13/05/2017

Tracer ... la route !

2017-05-06 12.31.27.jpgAvant de continuer, sachez que ce week-end, c'est au tour du concessionnaire Yamaha d'Arsimont, les établissements Pellegrinelli, de garder ses portes ouvertes, gare aux courants d'air. A l'essai, les Tracer 700 et 900 bien entendu mais aussi la FJR 1300, la XT1200 Ténére, la MT-10 en version "Tourer Edition", les MT-09 et 125, la XV950 Scrambler, la XSR 700, le T-MAX 530 DX et le N-MAX 125.
Sauf erreur, tous ces modèles étaient aussi à l'essai chez Marchandise avec même le scooter à 3 roues, Tricity.
Ainsi donc, le "groupe de Pierre" était revenu de sa ronde de 3/4 d'heure.
Brèves impressions ? "Pas mal, pas mal ! ça roule très bien !!" me dit l'ami Pierre.
Comme souvent, quand je suis confronté à une situation nouvelle, je perds la moitié de mes facultés qui ne sont déjà pas légions. Une fois assis sur la moto, je ne savais pas trop quoi faire : pas de bouton poussoir pour le starter mais un basculeur. Je questionne.
Monsieur Marchandise qui était juste à côté, a mis la clé de contact sur "on", m'a demandé de débrayer, à demandé à Pierre si j'avais déjà conduit une moto (véridique et, je pense, humoristique !) et lancé le bicylindre de la 700 noire qui m'était allouée, gentille allouée ;-))
Comme presque toujours, j'étais le dernier à quitter la concession, suivi du "capitaine-qui-fermait-le convoi" sur une vieille Yamaha Diversion me semble-t-il. J'ai été tout de suite étonné par les vibrations du bicylindre. J'ai perdu ces "good vibrations" depuis que je roule avec le 3 pattes Triumph. Le "stûûûûûûût" avec ça, c'est qu'elles sont présentes à tous les régimes et qu'on a par conséquent jamais vraiment de répit. Pour l'occasion, j'ai relu quelques essais parus ici et là sur la 700 et J-A-M-A-I-S aucun essayeur n'a relevé ce fait là : ça m'étonne car, s'il est en effet plaisant de sentir un moteur vivre sous soi, je me demande si le plaisir persiste tout au long d'une balade de 250-300 bornes voire plus lors d'étapes de liaison au cours d'un voyage par exemple ...
Cela dit, il m'a semblé que ces vibrations ne nuisaient en rien au confort, entendez par là que le reste ne vibre pas, ou à peine : le guidon, les repose-pieds, les rétroviseurs restent parfaitement "stoïques" contrairement à certains autres bicylindres sur des modèles américains ou italiens par exemple ^^
Evidemment, lors d'arrêts feux rouges ou intersections, la circonspection était de mise en ce qui me concerne : pas question de poser les pieds à plat et donc obligation de pencher la machine côté gauche pour prendre appui sur la bonne jambe et de rester débrayé en première, histoire de ne pas devoir redresser la moto pour taper la vitesse quand la voie était libre : tout un art d'être petit ;-)
On n'a pas emprunté de routes spécialement plaisantes mais en 45 minutes dans la périphérie de Charleroi, le contraire eut été difficile. Toutefois, entre les quelques petites routes défoncées et les portions de ring et autoroute, le panaché m'a permis de constater que la 700 avait du répondant, avec un très bon couple dès 2.500 tours environ qui permet de belles reprises, que le confort de suspension et de selle était très correct, que la protection au vent l'était tout autant, malgré un saute-vent malingre, que la boîte permettait de monter les rapports sans débrayer et qu'en usant de "doigté", il était possible de rétrograder pareillement : une bonne boîte japonaise en somme.
Petite digression concernant les saute-vent sachant, entre charentaises, que celui de la 700 est réglable sur + de 6 cm.
Quel est l'effet le plus indésirable du vent sur la progression d'un motard ? 1, 2, 3, ...je compte jusque 10 !
Alors ?
Le B-R-U-I-T... bien entendu. Car pour le reste, le vent contribue à l'impression de vitesse et ça fait partie de la chose motocycliste sinon on n'a qu'à se planquer derrière un pare-brise en verre feuilleté avè le désembuage intégré, voyez ?
Et donc, la solution c'est quoi ?? Je recompte jusqu'à 10 ??? Non, pas un saute-vent "pelle à tarte" comme je l'ai vu sur la 900 de Philippe G. à Beuvardes ni, pire encore, sur la 900 rouge qui était présente aux P.O. du jour. Non, pas un casque prétendument silencieux qui ne fonctionne correctement que si la moto n'est pas équipée ... d'un saute-vent. Dans un cas comme dans l'autre, ce sont des solutions bien plus chères que !! LA SOLUTION !! qui n'est autre que de s'équiper DE BOUCHONS d'oreilles !!!
Hein ? Quoi ?? Qu'est-ce que vous dites ???
Avez-vous essayé d'en porter ???? Vous reviendrez avec vos arguments bidons une fois que vous aurez essayé, ok ?????
Perso, je ne sais plus m'en passer.
Evidemment celui qui a monté un pot AcrapaudinoVitch (adieuuuuuuuu comme le chanterait Mireille Mathieu) à 1000 €, y va pas gâcher son plaisir en se bouchant les portugaises, hein !!
