11/03/2016

La Thruxton étonne !!

Thruxton-R-Diablo-Red-Front-Quarter.jpgOn revient à Hinckley, "hinckley anglaise" bien sûr, uh uh uh, pour se pencher sur la nouvelle gamme des "vintage" de la marque et plus particulièrement sur la THRUXTON "R" 1200 pour laquelle j'avais écrit en son temps qu'elle semblait ne plus avoir grand chose à envier aux Norton de nouvelle génération et cela se confirme de belle façon ...
Et bien voilà que chez Moto-Station on s'extasie presque devant cette machine qui est bien autre chose qu'une Bonneville relookée. Lisez l'essai ici .
Comme deuxième moto, why not ?

Tout autre chose mais important à signaler à quelques jours maintenant de l'ouverture du championnat de Moto GP.
Outre les modifications techniques (centrale électronique unique et pneus Michelin) et pour répondre au clash de fin de saison dernière impliquant ROSSI et MARQUEZ, certains points du règlement ont été modifiés.
Je copie/colle intégralement un article extrait du site MotorSport concernant ses points particuliers :

La dernière réunion en date de la Commission Grand Prix a entériné plusieurs modifications importantes au règlement sportif du MotoGP.
Tout d'abord, un nouvel article fait son entrée afin de rappeler l'un des points figurant dans l'accord de participation que signent les équipes, à savoir "l'obligation pour les teams et les pilotes de ne pas faire de déclarations ou publier de communiqués de presse considérés comme étant irresponsables et étant par conséquent néfastes pour le championnat."
Les instances dirigeantes tentent ainsi de rappeler les participants à leurs responsabilités, en conséquence bien entendu de la polémique de la fin de saison dernière et des diverses déclarations qui ont alimenté les tensions. Elles précisent néanmoins que "l'expression responsable d'un désagrément légitime" reste parfaitement autorisée.

(Note perso : Ce qui est légitime pour l'un risque fort de ne pas l'être pour l'autre et vice versa et, au final, cela ne résout rien !)

Modification de la "règle Rossi"
Le système de points de pénalité subit quant à lui une nouvelle retouche importante. Il est désormais décidé que le carnet de points n'entraînera plus qu'une seule sanction possible, à savoir la disqualification d'une épreuve, laquelle interviendra lorsqu'un pilote aura accumulé 10 points de pénalité.
Cette nouvelle modification scelle donc la disparition des autres sanctions, qui étaient jusqu'à présent appliquées lorsque les pilotes atteignaient 4 points (départ du fond de la grille) et 7 points (départ de la voie des stands) de pénalité. La première retouche, cet hiver, avait déjà été baptisée "règle Rossi" et cette modification va encore un peu plus en ce sens, puisque l'épisode de Sepang ne porterait plus aujourd'hui à la même sanction pour le pilote italien.

(Note perso : De quoi le rendre un peu plus amer encore ?)
À noter que les points accumulés sur le carnet restent toujours valables pendant 365 jours. Toutefois, lorsqu'un pilote sera disqualifié pour avoir atteint ou dépassé le palier de 10 points, ceux-ci seront ôtés de son carnet.
Par ailleurs, suite à la création d'un Panel de Commissaires, désormais en charge des pénalités pour les faits sujets à interprétation, la Commission Grand Prix précise que tout pilote recevant une pénalité de la part de ces commissaires pourra faire appel auprès de la Cour d'Appel MotoGP. Celle-ci devra entendre les appels et statuer dans les quatre jours.
Enfin, un dépassement sous drapeau jaune pourra donner lieu à différents types de pénalités, et non plus uniquement à l'obligation pour le pilote incriminé de rétrograder d'un certain nombre de places.


PS : en complément de l'essai de la THRUXTON R, Moto-Net a essayé la BONNEVILLE T120 à lire également.

23:37 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.