30/11/2016

T'es pas toute seule ...

TIGER A paPATTES.JPG

Ouais, cela fait plus d'un mois maintenant que la Tiger marine, végète, croupit, se morfond au fond du garage, entre la poubelle, les chaises de jardin, la pelle à neige et les déchets pré-triés ...
Mais une chose m'a, comment dire, soulagé, déculpabilisé voyez, c'est que finalement je me suis aperçu qu'elle n'était pas toujours toute seule la Tigresse et qu'elle recevait régulièrement la visite de petits congénères ...

Epatant !

13:52 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

27/11/2016

GS, j'y suis j'y ressssss ...

Le point sur les GS ?
Ainsi donc, non contents de truster la première place de la catégorie "trail" depuis des lustres, les bavarois ont décidé de multiplier les versions de cette icône roulante ...
On a bien entendu le modèle "standard" qui se voit essentiellement évoluer en répondant aux normes Euro4 (nouvelle cartographie et ligne d'échappement équipée d'un nouveau catalyseur) tout en gardant la même puissance de 125 chevaux et le même couple). Elle se pare d'un habillage redessiné, de nouveaux coloris ainsi que de sérigraphies différentes, afin de se distinguer du modèle 2016 mais de façon très discrète si on n'est pas connaisseur. Les "fans" du modèle les verront sans doute immédiatement et s'amuseront au jeu des 7 différences ...
On rappelle que l'ABS, les modes de pilotage "Road & Rain" ainsi que le contrôle de motricité (ASC) sont disponibles de série, alors que les Dynamic et Dynamic Pro, Enduro et Enduro Pro, ajoutent le DTC pour améliorer la traction en courbe mais ... en option.
A noter que la version "Adventure", qui poursuit sa route, subit les mêmes évolutions que la "Standard".
La véritable (? nouveauté (??) réside dans l'arrivée de deux versions supplémentaires :

-"Rallye" qui se singularise par

1200 gs rallye.jpg

-un habillage spécifique

-une selle type Enduro (une seule pièce)

-un pare-brise court

-des pare-carters

-des jantes à rayons (19"/17")

-pas de béquille centrale contrairement à ce que signale Moto-Station (hein Taz ?)

-des débattements de suspension accrus (+ 20mm)

-"Exclusive"qui présente
1200 gs exclusive.jpg

-des coloris plus classiques

-des garde-boue spécifiques

-une chaîne cinématique noire (cadre, bras oscillant)

-une bulle haute

-des jantes à bâtons

-des logos vernis

-des étriers de freins "or" ...

Rien quant aux prix à ce stade des informations. Rappelons que la 1200 GS actuelle (standard donc) démarre, chez nous, à 15.700 €.
Signalons l'existence de quelques packs :
-confort : 655 € (échappement chromé, poignées chauffantes, protège-mains, RDC (contrôle pression pneus))
-dynamic : 1.385 € (ABS Pro, clignotants+phare LED, Riding Mode Pro (road/rain + dynamic, Enduro & Enduro Pro)
-touring : 1.505 € (cruise control, ESA dynamic, ordinateur de bord Pro, prépa GPS, support valises)
-triple black : 655 € (noir c'est noir + jantes à rayons croisés)
Il y a aussi des options séparées telles que
-ESA dynamic : 850 € (suspension semi-active)
-suspensions basses : 210 € (-50 mm soit 800 petits millimètres, juste ce qu'il me faut ...)

Hein ? Quoi ?? On peut rêver nan ???
Je blague : pas tenté plus que ça en réalité même si ...
;-)

22:57 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

25/11/2016

KTM 1090 Adventure (R) ...

ktm-1090-adv-01.jpg
12.895 € pour la version "de base" et 14.295 € pour la version "R".
Alors ? Chères, pas chères les Katoches ??
Dans l'absolu ... euh ... oui ... z'avez qu'à faire un copié/collé de ce que j'écrivais à propos de la Multistrada 950 finalement !!
Qu'est-qu'on dit donc Outre-Pô de ces machines ?

Déjà complètement revue à Intermot, KTM a aussi amené sa nouvelle gamme Adventure à l'EICMA : à partir de cette année, il y aura deux versions d'accès avec la 1090 Adventure et la 1090 Adventure R. A noter que la "1190" disparaît et que les 1290 arrivent en 3 versions.
La 1090 Adventure est née sur la base de l'ancienne 1050 dont elle hérite du châssis et du moteur : ce dernier, toujours d'une cylindrée de 1.050 cm3, a été revu au niveau du système d'alimentation et des culasses (maintenant à 2 bougies), afin de répondre à la norme Euro 4. La puissance augmente à 125 CV a 8.500 tours, contre 95 CV pour la précédente version.
La 1090 Adventure est aussi disponible en version plus ... aventureuse "R" caractérisée par des jantes plus spécialisées sur lesquelles il est possible d'installer des pneus plus appropriés au "off-road (en 90/90-21" et 150/70-18").
Sur la R on trouve des suspensions aux débattements plus amples ainsi que des protections latérales en tubes qui préviennent des dégâts en cas de chute.

Voilà donc encore une traduction du site "DueRuote.it", histoire de ne pas me contenter de vous donner le lien vers les articles disponibles en bon français non traduit.

A noter que les petites oranges (nan, pas les mandarines, rien à voir !), les DUKE 125, 250 et 390 deviennent autrement plus sexy au niveau du look : finis les rondeurs mollasses et le phare anémique, bonjour les lampions LED et les lignes tendues.
La 390 avec 149 kilos et 44 chevaux doit déménager grave et se faufiler pareillement.

Notez que lors d'une sortie l'an dernier ou l'année d'avant, le temps passe tellement vite, lors de l'automnale me semble-t-il, l'ami Claude avec sa petite 200 m'a donné une leçon d'humilité ... (nan, il pleuvait pas, pourquoi vous dites ça ?)

Revoici le lien vers le descriptif de ces deux versions sur Moto-Station : on n'est finalement jamais mieux servis que par les autres ;-))

22:59 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Conseils seyants ...

