27/05/2016

TDM ...

DSC02335.JPGTrack Day Mettet ... Six heures du mat, j'ai des frissons, j'tape un oeil au carreau, fait gris comme pas permis, on est en mai merde, pas en mars, la garce !!
Déterminé je suis : j'ai viré 116 € aussi, meeeeeerde !! Suis pas trop près d'mes sous, quoi qu'en pensent Paul et les autres, mais quand même et puis, j'me connais depuis le temps que je m'fréquente, dès que j'aurai mis mes roues sur la piste, wet ou pas wet, j'aurai une banane comme ça !!!
J'avais fait le plein la veille, à 19h04 à la station Esso Express de Gerpinnes (c'est dire si je suis rentré bien tard du "Neyla's Day") et je n'avais dès lors plus qu'à rejoindre le site. Suis arrivé à 7h29 et au moment de taper le code pour lever la barrière, c'est un gars en Mercedes qui était juste derrière moi qui s'en est occupé car je m'étais trop avancé par rapport au clavier.
J'arrive dans le "parc fermé" que je visite jusqu'au bout pour voir où se sont installés les gars de Performance Bike. Je ne reconnais personne ni ne vois aucun stand et je reviens jusqu'au bâtiment principal. Je repère deux TRIUMPH, une Tiger 1050 et une Explorer 1200 : je plante ma 800 à côté et salue leurs propriétaires.
1ère chose à faire : vérifier dans quel groupe on a été classé. Cette fois j'étais dans les verts, les éternels débutants en ce qui me concerne. Mon 1:31.276 de l'an dernier n'a donc pas suffi pour passer à la catégorie supérieure ^^
2ème chose à faire : échanger sa carte d'identité contre un transpondeur. Cette année, pas de distribution de colliers de serrage pour le fixer ! Heureusement que les frères Van Loo avaient prévu le coup !
3ème chose : assister au briefing de sécurité. Le notre (verts) était prévu à 8h50. Il nous a été prodigué par Stéphane MERTENS himself qui, sauf erreur ou omission, n'a ... rien oublié ;-)
Il a été question des montées et des sorties de piste, des trajectoires, des dépassements uniquement autorisés en ... principe et en ligne droite, des attitudes à prendre en cas de panne ou de chute ainsi que de la signification des divers drapeaux en usage.
Pour attester de notre participation au briefing on a reçu un collier de serrage (!) bleu à glisser dans le curseur d'une fermeture éclair apparente. C'est moins chic que le petit autocollant qu'on apposait sur le côté gauche du casque et que j'ai gardé depuis l'an dernier ...
Notre premier run étant prévu à 10h00, j'ai eu tout le loisir de rejoindre les collègues de Performance Bike et de bavarder avec les uns et les autres jusqu'à avoir soif ;-)
Ils étaient venus avec 4 motos plus ou moins préparées : deux SV 650, une dépouillée de tout carénage, sans feux ni clignos, une full carénée, une GSX-R noire et jaune pour Didier VAN LOO et l'Aprilia RSV2 de Grégory.
La pluie était toujours bien présente mais on se consolait de voir les rouges, puis les bleus et ensuite les jaunes prendre la piste avant nous, respectivement à 9h00, 9h20 et 9h40, en leur laissant le soin d'assécher les bonnes trajectoires ! Pas de "contrôle technique" à proprement parler, juste un contrôle visuel des commissaires avant de nous lâcher sur la piste.
Voici le détail de mes temps du jour.
J'avoue que ce n'est pas très clair mais quand vous saurez que la première colonne renseigne le tour accompli (37 en tout), la 2ème l'heure de passage sur la ligne et la troisième le temps au tour, vous aurez déjà un peu plus facile à comprendre, me semble-t-il ;-)

N° Name Group Lap #22 TRANQUILLI Alberto 1 37
Lap / Time of Day / Time /-/ Lap / Time of Day / Time
SESSION 1
1/ 10:03:33
2/ 10:05:40- 02:06.978 -> 3/ 10:07:35- 01:55.010
4/ 10:09:31- 01:55.870 -> 5/ 10:11:23- 01:52.771
6/ 10:13:15- 01:51.782 -> 7/ 10:15:07- 01:52.197
8/ 10:16:55- 01:47.355 -> 9/ 10:18:40- 01:45.369

SESSION 2
10/ 11:23:23- 1:04:42.882
11/ 11:25:03- 01:40.215 -> 12/ 11:26:46- 01:42.811
13/ 11:28:27- 01:41.293 -> 14/ 11:30:03- 01:36.173
15/ 11:31:38- 01:34.844 -> 16/ 11:33:13- 01:34.957
17/ 11:34:51- 01:37.333 -> 18/ 11:36:26- 01:35.397
19/ 11:38:03- 01:36.646

SESSION 3
20/ 12:43:10- 1:05:07.376
21/ 12:44:48- 01:38.124 -> 22/ 12:46:24- 01:35.580
23/ 12:47:58- 01:34.166 -> 24/ 12:49:33- 01:34.920
25/ 12:51:06- 01:32.806 -> 26/ 12:52:37- 01:31.778
27/ 12:54:15- 01:37.972

