29/03/2017

"Offrez-moi la lune", nom de Zeus !

Comme tous ces bénévoles qui ont contribué au succès de cette belle journée, que l'on remercie chaleureusement au passage, je ne vais pas me faire payer prier pour vous livrer, gracieusement, le compte-rendu.
J'avais préparé cette sortie avec minutie bien que tout seul, jugez plutôt : cirage de bottes, nettoyage de la Tiger, choix de la tenue, complément de Super98 au retour de l'essai de la Tiger Sport, recharge du Tripy, etc.
Malgré cela, j'ai réussi à partir, petit "a", en retard pour le rendez-vous fixé chez Pierre, petit "b", sans mon portefeuille ! Décidément l'âge n'aide pas !!
Heureusement qu'à chaque fois que je quitte un endroit, je vérifie systématiquement s'il est bien là en tâtant mon blouson à l'endroit du coeur ^^ en même temps que je tâte la poche droite gauche de mon pantalon pour vérifier pareillement si mon GSM s'y trouve ! Pour ce dernier, il m'arrive toutefois et parfois de l'oublier, n'est-ce pas ?
Demi-tour gauche droite gauche, je dis bien (!) pour récupérer "mon précieux" et repartir le couteau entre les dents ;-)
DSC04484.JPGAu final, alors que je crèche à 1,5 km à vol d'oiseau du logis de Pierre, Henri, qui ne s'était pas annoncé et qui a plus de 60 bornes à effectuer pour venir, était là avant moi !!
Nous sommes donc partis à trois en suivant un road-book que mon voisin avait confectionné un ou deux jours auparavant : 21 way-points, 47,661 km en passant par Tamines, devant la concession DUCATI que j'irai visiter un de ces quatre, puis Velaine-sur-Sambre, Onoz, Mazy, les "3 B", Bossière, Beuzet, Bovesse jusqu'à arriver à Eghezée ...
J'ai eu le plaisir d'y retrouver Didier et Paul bien sûr mais aussi Noëlle, Philippe Le Grand, Bob, Virginie et Didier, Dominique, sa barbe fleurie et sa nouvelle Triumph Bonneville T120, Pascal et sa GS flambant neuve ... vieille de 11 ans, Jean-Claude et Christine qui ont troqué leur Super Téneré par une ... GS, Jean-Louis et sa K1200 mais aussi Olivier et Philippe, les deux furieux avec lesquels on s'était fendu la gueule et tirer la bourre à Beuvardes il y a deux ans je crois. Ils étaient là en bénévoles, bravo à eux. Ces deux-là sont "chauds boulettes" pour remettre le couvert aux Ecuyers cette année, l'un s'étant offert une espèce de sorte de moto de compète et l'autre ayant ajouté à sa 1200 Super Ténéré une MT09 dont il a "tout changé", notamment le train roulant, histoire qu'elle colle au parquet. Je le soupçonne même d'avoir greffé un second tri-cylindres pour nous mettre LA pâtée avec un grand "P".
Je les invite toutefois à lire et relire la présentation de l'événement sur le site de Cap Moto et, pour mettre définitivement le doigt sur le paragraphe sur lequel j'attire tout particulièrement leur attention, je n'hésite pas à le reproduire dans le texte :[...] tout en sachant que, d'aucune façon, l'esprit de compétition ne sera présent lors de cette formation.[...]. Un autre paragraphe devrait nous conforter dans cette idée qui dit qu'il suffit d'un petit rien pour se faire une grosse frayeur".
Quel faux-cul je fais !.
N'est-ce pas moi qui me plaignais dimanche auprès d'Olivier en regrettant qu'il n'y ait pas de transpondeurs sur nos motos afin de voir nos chronos et vérifier si on s'améliorait au fil des runs, hein ???
Pierre m'a offert le café. Il a confirmé qu'il faisait la boucle courte dans la mesure où il devait rentrer tôt à la maison alors que Didier, Henri et moi, nous options pour la ronde longue de 195 km. Toutefois une bonne partie des deux boucles était commune de sorte qu'on a roulé de concert un bon moment ...
On a commencé par rejoindre un premier point de rendez-vous situé à DAUSSOULX, au way-point 38, après environ 45 kilomètres qui passaient par Upigny, Aische-en-Refail, Grand-Leez, Gembloux, Isnes et Rhisnes, sur un mixte de routes parfois ... pavées de bonnes intentions, parfois étroites et en mauvais état et parfois roulantes pendant quelques hectomètres, des routes "à la Cap Moto" comme on a pris l'habitude de les appeler ;-)
A Daussoulx, on fêtait "La Journée du Motard" : il était possible de s'exercer à quelques manoeuvres lentes et autres freinages d'urgence. Si j'avais été seul peut-être y aurais-je consacré quelque temps mais, avec les potes, on a fait le tour des échoppes (j'ai acheté une pochette du fameux pilote plus tout jeune mais tout jaune, vous voyez de qui je veux parler ?), on s'est arrêté un moment à discuter avec le concessionnaire Yamaha PELLEGRINELLI de Arsimont auquel j'ai demandé si des portes-ouvertes étaient prévues et si une Tracer 700 serait à l'essai ^^, questions auxquelles il a répondu par l'affirmative mais sans pouvoir préciser ni la date ni, finalement, les modèles qui seraient disponibles : les importateurs mènent la danse et les concessionnaires suivent le pas !!
Le temps passait trop vite, midi avait sonné depuis belle burette aux clochers de toutes les paroisses.
DSC04498.JPGOn est donc repartis sur l'insistance de Didier et sur Cognelée, puis Gelbressée, Marche-les-Dames, Samson, Maizeret jusqu'à arriver à Assesse vers 13h00 où nous avons rejoint un petit groupe de motards qui avaient choisi d'investir la friterie "Al boune Franquette", une sorte de mini-Mc Do, mais en bien plus familial.