TIGER SNOW.jpgUn lien vers un article, qui ne nous apprend sans doute rien, mais qui est rédigé de façon plutôt sympa :
onze conseils pour devenir un meilleur pilote ...
A noter que le stage sur circuit semble contribuer à cette amélioration : alors, que vous rouliez en vintage, custom, trail ou en moto-neige, mettez cette expérience à l'agenda de l'an prochain, c'est aussi mon conseil !!

18:02 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

22/11/2016

Souper Europa Moto 2016

P1040113.JPG
Quelques mots sur ce souper ? Ok, je m'y "mets" (gastronomiques) demain sans doute ...

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

DUCATI Multistrada 950

multistrada 950.jpgLa nouvelle porte d'accès au monde "crossover" de Borgo Panigale s'appelle DUCATI Multistrada 950.
Elle a une roue antérieure de 19", le bras oscillant en alu est classique, entendez à deux branches, et le moteur (Euro 4) est celui de l'Hypermotard avec 113 chevaux.
On en parlait déjà depuis un moment, elle est enfin arrivée. La petite de la famille Multistrade est un chaînon manquant important parce qu'avec 113 chevaux et un prix (on l'espère) pas trop élevé, elle "s'offre" à qui a toujours été fasciné mais en même temps intimidé par les chiffres vertigineux de la Multi 1200.
La DUCATI Multistrada 950 exploite le bicylindre de 937 cc de l'Hypermotard (maintenant Euro 4) modifié en quelques points mécaniques (culasses, corps de papillon, échappement) et électroniques (système d'injection et centrale). Le résultat ne change toutefois pas beaucoup : 113 chevaux à 9.000 tours et 96,2 Nm. Le package électronique est le même et prévoit "Riding Mode", "Traction Control" et ABS Bosch de dernière génération.
Elle s'équipe d'un nouveau réservoir de 20 litres, le bras oscillant classique (double) en aluminium et les roues de 120/70-19 à l'avant et 170/60-17 à l'arrière chaussées des Pirelli Scorpion Trail II (comme la Multi Enduro). Grâce à son poids de 227 kg en ordre de marche et sa selle à 840 mm de hauteur, la Multi 950 est proposée à qui cherche une moto exploitable au quotidien sans trop d'état d'âme ... Les cotes aussi promettent une conduite plus "ronde" que la Multi standard : l'empattement est de 1.594 mm (-65 mm). Enfin, le cadre est un treillis en tubes d'acier, les suspensions sont signées Kayaba devant, Sachs derrière et sont entièrement réglables.


Ce qui précède est la traduction littérale du texte qui est repris sur DueRuote.It.
C'est la raison pour laquelle il est en bleu ;-)
Tiens, ce bleu rouge m'a fait penser à un jeu sur Nintendo DS : je reprendrais bien le programme d'entraînement cérébral du bon vieux Docteur Kawashima, histoire de voir si mon cerveau a accusé le coup depuis mon basculement dans le 3ème âge ...
J'ai fait cette traduction (en recourant très peu à un dico en ligne) pour ne pas me limiter à vous donner à nouveau le lien vers le descriptif extrêmement complet disponible sur Moto-Station et que revoici d'ailleurs.
Pourquoi revenir sur cette nouveauté ? Parce qu'elle fait partie de la catégorie des "trails" qui est celle qui m'interpelle le plus quelque part, comme on dit, et parce que son prix de base vient d'être dévoilé par Moto80 : 13.690 €.
Alors ? Chère, pas chère ??
Dans l'absolu oui, bien sûr, mais si on prend en compte tout ce qu'elle embarque d'origine, et qu'on regarde à la concurrence, on peut considérer que "le produit est bien placé".
Toutefois, si DUCATI avait voulu créer une véritable entrée de gamme pour les amateurs du genre, elle aurait pu/dû proposer une 950 plus dépouillée (moins d'électronique, suspensions non réglables) à 11.000-11.500 € par exemple et, désolé de revenir là-dessus, un faciès plus ... consensuel dirais-je !
Mais la demande a changé et ce genre de produit risque de ne pas se vendre s'il est trop simple : je suis persuadé qu'aucune GS ne se vend en version de base ...

20:48 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

20/11/2016

Europa Moto, programme 2017, complet cette fois !

Ben oui, il est en ligne sur le site d'Europa Moto, donc je peux donc enfin le lâcher :

- le lundi 1er mai : Le Neyla Day
- du 25 au 28 mai : La Forêt Noire
- du 3 au 14 juin : La Toscane
- du 15 au 25 juillet : Les Dolomites italiennes et le Tyrol
- du 12 au 17 août : Le Lake District
- du 2 au 10 septembre : Les Cévennes

Que des grands classiques mais n'est-ce pas là un gage de réussite ? Toutefois, attention à ne pas se reposer sur l'évidence de la beauté des lieux visités et de proposer des "trucs" originaux comme des concours (auxquels personne ne participe ou, pire, certains trichent pour être sûrs de gagner semble-t-il !), comme emprunter des itinéraires "bis", mais là on fait confiance à Paul pour les dénicher, comme proposer un jour de repos pour les plus vieux et/ou des circuits alternatifs et plus longs pour les dévoreurs de kilomètres, etc.

A ce stade, j'ai pris une option sur les voyages en Toscane et dans les Cévennes.
Pourquoi la Toscane ? Parce que c'est l'Italie, et l'Italie, pour moi, c'est quand même toujours avec un petit pincement que j'en franchis la frontière. Après, c'est vrai que c'est une région qu'on visiterait plutôt en couple, à bord d'une décapotable ou mieux, en Vespa, pour flâner dans les nombreuses villes d'art et de culture qu'elle recèle. Cela dit, d'une part, j'ai vu qu'un jour entier était destiné à la visite de Florence et, d'autre part, outre la région qui foisonne de petites routes très sympas, l'aller/retour, via les Alpes, risque également d'apporter son lot de satisfactions ...
Et les Cévennes ?? Parce que c'est la France, et la France, c'est quand même ... la France !!! Toutes les régions, sans exception, méritent qu'on s'y attarde et il me semble pratiquement impossible de tracer des itinéraires qui manqueraient d'intérêt !!

