04/02/2017

VAL JOLY, 1ère sortie de l'année, deuxième !

C'est comme dans le tournage d'un film, voyez ?
Avant qu'on ne recommence une scène, y a un gars avec un "clap" ou une "claquette" qu'on appelle le clapman ou le claquiste qui annonce le plan, la séquence et la prise avant qu'elle commence.
Bon, c'est juste pour expliquer le titre, et ça ne fait pas avancer le schmilblick, on est d'accord !!
Et donc, je ne tenais pas la forme : une saloperie traîne dans la maison et, après Ma Douce et le fiston, elle a sans doute décidé de s'attaquer à moi également et, avant d'aller au lit la veille, j'avais pris un DAFALGAN Ford T, du sirop et un spray pour la gorge ...
Et même si je ne croyais donc plus trop à cette "première", j'avais toutefois rechargé le Tripy, vérifié que les doublures hivernales étaient bien glissées dans le blouson et le pantalon Gore-Tex, choisi la chemise et le pull que j'allais portés, consulté la bibliothèque Tripy pour me rappeler quels road-books étaient disponibles à proximité et programmé le réveil à 9h00, ce dernier point ayant pu être éludé au vu de ce que vous savez déjà ... si vous avez lu la première note ;-)
Ni une, ni deux, neuf heures arrive(nt?) et, malgré ce qui précède, je me lève comme un seul homme !
Après quelques minutes, j'ai Didier S. en ligne qui, après quelques civilités d'usage, me demande si "ça tient toujours" et si François est de la partie.
Je lui réponds respectivement oui et non. Il me dit qu'il sera là entre 10h30 et 11h00.
Je déjeune en paix. Je me lave et suis prêt bien avant cette tranche horaire. J'hésite : j'attends tranquillement ou je prends les devants ? Finalement, je m'équipe de pied en cap, investi le garage, sors la caisse du gamin, pousse la Tiger, presse sur le starter et le félin s'ébranle sans manifester la moindre hésitation. Il faut dire que j'avais pris la précaution de recharger la batterie dans le courant de l'hiver, voyez ?
1er constat : pas la peine de faire le plein, le réservoir est quasi rempli. Second constat lors des premiers mètres, ça "flotte" un peu. Et de fait, il manque 1/2 kilo d'air, devant comme derrière. C'est tout de suite mieux au retour. Tiens, petite anecdote en passant : sur la N5, j'ai croisé un motard que j'ai salué mais qui ne l'a pas fait en retour. En fait il s'agissait d'un policier qui patrouillait. Plus loin, il y en avait encore deux qui avaient pris position dans le centre commercial ...
Pour le même prix, j'ai failli me prendre une prune après les trois premières bornes de l'année 2017 car, faut-il le dire, j'avais mis plus de gaz que nécessaire sur ce court tronçon !!
De retour à la maison, la TDM 900 rouge de l'ami Didier était dans l'allée.
Bref topo sur les options possibles après quoi nous avons sagement jeté notre dévolu sur la balade "Le Val Joly (l'Avesnois)" et ses 155 et quelque kilomètres, il n'en fallait pas plus pour une première "mise en jantes".
Didier a fait le plein chez Esso Express, on est monté jusqu'au rond-point et après être parti à gauche sur Gerpinnes Flaches, nous avons fait demi-tour (ouais, je sais, pââââââââs bien) pour prendre la bonne direction, vers Nalinnes !!
On est passé par Rognée où se trouve la concession KTM, Techno-Bike.
On est passé à l'endroit où je me suis vautré le 31 octobre 2014.
Tiens, à ce propos et puisque vous me le demandez, voici un extrait du courrier que j'ai reçu de l'avocat désigné par ma compagnie d'assurance D.J. le 28 novembre 2016 :
[...]Cette affaire fut introduite à l'audience du 15 novembre dernier de la 3ème chambre du Tribunal de Police du Hainaut division Charleroi. La cause a été reportée au 06.10.2017 devant la 2ème chambre pour les plaidoiries. Entretemps, des conclusions seront échangées entre parties.[...]
Ces échanges entre les parties demanderesse et défenderesse (pfffff ...)sont prévus les 16/01, 16/03, 16/05 et 17/07.
En tapant ces dates, je constate que la première est passée et que je n'ai reçu aucun retour de l'avocat : je vais lui écrire de ce pas !
Entretemps aussi, un expert avait été désigné et s'est rendu chez le concessionnaire pendant que la Tiger était à l'entretien : il a accepté le devis sauf une pièce, mais j'avoue que je ne sais plus laquelle ...
Voilà, vous en savez autant que moi et il ne reste plus qu'à attendre. On peut déplorer qu'il faille 3 ans pour trancher une affaire somme toute simple et dont l'enjeu est finalement dérisoire !!

18:16 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.