03/07/2016

Slovénie, Jour 4, deuxième !!

DSC02465.JPGLa Slovénie, on connaissait : il y a 6 ans de cela, on avait été rincés copieusement tout au long du séjour.
Il paraît qu'il y pleut 140 jours par an soit un jour sur deux ... et demi.
Là, on avait bien pris la veille et on pensait, statistiquement, y échapper.
On avait pas fait 20 bornes qu'il fallait bien s'y résoudre. Dans un petit village, aux abords d'une ferme, je marque l'arrêt pour enfiler la combi plastique 2 pièces et je suis rejoint par Claude, Alain qui s'arrête par solidarité puisque sa tenue en "nubuk" de chez BMW semble totalement imperméable et d'autres encore ...
Après +/- 80 bornes, on arrive au bord du splendide petit lac de Planšarsko Jezero où l'on s'arrête un long moment pour profiter de toutes les nuances du vert émeraude et du jeu des reflets entre le ciel et l'eau et le ciel et l'eau ;-)
Malheureusement, il fait froid et humide : certains en profite pour boire un bon café, perso je bois une espèce de coca slovène, plus sucré encore que celui qu'on connait dans nos contrées ...
On joue alors entre les frontières autrichiennes et slovènes, et dans une descente sur le mouillé, je laisse Alain et Pierre sur place et je m'apprête à en faire de même avec Claude qui était plus loin devant. Il me voit fondre sur lui dans la descente et, par orgueil, il remet du gaz. Du coup, il poursuit sa route et saute un way-point, oubliant de plonger dans une petite rue à droite.
A un moment, je me suis arrêté pour refermer mon top-case : ça m'est souvent arrivé au cours du voyage de repartir après avoir rangé l'appareil photos sans bien refermer la "boîte à pains" comme dit Jacques !
Alors que je m'étais abrité dans une aubette, j'ai vu repasser Pierre, puis Alain qui s'est arrêté pour s'inquiéter de savoir si tout allait bien. J'ai attendu encore un peu mais toujours pas de Claude. Je ne l'ai revu qu'à l'hôtel et il a expliqué qu'il avait continué la belle descente pour 7 kilomètres encore avant de rebrousser chemin et revenir sur le road-book.
J'ai donc repris la route jusqu'à arriver à Luče où j'ai vu les motos de Marily, Didier, Patrick et Nathalie, Raymond et Mimi, Michel, Gilles et du vétéran du groupe (76 ans). Je m'apprêtais à ajouter la Tiger à la belle brochette de machines déjà présente(s) mais une dame est sortie de la boutique à côté du parking et malgré mon slovène très rudimentaire, j'ai bien compris son agacement, que le parking était privé et qu'elle allait appeler la Police. J'ai donc été ranger la belle anglaise dans une rue perpendiculaire avant de rejoindre les autres et les avertir qu'ils risquaient tous un PV, la prison et la confiscation de leur bien le plus précieux, probablement.
Du coup, tous les pilotes sont retournés à leurs machines pour les ranger sagement à l'arrière du restaurant où se trouvait un grand parking réservé à la clientèle !! J'ai été récupérer Blanchette pour la ranger pareillement, avec les autres.
J'ai partagé la table avec Roger et j'ai mangé des "ocvrti lingji" avec des "pomfri" et j'ai bu du "Coca Cola stek.", le tout pour 11,40 € que j'ai payé en "gotovina" ! Au passage, on a e-n-f-i-n pu confirmer les dires de Paul qui avait trouvé les slovènes fort jolies, à l'exemple de la serveuse au sourire aussi angélique que ravageur !
On a quitté l'endroit à 14h15 environ et on est repartis, certains se rééquipant des plastiques, alors qu'il faisait sec : perso, je les ai rangés dans le top-case, convaincu qu'ils ne seraient plus nécessaires. Une fois n'est pas coutume, les cieux me donneront raison puisqu'il ne pleuvra plus jusqu'à la fin de la boucle !!
Après avoir suivi quelque temps Roger, extrêmement prudent dans les villages, au point que nous avons longtemps été suivis par deux gars en scooters dont un équipé d'un toit façon C1 de BMW, je me suis arrêté au milieu de nulle part pour profiter d'une nature préservée et silencieuse à souhait : à la longue, même avec les bouchons, les bruits que génèrent la machine et le vent dans le casque, deviennent parfois lassants ... et le silence presque absolu devient un bien précieux.
On s'est ensuite retrouvés (avec les mêmes qu'à midi) vers 16h00 pour une halte dans le joli village de Kropa. On y a fait quelques photos, j'ai bu à l'eau de la fontaine, Marie-Paul a enfourché la Tiger pour juger de la hauteur de selle qu'elle a estimée inférieure à sa 700 GS. Du coup j'ai grimpé sur la GS et, perso, j'ai plutôt estimé le contraire, à savoir qu'elle était moins haut perchée. Boh, on a probablement tous les deux raisons quelque part, la différence étant sans doute infime !!
Patrick M  -  349.JPGAprès ça, je suis arrivé autour du Lac de Bled. Alors que Patrick et Nathalie me faisaient signe pour m'indiquer la terrasse où ils avaient choisi de marquer l'arrêt, j'ai continué en pensant que Paul nous avait trouvé un way-point avec vue imprenable sur le lac. Il n'en était rien et, du coup, j'ai fait demi-tour pour les rejoindre en croisant au passage Yvan et Nathalie (sur GS) qui, tout au long du voyage ou presque, ont été sur un autre ... rythme que tous les autres : j'ai pensé au surnom de "Bled Runners" ;-))
Et donc, j'ai goûté au gâteau de Nathalie, qui en était à sa deuxième portion du jour après celle avalée à Planšarko !
Trop bon le gâteau et pas mauvais le café que j'ai bu avec ...
Au moment de reprendre la route, un groupe de touristes attendait l'autocar et nous questionne sur nos origines et notre périple. Encore une fois, mon pauvre anglais me sert à échanger quelques mots et c'est toujours sympa ... d'échanger quelques mots avec des étrangers ...
DSC02492.JPGJe repars donc et m'arrête au bord du lac où des départs en barques étaient organisés. Je plante la Tiger, je vais faire quelques photos et, au retour, je vois une jeune dame chinoise qui pause à ses côtés pendant que monsieur mitraille les deux belles ;-) Je m'approche, ils me voient et le gars me fait signe de me mettre à côté de madame et voilà qu'il nous tire le portrait : ils avaient l'air enchanté tous les 2 et m'ont félicité de posséder une si belle moto, le pouce en l'air.
Je vais être connu jusqu'en Chine, c'est sûr !!

A suivre ...

22:28 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : slovénie2016 |  Facebook

Les commentaires sont fermés.