Je n'exclus évidemment pas le stage de "Remise en Forme" en avril ou de "Détente mécanique" en août à Beuvardes en Champagne avec CAP MOTO, histoire d'aller au rupteur ne fusse qu'une fois dans la saison 2017 : je scrute d'ores et déjà les dates !

Il n'y a plus qu'à végéter d'ici là en espérant pouvoir faire prendre l'air à la Tiger dans l'intersaison !!

22:47 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Europa Moto, le programme 2017 !!!!

paul europa moto.jpgHier donc, s'est tenue l'Assemblée Générale Extraordinaire des motard(e)s tout aussi extraordinaires qui font partie des gens du voyage ... Ceux-là ne se déplacent pas avec leurs caravanes mais se contentent plus modestement ^^ de deux-roues motorisés !
Et donc, c'est au cours de cette soirée qu'est dévoilé le programme pour les activités de la saison suivante ...
Cette fois encore, six activités sont prévues et, pour faire la nique à celles et ceux qui ont préféré attendre le repas de ce midi du côté de DURBUY, ville où, soit-dit entre charentaises, le motard ne semble plus être le bienvenu, au lieu de se pointer à celui d'hier, samedi, à Thorembais-Saint-Trond, pour les découvrir en première mondiale absolue, je m'en vais de ce pas, les dévoiler !!
Tant pis pour eux, c'est qu'ils préfèrent le réchauffé, non ?
Et donc, voici le programme :

-le lundi 1er mai :
-du 25 au 28 mai :
-du 3 au 14 juin :
-du 15 au 25 juillet :
-du 12 au 16 août :
-du 2 au 10 septembre :

Voilà !!
Quoi ? Il manque des infos ?? Comment ça ??? Vous pouvez d'ores et déjà bloquer ces dates dans votre agenda 2017, non ????
N'est-ce pas suffisant ?????
Si vous voulez en savoir plus, les infos seront sur le site OFFICIEL dans seulement quelques heures probablement.
Perso, j'ai déjà pris une option, je dirais même plus, deux options que je tairai pour l'instant, histoire de ne pas influencer le jury de quelque manière que ce soit !

Incessamment bientôt, je vous parlerai des premiers essais MOTO GP de l'intersaison qui ont eu lieu à Valence les 15 et 16 novembre : restez collés ;-)

NB : à noter que le discret François a levé le voile complet sur le programme d'Europa Moto avant que Paul ne l'affiche officiellement sur le site. Je présume, à tort peut-être, qu'il y avait une volonté de donner un semblant de priorité aux participants aux deux repas organisés ces samedi et dimanche. Bizarre, bizarre ...

13:00 Écrit par Alberto | Commentaires (11)

16/11/2016

EICMA, on y re-retourne !

On quitte le stand DUCATI et on débarque au Japon, chez HONDA.
On a déjà évoqué les CBF 650, CBR650 et autre 1000 RRrrrrr, mais il faut ajouter également la mise à jour de deux autres modèles assez populaires, comme la VFR 800 et la Crossrunner 800 également. Rien de transcendant mais des améliorations qui valent leur pesant de cacahuètes : norme Euro4, nouvelles teintes, pour le X, nouveau pot, nouveau saute-vent réglable et prise 12 volts ...

On revient dans notre "bonne vieille" Europe avec la marque HUSQVARNA et sa Vitpilen 401, accompagnée par la "Svartpilen" (le suédois "Vit et Svart" signifiant "blanc et noir" alors que "pilen" veut dire "flèche"), deux motos mues par le mono 375 cm3 de KTM (et pour cause, la marque appartient aux "Oranges"), un moteur fort de 43,5 chevaux, des motos légères puisqu'elles ne dépassent pas les 150 kg qui promettent pas mal de fun ...

Tout autre chose, sur un tout autre continent puisqu'on arrive chez INDIAN.
Je ne vais pas m'étendre sur le sujet et je vous donne juste le LIEN. Sachez que, tant qu'à faire, autant le faire bien et préférer ces machines aux faux customs japonais et ... anglais, ouille, ouille !! Les Roadmaster, Chieftain et autre Scout se posent un peu là et n'ont pas à rougir face à leurs soeurs ennemies de Milwaukee !!

D'un océan à l'autre, le tout en crawl ou à la brasse c'est vous qui nagez car moi je sais pas, voyez, on revient chez KAWASAKI et sur des modèles qui sont appelés à connaître le succès avec les Z650 et Z900 sur lesquelles vous en saurez beaucoup plus en parcourant l'article qui leur est consacré.
La Z900 passe à 125 chevaux, mazette !!

KTM n'est pas en reste cette année puisqu'en plus d'avoir revu en profondeur ses petites Duke 125, 250 et 390, la marque autrichienne a retravaillé sa gamme Adventure avec la 1050 qui est devenue 1090 et qui a pris 30 chevaux d'un coup d'un seul (de 95 à 125) !!

Pour l'anecdote, un petit passage chez MASH et sa TT40 (moulin à) Cafe Racer qui pourrait plaire à l'ami Henri qui craque pour la Continental GT de Royal Enfield ...

Juste pour faire plaisir à l'autre ami, François, un retour appuyé sur la MOTO GUZZI V7 III qui subit de très nombreuses évolutions au point qu'on aurait pu l'appeler la V8 ou, pour le moins, V7 et demi ...
johnny5.jpg
Evoquons également la marque MOTO MORINI qui, sauf erreur, ne se vend plus que par Internet, et qui présentait une toute nouvelle Corsaro 1200 ZZ, au TOP comme son nom le laisse supposer, totalement faite à la main semble-t-il, et au regard qui évoque "Johnny 5", non ??

Tant qu'on est chez les italiens, un petit crochet chez MV AGUSTA. Tous les modèles, sauf erreur, se déclinent en version "RC", racing je crois, avec la Brutale 800 RC, la Turismo Veloce RC, la Dragster 800 RC, F4 et F3 RC, les modifications n'étant pas que cosmétiques mais je vous laisse décrypter l'article qui les concerne.

