09/05/2017

Neyla's day !!

Deux boucles étaient prévues ce jour-là.
La boucle longue dessinée le matin avec ses 155 kilomètres entre Courrière et Sart-Custinne avec, en point d'orgue, le repas au Domaine de Boiron. Pour le même prix et si le soleil avait été au rendez-vous, on aurait pu manger dehors, en terrasse, au bord du lac ...
A la réflexion, ç'aurait été compliqué avec la formule buffet, froid, chaud et ... tiède ! Sans compter la pièce toute dévolue au vestiaire et croyez-moi, quand une quarantaine de motard(e)s se dépiautent, même sans aller au bout du geste comme dans 'The Full Monty", ça prend de la place entre les casques, les gants, les cuirs et les gore-tex ainsi que les survêtements de pluie pour les plus frileux ...
Il était près de 15h15 quand on a levé le camp parmi les tous derniers bien évidemment et on a retrouvé tous nos effets dans le "joyeux bordel" qu'était devenu le vestiaire, justement : boucle de 99 km avec Naninne et la Brasserie 830 comme objectif.
Plus prompts au départ que Gull qui démarre souvent façon "diesel", alors que Didier prend la roue sans retard et sans se laisser décramponner, c'est à deux qu'on a roulé tout le reste de l'après-midi.
On est passés par Patignies, Vencimont, Bourseigne-Vieille et Neuve, Felenne, Flohimont, Fromelenne et juste à la sortie de Givet, Didier m'a dépassé et avant de tourner sur Dinant, au T, WP 20 du R-B, il a pris à gauche pour faire le plein à la petite station Total du coin. Il y avait là 4 ou 5 motards dont une machine immatriculée en Espagne : ça voyage aussi du sud au nord, faut pas croire, tout le monde ne voit pas le nooooord comme Galabru dans les ch'tis ;-))
DSC04648.JPGOn a vu passer Pierre qui ne nous a pas vus, lui, et qui a poursuivi sa route. Il nous avait prévenus qu'il n'irait pas au bout du road-book, il m'a d'ailleurs donné son ticket boisson de fin de parcours, et qu'il s'arrêterait à Maredsous.
Avec Didier, on a finalement convenu de ne pas aller au bout non plus et si on a continué sur Agimont puis Gochenée et Morville, au WP 32, plutôt que de continuer sur Falaën, Salet et Ainsi-de-Suite, on est partis sur Ermeton-sur-Biert et quand j'ai plongé à gauche sur Biesmerée, Didier m'a d'abord suivi avant de se rendre compte que ce n'était pas sa route et qu'il a fait demi-tour pour poursuivre sur Saint-Gérard et Fosses et Etcetera ...
Je m'apprêtais à continuer sur Biesme pour voir si ma Dulcinée était chez belle-maman mais je me suis rappelé qu'il y avait un meeting sur le Circuit de Mettet avec "Classic Twenty-one" une radio nationale ...
J'ai donc planté la Tiger sur le parking "Visiteurs" et j'ai fait les quelques hectomètres à pied pour approcher l'esplanade et le circuit. Au hasard de mes pas, j'ai vu le box de Xavier SIMEON, celui du petit Barry BALTUS, un prodige d'à peine 12 ans qui pourrait porter haut nos couleurs s'il trouve les bonnes personnes et les bons sponsors sur sa route, ainsi que la bonne fortune car le talent ne suffit pas toujours à percer, j'en sais quelque chose ;-)))))))))))))))
Plus loin, j'ai vu un petit attroupement vers lequel je me suis tout naturellement dirigé et là j'ai vu cette GSX-R 1000 qui n'était plus qu'une G S X - R 1.0 ... en décomposition : le carénage était en miettes, la boucle arrière arrachée, des fils électriques pendouillaient de partout et le gars qui m'a expliqué ce qui lui était arrivé, avait l'avant bras droit bandé.
En fait, comme souvent, on a le gars devant soi qui loupe sa traj', on voit l'ouverture dans laquelle on est tenté de plonger et puis ... le gars reprend la corde et ... là ... on croise les doigts, on croise les skis, on ferme les yeux et ... comme c'est la "technique du regard" qui fait le reste ... on se vautre !! Voilà qui donne un peu froid dans le dos et moi de penser directement à la sortie du 2 juillet avec la Fédémot sur ce même circuit, et de me demander au final "Est-ce bien raisonnable pour un gars de 60 balais qui roule en trail ?"
Ouais, mais nan, faut arrêter de se poser ce genre de question car, à ce train là, qui n'est pas un train de sénateur ah ah ah, on ne vit plus ... or la moto, c'est vital !!

Voila une belle façon de boucler l'article, n'est-il pas ?

21:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : neyla's day 2017

Les commentaires sont fermés.