Nous avons été passer notre commande, pris nos boissons et nous sommes installés en terrasse. Henri a rejoint Dominique et un autre motard pendant que Didier et moi, partagions notre table avec Paul et Jean-Louis. On a complimenté Dominique pour l'acquisition de sa Bonneville. Il nous a quand même avoué que le confort était plutôt spartiate et qu'il en était à l'essai de la 3ème selle, la version royale, qui semblait enfin le combler d'aise ... Finalement, ces motos "néo-rétro" pêchent souvent par des suspensions trop classiques et, semble-t-il, comme de cause à effet, trop sèches. Je pense notamment à la DUCATI Scrambler qui donne du fil à retordre à un de nos amis (Didier bis ou ter ...) : il a aussi changé "x" fois de selle, il a adopté une suspension Öhlins je crois et il n'est pas encore totalement satisfait. Pour en revenir à la Bonneville, il faut souligner sa finition, bluffante et l'habileté qu'elle a à exploiter à fond les canons vintage. J'ai pour ma part essayé une T100, l'an dernier je crois, et j'ai été agréablement surpris par le plaisir qu'elle m'a procuré à son guidon : tout le contraire d'une "pousse au crime", elle n'incite qu'à la balade tranquille ...
Comme souvent, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre : une brochette boeuf/oignons, une brochette de pilons de poulet, une ... moyenne frite et de la mayonnaise. Didier a été plus raisonnable mais il a quand même fini par m'emprunter quelques frites ;-)
On est repartis, Didier, Henri, Jean-Louis, Paul et moi en direction de Natoye, Braibant, Pessoux, Haversin, Maffe, etc. Au fil des way-points, on a été plus ou moins chacun à notre tour chef de file, la faute à une petite erreur d'interprétation des way-points et des directions à suivre. Henri d'abord, Didier ensuite et enfin moi. A un moment, alors que Didier était devant, on est arrivé à hauteur d'une magnifique ferme-château qu'il snoba. Au passage je jetai quelques regards en arrière et ne put que regretter qu'on ne s'y arrêta pas. Plus loin, je ne sais par quel hasard, je me retrouvai devant cette fois, sauf qu'Henri était déjà loin devant par contre, et lorsque nous arrivâmes à Petit-Avin, je décidai de planter ma béquille latérale dans les allées du parc du château de Hoyoux.
Nous nous y sommes arrêtés plus d'une fois déjà mais l'endroit et le château sont tellement jolis, qu'il est dommage de le traverser sans marquer ne fusse qu'une pause : les relents florentins de la bâtisse évoquent déjà les beautés de notre futur voyage en Toscane ...
Et, de fait, personne ne s'y est trompé car, petit à petit, c'est un "troupeau de motards" qui s'alignaient là, à la queue leu leu, à contempler les environs et à le mitrailler.
Didier nous a dit que c'était une bonne chose car il était probable que ce passage soit un jour fermé : le châtelain a en effet fait la demande pour que sa propriété soit contournée mais je crains que sa démarche n'aboutisse jamais. J'ai fait une recherche sommaire et suis tombé sur un article datant de 2009 à ce sujet. Il y était déjà question de ce "contournement" et on voit qu'il n'a toujours pas obtenu satisfaction, les locaux estimant qu'ils ont autant à dire sur ce lopin de terre, communale semble-t-il ...
Bon, bon, on reprend une fois encore la route, mais comme nous sommes les plus lents à la détente, c'est tout le troupeau précité qui la prend avant nous. Je reviens dessus et ... mords sur ma chique en restant sagement derrière pendant d'interminables kilomètres ;-))
Puis c'est Paul qui se prend à klaxonner frénétiquement sans que je comprenne d'abord que c'est lui qui s'impatiente et ensuite ce qu'il veut au juste. Je ralentis et serre à droite de sorte qu'il puisse se porter à ma hauteur : il se pointe et levant le bras et sortant le pouce qu'il agite vers la bouche, je comprends qu'il a grand soif .
DSC04509.JPGIl prend les devants jusqu'à ce qu'on arrive aux portes de Huy, à Ben-Ahin plus exactement, devant la brasserie "L'Elysée Beaufort" qui se vante d'offrir + de 400 bières différentes à la carte. Il n'en faut pas "plus" pour qu'on freine tous les 4 des 3 disques et qu'on range les motos dans le parking. Pendant que je fais des photos de l'endroit, comme de l'envers d'ailleurs,
mes acolytes s'installent sous la grande tonnelle dressée à l'extérieur du bâtiment.
Lorsque je les rejoins, ils sont déjà en grande conversation avec deux affriolantes sexagénaires dont l'une est déjà en train de les tutoyer, voyez ? Paul, dragueur invétéré autant qu'échevelé n'est pas en reste et n'est pas loin de proposer une place à l'arrière de sa Pan ... Il a pris une Corne du bois du Pendu, comme Jean-Louis d'ailleurs, l'un préférant la brune, l'autre la blonde, entre charentaises je parle bien des bières et pas des volubiles sexagénaires des fois que, hein, alors que Didier a pris une Kriek et moi une Léopold VII, une bière locale parait-il ...
C'est Didier qui a payé le coup. On a quitté nos donzelles à regret et on a continué notre route inexorablement.
On est revenu sur Pascal et sa GS qu'on s'est sentis obligés de suivre pour ne pas le vexer, car il est extrêmement susceptible le garçon, en tout cas, il part au quart de tour ;-)
Arrivés à Longchamps, il n'y avait plus grand monde sur la place. On a utilisé nos tickets boissons et on s'est installés sur les tables et bancs restés à l'extérieur.
Nous avons été rejoints par Chantal et Paul et avons continué à deviser au sujet de nos motos, nos voyages, l'essentiel quoi.
Puis, pour écouler le stock restant et ne pas jeter bêtement, on a eu droit à d'autres cafés, des tranches de cake, ainsi que des bics, des briquets et des dragonnes au nom de la firme TOTAL, sans doute sponsor de l'événement (?).
Il ne restait plus qu'à se séparer, chacun partant de son côté. J'ai demandé au Tripy de me ramener par les voies rapides et ce fut ... vite fait !
Il ne restait toutefois que quelques minutes pour manger sur le pouce avant de s'installer devant le poste de télévision et regarder le MotoGP au Qatar !!!!!!