SESSION 4
28/ 15:03:28- 2:09:12.163
29/ 15:05:08- 01:40.075 -> 30/ 15:06:51- 01:43.601
31/ 15:08:32- 01:40.436 -> 32/ 15:10:10- 01:38.021
33/ 15:11:44- 01:33.912 -> 34/ 15:13:17- 01:33.635
35/ 15:14:50- 01:33.075 -> 36/ 15:16:23- 01:33.089
37/ 15:18:02- 01:38.956

DSC02336.JPGDépart du 1er run à 10h03 avec les plastiques par-dessus et une piste bien trempée.
Comme quand on est allé en Champagne, la visière chromatique du Shoei est bizarrement trop sombre, m'obligeant à rouler visière ouverte. Autant dire que dans la ligne droite, j'en prends plein la gueule et que je plafonne à 145 km/heure avec la crainte que la visière ne s'envole façon tear off !!
Toujours aussi impressionnant de voir tous ces feux rouges s'allumer devant soi en bout de ligne droite avec déjà des trajectoires +/- approximatives pour chacun ^^
Je reviens tout doucement sur le motard avec l'Explorer 1200, ne parviens pas à trouver l'ouverture car toujours à bonne distance et termine sagement derrière lui avec un chrono de 01:45.369.
1er debriefing par Stéphane MERTENS qui nous félicite déjà pour la régularité de nos comportements par ailleurs pas trop ridicules ! Il faut dire que le niveau est malgré tout un peu plus "relevé" que lors d'évènements organisés par la Fedemot ou Touring par exemple, qui brassent un public beaucoup plus large, comprenez ?
Je lie un peu plus connaissance avec les propriétaires de l'Explorer et de l'Aprilia RSV4 1100 Factory. J'apprends que le premier est encore en rodage et que le second regrette de ne pas avoir gardé son ancienne RSV2 pour "y aller" sans l'appréhension d'abîmer sa belle machine ...
Et c'est déjà l'heure d'attaquer le 2ème run, comme le temps passe.
Le ciel s'étant dégagé, j'ai enlevé les plastiques que j'ai rangé dans le top-case laissé dans la camionnette des frères Van Loo et j'ai pu cette fois rouler visière baissée. J'avais pris la précaution d'enlever le petit cache qui se trouve sous le menton et qui diminue quelque peu les bruits généré dans le SHOEI XR1100 ... mais qui provoque plus de buée.
Du coup, j'ai gagné plus de 10 secondes et demie sur mon temps précédent. Avec 1:34.844, j'en étais déjà au meilleur temps enregistré lors de mon premier track day sur le circuit. De quoi faire un tour de plus que lors du 1er run. Et cela avec une piste encore humide par endroits, s'il-vous plaît :-)
Petit constat, pas amer mais presque, c'est que si certains vous laissent sur place dès l'entame des lignes droites (il y en a 2 et demi), ils n'en mènent parfois pas large dès les premiers gauches venus. Mais bon, c'est comme ça, on le sait. En plus, pas sûr qu'avec un missile sol-sol (plus du tout de mon âge) je ferais mieux qu'avec la Tiger, du moins au début ^^
Petit café au second étage, petit pipi au rez, je commence à avoir faim (petit-déjeuner à 6h15, souvenez-vous !) mais avant il faut y aller pour le 3ème run. Finalement le temps passe ... aussi vite dans les paddocks que sur la piste ;-))
Je pars le couteau entre les dents, le sabre au clair, bien décidé à ne plus m'en laisser conter, quitte à titiller le rupteur !!
On est là pour s'amuser certes mais faut montrer qu'on n'est pas un touriste égaré tout de même !!
Petite satisfaction : en m'y prenant au mieux (à mon niveau bien sûr) à l'épingle avant la ligne droite, j'ai réussi à me payer l'Explorer 1200. J'ai poussé la 2ème et la 3ème au rupteur, en restant en 4ème jusqu'à un petit 180 km/heure, ce qui a mis l'Explorer 1200 en rodage dans le vent ;-) et un peu énervé son propriétaire, hein oui Michel ?
A un moment je me suis fait déposer par un roadster de couleur blanche (vérification faite il s'agissait d'une HONDA CB1000R avec le N°17) que j'ai revu 3 ou 4 virages plus loin, dans le n°5 plus exactement (Saarinen), couché dans les graviers. Le pilote n'avait rien mais les drapeaux rouges ont été brandis et nous avons dû regagner la pitlane puis l'espace d'Hollander. Autant dire que pour lui, la journée était terminée.
Dommage pour moi car je tenais un bon rythme et j'aurais peut-être pu descendre sous les 1:31.778 réalisés dans le 6ème tour ...
A suivre !!!!
N.B. : pour voir tous les temps réalisés par tous les pilotes, voici le lien . Il faut "down scroller" jusque "S.M.R.S. DAY 4 – 23 mai 2016" !!

22:46 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Qui c'est qui va finir par s'acheter une petite R1 d'occase et prendre un abonnement à Mettet ?

C'est Albertinomoto !

Écrit par : Francois | 29/05/2016

Les commentaires sont fermés.