02/02/2016

Sepang, PANG !!

petrucci 2016 essais sepang.jpgAvant de revenir sur les teams et les pilotes, un petit point sur les 2 premiers jours d'essais officiels en Malaisie.
Au terme de la 1ère journée, les positions étaient les suivantes :

1. LORENZO (2:00.684) - 2. ROSSI (2:01.717) soit +1.033 sec !! - 3. PEDROSA (2:01.780)
4. PETRUCCI (2:01.811) - 5. IANNONE (2:01.912) - 6. BARBERA (2:02.002)
7. MARQUEZ - 8. REDDING - 9. A. ESPARGARO
10. CRUTCHLOW - 11. VINALES - 12. P. ESPARGARO
13. DOVIZIOSO - 14. HERNANDEZ - 15. SMITH
16. PIRRO - 17. BAZ - 18. RABAT
19. LAVERTY - 20. BRADL - 21. BAUTISTA

J'avoue que je n'ai pas cherché à savoir "qui roulait sur quoi" d'autant que ça semblait un peu confus. Si tout le monde roulait en MICHELIN et utilisait à priori le nouveau software unique, par contre, les motos utilisées pouvaient très bien être des millésimes 2015 voire "2014.2" pour certaines Ducati ainsi que des 2016 ...

Le classement après cette deuxième journée est le suivant :

1. PETRUCCI (2:00.095) - 2. LORENZO (2:00.155) - 3. BARBERA (2:00.387)
4. MARQUEZ (2:00.843) - 5. CRUTCHLOW (2:00.899) - 6. ROSSI (2:01.021)
7. REDDING - 8. IANNONE - 9. STONER
10. SMITH - 11. VINALES - 12. PEDROSA
13. HERNANDEZ - 14. DOVIZIOSO - 15. P. ESPARGARO
16. A. ESPARGARO - 17. RABAT - 18. BRADL
19. BAZ - 20. NAKASUGA - 21. BAUTISTA (2:02.876)

stoner 2016 essais sepang.jpg
A relever :
- les "vieilles" Ducati vont aussi bien, si pas mieux, que les Ducati 2016 avec une mention spéciale à Danilo et à Hector;
- le retour de Casey STONER chez Ducati mais uniquement en tant que pilote d'essai. Certains espèrent qu'avec son aide, la marque italienne retrouvera ENFIN sa splendeur d'antan alors que d'autres rêvent de le voir remplacer DOVIZIOSO qui a terminé la saison 2015 en roue libre;
- l'énorme chute de Loris BAZ dont le pneu aurait éclaté (PANG !) en pleine ligne droite à près de 300 km/heure. Il a également été question d'un serrage moteur avec blocage de roue, conséquence de l'éclatement (PANG PANG !!) mais, dans le doute, Michelin a immédiatement retiré les pneus soft du programme et les hommes de Clermont-Ferrand les ont directement renvoyés en Europe pour vérification.
- la défection de Eugene LAVERTY, tombé la veille et qui aurait quelques os brisés au niveau de la main.
- que Jack MILLER n'est toujours pas de la partie car il s'est fracturé la jambe deux semaines seulement avant les essais et qui devra attendre le prochain run à Phillip Island !
- une constante : la dernière place d'Alvaro BAUTISTA. L'Aprilia MotoGP 2016 n'est pas prête et la marque de Noale serait en train de peaufiner une toute nouvelle RSV ... Cela dit, je peux me tromper mais, il me semble que l'écart entre le 1er et le dernier temps n'est plus abyssal comme il l'était encore la saison dernière avec les 2 catégories et demi qui se côtoyaient ;-)

Peut-être y verrons-nous un peu plus clair demain, si les teams sortent les machines en configuration 2016 ...

Pour ce qui est maintenant des pilotes, des teams et du règlement voici les changements que j'ai relevé :
- Tito RABAT (N°53) débarque en catégorie reine : champion du monde Moto2 en 2014 et 3ème en 2015, il arrive dans le team Marc VDS Racing au côté de Jack MILLER qui, lui, quitte le team LCR, remplaçant une Honda par une autre !
- exit : Mike DI MEGLIO (?)- Nicky HAYDEN (Superbike) - Karel ABRAHAM (?) - DE ANGELIS (Ioda Racing vient de se désister alors qu'Alex recouvrait presque miraculeusement de son accident de l'an dernier ... )
- outre Jack MILLER qui passe chez Marc VDS, ), il faut retenir également qu'après le désistement de Forward Racing, Loris BAZ remplace Di Meglio chez Avintia Racing (Ducati) et rejoint ainsi Hector BARBERA, que Yonny HERNANDEZ quitte Ducati Pramac pour le team ASPAR (à la place de Nicky HAYDEN) et que Scott REDDING anciennement chez Marc VDS rejoint PETRUCCI chez Pramac (Ducati).

Un petit récapitulatif pour les distraits ?

- Aprilia Racing Team Gresini : Alvaro BAUTISTA - Stefan BRADL
- Aspar Moto GP Team : Yonny HERNANDEZ - Eugene LAVERTY
- Avintia Racing : Hector BARBERA - Loris BAZ
- Ducati Team : Andrea DOVIZIOSO - Andrea IANNONE
- LCR Honda : Cal CRUTCHLOW
- Marc VDS : Jack MILLER - Tito RABAT
- Monster Yamaha Tech 3 : Bradley SMITH - Pol ESPARGARO
- Movistar Yamaha Moto GP : Jorge LORENZO - Valentino ROSSI
- Octo Pramac Racing : Danilo PETRUCCI - Scott REDDING
- Repsol Honda Team : Marc MARQUEZ - Dani PEDROSA
- Team Suzuki Ecstar : Aleix ESPARGARO - Maverick VINALES

Vous comptez bien, cela ne fait plus que 21 pilotes sur la grille soit 7 petites lignes : si le peloton est plus compact il faut espérer que les écarts seront aussi plus compacts et que la bataille se déroulera à tous les étââââââââââââges !!!

Bon, il reste à parler des machines. Caisse qui change ?
Les pneus : fini les "Ponts de Pierre", vive les Michelin, le pneu avant passant de 16"5 à 17 pouces.
L'électronique : fini les "black boxes" que chacun couvait dans les entrailles de la bête, bonjour le boitier unique qui ramenerait 6, 7 ans en arrière d'après VR46.
L'essence : tout le monde embarque 22 litres cette année au lieu des 20, 22 voire 24 la saison dernière.
Le nombre de moteurs : au nombre de 7 pour tout le monde ... sauf pour Aprilia et Suzuki qui peuvent compter sur 9 unités parce que ces 2 marques n'ont pas fait de podium jusque là.
Les règles du jeu : il y a l'un ou l'autre point qui a été précisé mais ça n'empêchera pas les entourloupes ... Ok, ok, on va pas déjà mettre de l'huile sur la piste mais on attend tout ce beau monde de pied ferme, les voilà tous avertis !!
Ah et j'allais oublier : le poids minimum de ces missiles descend à 157 au lieu de 158 kg, comme quoi on peut flirter avec les 18.000 tours à la minute et faire régime ;-)
Hâte, hâte, hâte !!!!!!!!!!!!!!

18:17 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.