26/05/2016

Neyla's day, suite et fin du récit !!!

DSC02323.JPGOn était au Floréal à La Roche et je partageais la table avec Henri, Pierre, Paul ainsi que Noëlle et Philippe, le frère de Pierre-Yves. On a évoqué leur participation au Paris-Dunkerque et voici quelques images où l'on voit la star féminine du club pendant 8 petites secondes : séquence admiration et c'est pas par galanterie !!
Franchement, cette fille est "unstoppable" !! J'ai eu le privilège de partager mon dessert avec elle ...
Il y avait 8 autres femmes-pilotes présentes pour l'occasion : bravo à elles pour avoir braver les éléments.
Bon, c'est pas tout ça, faut reprendre la route : si je compte bien on a encore 130 bornes à se taper sous la drache avant d'atteindre la ligne d'arrivée de cette étape aquatique et tac !!
Comme déjà signalé, Gull avait décidé de raccourcir en profitant du Gulf Stream et en évitant le Cap Horn, tandis qu'Henri c'était fait la belle sans mot dire. A cette heure, je ne sais même pas s'il est bien rentré et j'avoue que sans nouvelles on ne peut que les considérer bonnes...
Didier s'est arrêté pour faire le plein de la Scrambler et on est repartis par Odeigne, Dochamps, Grandmenil, Werbomont, Ferrières, Izier, Bomal et Barvaux-sur-Ourthe, Durbuy, Grandhan, Somme-Leuze, Baillonville, Heure, Maffe, Verlée, Jeneffe, Porscherese, Barvaux-Condroz, Scy, Hamois (oui, comme les chats !), Schaltin, Faux-les-Tombes, Mozet, Wierde et enfin, Naninne. En chemin, on a rattrapé Pierre et on l'a littéralement déposé. A l'étape il nous a d'ailleurs demandé si on avait roulé tout le temps comme ça, comme des malââââââdes ;-) En cours de route, Didier et moi avons été rejoints par le jeune gars qui avait partagé notre table et qui roule en BMW 800 ST. Il a aussi avoué que ça roulait bon train et qu'il était content de suivre des pilotes expérimentés derrière lesquels on apprend toujours : merci pour le compliment !!
Les routes sélectionnées étaient plus "lisses et roulantes" que ce qu'on à l'habitude de connaître avec Europa Moto et Cap Moto et, au risque de me répéter, ce fut le bienvenu car les conditions météorologiques auraient bien compliquer la tâche si nous avions dû arpenter des chemins de chèvres, des routes dégradées, semées de pavés et autres joyeusetés, voyez ?
Nous étions parmi les premiers au "Huit Cent 30".
Ne sachant pas trop quoi boire, j'ai demandé au serveur ce qu'il avait comme bière locale et il m'a proposé une "Cuvée des Trolls". Vérification faite elle n'est pas vraiment du coin mais étant donné la taille de notre pays, on peut considérer que tout est plus ou moins local quelque part, non ?
On est resté là bien longtemps et les conversations ont fusé de toutes parts : un bien agréable moment, une fois encore. Les motards et motardes ont en commun un échange facile. Je présume que c'est le cas de toutes les personnes qui ont une passion en commun en fait !
Au moment de quitter l'endroit et après avoir saluer la Compagnie, j'ai commis l'erreur de ne pas attendre Pierre.
Comme il avait ajouté le tronçon Charleroi > Courrière au début du road-book, il avait fait de même pour la fin qui faisait Naninne > Charleroi. Or, au départ du café, je suis parti sur la droite comme il me l'avait signalé mais le Tripy ne m'a pas aidé sur le coup. J'ai fait demi-tour pensant revoir Pierre mais il avait disparu. J'y suis donc allé en mode "Alberto", à savoir, je roule au pif et au paf et je trouverai bien un panneau qui me parlera ...
Quand j'ai vu "Namur", j'ai rejoint le centre-ville avant de trouver l'ouverture vers Floreffe ... et la suite !!
Il était bien bien tard quand je suis arrivé à la maison et l'accueil a été mitigé mi-glacial : faut dire que j'avais laisser entendre qu'après le repas de midi, si la météo ne variait pas, je rentrerais directement à la casba. Erreur à ne jamais commettre !! Il vaut mieux annoncer une heure tardive d'arrivée et se pointer plus tôt, ça passe mieux psychologiquement et ça évite une éventuelle inquiétude inutile !! En même temps, 385 km sous la pluie ça ne se fait pas en 2 coups de cuillère à pot !!

Et bien voilà : malgré une météo de cabinet, ce fut une bien agréable journée que nous avons toutes et tous dédiée à Neyla qui l'aurait appréciée pareillement.
Il n'y a plus qu'à bloquer les agendas pour l'année prochaine.

Voici le lien vers les photos du jour sur le site d'Europa Moto.

Deux petites annonces pour terminer :
1. Pierre nous a signalé une chapelle à vendre et ce n'est pas n'importe laquelle puisqu'il y fut baptisé il y a près de 60 ans. Peux-tu nous en dire plus Pierre ? L'endroit oû elle se trouve par exemple, etc. Perso, tu peux faire une croix dessus comme déjà dit :-)
2. si vous avez connaissance d'une moto basse à vendre, prévenez Paul car une des motardes croisée au 830, qui a d'ailleurs essayé de monter sur la Tiger et dont je ne connais pas le prénom, est à la recherche d'une monture à sa taille.
A part ça, j'ai aussi remarqué que Noëlle a troqué sa Bandit contre une ... Tiger 800, encore une preuve de ses compétences motocyclistes :-))
Dernière chose : aucune nouvelle de Claude qui était pourtant inscrit et qui depuis dimanche n'a fait aucun signe de vie : pour un peu je m'inquiéterais presque. Didier S., lui, s'est porté pâle et a félicité les courageux !

23:40 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.