Saviez-vous que Royal Enfield avait sorti une Himalayan, histoire d'atteindre des sommets tout en restant simplissime ? Un mono de 411 cm3, 24,5 chevaux, un réservoir de 15 litres et 450 km d'autonomie, un vrai chameau de montagne !!

Et chez SUZUKI, quoi d'neuf doc ?
Et bien, pas mal de choses avec des GSX en veux-tu, en voilà : R125, S125, R250, S750 et R1000 !!
La gamme V-STROM s'étoffe avec une 250 au look crossover, l'espace d'une maxi et la maniabilité d'une trottinette avec son bicylindre de 25 chevaux ... Le design est un copié/collé des grandes soeurs et c'est un peu dommage !
Les 650 et 1000 sont revues et corrigées, la 650 ressemblant maintenant furieusement à la 1000. La petite voit l'électronique envahir ses entrailles avec le "traction control" et le "low RPM" (une aide au démarrage pour éviter de caler, un "gadget" inauguré sur la SV650). Sur la 1000, l'ABS se pare d'une plateforme inertielle gérant le freinage sur l'angle : on arrêtera pas le progrès, c'est moi qui vous le dis, en vérité ;-))

On poursuit avec une marque italienne pratiquement inconnue du motard lambda : SWM qui propose une Super Dual mi-chinoise, mi-italienne, avec un 600 cm3 et 57 chevaux qui semble destinée à l'aventure, la vraie, avec un grand "A" ...
TRIUMPH BONNEVILLE_BOBBER.jpg
Chez TRIUMPH, on rappellera l'arrivée récente des Street Scrambler, Street Cup et Bonneville T100, ces machines étant accompagnées par une toute nouvelle Bobber qui ne manque pas de ... comment dire ... de ... je cherche ... d'originalité dans la recherche de la référence au passé, ouais ! On est là aux sources de la moto : un moteur, un cadre, deux roues et un guidon !! La base est la T120 (moteur) avec un châssis presque totalement revu.

Chez YAMAHA, signalons en vrac une belle mise à jour de la MT-09 ainsi que quelques évolutions (déjà) de la MT-10, sans compter les YZF-R6, SCR950 et XSR 900 Abarth !!

Dernier cadeau pour les ceusses qui perdent leur latin devant la langue de Dante, un récapitulatif de toutes les nouveautés, par marque et par modèle, publié sur le site de Moto-Station : c'est pas beau çaaaaaaaaaaaaaaaa !?!?

Allez, à la revoyure et ... n'oubliez pas le guide !!

22:24 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/11/2016

EICMA, Milan, on y retourne !

ducati superleggera 2017.jpgJe reviens sur le sujet après l'avoir abandonné lâchement alors qu'il manquait de ... corps, comme les carburateurs d'antan, dirais-je.
On refait le tour ensemble ?
Cela va me permettre de revenir sur des marques et des modèles qui méritaient sans doute qu'on s'y attarde d'avantage.
On commence par APRILIA qui, en plus des Dorsoduro et Shiver 900, présentait une fort jolie Tuono 125 (pour nos gamins) et des RSV4 et Tuono 1100 mises à jour (Euro4 et tutti chianti !).
Après les avoir montrées ici et là en version "protos", BENELLI présentait deux versions définitives des Leoncino (ce qui veut dire "lionceau" soit-dit en passant), une version route et une autre, d'avantage destinée au off-road parait-il.
Chez BENELLI toujours, autant rappeler l'arrivée de la TRK502, une espèce de sorte de mini GS avec des attributs, ma foi, plutôt intéressants, n'était la cylindrée. Cela dit, entre 2000 et 2004, j'ai voyagé loin et longtemps avec une monture équipée d'un mono de 47 CV sans la ménager et sans qu'on en souffre l'un comme l'autre ;-)

Vous aurez remarqué que les liens que je vous donne vous conduisent vers des textes en italien (dueruote.it) mais vous savez tous qu'il suffit de remplacer les a, o et i par ... autre chose, l'important se situant généralement dans les chiffres qui, eux, restent arabes !!
Et puis, il y a google translate, nan ?

Chez BMW, en plus des GS1200 Rallye et Executive, ainsi que des Nine T customisées, soulignons aussi des mises à jour intéressantes pour les F 800 R et F 800 GT qui passent en Euro4, qui s'équipent d'un e-gas (accélérateur électronique) et des modes "road" et "rain" en série, le mode "dynamic" venant en option.
La K 1600 GTL répond également aux normes Euro4 et voit sa protection améliorée, en même temps que l'électronique embarquée intègre en série des éléments qui étaient en option auparavant ...

On arrive chez DUCATI et comment ne pas évoquer la 1299 Superleggera , "toute en carbone" qui pèse 156 kg à sec pour 215 chevaux ? 500 exemplaires sont prévus et, malgré un prix coquet de 80.000 €, ils sont d'ores et déjà tous vendus !!
On peut revenir également sur la Multistrada 950, un modèle qui pourrait amener quelques nouveaux clients chez les rouges pour autant que le prix devienne bien plus abordable que celui de la 1200. Cela m'étonnerait toutefois car, à part le moteur plus petit et moins puissant (113 chevaux au lieu des 150 de la 1200), tout le reste semble pareil avec la même sophistication électronique ... En plus, dommage que DUCATI n'ait pas retouché le design si ... particulier !!
Signalons également des "mises à jour" pour les Monster 821, 1200 et 1200 S ainsi que pour la Multistrada 1200 justement qui voit arriver une nouvelle boîte à air et un nouveau calibrage moteur pour lui donner plus de couple en bas ... de ça, comme on dit à Bruxelles ;-)

A suivre !!!

