17/07/2016

Balade Herpigny, 17/07/2016

corne du bois des pendus.jpgPas de véritable compte-rendu : après tout ce n'est qu'une virée dominicale, on ne va pas en faire une messe non plus !!
Voici néanmoins les quelques photos que j'en ai ramenées ...
Quelques points à souligner en passant :
-une fois encore le Tripy n'aide pas lorsque, par exemple, on doit se rendre à une adresse qui se trouve sur une très longue chaussée (telle la "Chaussée de Louvain" à Cognelée, par exemple !);
-Jacques s'est fait piégé pareil que moi et est arrivé après moi finalement;
-justement, c'est une journée qui m'a permis de revoir Henri, ainsi que Jacques, que je n'avais plus vu depuis belle burette;
-le road-book était plutôt "torturé" dans le sens "tortueux" du terme, voyez, avec des changements très fréquents de direction et l'emprunt de "routes à la Cap Moto", comme nous avons pris l'habitude de dire, sans connotation péjorative bien entendu. Reste que ceux qui roulaient sur une grosse GT ou une sportive n'ont probablement pas joui pareillement que les amateurs de trails ^^;
-suite à une petite erreur d'interprétation d'un picto de ma part, Claude est parti devant et on ne l'a retrouvé qu'à Villers-le-Gambon, au restaurant "Le Condor" où il avait retenu une table pour 4 et s'y était installé;
- 2 pizzas (Napoli & 4 saisons), une calzone et un spaghetti bolo, arrosés par 1,75 litres de bière : on y est resté plus d'une heure et demie;
- on était avertis qu'Henri nous quitterait à Givet et que Jacques court-circuiterait le road-book avant Dinant pour se diriger sur Mons;
- on s'est donc retrouvés à 2 en bas de Lustin pour boire une Corne du bois des pendus : comme on dit, il faut boire la Corne jusqu'à la lie, la lie Corne voyez ??
Belle journée et +/- 365 bornes de plus au compteur, autant de bornes que de jours dans une année : un kilomètre par jour, en forme toujours !
P1130320.JPGADDENDUM
Y en a qui font bien moins que ça : chez Motodoc, ils ont rentré une moto qui a 5 ans, qui a été immatriculée 2x et qui n'a que 252 kilomètres avérés au compteur. Le gars a acheté, a fait une balade, c'est dit que ce n'était pas pour lui, a arrêté l'assurance et renvoyé sa plaque tout en gardant la moto, c'est ravisé, a ré-immatriculé, a refait une courte balade et puis c'est définitivement convaincu que la moto, c'était pas son truc !!! Il a mis 5 ans pour s'en rendre compte ...

22:13 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Merci à Claude pour la photo !

Écrit par : Alberto | 20/07/2016

2016 est bi-sexe-tile.........
Tu es trop court!! ;-)

Écrit par : T@z | 21/07/2016

Mon drame : toujours trop court ...
A noter que j'ai mis +/- 365, et toi tu viens chipoter avec ton année transgenre ... genre casse-burnes, voyez ?
Quand tu feras la virée Herpigny, tu peux toujours faire signe, n'est-ce pas ?

Écrit par : Alberto | 21/07/2016

Les commentaires sont fermés.