PS : François y est allé aussi de son compte-rendu car il a aussi fait la balade mais la version courte et en décalage horaire par rapport au gros des troupes et, non, je ne dirai pas à qui je pense en parlant du gros des troupes ;-)

19:11 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

27/03/2017

Offrez-moi la lune, par Jupiter !!

DSC04495.JPGDroit au but pour changer, pas comme l'équipe des Diables en quelque sorte, avec les photos de cette sortie où le soleil s'est montré aussi généreux que les nombreux participants qui, modestement sans doute mais avec bon coeur, ont contribué à leur manière à poursuivre la lutte contre l'ataxie de Friedreich.
Une façon de ne pas rouler "idiot" en quelque sorte même si, à mon humble avis, on ne roule jamais idiot quand on roule à moto.
Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit : il y a des idiots qui roulent en moto, c'est sûr, mais bien moins qu'en voiture. La preuve ? Vous en avez vu beaucoup des motards qui roulaient avec le GSM collé à l'oreille ou qui tapaient des SMS en roulant, vous ? Non hein ?? La preuve est donc faite !!
A suivre ...

22:55 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

25/03/2017

Oui, j'ai essayé la Tiger Sport ...

J'avais rendez-vous à 13h30 mais je suis arrivé avec une bonne dizaine de minutes de retard.
Non que j'hésita à y aller (quoi que ...) mais entre un crochet par le bureau de l'ONP et quelques courses avec ma Dulcinée, j'ai juste eu le temps de grignoter un truc pour finalement me pointer en retard malgré tout.
Pas bien d'être en retard car le planning était serré à la concession, les amateurs pour les essais se bousculant au portillon, au point qu'ils ont été obligés de refuser du monde !!
A peine franchie la porte d'entrée que je demandais s'il n'était pas possible d'essayer un truc à ma taille, genre Bobber ou Street Twin, voyez ? Car, avant de pénétrer dans le show-room, j'ai tapé un oeil à la Tiger Sport qui était rangée à l'entrée et je confirme que l'engin m'a plutôt impressionné par son Garabit gabarit (Garabit, c'est le nom d'un viaduc auvergnat dont la particularité est qu'il est peint en rose bonbon et, pour la petite histoire, ça se prononce "gare à bi" et non "gare à bites" !!).

Your attention please ! Attention !! Attenzione !!! Acthung !!!!
Pour cause de pluie, l'horaire des essais et qualifs au Qatar est modifié comme suit :
16:00 - 16:20 : Moto GP - FP
16:55 - 17:40 : Moto 2 - QP
17:55 - 18:25 : Moto GP - FP4
18:35 - 18:50 : Moto GP - Q1
19:00 - 19:15 : Moto GP - Q2
19:30 - 20:10 : Moto 3 - QP
Ce qui change est en "gras" : pour l'essentiel, les qualifications en Moto 3 ont été repoussées en fin de journée et remplacées partiellement par un "galop d'essai" de Moto GP. Cela dit, ça reste provisoire car, à l'instant, la Safety Car doit refaire un tour du circuit pour vérifier l'état de la piste afin de décider si, oui ou non, la QP peut démarrer ...

Bon, je vous ai laissés sur le Viaduc de Garabit : j'espère que vous avez eu le temps de profiter du paysage au moins ??
Et donc, non, aucune autre machine à disposition, hélas hélas hélas. Dominique me rassure pendant que Daniella prend copie de ma carte de séjour ^^ et de mon permis de conduire ... Je demande à Dominique s'il veut bien vérifier que la Tiger Sport est bien en mode "Road" plutôt qu'en mode "Sport", histoire de ne pas partir en wheeling à l'insu de mon plein gré ;-)) Pendant ce temps, je discute avec un sympathique gars qui va essayer le Bobber et je l'envie un peu.
Je me pointe ... au pied de la Tiger et lance haut la jambe gauche droite (merci T@z, je confonds souvent tribord et bâbord, mille sabords !) pour m'installer dessus.
Je ne suis certes pas un poids plume mais je ne peux m'empêcher d'être un peu surpris par la relative "mollesse" de l'accueil : la selle est accueillante et bien rembourrée alors que la suspension arrière se tasse à mon contact.
En même temps que je me demande s'il ne faudrait pas durcir le réglage, je constate que j'ai pied mais en faisant des demi-pointes. Va falloir être extrêmement vigilant lors des arrêts et des manoeuvres lentes, c'est évident.
On me donne 40 minutes (mais "Fais à ton aise, hein") et me demande gentiment de refaire l'appoint de SUPER98 au retour, ce qui me semble logique.
Sauf le problème de hauteur déjà évoqué, il me semble que les repose-pieds sont placés plus haut que sur ma Tiger et surtout, que le sélecteur de vitesses est, quant à lui, un peu trop bas, ce qui oblige à "aller le chercher" pour monter les rapports.
Bon, sans doute tout cela est-il adaptable à la morphologie ou au goût de chacun ? Si on a l'habitude, comme moi, de poser la pointe des bottes, ces repose-pieds positionnés relativement haut incitent à prendre une position active sur l'avant de la moto.
Je jette un oeil au tableau de bord et ne peux m'empêcher de le trouver un peu "cheap". Bon, à la base, il est pratiquement identique à celui de la 800 mais, autant sur la 800 il est "nu" et du coup il fait "high tech", autant sur la Sport, il est cerclé de plastique noir et semble un peu perdu au milieu du plastique justement. Perso, dans les deux cas, je trouve qu'il gagnerait à être bien plus grand pour que les infos affichées soient plus claires. Lire l'heure, et à la limite, voir sur quel rapport on est, présente ... à mes yeux ... quelques difficultés, même avec les velux varilux !

Your attention please ! Attention !! Attenzione !!! Acthung !!!!
Pour cause de conditions de piste encore dangereuses (pluies et zones encore très humides), les essais et qualifs au Qatar ont été purement et simplement annulés. La grille de départ sera fonction des temps combinés des 3 séances ...
On en reparle !!