23:55 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

13/11/2016

Valence, suite III

Warm up

1. MARQUEZ - 2. VINALES - 3. DOVIZIOSO
4. P. ESPARGARO - 5. IANNONE - 6. ROSSI
7. LORENZO - 8. A. ESPARGARO - 9. SMITH

Il semble que certains pilotes n'ont pas encore arrêté leur choix de pneu(s) ...
En rythme de course, MARQUEZ paraît plus fort que tous les autres ! Wait and see

A noter que j'ai écrit quelque part que tout était déjà joué mais ce n'est en réalité vrai que pour le classement des pilotes ... et encore, puisque VINALES pourrait finir 3ème du championnat s'il prend 17 points à LORENZO aujourd'hui, ce qui semble très improbable je le confesse.

Non, ce qui n'est pas encore joué c'est :

-le titre CONSTRUCTEUR : HONDA "n'a que" 21 points d'avance sur YAMAHA et pourrait encore perdre le titre
-le titre pour les EQUIPES : le "Movistar YAMAHA MotoGP" team n'a que 10 points de plus que le "Repsol HONDA Team.
Aux dires des commentateurs de MotoGP.Com, il semble que les japonais soient très sensibles à ces classements également et cela se comprend aisément !!

And the winner is ??
What did you expect ???


1. LORENZO - 2. MARQUEZ - 3. IANNONE
4. ROSSI - 5. VINALES - 6. P. ESPARGARO
7. DOVIZIOSO - 8. A. ESPARGARO - 9. SMITH
10. BAUTISTA - 11. BARBERA - 12. PETRUCCI
13. BRADL - 14. REDDING - 15. MILLER
16. LAVERTY - 17. RABAT - 18. BAZ

Non classés : KALLIO, CRUTCHLOW, PEDROSA, HERNANDEZ

Déçu je suis !!
-que ROSSI ne finisse pas sur le podium;
-que la bagarre qui, entre charentaises, a été intense, n'a concerné que les places d'honneur;
-que cette bagarre justement ait profité à LORENZO qui s'est mis à l'abri en prenant 5 secondes aux furieux derrière lui;
-que DOVIZIOSO n'ait jamais été dans le coup alors que les essais promettaient;
-que MARQUEZ ait complètement loupé son départ avec un énorme wheeling alors qu'il aurait probablement été le seul à pouvoir se mesurer à LORENZO aujourd'hui, ce qui aurait peut-être permis un regroupement au sommet ...
Après ça, ce fut un beau spectacle ... à l'arrière et IANNONE, même s'il a sans doute agacé plus d'un fan de ROSSI aujourd'hui, a été tout simplement énorme.
Pour en revenir aux deux questions qui se posaient encore, HONDA confirme son titre de constructeur et l'équipe Movistar YAMAHA remporte la floche du meilleur team de la saison.
A noter quand même que si MARQUEZ s'était mis au tas dans les derniers tours, ce qui aurait pu arriver au rythme où il est revenu sur son pote LORENZO, Honda aurait perdu le championnat constructeur vu que PEDROSA et CRUTCHLOW s'étaient, eux, déjà mis par terre, les autres pilotes représentant la marque nippone étant loin au classement. Je n'ose pas imaginer la réaction de la maison de Tokyo si cela avait été le cas ...

Voilà, c'est fini ... pour la saison 2016 en tout cas car, dans deux jours déjà, la saison 2017 commence avec les premiers essais où l'on verra LORENZO en rouge, IANNONE en bleu, MAVERICK dans la même couleur mais au côté de ROSSI, etc. Je ne vais pas revenir sur les changements qui s'opèrent entre 2016 et 2017 n'est-ce pas ?

10:47 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

12/11/2016

Et qui, Valence II ...

FP3

1. MARQUEZ - 2. VINALES - 3. LORENZO
4. DOVIZIOSO - 5. PEDROSA - 6. P. ESPARGARO
7. A. ESPARGARO - 8. IANNONE - 9. ROSSI
10. SMITH
-----------
11. CRUTCHLOW - 12. REDDING - 13. PETRUCCI
14. BARBERA - 15. BRADL - 16. MILLER
17. LAVERTY - 18. BAUTISTA - 19. RABAT
20. HERNANDEZ - 21. BAZ - 22. KALLIO

ROSSI, 4ème à un moment, a failli finir au purgatoire ...

FP4

1. MARQUEZ - 2. LORENZO - 3. VINALES
4. IANNONE - 5. ROSSI - 6. CRUTCHLOW
7. A. ESPARGARO - 8. P. ESPARGARO - 9. DOVIZIOSO
10. PEDROSA - 11. SMITH - 12. BAUTISTA
13. LAVERTY - 14. REDDING - 15. PETRUCCI
16. BARBERA - 17. BRADL - 18. RABAT
19. BAZ - 20. MILLER - 21. HERNANDEZ

A noter que les 2 pilotes du HRC sont tombés (sans gravité) et que Marc MARQUEZ a montré sa colère en shootant dans les barrières de sécurité ... Encore un souci de pneumatiques ?

Q1

Sont nominés pour la Q2 :
Cal CRUTCHLOW & Danilo PETRUCCI

Viennent ensuite :
13. BARBERA - 14. REDDING - 15. MILLER
16. BAZ - 17. BRADL - 18. BAUTISTA
19. LAVERTY - 20. KALLIO - 21. RABAT
22. HERNANDEZ

And now ... the end is near, ladies and gentlemen, what about Q1 ???

1. LORENZO - 2. MARQUEZ - 3. ROSSI
4. VINALES - 5. DOVISIOZO - 6. P. ESPARGARO
7. IANNONE - 8. PEDROSA - 9. A. ESPARGARO
10. SMITH - 11. CRUTCHLOW - 12. PETRUCCI

Nouveau record du tour, et quel record puisqu'il est largement passé sous la 1'30 avec un incroyable 1'29.401, pour Jorge LORENZO. S'il fait le "hole shot" demain, ça va être compliqué de le battre !!! Il semble qu'il soit sur un autre rythme que seul Marc MARQUEZ semble en mesure de suivre ...

Ils ont dit :

Jorge LORENZO : "J'étais à mon plus haut niveau de pilotage"
Marc MARQUEZ : "Tout le monde se donne à 100%"
Valentino ROSSI : "J'ai toujours eu du mal avec ce tracé".

