02/11/2016

L'Automnale au tonneau !

Je me suis mis la pression et ... voilà le résultat : ça nous fait déjà un bon titre, nan !?!
On est le 23/10 à Verlaine, on a le rein beau, deux poètes pour le prix d'un quoi, on venait de faire un petit tour gratuit, la faute à un oubli de chargement du fichier "TRB" fourni par PYM le vendredi et de retour à la station, on remonte sur l'autoroute E42 en direction de Liège et on ressort (à ne pas confondre avec le substantif "amortisseur" n'est-ce pas) quelque 3 kms plus loin, en direction de Saint-Georges ...
Ensuite direction Amay, oui là dis-donc, puis Engis, Neupré, un long sinueux de 4.377 mètres où le Tripy nous indique de "prendre notre plaisir" alors que je n'ai vu aucune maison close sur le bord de la route.
On n'arrive pas au 7ème ciel mais à Neuville-en-Condroz, puis Plainevaux, quelques p-p-p-p-a-a-a-a-v-v-v-v-v-é-é-é-é-é-s-s-s-s-s (j'en tremble encore, voyez !), puis Lincé (Lindsay en anglais : je suis persuadé qu'il y quelques locaux qui ont donné ce nom à leur petite dernière), puis un bout de route dégradé-é-é-é-é-e, et m-m-m-e-e-e-r-r-r-d-d-d-e-e-e, puis Sprimont, Rouvreux, direction Aywaille (et why not, hein ?), puis Awan et Harzé ...
Awan et Harzé : ça me fait penser que notre ineffable Jérome de Warzée doit être né quelque part entre Awan et Harzé, tiens !
Plus loin, on traverse Lorcé et Chession, puis Chevron (doit y avoir un double garage Citroën dans les parages) et au WP 44 on atteint "Les Forges". On voit quelques motos garées là (nan, pas Garelli) et on ajoute les nôtres (TDM900 et TIGER800) au nombre.
On y a retrouvé Paul en compagnie de Carine et Jean-Louis.
Didier m'avait offert le café à Verlaine, je lui ai donc offert son chocolat chaud non sans lui avoir piqué sa biscotte que j'ai échangée contre mon Spéculoos : je n'ai pas gagné au change et ça m'apprendra de chaparder !
Nous sommes repartis à 4 cette fois (ça fait 28 je sais !) et nous avons continué sur Basse-Bodeux (où naissent les KRUGGER ) : j'ai cherché du regard où pouvaient se trouver les ateliers mais je n'ai vu aucune enseigne ...
Odrimont, Arbrefontaine, Goronne (Zola), Sart, Ottre, Langlire, Cherain, Brizy(tte Bardot, Bardot !), Tavigny, Wandebourcy, Rachamps, Mabompré, Bertogne et WP 74 où je m'apprête à tourner à droite vers Wigny l'ourson et où j'entends un coup de klaxon et Paul qui se porte à ma hauteur et qui me fait signe de continuer tout droit. Le temps que je manoeuvre pour reprendre sa direction et, lui ainsi que Jean-Louis avaient disparus. Après 2 ou 3 kilomètres sans les rejoindre, on décide de revenir sur la trace Tripy et on continue le road-book "normal".
A un moment, on est arrivé à un croisement avec la N4 où nous aurions dû nous enfoncer à nouveau dans les sous-bois, en face. Petit conciliabule : "il faut sortir du road-book si on veut trouver à becqueter".
Didier, qui a le flair pour ces choses-là, décide de filer à droite en direction de Marche-en-Famenne et il ne se passe pas deux minutes avant qu'on tombe sur un restaurant/friterie à Tenneville dont l'enseigne était une invitation : "Au bel accueil" qu'il s'appelait !!

Bon appétit et bonne nuit !!

23:31 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : automnale 2016 |  Facebook

Les commentaires sont fermés.