J'enclenche la première et ça fait comme une espèce de "klong" dont ne m'a pas habitué la 800. Rien de rédhibitoire à ce stade. Je démarre sans caler heureusement sinon j'étais d'office par terre ^^, trouve ma position et règle les rétros. Premier rond-point, ça passe !
Je m'enfonce dans Marchienne-au-Pont et atteins le premier feu rouge. Je m'arrête, pose le pied gauche au sol : le pied droit n'a plus pied de l'autre côté, hé hé, et je dois bien rester concentré au redémarrage. Le poids et le centre de gravité haut perché ne m'aident pas, c'est sûr.
Le moteur est très docile, supporte les très bas régimes sans broncher et est nettement moins "siffleur" que celui de la 800. Je circule en agglomération et désespère de trouver l'ouverture pour ... euh ... ouvrir plus grand.
La suspension et la selle participent au bon confort et, même si cela peu paraître paradoxal, il me semble qu'il est meilleur que sur la 800, plus sèche et plus vive. Encore une fois, est-ce une question de réglage ou de débattement plus ample, je n'en sais rien. Reste qu'au détour d'un autre feu rouge, j'ai constaté que la fourche était réglable en compression et en détente, c'est du moins ce que laisse entendre le haut des canons avec leurs inscriptions et les + et -.
Sort-elle d'usine avec ces réglages ? J'ai le sentiment que ça gagnerait à être raffermi en tout cas.
J'arrive enfin sur un accès d'autoroute (allemande bien sûr) et, juste pour voir, je mets du gros gaz.
Pfffffiouuuuuuuu, ça pousse autrement que le 800, la boîte à air et le pot distillent des sons ... euh ... mélodieux, bougrement sympathiques et, pas le temps de dire ouf, que le compteur affiche déjà ... je vous dis pas le chiffre, je sais que des policiers lisent ce blog !!
Je reviens en agglo, pas glop, remonte jusque Gerpinnes, pars ensuite sur Acoz où je fais la pause photos devant le château et emprunte la route sinueuse qui revient sur Bouffioulx. Je pousse à nouveau un peu et, l'accélération étant ce qu'elle est, il faut freiner pareillement et là, les étriers radiaux mordent à pleine dents les platines, bien plus que les plaquettes de la 800 de sorte qu'on joue un peu au "cheval à bascule" et qu'on élargit un peu trop le virage. La Sport demande au pilote plus d'attention et d'implication que la 800, cette dernière étant plus, comment dire, naturelle, légère, de sorte qu'elle s'inscrit plus facilement dans la courbe. C'est sûrement une question d'habitude mais aussi de réglage comme déjà dit et peut-être de pneus finalement. Je n'ai pas vérifié quelle monte étrennait la Sport.
Ah oui, et sur le bout d'autoroute que j'ai emprunté (et que j'ai restitué après !) je n'ai pas trouvé que la protection de la bulle était top : malgré ma petite taille, je prenais beaucoup dans le casque. Apparemment elle est réglable manuellement et en roulant mais je n'ai pas tenté le diable, comme je n'ai pas essayé de changer de carto, ni d'activer le cruise-control par exemple : ce sont des choses qui provoquent la distraction, distraction que je voulais à tout prix éviter en ces circonstances !
Comme souhaité par Dominique, je me suis arrêté pour remettre quelques gouttes de Super98 et je suis rentré avec presqu'un quart d'heure de retard. D'autres on fait pire : le gars au Bobber qui était parti en même temps que moi est revenu avec plus d'une demi-heure de retard, de quoi inquiéter l'équipe de Performance Bike et de décaler tout l'horaire.
Un autre, qui avait essayé la Speed Triple est revenu ... sans plaque ! Il l'a perdue en cours de route : un bazar !!
Il n'en peut rien le gars, ni le concessionnaire car les motos sont prêtées "telles quelles" par l'importateur (y a qu'à voir les plaques hollandaises pour s'en convaincre). Le gars a refait ensuite le trajet en bagnole mais il n'a pas retrouvé la plaque.
Du coup, à partir de là, tous les inscrits pour la Speed ont soit dû passer leur chemin soit dû attendre la disponibilité d'un autre modèle. Il y avait 10 inscrits pour la Speed le samedi. Je ne sais pas comment Daniella a géré le truc mais, malgré sa bonne volonté évidente, elle a certainement fait quelques mécontents ...
Perso, on met le moteur de la 1050 dans la 800 et je signe tout de suite, à deux mains, c'est sûr !
Je l'ai déjà dit mais entre la Tiger 800 et l'Explorer 1200, et outre la Sport, il y a une place pour une 900 ou une 1000 de 110-115 chevaux, quitte à ce qu'elle remplace une des deux ou qu'elle soit la synthèse des deux, la première devenant "trop courte" et la seconde manifestement trop lourde ! Chez Yamaha ils l'ont compris avec la MT09-Tracer !!!
Je suis encore resté une petite heure à bavarder avec l'un ou l'autre, dont un gars qui avait roulé en hyper-sport jusque là mais qui voulait "se ranger des voitures" (?) au point que le Bobber le tentait (!). J'ai ensuite pris quelques photos et j'ai repris la route à bord de ma "bonne vieille" 800.
Vous savez quoi ?
Je ne l'échangerais contre rien à cette heure.
Et puis, quand on prend la peine de la pousser dans les tours, elle a pas mal de ressource aussi la tigresse, c'est pour ça que j'aime à l'emmener de temps en temps sur circuit, histoire de la faire respirer à pleins poumons !!
Bon, reste plus qu'à essayer une GS, une Multistrada 950 et une Tracer 700 pour faire le tour de la question.

A l'autre question que vous vous posez tous sans oser me le demander, voici la grille de départ du 1er Moto GP de la saison :

1-3 : VINALES - IANNONE - MARQUEZ
4-6 : ZARCO - DOVIZIOSO - REDDING
7-9 : PEDROSA - FOLGER - CRUTCHLOW
10-12 : ROSSI - PETRUCCI - LORENZO
13-15 : BAUTISTA - BAZ - A. ESPARGARO
16-18 : MILLER - ABRAHAM - RINS
19-21 : RABAT - BARBERA - LOWES
22-23 : P. ESPARGARO - SMITH

Il y a des dépassements dans l'air !!
A cette heure (d'hiver), les horaires sont inchangés : wet and sea !!

16:08 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook

24/03/2017

J'ai essayé la Tiger Sport ...

2017-03-24 14.37.14.jpg

3 cylindres (of course !!!), 126 chevaux, 10.6 daN.m de couple, 235 kgs en ordre de marche, 83 cm de hauteur de selle.
Ride-by-wire, 3 cartographies (Rain, Road, Sport), contrôle de motricité, régulateur de vitesse, poignées chauffantes, protège-mains, bulle réglable manuellement, étriers radiaux Nissin à 4 pistons, etc.
Des données qui en imposent surtout les 235 kgs et les 83 cm qui laissent augurer d'une prise en main ... compliquée pour un nabot, n'est-ce pas Pierre ??
J'avoue que j'ai failli renoncer à l'essai ...
A suivre !!

23:52 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Essais libres ...

Pour la FP1 en Moto GP, je vous ai déjà donné le classement.
Afin de coller à l'actu autant poursuivre avec les FP2 et FP3 courues aujourd'hui, non ?

Pour la FP2, on a :

1. REDDING (1.55.085) - 2. DOVIZIOSO - 3. FOLGER
REDDING ? Elle est red celle-là !
4. ZARCO - 5. VINALES - 6. ROSSI
Les TECH ne sont pas en grève, c'est pas comme à Charleroi, trop souvent !
7. BAUTISTA - 8. LORENZO - 9. MARQUEZ
Les 3 cadors de l'an dernier cherchent leur voie
10. A.ESPARGARO - 11. PETRUCCI - 12. CRUTCHLOW
13. MILLER - 14. ABRAHAM - 15. IANNONE
Certains s'inquiètent des "performances" en yo-yo d'Andrea, mais on verra qu'ils ont tort ...
16. RINS - 17. RABAT - 18. BAZ
RINS confirme(rait) les contre-performances de la Suzuki ? BAZ est rentré dans le rang
19. PEDROSA - 20. BARBERA - 21. P. ESPARGARO
Que fait PEDRO là ? J'avoue que je n'ai pas lu le compte-rendu. J'irai voir si j'y suis, promis !
22. LOWES - 23. SMITH (+2.935)
Les KTM ne quittent pas la queue du peloton mais le team débute, il faut leur laisser le temps.

Et pour ce qui et de la FP3, ça donne ceci :

1. VINALES (1.54.834) - 2. IANNONE - 3. ZARCO
Quand on vous le disait qu'il ne fallait pas s'inquiéter pour "The Maniac" !!
4. DOVIZIOSO - 5. PEDROSA - 6. CRUTCHLOW
7. MARQUEZ - 8. PETRUCCI - 9. LORENZO
10. A. ESPARGARO - 11. BAUTISTA - 12. FOLGER
13. ROSSI - 14. ABRAHAM - 15. RINS
L'est pas superstitieux le Valentino ? ça ne doit pas l'aider !
16. RABAT - 17. REDDING - 18. MILLER
19. LOWES - 20. BAZ - 21. BARBERA
22. P. ESPARGARO - 23. SMITH (+2.820)

Bon, on voit que ça "yoyotte" grave pour certains pilotes : 1er tout à l'heure, 17ème maintenant, 15ème tout à l'heure, 2ème maintenant, des HRC en 19ème position, des champions du monde qui naviguent entre les 6ème et 10ème place, bien malin sera celui qui donnera le tiercé dans l'ordre pour la première course de la saison car les outsiders sont nombreux et c'est très bien comme ça !!!

