26/10/2016

L'Automnale 2016, suite !

Pour les plus exigeants, ceux auxquels les images ne parlent pas ou pas assez, voici quelques considérations concernant cette belle journée ...
Déjà, pour situer l'évènement, il faut savoir que "L'Automnale" de Cap Moto c'est un peu comme "La Wallaçonne" de Moto 80 mais à l'envers, voyez ? L'une clôture la saison alors que l'autre l'ouvre ! Sauf destinations lointaines et/ou exotiques, il est à noter que les clubs motocyclistes en général, semblent hiberner de mi-octobre à mi-mars, ce qui est ma foi bien long !!
Evidemment, chacun est libre dans cet intervalle d'en faire à sa guise et gaaaaazzzzzzzz, les gusses !!
D'où l'intérêt d'avoir quelques potes en dehors de ces structures pour partager le plaisir de rouler pendant les mois d'automne et d'hiver. Bon, bon, on va pas non plus en faire une "quatre saisons" et on va attaquer le sujet qui nous préoccupe en ce jour ...

2°C seulement au thermomètre de la sonde placée, il est vrai, sur le pignon nord de la villa 4 façades située dans un quartier résidentiel, dans le "poumon vert" de Charleroi, non loin de toutes les commodités, écoles, commerces, hôtels de rencontre, etc !
Après avoir bien profité de la course de Moto GP à Phillip Island, j'ai sauté dans mon slip molletonné, mes 2 paires de chaussettes, mes trois couches pour le haut du corps (chemisette Damart, sous-pull à longues manches et col roulé et chemise Lee Cooper bien lourde) et j'ai rejoins la moto qui était dehors depuis la veille. Oui, on fait des travaux à la maison devant le garage et, comme on posait les carrelages avec une belle couche de colle, il était interdit de rouler dessus le lendemain matin !

Suis parti à 8h30 pour rejoindre l'autoroute Namur-Liège et j'ai gardé un constant 125-130 km/heure avec juste une coupure ou deux, histoire de "faire remonter l'huile". Je sais pas si ça sert à quelque chose mais c'est mon père qui m'avait expliqué ça au début de mon expérience de conducteur ...
Suis arrivé à 9h20 environ et alors que je me rangeais le long d'une pompe, Didier S. est venu me saluer. C'est le seul membre de notre "petit groupe de la première heure" qui était inscrit et ce fut un plaisir de le retrouver.
Nous avons rejoint la salle où Pierre-Yves et Noëlle nous attendaient pour enregistrer notre présence et nous remettre un bon valable pour le dernier verre en fin de parcours, à Liernu. J'avais pris mon petit-déjeuner à la maison mais j'ai quand même pris un petit café et quelques Speculoos alors que Didier se goinfrait d'un croissant et un pain au chocolat avec un grand capuccino. Nous étions relativement nombreux pour cette dernière sortie, un beau succès en vérité, je vous le dis !
Paul s'était proposé pour rouler avec nous mais ...
Comme souvent maintenant, on m'a laissé l'initiative de partir en tête.
J'allume le Tripy et, ni une ni deux, je prends donc la route sans me poser de question et sans personne devant ...
Premier way-point, sortie de l'autoroute direction Saint-Georges, puis encore deux ou trois wp et autant de ronds-points et ... nous revoilà rendus dans le parking de la Station de Verlaine. Didier m'avait docilement suivi tout simplement parce qu'il a fait la même erreur que moi. Au départ de la maison j'ai demandé au Tripote de me conduire au point de départ de la balade. Sur place, au moment d'embrayer sur le road-book du jour, on n'a pas chargé le fichier et comme on était pas pile poil sur LA longitude et LA latitude du point de départ, le GPS nous a fait tourner en rond !
Du coup on a perdu Paul qui hésitait entre le Tripy, le Tom Tom et l'Albertino qui ramait devant ...
Après ce faux départ, on a chargé le fichier et cette fois on est partis pour de bon à l'attaque des 279 kms de la ronde du jour !!

23:01 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : automnale 2016 |  Facebook

Commentaires

Alberto + tripy fou rire garanti , lol

Écrit par : patrick masson | 27/10/2016

Les commentaires sont fermés.