N'importe quoi !! Libre à vous de ne pas l'entendre de cette oreille, on est +/- en démocratie et je ne voudrais pas de malentendus entre nous ...
TRACER 700 TABLEAU BORD.jpgBon, pour en revenir à la 700, trois petits bémols quand même :
-perso, je trouve le tableau de bord plutôt "bon marché" : un petit truc totu riquiqui qui diffuse l'info LCD avec un compte-tours barre-graphe pas très lisible, même si le reste des infos est par contre plutôt clair;
-le commodo gauche m'a aussi semblé totu riquiqui au point que je devais le regarder pour pouvoir "clignoter" correctement;
-les couleurs pas folichonnes de la moto : bleu, rouge et noir et c'est tout ! Aucune fantaisie dans l'approche et le détail, du sérieux, trop sérieux ! La MT-07 dont elle est dérivée est bien mieux servie de ce côté-là ...
Pas trop le temps de tortiller avec l'essai suivant dans la foulée.
Reste qu'on a été un peu retardés car j'ai remarqué qu'un bout de métal s'était invité dans le pneu arrière de la 900.
Petit crochet par l'atelier pour constater que le "plantage" était superficiel et qu'on pouvait reprendre le cours des essais !
Là voilà donc, cette fameuse Tracer 900 dont on ne dit que du bien et qui en donne semble-t-il beaucoup pour son argent ...
Cette fois je n'étais pas le dernier sur la sellette. Au passage et puisqu'on est sur le sujet ^^, sachez qu'elle est réglable mais, au plus bas, on est à 845 mm du sol alors qu'on peut monter à 860 mm. Quoi qu'il en soit, elle m'a semblé plus étroite (et plus fine aussi) que celle de la 700 et, au décompte, je n'étais pas moins "à l'aise" sur la plus grosse. Le capitaine devant, sur sa FJR, moi en 2ème place, Pierre sur la 700 juste derrière et puis les autres ...
Pas de vibrations ici, le 3 pattes ne cogne pas, ça sent l'équilibre parfait. Le commodo gauche est plus ergonomique et comporte, à ce que je sache, un bouton qui permet de naviguer dans la partie droite du tableau de bord qui affiche une série d'informations (au choix) dont le rapport engagé de façon beaucoup plus claire que sur ma Tiger soit-dit en passant.
compteur-yamaha-mt09-tracer_hd.jpgReste qu'une fois encore, j'ai trouvé ce tableau plutôt triste et pas spécialement lisible. Le contraste est moins marqué que sur celui de la 700 dont le fond est blanc plutôt que gris souris ici ... Le compte-tours, barre-graphe est tout aussi peu déchiffrable. Ma Freewind de 1999 avait déjà le même avec, s'il-vous-plaît, une zone ROUGE sur le compte-tours qu'on ne retrouve pas ici :-(
Dommage, dommage, car toutes les infos y sont et même plus qu'il n'en faut apparemment !!
Un bout de droit, le capitaine ouvre en grand, j'en fais autant et là on se rend compte effectivement qu'on est dans un autre monde par rapport au sympathique 700 : le 3 pattes épate (et nan, ça ne lui en fait pas quatte ^^) en grimpant allègrement dans les tours et on sent qu'il a de la ressource : on est sur 115 chevaux dois-je le rappeler ? Et encore, la carto était en mode "soft". Y a un gars qui a joué de la manette avant moi sur la 900 et qui m'a dit que ça dépotait grave en mode A ou B, je sais plus. Entre charentaises pourquoi A, B ou Std plutôt que Rain, Road ou Sport, hein ? Bon, il est clair que le proprio aura vite fait de savoir à quoi correspondent ces modes mais pour un essayeur occasionnel, c'est pas pareil !
Oufti, le capitaine a coupé les gaz, je saisis la manette de frein un peu fort et constate qu'au niveau progressivité, ce n'est pas tout-à-fait ça et que ça plonge pas mal. Mais bon, en compensation, le compromis confort/sport semble très bien calibré, sauf peut-être si on pilote façon trappeur, voyez !
Retour à la concession. Court échange d'impressions. Xème tour du propriétaire : le look de cette Tracer ne me convainc qu'à moitié avec une tête de fourche trop acérée laissant trop d'espace avec le garde-boue, une boucle arrière trop droite et relevée, des couleurs improbables et/ou ternes, l'ensemble faisant penser à une espèce de sauterelle. Je vais me faire lyncher si je continue ! Cela dit, elle figure en très bonne place comme compagne future de voyages car c'est un véritable maître-achat, d'une polyvalence rare.
Dans l'immédiat, direction le buffet où nous attendaient un tas de pizzas. J'en ai mangé facile 3 ou 4 quartiers et puis j'ai bu une chope. Petit tour dans le show-room pour quelques photos encore. Puis je suis parti alors que Pierre restait pour essayer une FJR. Je ne sais pas s'il a eu l'occasion de le faire.
Ben voilà encore un compte-rendu de bouclé !
Finalement, entre le bi 700 de 75 chevaux et le tri 900 de 115, le bon compromis ne serait-il pas un 3 pattes 800 cc de 94 chevaux, mmmhhh ? Bon Dieu, mais c'est bien sûr !", j'ai justement ça à la maison !!!

11:23 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.