20/02/2016

Came à RAD II, classe 2 !

DSC02111.JPG
C'est la suite de la journée d'hier !!
J'avais pris le GPS dans la Golf, juste pour me rassurer, histoire de ne pas m'égarer dans les diverses drèves qui foisonnent dans le haut quartier où crèche François ...
Et je sais pas ce qu'il lui a pris au Tom Tom Cruise Rider mais, sans doute consécutivement à un effleurement malheureux d'une touche lorsque je le rattrapai au vol après qu'il se décrocha de son socle, il se mit en mode "sécurité activée" pour me forcer systématiquement à rejoindre le domicile.
Excédé, je finis par le couper et décidai de me fier à mon légendaire sens de l'orientation pour rejoindre Bousval et ses environs !!
Finalement, ça ne s'est pas trop mal passé et, même si je suis arrivé par la droite plutôt que par la gauche comme je le pensais, j'atteignis ma destination avec à peine 4 ou 5 minutes de retard sans qu'on m'en tienne rigueur d'ailleurs, ce qui aurait été fort quand même ;-))
C'est avec plaisir que je revis François que je n'avais plus vu depuis ... la dernière fois ... sans doute lors du souper de CapEuropa Moto en novembre.
Vérification faite, c'est à la spaghetti party organisée par Henri en décembre qu'on s'est vus pour la dernière fois ! Finalement on va finir par se voir plus souvent autour d'une table qu'au détour d'une balade !!
On a beaucouo parlé (surtout moi j'avoue), puis on a mangé une quiche maison, puis Christine est revenue d'une marche et on a beaucoup parlé encore, puis j'ai eu droit à un dessert maison, puis à un café, puis on aurait encore pu beaucoup parler mais ça commencait à bien faire et je me suis arraché après m'être fait expliquer comment enchaîner les drèves pour regagner la N25 et foncer sur Nivelles !
Je suis arrivé chez RAD, j'ai déposé l'e-mail que j'avais reçu et qui comportait la liste des articles que j'avais réservés.
Pour rappel il y avait une combi cuir 2 pièces, 2 pantalons cuirs jambes courtes et un pinlock polychromatique pour XR1100.
Quand je me suis rendu à la cabine d'essayage, devant celle d'à côté il y avait une petite dame que je connaissais pour l'avoir vue à plusieurs reprises lors de voyages ou de balades avec CapEuropa Moto. Je n'ai "reconstitué" le couple que lorsque son bonhomme a montré son nez dans l'embrasure de la porte : si je ne me trompe pas, elle roule en Suzuki Gladius alors que lui étrenne une Ducati Scrambler et, sauf erreur, ils se prénomment Marie-Claire et Jean-Pierre. Comme elle me lit, je l'invite à se manifester s'il y a erreur car je dois avouer qu'avec le bruit qu'il y avait dans le magasin, je n'ai pas tout bien compris ;-) Pour info, chez RAD Nivelles, ils sont en train de déménager des tas de trucs, du coup ils montent et démontent des racks entiers, d'où les bruits, entendez ? A en croire Speed, ce serait plutôt Maryline et Didier et je suis prêt à le croire ! A quand un signalétique complet de tous les membres d'Europamoto, photo et C.V. à l'appui ?
J'ai d'abord essayé la combi : le pantalon était beaucoup trop large alors que j'avais du mal à respirer une fois le blouson zipé ! Comment peut-on concevoir des pièces aussi disproportionnées, je me le demande ! Tentative suivante : un pattes courtes IXS cuir, avec des bandes rouges et blanches et des sliders (ouais !!), que j'ai eu du mal à enfiler mais qui à en croire les vendeuses était encore trop large. L'une d'entre elles est allée en rayon et a ramené 2 autres paires, de plus en plus près du corps, mais encore et toujours un poil trop large à les entendre !
J'ai appris quelque chose avec le cuir : "il se donne" beaucoup en le portant et quand on le choisit, ça doit littéralement être une seconde peau, voyez ? Sinon, on se retrouve très vite avec un effet "Pampers" nauséabond dans le fond de pantalon et en plus d'être moche, ça nuit grandement à la sécurité parait-il. Moralité : pas encore de cuir cette fois ! Va falloir prendre ... des mesures et foncer chez Dainese :-))
Restait plus qu'à voir si le pinlock foncait bien avec les rayons solaires, ce qui ne fut pas démontré à l'intérieur du bâtiment, mais que je pris quand même, histoire de ne pas avoir fait le déplacement pour rien ! Une fois dehors, j'ai pu constater que ça réagissait effectivement et j'ai ainsi pu regagner ma maison, serein !

19:00 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Ta maison à Seraing !
Ne serait-ce pas Marie-Line et Didier, d'après la combinaison non pas de cuir, mais de motos, je ne vois qu'eux...

Écrit par : speeds | 21/02/2016

Oups, Maryline et pas comme au Vieuxtemps :-)

Écrit par : speeds | 21/02/2016

Les commentaires sont fermés.