Pendant que certains s'essayent sur circuit, d'autres testent sur route !
Hein ?
A suivre ...

23:00 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

23/03/2017

Qatar, les horaires ...

JEUDI, essais libres

16:00 - 16:40 : Moto 3 - FP1
16:55 - 17:40 : Moto 2 - FP1
17:55 - 18:40 : Moto GP - FP1 : c'est ... maintenant !!!

18:55 - 19:35 : Moto 3 - FP2
19:50 - 20:35 : Moto 2 - FP2

VENDREDI, essais libres

16:00 - 16:45 : Moto GP - FP2

17:00 - 17:40 : Moto 3 - FP3
17:55 - 18:40 : Moto 2 - FP3
18:55 - 19:40 : Moto GP - FP3

SAMEDI, qualifications

16:00 - 16:40 : Moto 3 - QP
16:55 - 17:40 : Moto 2 - QP

17:55 - 18:25 : Moto GP - FP4
18:35 - 18:50 : Moto GP - Q1
19:00 - 19:15 : Moto GP - Q2

DIMANCHE, warm up et courses

14:50 - 15:10 : Moto 3 - WUP
15:25 - 15:45 : Moto 2 - WUP
16:00 - 16:20 : Moto GP - WUP

17:00 - Moto 3 - Race
18:20 - Moto 2 - Race
20:00 - Moto GP - Race

Voilà, vous n'aurez plus d'excuses si vous manquez l'E-V-E-N-E-M-E-N-T !!!

Pour le même prix, et uniquement parce que c'est vous, voici les résultats de cette "FP1" :


1. Vinales 1.54.316 - 2.Marquez + 0.596 - 3. Pedrosa + 0.894
4. Folger + 1.271 - 5. Lorenzo + 1.291 - 6. Baz + 1.308
7. Crutchlow + 1.323 - 8. Zarco +1.476 - 9. Rossi + 1.483
10. A. Espargaro + 1.556 - 11. Dovizioso + 1.557 - 12. Redding + 1.684
13. Iannone + 1.711 - 14. Bautista + 1.812 - 15. Abraham + 2.083
16. Petrucci + 2.103 - 17. Miller + 2.137 - 18. Rins + 2.186
19. Rabat + 2.409 - 20. Barbera + 2.409 - 21. P. Espargaro + 3.314
22. Lowes + 3.571 - 23. Smith + 3.798

"Maverick, verick fast" a mis un boulevard à tout le monde dès l'entame des essais libres.
Son temps de 1.54.316 est déjà meilleur que la pole qu'avait obtenue LORENZO l'an dernier avec 1.54.543.
En FP1, le même LORENZO avait réalisé 1.55.440 soit 1.124 sec de plus.
Cette année il y a des records qui vont tomber, c'est sûr !! Pour être champion du monde il faudra sortir le grand jeu !!
Plutôt qu'une domination sans partage espérons un partage sans domination ^^

A noter que la pluie pourrait à nouveau venir jouer les trouble-fêtes comme le souligne l'article de Moto-Station.

17:57 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

19/03/2017

Alors, ça roule ? Nan, ça marche !!

2017-03-19 17.36.17.jpgUne fois n'est pas coutume, voici les photos de la marche ADEPS que j'ai faite au départ de Presles. Dix kilomètres sept-cents mètres dans une belle campagne avec passage dans les jardins du château de Sart-Eustache.
Une fois encore, elles sont totalement dans le désordre, merci Google+ : qui peut le plus peut le moins, c'est bien connu !!
J'ai démarré bien tard après avoir ... longuement hésité à sortir la Tiger pour une brève virée dans les environs. Après réflexion, je me suis dit qu'entre l'essai d'une Tiger Sport le 24 et la balade caritative le 26, je devais être en mesure de patienter une semaine de plus !! N'empêche, ça devient tigrement bigrement pénible et je suis à deux doigts, un pouce, de péter une durite et un câble itou !!
A la fin de la rando, je me suis rappelé qu'il y avait un marchand de motos non loin de là et du coup j'ai poussé une pointe, à allure légale, jusque là.
Je n'ai pu que lécher les vitrines vu que c'était fermé mais j'y ai vu quelques machines intéressantes.
Déjà j'ai compté pas moins de 3 Street Triple toutes les 3 vendues, quel succès dites-donc, une GSXR-1000 de 2009 à 7.500 €, une Benelli TNT Café Racer plutôt rare, une Thruxton 900 "limited edition", une VRF 800 pas neuve neuve mais pas chère chère avec les deux pots relevés sous le dosseret de selle ...
Apparemment toutes ces motos sont garanties un voire deux ans pour certaines. Sauf que je ne sais pas s'il y a un atelier "toutes marques" derrières ces belles vitrines : je vais aller voir de ce pas sur leur site !
Je croise d'ores et déjà les doigts pour que le week-end qui vient soit ensoleillé : ça semble ok pour vendredi, y a plus qu'à espérer que ça tienne jusque dimanche. Euh, difficile de jouer du clavier avec les doigts croisés, he vaus eb rester kà ...
Je décroise ...
Pour info, voici le lien vers le site de JHB Motos , le marchand de motos de Presles : bon surf !!