11:02 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Et qui, Valence ??

FP1

1. LORENZO - 2. ROSSI - 3. MARQUEZ
4. DOVIZIOSO - 5. P. ESPARGARO - 6. VINALES
7. A. ESPARGARO - 8. MILLER - 9. REDDING
10. IANNONE - 11. BARBERA - 12. PEDROSA
13. PETRUCCI - 14. CRUTCHLOW - 15. RABAT
16. BRADL - 17. BAUTISTA - 18. SMITH
19. HERNANDEZ - 20. LAVERTY - 21. BAZ
22. KALLIO (KTM)

FP2

1. LORENZO - 2. MARQUEZ - 3. VINALES
4. P. ESPARGARO - 5. DOVIZIOSO - 6. A. ESPARGARO
7. IANNONE - 8. ROSSI - 9. PETRUCCI
10. PEDROSA - 11. CRUTCHLOW - 12. REDDING
13. BARBERA - 14. MILLER - 15. LAVERTY
16. BRADL - 17. BAUTISTA - 18. HERNANDEZ
19. SMITH - 20. BAZ - 21. RABAT
22. KALLIO

A suivre,
Samedi 12/11

FP3 : 09h55 > 10h40
FP4 : 13h30 > 14h00

Q1 : 14h10 > 14h25
Q2 : 14h35 > 14h50



00:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

10/11/2016

EICMA, nous voilà !

Ci-dessous, par ordre alphabétique, une série de lien vers les nouveautés relevées par MNC (Moto-Net.Com).
La série de photos concerne tous ces modèles et sont classées pareillement.

- APRILIA Dorsoduro 900 : plus de cilyndrée et ...
Aprilia Dorsoduro 900.jpg

- APRILIA Shiver 900 : ... plus de couple;
Aprilia Shiver 900.jpg
- BMW G310 GS : plus de gelande;
bmw g 310 gs.jpg
- BMW R Nine T 2017 et Nine T Urban GS : plus de nostalgie, bonjour Gaston!
bmw nine t urban gs.jpg
- BMW R1200 GS, R1200 GS Rallye et R1200 GS Executive : plus d'argent :-)
bmw r 1200 gs rally & executive.jpg
- BMW HP4 Race PROTO : plus de ... tout!

- DUCATI Scrambler Cafe Racer et Desert Sled : plus de look et de débattement, voilà qui pourrait enfin répondre aux exigences de Didier;-)
ducati scrambler cafe racer & desert sled.jpg
- DUCATI Monster 797 : plus d'accessibilité;
DUCATI MONSTER 797.jpg
- HONDA CB 650 F
HONDA CB650F 2017.jpg
- HONDA CBR 650 F
HONDA CBR650F 2017.jpg
- HONDA CBR 1000 RR
HONDA CBR 1000 RR 2017.jpg
- HONDA X-ADV "Scootrail"
HONDA X-ADV 2017.jpg
- KAWASAKI Versys -X300
KAWA VERSYS X300.jpg
- KAWASAKI Z650
KAWA Z650 2017.jpg
- KAWASAKI Z900
KAWA Z900 2017.jpg
- KTM 790 Duke - PROTO
KTM 790 PROTO 2017.jpg
- KTM 125, 250 et 390 Duke : plus de finesse dans le dessin;
KTM 390 DUKE 2017.jpg
- MOTO GUZZI V7 III et V9 : beaucoup plus de chevaux ;-))
MOTO GUZZI V7 III 2017.jpg
- TRIUMPH Street Scrambler : plus ... que ... jamais;
TRIUMPH STREET SCRAMBLER 2017.jpg
- YAMAHA T7 - CONCEPT

- YAMAHA T Max : oui, c'est un scooter et alors ? Et d'une on n'est pas sectaire et, de deux, j'en ai vu sur le "Dark Dog Tour" qui n'amusaient pas le terrain, croyez-le bien ...

Cette liste n'est pas exhaustive et je vais glaner d'autres infos sur d'autres sites : j'en veux pour preuve l'arrivée des BENELLI Leoncino (version urbaine et version +/- trail), la KTM Super Duke R 1290, les SUZUKI GSX-R 125 et V-Strom 250 par exemple ...

13:20 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

06/11/2016

Moto GP news ...

Le Champion est connu.
Le Vice-Champion est connu.
Plus trop d'enjeu pour ce dernier grand prix à Valence qui se déroulera les 11, 12 et 13 novembre ...
Ce qui serait sympa c'est que Valentino ROSSI remporte sa 3ème victoire de la saison pour au moins deux raisons :
- il le mérite A-M-P-L-E-M-E-N-T (6 x 2ème cette année : en Argentine, au Mans, à Brno, à San Marin ainsi que lors des 2 dernières courses à Phillip Island et Sepang où il ne lui manquait que quelques millimètres ... de gomme pour l'emporter);
- on l'a éhontément roulé dans la farine l'an dernier après sa lourde pénalité et lors du final avec le tandem LORENZO/MARQUEZ qui ont sabordé la fin de championnat;
- 9 fois champion, 6 fois vice-champion en 21 ans de carrière, 221 podiums, et une victoire devant l'Espagne entière et son "nouveau" pote LORENZO qui part chez les rouges. S'il gagne, je bois le Champagne avec lui au moment du podium, c'est sûr !!

