ai pas trop suivi ce point particulier mais ce serait dû aux pneus Michelin, revenus aux spécifications de 2016 et par conséquent plus durs, ce qui irait mieux aux Yamaha. La décision avait été mise "aux votes" et 20 pilotes sur 23 auraient choisi cette option.
Pour le reste, je pense que la course vaudra d'être suivie car les dépassements seront nombreux ;-)))
Attention Johann, de ne pas trop te frotter aux "factory" : Lin JARVIS et Valentino n'aiment pas trop ça ...
Perso, je ne pourrai pas la suivre en "direk life" vu que je participe à une sortie organisée par CAP MOTO, le "Cap Moto Tour", une boucle de 266 kilomètres au départ de Wanlin avec retour sur Rochefort : la météo sera de la partie !!
Vous me raconterez la course et je vous raconterai ma sortie, ok ? On se dit quoi ;-)

21:49 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.