22:17 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

18/03/2017

Portes ouvertes BMW Louyet, Marcinelle

Après les courses j'ai fait un crochet chez Louyet, rapide le crochet, histoire de ne pas casser la chaîne du froid vu qu'il y avait des congelés dans la liste établie par ma Douce ...
Voici l'album que j'ai ramené. Rien que des photos d'extérieur même si j'ai franchi la porte. Le truc, c'est qu'une fois franchie, je me suis directement inquiété de savoir s'il y avait une balade dominicale organisée au départ de la concession et, d'une chose à l'autre, qu'au final je me suis retrouvé avec un prospectus sur la 1200 GS et que je suis reparti sans demander mon reste, en oubliant de compléter l'album avec, par exemple, des photos de la R Nine T Scrambler !
Entre charentaises, concernant l'album, je suis de plus en plus dépité. Encore récemment, lorsque je chargeais un album dans Google+, non seulement je pouvais corriger les photos (amélioration automatique pour l'essentiel) et réorganiser l'ordre de défilement des photos. Là, il semble que c'en soit terminé de ses possibilités. Sans doute suis-je une fois encore à côté de la plaque et que deux clics ici et une claque là-bas résoudraient le soit-disant problème mais bon ... On ne se refait pas et l'âge n'aidant pas, on renonce rapidement à chercher des solutions à des problèmes somme toute dérisoires !!
Pour en revenir à notre sujet, on m'a confirmé qu'une balade était prévue avec départ entre 9 et 10 heures. Des road-books Tripy et dans un autre format (Garmin ou Tom Tom, le gars au comptoir n'a pas su me préciser) avec 3 boucles disponibles ...
A la question de savoir si "tout le monde" était le bienvenu, le même gars a esquissé un sourire qui signifiait "oui mais non, quoi que", voyez?
La question subsidiaire concernait les motos qui étaient dehors et de savoir si on pouvait les essayer le lendemain.
Et non, pas possible, trop long. En fait, pour un essai il faut prendre rendez-vous et on vous laisse la moto pendant une heure ... et pas une journée comme l'autoriserait une balade au road-book lors de portes ouvertes ce qui, en définitive, paraît normal.
Pour l'essai on verra mais une chose est sûre, je ne mourrai pas idiot, (je sais cette phrase n'engage que moi et ne vous empêchera pas de penser le contraire ^^), un jour je l'aurai, en tout cas je la monterai, cette foutue GS que tout le monde a, ah ! Alors sera-ce un stairway to heaven ? God only knows !!
La version Rallye apporte une belle touche de couleurs à la gamme mais ... rien de nouveau car ce n'est pas la première Rallye du modèle emblématique de la marque. D'ailleurs, il y en a une en occase, une version "à air" qui n'est pas mal mais qui n'est pas encore sur le site du concessionnaire et dont je ne sais par conséquent rien !!
Ouais parce que le tarif d'une GS neuve démarre à 15.890 € tout de même ...

16:11 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

17/03/2017

Pneu mieux faire ...

Les-coulisses-de-Michelin-en-MotoGP.jpgMichelin, de nombreux changements pour 2017
Le manufacturier pneumatique unique du MotoGP™ se prépare pour l'ouverture de la saison 2017 au Circuit International de Losail.
Après avoir bouclé le troisième et dernier Test Officiel de pré-saison au Circuit International de Losail, Michelin, qui marquait son retour en MotoGP™ la saison dernière après sept années d'absence, se concentre désormais sur la première épreuve du calendrier sur ce même tracé dans quelques jours.
Les informations recueillies durant l'hiver ont conduit au développement d’un nouveau pneu avant MICHELIN Power Slick au profil différent. Utilisé comme prototype à Valence la saison dernière, celui-ci a été perfectionné au fil des essais. Les retours des pilotes du MotoGP™ étant satisfaisants, la firme de Clermont-Ferrand l'associera à un nouveau pneu arrière offrant une meilleure motricité et un meilleur pilotage.
Un changement apporté au règlement autorisera désormais Michelin à proposer trois types de pneus slick pour l’avant et l’arrière – contre deux maximum en 2016. Le pneu intermédiaire ne sera quant à lui plus autorisé. Le développement des MICHELIN Power Rain – dont la gomme la plus dure a démontré sa longévité sur le sec – a poussé à la décision d’abandonner les intermédiaires. Enfin, les deux pilotes promus en Q2 après leur passage en Q1 disposeront d’un slick arrière soft supplémentaire.
Parmi les autres nouveautés, Michelin introduit un nouveau système Tyre Detection System, technologie sans fil permettant d’identifier les pneus utilisés. Ce système fonctionne grâce à un capteur de pression (Tyre Air Pressure Sensor, TAPS) monté à l’intérieur du pneu. Chaque pneu dispose ainsi d’un code-barre unique associé au capteur, lequel émet un signal lu par le transpondeur de la moto. L’ID est alors transmise et reçue par des récepteurs autour du circuit et communiquée aux organisateurs. Ces informations seront ensuite fournies par Dorna aux chaînes TV et sur les écrans de timing. Il sera alors possible de connaître à tout moment quel pneu est utilisé par quel pilote, en plus de l’identification visuelle des différents pneumatiques.

Voilà encore une petite mise au point pas totalement inutile avant l'extinction des feux rouges du premier départ au Qatar.
Un Qatar qui devait voir s'ouvrir aujourd'hui le 1er jour des tests Moto2 et Moto3 mais, manque de pot, la pluie s'est invitée à l'événement. Ce qui m'a fait commenter un tweet de DDR posté ailleurs : "ça vaut la peine tiens de foutre un circuit en plein désert, au milieu de nulle part, pour voir une première journée d'essais annulée pour cause de pluie ! En plus de l'éclairer, les qataris auraient pu couvrir le circuit d'une immense cloche en verre : c'est pas les moyens qui leur manquaient, non ?"
Ceci dit, c'est la ... "planète moto" qu'on devrait mettre sous cloche car, entre nous, combien sont les motards qui apprécient rouler sous la pluie ? Hein ?? Deux ou trois tout au plus !!
Avec la météo qu'on annonce pour ce week-end que vont devenir les rendez-vous suivants :
-18/03 : stage de conduite Moto80
-18-19/03 : portes-ouvertes chez BMW (Louyet et Herpigny, avec balade dimanche au départ de ce dernier)
-19/03 : idem supra +"Wallançonne" Moto 80
Y aura-t-il deux pelés et trois tondus ou plus ?
Bon, cela dit, avant de renoncer définitivement, petit conseil : taper un oeil dehors et faites-vous votre propre opinion sur l'évolution de l'anticyclone centré sur son nombril, car encore aujourd'hui par exemple, alors que les prévisions étaient déjà mauvaises, on a juste eu deux ou trois gouttes, pas plus.
Voilà, à vous de voir, même s'il est clair que pour les activités payantes, (stage de conduite), il vous en ... coûtera d'y renoncer ^^
Accents ... circomplexes ;-)

21:49 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

12/03/2017

Qatar, Acte I, Scène 3

Dernière scène au Qatar avec le classement suivant :

1. VINALES 1.54.330
2. DOVIZIOSO + 0.071
3. PEDROSA + 0.139
4. LORENZO + 0.189
5. BAUTISTA + 0.384
6. REDDING + 0.420
7. FOLGER + 0.477
8. CRUTCHLOW + 0.491
9. ZARCO + 0.570
10. MARQUEZ + 0.660
11. ROSSI + 0.855
12. IANNONE + 0.954
13. ABRAHAM + 1.003
14. RINS + 1.032
15. A.ESPARGARO + 1.121
16. MILLER + 1.125
17. BAZ + 1.209
18. PETRUCCI + 1.226
19. LOWES + 1.837
20. RABAT + 1.964
21. SMITH + 2.021
22. P. ESPARGARO + 2.141
23. KALLIO + 2.561

VINALES démoralise ses adversaires.
Les rouges "avionnent" à nouveau.
MARQUEZ et ROSSI se cherchent encore et toujours.
A part la domination presque outrageante de Maverick VINALES tout au long de l'intersaison, rien n'est sûr pour les autres pilotes en lice. La course au Qatar n'apportera de toute façon pas toutes les réponses et il faudra quelques grands prix avant de se faire une idée plus précise ...
Pour info et surtout pour être complet, voici le classement "combiné" des 3 jours :

1.VINALES 1.54.330
2. DOVIZIOSO + 0.071
3. PEDROSA + 0.139
4. LORENZO + 0.189
5. BAUTISTA + 0.384
6. ROSSI + 0.402
7. REDDING + 0.420
8. FOLGER + 0.477
9. CRUTCHLOW + 0.491
10. ZARCO + 0.570
11. MARQUEZ + 0.660
12. A. ESPARGARO + 0.791
13. IANNONE + 0.954
14. ABRAHAM + 1.003
15. RINS + 1.032
16. MILLER + 1.125
17. BAZ + 1.209
18. PETRUCI + 1.226
19. LOWES 1.837
20. RABAT + 1.884
21. SMITH + 2.021
22. P. ESPARGARO + 2.141
23. KALLIO + 2.561

Rien ne va plus, faites vos jeux !!