En attendant voici la grille de départ définitive pour la saison 2017 :

Les équipes officielles

Aprilia Gresini : Aleix ESPARGARO – Sam LOWES
Ducati Team : Jorge LORENZO – Andrea DOVIZIOSO
Honda Repsol : Marc MARQUEZ – Dani PEDROSA
KTM Red Bull : Pol ESPARGARO – Bradley SMITH
Suzuki Ecstar : Andrea IANNONE – Alex RINS
Yamaha Movistar : Valentino ROSSI – Maverick VINALES

Les équipes satellites

Ducati Aspar : Alvaro BAUTISTA – Karel ABRAHAM
Ducati Avintia : Hector BARBERA – Loris BAZ
Ducati Pramac : Danilo PETRUCCIi – Scott REDDING
Honda LCR : Cal CRUTCHLOW
Honda Marc VDS : Jack MILLER – Esteve RABAT
Yamaha Tech3 : Johann ZARCO - Jonas FOLGER

Bienvenue aux nouveaux en rouge, même si on se demande à qu(o)i on doit le retour de Karel ABRAHAM si ce n'est pour renflouer les caisses d'Aspar qui en a semble-t-il bien besoin, et on salue, avec une petite larme au coin de l'œil, le départ de :
-Eugene LAVERTY chez Aprilia en World Superbike
-Stefan BRADL chez Honda en World Superbike également et
-Yonny HERNANDEZ en Moto 2 chez AGR.

On suivra avec un intérêt tout particulier :

- Jorge LORENZO chez DUCATI
- Maverick VINALEZ chez YAMAHA et
- Andrea IANNONE chez SUZUKI

On espère que, comme à la belle époque du duo CRUTCHLOW-DOVIZIOSO, l'équipe d'Hervé PONCHARAL retrouvera de la brillance avec les promus du Moto2 que sont Johann ZARCO et Jonas FOLGER.

Premiers essais d'intersaison, et oui, déjà : les mardi 15 et mercredi 16 novembre de 10h à 13h et de 14h à 17h.
Déjà riche d'enseignement ou pas, on verra et on se gardera de porter des jugements hâtifs ... et tondu !!

22:35 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

05/11/2016

L'Automnale au tonneau, on en termine !

Hum, l'hiver approche et "L'Automnale" n'est pas encore bouclée ...
C'est la 5ème note relative à cette sortie soit, très probablement, un record en la matière concernant une sortie d'un jour !!
Bah, c'est une façon comme une autre d'occuper le terrain. Quand on a un site, on peut le laisser hiberner sans que personne y trouve à redire mais un blog ça demande plus d'implication de la part de son auteur, voyez ?

Après les 10 kilomètres de "bourre" à Grupont on est arrivés à Bure, puis à Belvaux, Auffe et Lavaux-Sainte-Anne. On a vu le groupe formé, entre autres, par Didier et Marily, Bernard, sa compagne et sa KTM, Roland et sa DL650 qui étaient attablés à la terrasse d'un café, mais on a continué, quelques hectomètres plus loin, jusqu'au château où se tenait un évènement d'importance : The 9-11 Rally . Ce 9-11 là n'a rien à voir avec le numéro des secours en Amérique, ni avec l'attentat des tours jumelles à New-York. Il concerne la "Neuf Onze" comme on est censé dire apparemment lorsqu'on parle de "La" Porsche, la seule et unique pour certains puristes ...
Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire la concernant mais sachez juste qu'au sein des Porschistes il y a deux groupes, le groupe "Air" et le groupe "eau". Ceux qui ont la fibre mécanique, auront compris qu'il s'agit du mode de refroidissement des "moteurs à plat" qui équipent cette mythique voiture depuis son lancement en 1964. L'eau est arrivée en 1998 avec la 5ème génération de la 9-11 et il en est, des plus puristes encore, pour affirmer que la seule et unique vraie "9-11" est la "flat-six air" et nothing else.
Je connais des fans de GS qui ont le même raisonnement concernant leur modèle fétiche ;-)
Et donc, il y avait 3 Porsche devant le porche tout proche et, après les avoir mitraillées, j'en ai profité pour me glisser subrepticement, à pas feutrés de loup, dans la cour intérieure du château. J'ai rapidement été approché par une organisatrice qui m'a gentiment signalé qu'il s'agissait d'un évènement privé, que je n'avais pas trop le droit d'être là et d'ajouter de ne pas m'éterniser car les participants devaient arriver incessamment. Je n'ai donc pas été au buffet pour réclamer le verre de Champagne qui leur était réservé ...
Didier, qui avait la carte ouverte devant lui dans son sac de réservoir, savait que le road-book remontait sur Fosses-la-Ville avant de continuer sur Liernu et nous avons donc convenu qu'on se sépareraient là, lui continuant sur Bruxelles et moi sur Charleroi.
automnale 2016On est donc repartis et on est passés par Beauraing, puis Givet, puis un petit bout de N96 et de N40 avant de prendre à droite en direction de Gochenée sur une N977 que je connais pratiquement par coeur. On est revenu sur le groupe KTM, Didier, Marily, Roland, etc. qui roulait à bon rythme et que nous avons suivi. Puis, profitant d'un ralentissement occasionné par je ne sais pas quoi, une chasse peut-être, j'ai doublé tout ce petit monde en m'excusant, d'un signe de la main, pour ne pas avoir respecté le drapeau jaune ^^ et je suis parti comme une balle, à fond les manettes, la tête dans la bulle, comme un malade, dans le sinueux entre Rosée, Corenne et Stave ... Je ne sais pas quelle mouche m'a piqué pour rouler ainsi : faudra quand même que je me calme !
Arrivé à Stave, plutôt que de prendre à droite vers Biesmerée, j'ai filé tout droit vers Oret, Biesme, Fromiée et Gerpinnes.
J'étais à la maison à 16h30 environ et j'ai, non sans mal, rentré la Tiger en passant sur des poutrelles qui avaient été placées là pour éviter de rouler sur le carrelage fraichement collé : le "TT" ce n'est définitivement pas pour moi ;-))
FIN DU COMPTE-RENDU !!
Pas trop tôt me direz-vous mais ... il y en a qui n'ont pas encore bouclé le compte-rendu du voyage dans les Grandes Alpes , alors, hein !!

22:46 Écrit par Alberto | Commentaires (1) | Tags : automnale 2016

03/11/2016

L'Automnale au tonneau, on perce le deuxième fût !