La suite dans "un couple de semaines" comme on dit de l'autre côté du Channel ...

22:20 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

11/03/2017

Qatar, Acte I, Scène 2 ...

DUCATI javascript:;HAMMERHEAD.JPGJe m'endormais sur mes lauriers ^^ et Didier de Radiguès m'a rappelé à l'ordre en publiant via tweeter et sur Fb, le tableau des temps de la deuxième séance sur le circuit Qatari(na bella, tchi tchi !!). Me voilà obligé de le publier à mon tour.
Voici donc le classement de ce samedi :

1. VINALES 1.54.455
2. ROSSI + 0.277
3. FOLGER + 0.462
4. CRUTCHLOW + 0.577
5. A. ESPARGARO + 0.666
6. MARQUEZ + 0.741
7. BAUTISTA + 0.790
8. LORENZO + 0.889
9. REDDING + 0.898
10. ZARCO + 0.899
11. ABRAHAM + 0.965
12. IANNONE + 1.090
13. DOVIZIOSO + 1.128
14. PETRUCCI + 1.225
15. BAZ + 1.353
16. PEDROSA + 1.420
17. RINS + 1.655
18. RABAT + 1.759
19. MILLER + 1.796
20. LOWES + 1.821
21. P. ESPARGARO + 2.193
22. SMITH + 2.812
23. KALLIO + 3.233


ROSSI rassure ses fans, enfin !!
Jusque là il avait des problèmes avec le pneu avant Michelin, plus soft apparemment que l'an dernier. Il ne lui donnait pas confiance lors des gros freinages et en entrée de virages.
D'ailleurs il semble encore lui jouer des tours ainsi qu'à quelques autres dans la mesure où s'il a chuté en deuxième session, CRUTCHLOW, A. ESPARGARO, BAUTISTA, LORENZO, PETRUCCI, MILLER, LOWES et SMITH ont chuté également ...
FOLGER continue d'impressionner et met une troisième YAMAHA sur le podium !!
Aleix ESPARGARO aussi impressionne avec une APRILIA toute neuve, la version 2017 étant enfin là.
La première DUCATI est celle d'Alvaro BAUTISTA, une GP 16 si je ne m'abuse à moins que ça soit une GP 15 car chez les rouges ont pratique le recyclage : je me pencherai sur la question au plus tôt, promis !
Une marque qui se fait encore remarquer avec ce nouveau carénage qui ne ressemble à rien d'existant sauf à un top-case comme le dit la copine à Alain V.. Moi, je vois aussi un air de famille avec le sympathique E.T. dans le fameux film de Steven SPIELBERG. Alors, vont-ils persévérer avec ce carénage innovateur ou vont-ils rentrer dans le rang. Aujourd'hui, DOVIZIOSO a dégringolé au classement mais peut-être n'est-ce pas la seule raison. On verra et suivra cela de près également ...
Scène 3 demain.
Acte II dans quinze jours.

PS : BAUTISTA court sur une GP16
PS1 : les 8, 9 et 10 mars, c'étaient les essais Moto2 et Moto3 à Jerez : aux temps combinés, Xavier SIMEON (Moto2) termine 18ème et Livio LOI 27ème (3). On n'est pas sortis de l'aubette et on peut attendre le ... buzz encore longtemps à mon humble avis !!
PS2 : ce nouveau faciès de la Ducati a été baptisé "hammerhead", histoire d'enfoncer un peu plus encore le clou. Déjà que LORENZO utilise cette image lors de certaines victoires ...

22:50 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Qatar, Act I, Scène 1

double carenage.jpgDerniers essais Moto GP au Qatar avant le premier grand prix prévu dans 15 jours ...
Hier, lors de la première séance, le classement était le suivant :

1. DOVIZIOSO 1.54.819
2. VINALES + 0.360
3. CRUTCHLOW + 0.601
4. ABRAHAM + 0.794
5. LORENZO + 0.797
5. FOLGER + 0.821
7. ROSSI + 0.860
8. PEDROSA + 0.873
9. ZARCO + 0.886
10. IANNONE + 0.932
11. PETRUCI + 1.011
12 MARQUEZ + 1.080
13. A. ESPARGARO + 1.097
14. MILLER + 1.198
15. REDDING + 1.266
16. BAUTISTA + 1.297
17. BAZ + 1.374
18. RINS + 1.770
19. P. ESPARGARO + 1.846
20. LOWES + 2.271
21. RABAT + 2.636
22. KALLIO + 3.220
23. SMITH + 3.936

Pas de commentaire particulier et pas de plan sur la comète de Harley^^ pour l'instant.
On a la confirmation que les DUCATI restent des avions et que la moindre longue ligne droite les voit décoller.
A ce propos, finies les "winglets" interdites par le nouveau règlement : les teams travaillent sur des espèces de sortes de "doubles carénages" permettant de canaliser le flux d'air et de stabiliser l'avant de la moto (voir photo de la M1 supra).
Plus efficace ? On ne sait pas encore. Moins gracieux en tout cas et plus pansu. Et toi, qu'en penses-tu ?

VINALES confirme.
ROSSI continue d'un peu patiner et n'aurait pas encore choisi le châssis qu'il va utiliser cette saison.
MARQUEZ a chuté deux fois mais, heureusement, sans conséquence.
Les TECH3 confirment leur bonne forme : les reverra-t-on sur le podium comme du temps de DOVIZIOSO et CRUTCHLOW ?

Les places dans le "top ten" seront chères et c'est tant mieux !

20:02 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

08/03/2017

KTM, tu ne comptes pas !!

KTM-1090-Adventure-2017_2.jpgMoto-Station a essayé la KTM 1090 Adventure 2017 .
La 1050 a vécu, vive la 1090. Très courte, la vie de la 1050. Faut dire qu'avec ses 95 bourrins elle n'a convaincu personne ou presque, l'aventure avec un grand "A" se conjuguant maintenant avec un minimum de 125 chevaux voire plus si affinités.
Et c'est précisément 125 chevaux qui animent cette nouvelle mouture ...
Bonne lecture !!