"Au bel accueil", Tenneville.
Sur le parking, j'ai été pris à partie par un sympathique petit vieux, un du nord voyez, avec un petit accent vondelien, entendez ça (?), qui m'a questionné sur la cylindrée de la Tiger, la puissance, le kilométrage parcouru, etc. Pour un peu, s'il n'avait pas été octogénaire, j'en serais venu à croire qu'il était intéressé pour l'acheter avec un petit essai préalable ;-)
C'est là que Didier a sorti la tête du restaurant pour me rappeler à l'ordre : c'est qu'il était déjà tard (au moins 13h30) et il fallait passer commande.
On s'est installés. Didier a pris le plat du jour, du filet de marcassin me semble-t-il, quant à moi, j'ai opté pour un gyros/frites.
Il était copieux et de bonne facture.
On a ponctué le repas par un café.
Au sortir de l'établissement c'est un autre gars qui a entamé la conversation.
"Z'avez pas froid de rouler par ce temps ?" qu'il nous dit.
Mes yeux se posent sur son short et je réponds :
"On est quand même autrement équipés que vous !"
Là-dessus, il continue en s'adressant à plus sérieux que moi !
On parle airbag, évolution des motos, (ABS, antipatinage, etc.) et il nous apprend qu'il a été motard, mais qu'il avait arrêté il y a 20 ans parce qu'il tenait à la vie. C'était le genre de gars à rouler de + en + vite, un Trompe-La-Mort en quelque sorte.
Finalement, avec les copains, c'est sans doute parce qu'on a arrêté de faire de la moto PENDANT parfois 20 ans pour certains, histoire de faire des enfants à nos femmes et à leur laisser le temps de les élever ;-) qu'on est toujours là, bon pied bon oeil et toujours partants pour des voyages au long cours.
Faut dire aussi que, l'âge n'aidant pas, à l'inverse du T-L-M précité, on a plutôt tendance à rouler de - en - vite, pour certains en tout cas et que, indépendamment de la vitesse, on est autrement plus "aware" des dangers de la route !! (Viva la Muerte !!)

On a repris la N4, direction Bastogne cette fois et on a embrayé à nouveau sur le road-book en direction de Prelle, puis Lavacherie, Saint-Hubert (où mangèrent nos amis Paul, Carine et Jean-Louis), puis Grupont et 10.588 mètres de beau sinueux avec un "Lâchez-vous !!!" comme message sur l'écran du Tripy.
"Est-ce bien raisonnable ?" comme conseil me dis-je dans mon for intérieur tout en mettant gros gaz ...

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : automnale 2016

02/11/2016

L'Automnale au tonneau !

Je me suis mis la pression et ... voilà le résultat : ça nous fait déjà un bon titre, nan !?!
On est le 23/10 à Verlaine, on a le rein beau, deux poètes pour le prix d'un quoi, on venait de faire un petit tour gratuit, la faute à un oubli de chargement du fichier "TRB" fourni par PYM le vendredi et de retour à la station, on remonte sur l'autoroute E42 en direction de Liège et on ressort (à ne pas confondre avec le substantif "amortisseur" n'est-ce pas) quelque 3 kms plus loin, en direction de Saint-Georges ...
Ensuite direction Amay, oui là dis-donc, puis Engis, Neupré, un long sinueux de 4.377 mètres où le Tripy nous indique de "prendre notre plaisir" alors que je n'ai vu aucune maison close sur le bord de la route.
On n'arrive pas au 7ème ciel mais à Neuville-en-Condroz, puis Plainevaux, quelques p-p-p-p-a-a-a-a-v-v-v-v-v-é-é-é-é-é-s-s-s-s-s (j'en tremble encore, voyez !), puis Lincé (Lindsay en anglais : je suis persuadé qu'il y quelques locaux qui ont donné ce nom à leur petite dernière), puis un bout de route dégradé-é-é-é-é-e, et m-m-m-e-e-e-r-r-r-d-d-d-e-e-e, puis Sprimont, Rouvreux, direction Aywaille (et why not, hein ?), puis Awan et Harzé ...
Awan et Harzé : ça me fait penser que notre ineffable Jérome de Warzée doit être né quelque part entre Awan et Harzé, tiens !
Plus loin, on traverse Lorcé et Chession, puis Chevron (doit y avoir un double garage Citroën dans les parages) et au WP 44 on atteint "Les Forges". On voit quelques motos garées là (nan, pas Garelli) et on ajoute les nôtres (TDM900 et TIGER800) au nombre.
On y a retrouvé Paul en compagnie de Carine et Jean-Louis.
Didier m'avait offert le café à Verlaine, je lui ai donc offert son chocolat chaud non sans lui avoir piqué sa biscotte que j'ai échangée contre mon Spéculoos : je n'ai pas gagné au change et ça m'apprendra de chaparder !
Nous sommes repartis à 4 cette fois (ça fait 28 je sais !) et nous avons continué sur Basse-Bodeux (où naissent les KRUGGER ) : j'ai cherché du regard où pouvaient se trouver les ateliers mais je n'ai vu aucune enseigne ...
Odrimont, Arbrefontaine, Goronne (Zola), Sart, Ottre, Langlire, Cherain, Brizy(tte Bardot, Bardot !), Tavigny, Wandebourcy, Rachamps, Mabompré, Bertogne et WP 74 où je m'apprête à tourner à droite vers Wigny l'ourson et où j'entends un coup de klaxon et Paul qui se porte à ma hauteur et qui me fait signe de continuer tout droit. Le temps que je manoeuvre pour reprendre sa direction et, lui ainsi que Jean-Louis avaient disparus. Après 2 ou 3 kilomètres sans les rejoindre, on décide de revenir sur la trace Tripy et on continue le road-book "normal".
A un moment, on est arrivé à un croisement avec la N4 où nous aurions dû nous enfoncer à nouveau dans les sous-bois, en face. Petit conciliabule : "il faut sortir du road-book si on veut trouver à becqueter".
Didier, qui a le flair pour ces choses-là, décide de filer à droite en direction de Marche-en-Famenne et il ne se passe pas deux minutes avant qu'on tombe sur un restaurant/friterie à Tenneville dont l'enseigne était une invitation : "Au bel accueil" qu'il s'appelait !!

Bon appétit et bonne nuit !!

23:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : automnale 2016