PS : elle me rappelle furieusement la SMT 990 qui a été abandonnée on ne sait pas trop pourquoi. Pas assez "adventure" pour la clientèle habituelle de la marque autrichienne ? Mal positionnée commercialement ?? Tiens, est-ce qu'à l'instar de BMW, la marque pense parfois aux petits hommes qui pourraient être intéressés par leurs modèles ??? Ou bien, les toise-t-elle du haut de ses selles ????

00:47 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

03/03/2017

TRIUMPH Street Triple 765 S

STREET TRIPLE 765 S.png

Cette "S" est la version de base, d'attaque pourrait-on dire ;-))
On a ensuite la "R" et la "RS", une vraie gamme en fait où chacun pourra faire son marché !

• Moteur : 3 cyl en ligne, 765 cm3 (77,99 x 53,38 mm)
• Performances : 113 ch à 11 250 tr/min, 73 Nm à 9 100 tr/min
• Poids : 166 kg à sec, 186 kg tous pleins faits annoncés
• Hauteur de selle : 810 mm
• Réservoir : 17,4 litres
• Prix : 8 900 €
• Aides à la conduite : ABS et antipatinage déconnectables, modes de conduite route et pluie, ordinateur de bord, écran LCD, indicateur de rapport engagé.

Essai ICI : sur le vif !!

A noter que chacune des marques propose des trails +/- dérivés de ces roadsters : la Versys 1000 chez les verts, la V-Strom 1000 chez SUZUKI, la ... Tiger 800 qui DEVRAIT pousser à 900 voire à 1000 sa cylindrée pour s'aligner sur certaines concurrentes et la TRACER 900 chez YAMAHA.
Finalement,
Vive la monogamie
Pour la polyvalence
Et ... la Polynésie
Pour les vacances !

Hein ?

23:16 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

YAMAHA MT09

MT09 2017.jpg
• Moteur : 3 cyl en ligne, 847 cm3 (78 x 59,1 mm)
• Performances : 115 ch à 10 000 tr/min, 87,5 Nm à 8 500 tr/min
• Poids : 193 kg tous pleins faits annoncés
• Hauteur de selle : 820 mm
• Réservoir : 14 litres
• Prix : 8 999 €
• Aides à la conduite : Ordinateur de bord, indicateur de rapport engagé, modes de conduite x 3, ABS, antipatinage déconnectable, shifter QSS.

Ici, c'est Moto-News qui se colle à l'essai : bonne route !!

23:10 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

SUZUKI GSX-S750

GSX-S750.jpg

• Moteur : 4 cyl en ligne, 749 cm3 (72 x 46 mm)
• Performances : 114 ch à 10 500 tr/min, 81 Nm à 9 000 tr/min
• Poids : 213 kg tous pleins faits annoncés
• Hauteur de selle : 820 mm
• Réservoir : 16 litres
• Prix : 8 899 €

Chez Moto-Net, ils l'ont essayée ICI : bonne lecture !!

23:09 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

KAWASAKI Z900

Z900.png
° Moteur : 4 cyl. en ligne, 948 cm3 (73,4 x 56 mm)
° Performances : 125 ch à 9 500 tr/min, 98,6 Nm à 7 700 tr/min
° Poids : 210 kg tous pleins faits annoncés
° Hauteur de selle : 795 mm
° Réservoir : 17 litres
° Prix : 8 899 €
° Aides à la conduite : indicateur de rapport engagé, ABS non déconnectable, ordinateur de bord.

Le Repaire des Motards l'a essayée ICI

23:06 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

02/03/2017

Roadsters ...

Si là on parle de s'taire ...
Ici on parle de roadsters !!
Vous connaissez le sketch "Bric à brac" de Raymond DEVOS ?
C'est dans celui-là qu'il parle de faire construire une petite maison, qu'il consulte son copain qui est du bâtiment, qu'il y parle de briques, de clous, de thunes, de boulot, de stères, de p(a)in, voyez ?
Ecoutez, plutôt !
Mais bon, on n'est pas là pour rigoler ni pour amuser le terrain ...

Quoique ?
Quoique !!


Tiens, encore un sketch de l'ineffable Raymond, où il est question de son chien qui parle !!
Ouais, mais nan, on va pas les passer tous en revue, non plus !!

Et donc, voici un article paru sur Moto Station, qui regroupe les liens vers les stars de 2017 en matière de roadsters : la KAWASAKI Z900, la SUZUKI GSX-S 750, la TRIUMPH Street Triple RS et la YAMAHA MT-09, des machines plaisir qui sont justement là pour amuser le terrain !!

Si la Street Triple m'interpelle quelque part, j'avoue que j'ai du mal à concevoir de voyager avec ce genre de machine ...
Déjà, la position n'est pas celle que peut offrir un trail, par exemple, sur lequel on est assis comme dans un fauteuil ou presque. En fait, j'ai eu l'occasion d'essayer une Street il y a quelques années déjà chez BAILLEUX et, outre un rayon de braquage important et une suspension relativement raide, j'ai le souvenir d'avoir été surpris par la position haute et fort en arrière des repose-pieds, de sorte qu'on était bien basculé sur l'avant de la moto ...
En plus, dois-je répéter que ce genre de belles machines acceptent plutôt mal l'ajout d'une bagagerie digne de ce nom ?
Si les sacoches cavalières "passent" encore relativement, elles imposent l'installation d'écarteurs pour éviter qu'elles ne se prennent dans l'espace entre la selle et la roue arrière, écarteurs qui ne sont pas du plus bel effet lorsque les sacoches sont enlevées. Mais, que dire d'un top-case, perché au bout d'un système de fixation encombrant, si ce n'est qu'il ressemble à une verrue en plein milieu du ... derrière !!
Autant cet attirail passe presqu'inaperçu sur un trail autant il fait tache sur un fin et frêle roadster, non ?
Je connais des esthètes (nan, pas de noeud !)qui voyagent uniquement en club pour pouvoir donner leurs bagages à la camionnette d'assistance et, peut-être qu'au fond, ils n'ont pas tort !
Il reste malgré tout les déplacements quotidiens et/ou dominicaux, où un bagage, même léger est le bienvenu pour stocker quelques brols comme les vêtements de pluie, des gants de rechange, le gilet fluo, le pique nique, etc.
Dilemme, dilemme ...

A noter que chacune des marques propose des trails +/- dérivés de ces roadsters : la Versys 1000 chez les verts, la V-Strom 1000 chez SUZUKI, la ... Tiger 800 qui DEVRAIT pousser à 900 voire à 1000 sa cylindrée pour s'aligner sur certaines concurrentes et la TRACER 900 chez YAMAHA. Finalement, vive la monogamie pour la polyvalence et ... la Polynésie pour les vacances ! Hein ?

15:38 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook