29/11/2015

Portes ouvertes chez Performance Bike !!

DSC02090.JPGVoici mes photos de l'évènement.
J'y suis allé vers 20h15 et suis rentré deux heures plus tard environ.
Ils ont très bien fait les choses chez Performance Bike.
D'une part il y avait possibilité de dégustation de vins italiens et de spécialités en collaboration avec l'épicerie fine AU SOLEIL D'ITALIE (Place Sabatier 6, 6031 Monceau-sur-Sambre) et d'autre part, pour faire patienter les dames qui auraient eu la (bonne) idée d'accompagner leurs motards de compagnons, une conseillère de beauté AURIÈGE était là pour leur faire découvrir la marque et ses produits. Tout spécialement pour elles une animation était proposée: le contouring AURIÈGE.
Dès que je suis arrivé j'ai été accueilli par le radieux sourire de la belle Daniela, plus en forme que jamais ^^, puis je me suis attelé à prendre tout ce qui portait jupon deux roues en photos, d'abord dans le show-room TRIUMPH, noblesse oblige isn't it, puis crochet par la case sandwich (un excellent bout de baguette avec du salami sopressa, des olives, de la roquette et du parmesan que je te raconte même pas comment il était bon tant il était bon !), puis enfin passage dans le show-room dédié aux SUZUKI ainsi qu'à quelques motos d'occasion
Alors que je zigzaguais entre les modèles, un type s'avance vers moi, me dit qu'il me connait et qu'il roule en EXPLORER 1200. Je réfléchis ... longtemps (pas habitué, je suis !) et puis je le remets comme on dit. L'an dernier nous étions voisins de table lors du souper Cap Moto. En plus, c'est le même gars qui a roulé avec Didier S. lors du périple en Ecosse que notre vieil ami avait accepté de raconter et que j'ai publié en son temps dans ce même blog (voir archives 08/2014).
Et donc, nous voilà partis, Pierre puisque c'est son prénom et moi, à discuter de Cap Moto, devenu Europa Moto pour ce qui concerne les voyages, du souper 2015, du souper de 2014, des trips passés, des réservations pour le futur et de son imminent voyage en Amérique du Sud. Et oui, il fait partie des quelques "élus" qui accompagneront Pierre-Yves et son frère dans un long périple du 19 décembre 2015 au 2 janvier 2016 entre le Chili et l'Argentine ... Assez surprenant de la part d'un gars qui, après l'une ou l'autre chute, avoue qu'il n'est plus très très sûr dès que les conditions ne sont pas optimales ! Didier S. me disait qu'il avait besoin d'une ou deux bières pour s'affranchir ;-) Espérons pour lui que la bière sud américaine lui fasse le même effet désinhibiteur car, à ce que j'ai cru comprendre, ce voyage s'apparente autrement plus à de la véritable aventure que nos petits trips franco-européens, voyez ?
De l'asphalte oui mais également de la piste, des étapes de 500 bornes, des sommets à plus de 4.000 mètres, des motos de location de type KLE de KAWASAKI dont il faut pouvoir assumer l'assistance par soi-même sans quoi c'est retour à la case départ, etc, etc ...
Honnêtement, j'avoue que c'est bien tentant mais, tout bien pesé, je suis tout aussi convaincu que ce n'est pas pour moi. Et je ne vais pas m'étendre en détaillant tous les arguments qui interviennent dans la balance et qui la font pencher du côté de ... la sagesse !
On s'est un peu arrêté à siroter du bon vin italien après quoi j'ai continué mon petit tour dans l'espace SUZUKI.
Entre charentaises, la GSX-S 1000 F est une sacrée machine qui crache 145 chevaux et qui semble taillée pour faire de la route, loin et longtemps ... mais tout seul apparemment : à 11.567 € TVAC, ça pourrait être une sacré bonne affaire !!
Retour chez TRIUMPH, dernier petit tour, salutations distinguées et départ à 22h15.
Je me suis inscrit pour aller voir les nouvelles "classiques" le 13 décembre à Anvers, mais je ne savais pas à ce moment là qu'on fêtait l'anniversaire du fiston à la maison ... Bah, ce n'est que partie remise et j'attendrai le salon en janvier !

18:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

EICMA, épilogue ...

DUCATI X DIAVEL.jpg
C'est cette "chose" qui a été élue "Plus belle moto" par les visiteurs du salon de Milan.
Ils étaient 11.368 à voter et la DUCATI X DIAVEL, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a été plébiscitée à 60,78% des voix.
En deuxième position on trouve la MV Agusta Brutale 800 et sur la dernière marche du podium la HONDA CRF1000L, alias Africa Twin.
Autre sondage, celui réalisé par le magazine italien "Due Ruote" dont voici le classement :
1. HONDA CRF1000 L Africa Twin (22.9%)
2. DUCATI X Diavel (13,5%)
3. MV AGUSTA Brutale 800 (13,3%)
4. MOTO GUZZI V9 Bobber (11,3%)
5. HUSQVARNA Vitpilen 701 (proto) (7,4%)
6. YAMAHA MT10 (7,2%)
7. BMW R Nine T Scrambler (6.4%)
8. KTM 1290 Super Duke GT (4,2%)
9. TRIUMPH Speed Triple (4.2%)
Viennent ensuite la KAWASAKI ZX-10R (3,7%), la SUZUKI GSX-R 1000 Concept (3,6%) et enfin l'HARLEY DAVIDSON Softail Slim S.
On voit que le tiercé est le même, seul l'ordre variant. Dans les 2 cas, je reste un peu surpris, même si "de gustibus et coloribus, non disputandum" et que, chacune dans leur genre, elles ne déméritent pas ^^ !!

18:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : eicma 2015

28/11/2015

Mille et ... cinq ans !

Et vala !! J'ai refermé les portes du Salon EICMA de Milan et j'ai omis (soit qui mal y pense !) d'évoquer LA marque italienne la plus emblématique, marquée de la fameuse "Aquila" qui plane au dessus de nos têtes !!
Et pourtant l'Aigle en question n'est pas resté les ailes croisées puisqu'il nous a présenté pas moins de TROIS nouveautés lors de ces portes ouvertes, refermées trop tôt !!
eicma 2015
On commence par la MOTO GUZZI V7 II Stornello , une édition limitée à 1.000 exemplaires de la moto historique des années 60 et 70, aux lignes qui font renaître le style scrambler. Elle se singularise de la V7 II "normale" par des pneus plus sculptés, un échappement haut ARROW, des commandes aux pieds et des plaques porte-numéros en alu ainsi que par d'innombrables accessoires pour la personnaliser et plus encore, comme par exemple une selle gel, des amortisseurs Performance et la valise latérale en peau ...
Deuxième nouveauté chez MOTO GUZZI, la MGX-21 Flying Fortress
Du prototype en 2014 au modèle de série en 2015, Moto Guzzi dévoile ce luxueux bagger réalisé autour du bicylindre en V à 90° de 1400 cm3 de la California.
eicma 2015
Bulle façon "Batwing", voilà une machine que ne renierait pas l'homme chauve ... souris ;-)
Derrière ces ailes de chiroptère, se cache un véritable système d'entertainment avec l'implantation stéréo et l'interphone. Le Bluetooth permet d'interagir avec le smartphone utilisable soit comme lecteur de musique soit comme interface pour la plateforme multimédia MG-MP. De série on a la gestion de l'accélérateur électronique ride-by-wire, 3 cartographies moteur, l'ABS, le Traction Control sur 3 niveaux et le cruise control. Beaucoup de pièces sont réalisées en carbone dont le garde-boue avant, les panneaux de réservoir, les capots de valises latérales, etc. La roue avant de 21" a exigé une modification importante de la géométrie de direction par rapport à la California. Le moteur répond à la norme Euro4 et les interminables pots parallèles au bitume sont nouveaux. Voilà une machine qui, malgré sa couleur furtive, ne passera certainement pas inaperçue !!
eicma 2015Enfin, à la surprise générale me semble-t-il car je n'en avais absolument pas entendu parler avant le salon, la marque italienne nous propose également une nouvelle V9 en 2 déclinaisons : BOBBER et ROAMER .
La MOTO GUZZI BOBBER joue le rôle du "méchant" dans la nouvelle famille custom de cylindrée intermédiaire baptisée V9. La Bobber est née autour d'un bicylindre transversal à la traditionnelle architecture en V à 90°, mais décliné en 853 cm3
Entre autres caractéristiques principales, la distribution est à 2 soupapes par cilyndre, le refroidissement à air et huile, l'injection électronique à un seul corps en papillon et collecteur en Y et l'homologation répond à la norme Euro4.
Le nouveau twin se pique d'offrir beaucoup de répondant dès les bas régimes , grâce à un couple maximum de 62 Nm à 3.000 tours, qui va de paire avec une puissance maximum de 40,44 kW (55 CV) à 6.250 tours. Le cadre est bien entendu à double berceau en tubes d'acier, la fourche est de 40 mm et les amortisseurs sont réglables en précharge avec un débattement de 97 mm. La selle est à 770 mm du sol, alors que le poids en ordre de marche serait de +/- 200kg, avec un réservoir (en acier) de 15 litres (4 de réserve). Belles jantes en alliage à 22 bâtons, qui chaussent des pneus de 16" et 130/90 devant et 150/80 derrière.
La Moto Guzzi V9 Bobber aura, de série, l'ABS, le contrôle de traction, "l'immobilizer" et une prise USB. Deux couleurs (noir et gris) alors qu'entre autres options on note l'arrivée du sytème multimédia MG-MP.

La ROAMER V9 est l'héritière de la Nevada 750 de laquelle elle reprend la vision du monde custom à l'européenne, en y ajoutant quelques gimmicks de "roadster".
Une moto facile et surtout, adaptée aux motocyclistes de tous âges et tous sexes (sic !).
Comme le Bobber, la Roamer pèse autour de 200 kg, alors que la selle se positionne 5 mm plus haut, à 775 mm de notre bonne vieille terre.
Les pneus sont différents avec un 100/90-19 devant et un 150/60-16 derrière. Deux coloris disponibles : jaune et blanc, les deux avec finition lustrée. En série, l'ABS, le contrôle de traction, la prise USB et le système d'immobilisation.

Voilà, cette fois je pense qu'on peut définitivement refermer les portes de ce salon. Cela dit, je vais me pencher un peu sur toutes ces nouveautés technologiques comme les centrales inertielles, l'ABS avec "cornering" et toutes ces sortes de choses, histoire de rester AWARE, voyez ??

23:03 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : eicma 2015

27/11/2015

Mille et ... quatre ans !

Voyons donc ce que nous réserve la maison d'Hamammamia d'Hamamatsu où siège la marque SUZUKI !
Tout d'abord, elle exposait un concept de GSX-R1000 , tellement abouti qu'on pourrait croire qu'on le verra demain en concession ...
Qu'apporte-t-il par rapport à "l'ancienne" GEX ?
D'abord, un fin travail aérodynamique qui fait en sorte que le carénage est plus étroit et plus compact en hauteur, avec un réservoir plus plat sur le haut qui permet au pilote de faire encore plus corps avec la machine.
Ensuite, le 4 cylindres de 999 cm3 est tout nouveau avec des soupapes à calage variable. Le système de gestion électronique "Broad Power System" gère le moteur (ride-by-wire, 3 mappings), le contrôle de traction (10 niveaux), le launch control (aide au démarrage en trombe !), le quickshifter et l'ABS. La suspension adopte des Showa BFF (AV) et BFRC (ARR) aux réglages multiples alors que le cadre à double traverse en alu a été complètement revu question rigidité ainsi que géométrie de la direction pour que la GEX devienne plus légère et plus agile que jamais ! L'instrumentation est complètement digitale (façon MotoGP) et les clignoteurs et groupes optiques full led sont complètement inédits.
Reste à voir ce qu'il restera de ce concept dans la version définitive. Reste aussi qu'on constate que si la GEX était jusque là restée distante par rapport à l'électronique, compensant cette "lacune" par un châssis hors pair, elle est maintenant obligée d'y venir, pour s'aligner sur la concurrence. Reste enfin qu'aucun chiffre n'est publié quant à sa puissance et son poids, pourtant les deux mamelles ... au sein des motos hyper-sportives !
SUZUKI SV650 ROUGE.jpg
Etonnant retour de la SV 650 dans la gamme nippone. Elle se replace entre la Gladius, jugée trop féminine par certains et la GSR 750, trop sauvage pour d'autres. Cela dit, ce n'est pas une "ancêtre" qu'on remet sur le marché, non non ! S'il s'agit toujours bien du sympathique bicylindre en V à 90° de 645 cm3, il a été revu sur une soixantaine de points, dont le double allumage, de sorte qu'il passe à 75 chevaux tout en répondant aux nouvelles normes Euro4. Par ailleurs, les périphériques sont tout nouveaux, du réservoir de 13,8 litres à l'instrumentation totalement digitale, du phare aux repose-pieds en passant par la selle située à 785 mm du sol ! Elle perd également 8 kgs par rapport à la Gladius (qui reste au catalogue) et sera disponible en 4 coloris : bleu, blanc, rouge et noir.
Une bien belle petite moto, indeed !
Une autre ... petite moto c'est la Van Van . Signalons qu'elle s'agrémente d'une version 200 cm3, histoire de quitter les plages pour s'aventurer sur les routes ouvertes ^^
Bon, force est de reconnaître qu'au vu des nouveautés de la marque, les concessionnaires n'ont VRAIMENT pas de quoi se réjouir : un concept, une "résurrection" et une brêle pour surfeurs, ce n'est pas ça qui va dynamiser les ventes.
Certains concessionnaires ont eu le nez fin de se diversifier. C'est ainsi que le "mien", Performance Bike pour ne pas le citer, en plus de la marque japonaise, a ouvert un bel espace pour une marque européenne qui a le vent en poupe, j'ai nommé TRIUMPH . Là oui que c'est dynamique, là oui qu'ils mettent les bouchées doubles pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Jugez plutôt ...eicma 2015
D'abord avec cette bestiale SPEED TRIPLE en version"S" (Standard) et "R" (Rrrrrrrrrrrr) !!
Le style évolue en douceur (on ne change pas un design d'enfer !) avec de nouvelles optiques DRL et une boucle arrière plus élancée. Par contre, au niveau des tripes, 104 composants du moteur ont été changés. Nouvelle chambre de combustion, nouvelle culasse, nouvel arbre de transmission, nouveau dessin des pistons avec, pour résultat, une augmentation de la puissance et du couple à tous les régimes, alors que la bête passe en Euro4 (pourtant castrateur) et consomme 10%¨de carburant en moins : c'est pas beau ça !! Ajoutons un embrayage à glissement limité, un radiateur plus compact mais plus efficace, un nouvel échappement et des étriers monoblocs de série. L'accélérateur ride-by-wire et la nouvelle électronique autorisent le choix entre 5 cartographies : road, rain, sport, track et une 5ème à la discrétion du pilote. Celui-ci peut également paramétrer l'ABS et le contrôle de traction. La version "R" ajoute :
-garde-boue en carbone
-panneaux de réservoir en fibre de carbone
-fourche Öhlins NIX30 et mono-amortisseur TTX36
-surpiqûres rouges sur la selle ainsi que divers détails particuliers ...
eicma 2015La TIGER EXPLORER bénéficie également d'une belle mise à jour en exploitant le filon déjà utilisé par la "petite" 800, multipliant les versions : à la base on a les XR et XC qui peuvent donc être déclinées en XRx et XCx ainsi qu'en XRt et XCa, soit 6 modèles en tout auxquels on pourra certainement ajouter une kyrielle d'accessoires, de quoi passer de longues heures à feuilleter les catalogues !!!!!!
Qu'est-ce qui change pour toutes les versions ? Les prestations globales du moteur sont en hausse (sans plus de précision à ce stade de la compétition ^^), la ligne évolue surtout dans sa partie frontale, le système de freinage avec étriers radiaux et l'adoption de nouvelles suspensions WP. Comme pour la 800, la XR (R comme Road) est plutôt destinée à la route avec ses jantes en alliage alors que la XC (C comme Country et il ne s'agit pas de musique !) s'oriente plus vers la ... campagne ! Le petit "x" apporte une électronique plus évoluée avec plateforme inertielle IMU, ABS de type "cornering", suspensions semi-actives et 5 cartographies moteur (comme pour la Speed). Les "t" et "a" ajoutent les pare-moteur, les petits phares à LED, la bulle plus grande, etc, etc, etc, etc ... sans qu'on ait à ce stade toutes les détails. On parle aussi de bulle réglable électriquement, de selle chauffante, d'aide au démarrage en côte ...
J'imagine que le cousin Dominique doit déjà baver devant toutes ces évolutions ...
A noter qu'une version "Low" sera aussi disponible : pas low cost, low "tout court" si je puis dire, voyez ??
Mais ce n'est pas tout, ce n'est pas tout du tout !! Outre la SPEED TRIPLE et l'EXPLORER, TRIUMPH nous présente également une toute nouvelle gamme de "classiques". Avec l'arrivée de la STREET Twin qui continue en 900 cm3, on voit apparaître les BONNEVILLE T120 et BONNEVILLE T120 Black ainsi que les THRUXTON et THRUXTON R : la révolution des classiques est en marche !! Sous des dehors qui restent fidèles à la légende, TRIUMPH pourrait utiliser le slogan du dernier IPhone 6S d'Apple : "Une seule chose change, tout !!". Voyez ICI toutes les photos sur Moto-Station. Comme je l'ai déjà écrit quelque part, ces machines et particulièrement la THRUXTON R, n'ont presque plus rien à envier aux nouvelles NORTON beaucoup plus chères ... Enfin des classiques qui pourraient "déménager" question performances, voyez ?
Ne reste plus qu'à évoquer la marque YAMAHA qui n'est pas venue les mains vides au salon milanais.
On commence par la MT-03 , une R3 déshabillée en quelque sorte, avec un petit bicylindre de 321 cm3 destinée aux permis A2, un guidon large, un cadre en tubes d'acier, un réservoir de 14 litres, une fourche de 41 mm et l'ABS de série, le tout pour environ 5.000 €.
Vient ensuite la XSR 700 : il s'agit d'une MT-07 habillée de vieux fringues pour faire "vintage". Personnellement, je trouve qu'elle a dumal à cacher son jeune âge, voyez ? Il ne suffit pas de coller un gros et globuleux phare rond et de découvrir la mécanique pour obtenir l'effet vintage. On est ici face à quelque chose d'hybride, trop tarabiscoté pour faire classique. Ce n'est que mon avis et je le partage !! Pour le reste, apparemment elle se comporte comme la MT-07 ce qui signifie qu'elle est particulièrement plaisante à piloter. Mais "b..... de m...." pourquoi ne pas proposer une déclinaison trailisante plutôt que cet ersatz de oldtimer ??
Tant qu'à faire dans le back to the future, la marque aux 3 diapasons, LaLaLa, nous fait le même coup avec la XSR 900 qui n'est autre qu'une MT-09 déguisée. Mêmes conclusions sauf peut-être qu'en version "jaune et noire" avec le graphisme Kenny Roberts, elle fait un peu plus illusion ...
"Heureusement", ils sont venus avec un engin qui, lui, semble venir du futur, un peu comme la De Lorean au milieu des charriots et des locos à vapeur ...
eicma 2015

En fait il s'agirait d'une YZF-R1 en tenue légère, déshabillée au point qu'elle devient une streetfighter au dessin musculeux et futuriste. Le dessin quasi "robotique" du double optique prolonge la ligne du réservoir de 17 litres et les deux conduites d'air qui viennent oxygéner le moteur. C'est bien le même 4 cylindres de 998 cm3 qui équipe la R1, revisité pour obtenir une meilleure réponse aux bas et moyens régime pour l'adapter à un usage routier. L'embrayage est à glissement limité, alors que l'électronique veille sur l'accélérateur, la gestion des prestations du moteur via 3 cartographies, le contrôle de traction, ainsi qu'un étonnant "cruise control" activable en 4ème, 5ème et 6ème vitesse, qui laisserait à penser qu'une future version "tourer" pourrait voir le jour ... Si le cadre est inchangé par rapport à la R1, la géométrie de direction a été revue. L'empattement n'est que de 1400 mm, une valeur inférieure à toutes les motos concurrentes qui augure, sur papier, d'une agilité extrême. Les suspensions réglables Kayaba réglables ont un tarage spécifique et le freinage possède l'ABS de série. Présente également une prise 12V, alors que le quickshifter est en option. Disponibilité : mai 2016.
Et bien voilà, on est au bout de nos peines !! Il ne reste plus qu'à refermer les portes du salon de Milan alors que celui de Paris ouvrira les siennes dans quelques jours seulement, le 1er décembre pour être précis. C'est bien qu'ils ne les aient pas ouvertes en même temps, ça aurait fait des courants d'air ...
Pffffffffffffffffffffffffffffffffff ...

17:59 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : eicma 2015

25/11/2015

Mille et trois ... ans !!!

K, T, M ... Nous sommes ainsi arrivés pile poil au milieu de l'alphabet et en même temps du salon de Milan.
Comme le signale très bien François, il y a au moins ^^ trois marques italiennes commençant par cette belle lettre : Magni, Moto Morini et MV Agusta.
J'ai comme un doute et j'ai l'impression que j'en oublie une mais bon, avançons, avançons !!
MAGNI, vous connaissiez ? Moi non plus !!
MAGNI.jpg
M-A-G-N-I-F-I-C-A, n'est-il pas ?? Version définitive de la "Filo Rosso", la naked au look rétro propulsée par le 3 cylindres MV Agusta. A l'EICMA 2014 on avait eu droit à un prototype du nouveau modèle Filo Rosso. En cours d'année, il a été modifié dans le détail au niveau du cadre et des périphériques. Des tests ont été effectués aussi bien sur route que sur circuit qui ont permis de fignoler la mise au point et la production des premiers exemplaires a déjà commencé. Au salon c'est dans sa version "non homologuée" qu'elle était présentée ...
Chez MOTO MORINI, sauf erreur, il n'y a "RAS" ! Je ne suis pas allé revérifier mais si je me fie à ce que j'écrivais l'an dernier, la Scrambler, la Corsaro 1200 Veloce, la Granpasso, la Rebello 1200 et la 11 1/2 sont disponibles uniquement sur Internet !! Une bien belle gamme qui mériterait que quelques concessionnaires se dévouent pour la soutenir sur le terrain !!
Une autre belle gamme c'est chez MV AGUSTA qu'on la trouve. Un petit balayage peut-être, histoire d'y voir plus clair, comme on dit près de Dinant ? On a donc la F4 (4 cylindres, 998 cm3), la F3 (3 cylindres en 675 et 800 cm3), la Brutale en 4 cylindres (1090 cm3) et en 3 cylindres (675 et 800 cm3), la Brutale Dragster (3-800), la Rivale, la Stradale et, last but not least, la Turismo Veloce, ces 3 derniers modèles tous trois en ... trois cylindres et se distinguant par un "costard" différent : roadster, streetfighter ou trail-GT-sportif, ouf !!
mv brutale 800.jpgA Varese, on s'est penché sur la Brutale 800 pour lui offrir une ligne "toute neuve", avec un réservoir redessiné aux lignes plus tendues, un groupe phare-instrumentation plus bas, une boucle arrière en alliage léger ainsi qu'un échappement, façon "flute de pan" qui croît encore en volume pour améliorer la respiration du moteur qui, soit dit entre charentaises, en devenant EURO4, perd 9 chevaux (116) mais gagne en couple. Il est question d'un sélecteur électronique (?) avec commande hydraulique et un embrayage anti-dribbling.
A noter l'arrivée d'une Brutale Dragster 800 RR LH44, une édition spéciale dédiée à Lewis Hamilton, champion de F1 comme chacun sait, limitée à 244 exemplaires, traitée à la manière de son casque pour ce qui est des coloris, avec une selle en Alcantara garnie d'une panthère et quelques pièces en ergal et en carbone.
maserati_50_t2_sss.jpgSignalons enfin que la Rivale 800 voit la capacité de son réservoir passer de 12.9 à 16 litres et que le moteur est peint en noir brillant comme d'autres modèles d'ailleurs !
Voilà donc pour la lettre M.
En fait, comme le dit François, j'ai oublié une marque et non des moindres d'ailleurs.
Voici un PROTO exposé au Salon cette année par la marque MASERATIqui devrait sortir incessamment bientôt, avant 1961 en tout cas ;-)))
Demain on continue avec SUZUKI, TRIUMPH et YAMAHA et on terminera par ... euh ... MOTO GUZZI. Hein ? Quoi ?? Ben ouais, la meilleure manière de refermer les portes du Salon de Milan n'est-elle pas celle qui consiste à évoquer la marque italienne la plus ancienne et la plus emblématique, hein, je vous le demande !!

19:18 Écrit par Alberto | Commentaires (1) | Tags : eicma 2015

24/11/2015

Mille et ... deux ans !

Et donc qu'a fait KAWA ?
Oui mais nan ...
Avant le "K", il y a le "H" et le "I".
"H" comme HOREX , marque allemande qui, après avoir été placée sous concordat judiciaire en 2014, vient d'être sauvée par une société spécialisée dans les pièces en carbone. Et donc, voilà que cette machine, animée par un V6 de 1200 cm3 fort de 168 chevaux, refait surface au salon de Milan avec quelques améliorations esthétiques (concernant plus particulièrement la boucle arrière) et une meilleure finition : à 22.000 € l'engin, on est en effet en droit de l'espérer !
Et le "I" alors ? INDIAN voit sa gamme s'étoffer d'une Scout Sixty , le "Sixty" faisant référence aux "cubic inches" de son bicylindre ramené de 1.133 pour la Scout "normale" à 999 cm3 pour cette nouvelle entrée de gamme. Avec 78 chevaux et un prix de 11.990 € elle se place idéalement entre les Sportster 883 et 1200 de la maison d'en face ^^
Et donc, après tout ça, venons-en à la firme de Kobe au Japon ...
Dans la gamme "missiles sol-sol", on a, à ma droite la nouvelle ZX-10 R qui affiche plus de 200 chevaux et qui voit son couple amélioré, l'apparition d'une plateforme inertielle IMU, une boîte à air qui passe de 8 à 10 litres, histoire qu'elle respire mieux encore, un échappement en titane, j'en passe et des meilleurs, de sorte qu'elle fait honneur à son titre de championne du monde de Superbike avec à son guidon l'inarrêtable Jonathan REA et que la version de route recolle sans problème aux RSV4 et autres R1 de la concurrence !!eicma 2015 A ma gauche, on trouve la ZZR1400 "Performance Sport" , une GT de compétition en quelque sorte. Elle est équipée d'un pot Akrapovic, d'un amorto Ölhins TTX, d'une bulle plus haute, d'un système de freinage Brembo "Racing" et d'une pompe radiale au guidon. Je suis sûr que l'ami "Ambie", moniteur chez Cap Moto, en bave déjà. J'ai vu quelques photos de ses exploits sur le circuit de Beuvardes avec une ZZR1400 "normale" et j'avoue que ça fait peur ;-))
Les Z800 et Z1000 se voient agrémentées de versions "Sugomi Edition". Elles ont fière allure avec leur nouveaux strippings et le contraste entre le bordeaux et le noir des plastiques, ponctué par des éléments anodisés, est du plus bel effet. Quant au pot Akrapovic de série, il est là pour que le ramage se rapporte au plumage ;-)
Epinglons enfin des coloris bitons pour les ER6-N et F ainsi que pour le petit chopper Vulcan et on aura fait le tour !
eicma 2015On revient en Europe et on frappe chez KTM . Ils avaient déjà un mono très énervé et voilà que pour le millésime 2016 ils ont remis la 690 Duke sur ... orbite. Le 690 atteint maintenant 73 chevaux et 74 Nm de couple ! La culasse du bouilleur est plus compacte, les soupapes plus grandes, les cotes alésage/course ont été revues et un contre-arbre de rotation veille pour réduire les martellements (!!). Signalons également un nouveau cockpit digital et une selle plus confortable. Le contrôle de traction, l'ABS Bosch 9M+, l'embrayage APTC et la suspension WP sont d'origine. En option on peut ajouter 3 "mapings" ainsi que le système MSR de gestion du couple moteur. Ces options sont de série sur la version "R" qui ajoute 2 chevaux à son haras, un 9M+ "cornering", des freins et des suspensions plus raffinés ainsi qu'un Akrapo plus léger d'1 kilo. Cette machine à plaisir s'affiche à 10.380 € alors que la version de base est à 8.800 € (prix italiens). Dans les 2 cas, ce n'est pas donné, c'est sûr !!
Autre VRAIE nouveauté chez les autrichiens c'est la 1290 Super Duke GT
La base technique est celle de la naked 1290 Super Duke R, mais avec une vocation de voyageuse au long cours, comme en attestent la bulle en plexi réglable, le réservoir de 23 litres, les poignées chauffantes, le système de contrôle de pression des pneus, les feux additionnels insérés dans le carénage, le système d'arrimage des valises intégré dans la boucle arrière et la grosse poignée de maintien pour le passager.
Pour le reste, la GT est une Super Duke pure et dure, équipée d'un cadre agile et du très puissant bicylindre de 173 CV. Les rennes de ce destrier sauvage sont gérées par une électronique sophistiquée : ABS combiné Bosch 9ME (qui inclut le système "Cornering"), traction control, suspensions électroniques semi-actives et quickshifter.
Le prix serait de 18.270 € si on en croit "Due Ruote", le magazine italien bien connu.
Aaaahhh, les italiens : on y vient !!
Demain j'attaque une marque italienne qui commence par M , ce qui devrait faire plaisir à certains ^^
Bonne nuitée les amis !!!

23:08 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : eicma 2015

23/11/2015

Mille et un ans ...

D'une marque italienne à l'autre, de Benelli à Ducati , il n'y a qu'un Pô à franchir.
Chez les rouges les nouveautés sont nombreuses et s'il n'y a pas, à proprement parler, de véritable nouveau modèle, ça ne se limite généralement pas à de simples "liftings".
Par exemple, en ce qui concerne la toute récente Scrambler si une "Flat Track Pro" est ajoutée au catalogue avec un pot Termignoni et quelques aménagements cosmétiques, il faut ajouter une version Scrambler 400 "Sixty2" , forte de 41 chevaux mais presqu'aussi lourde que la 800 sans compter qu'on l'annonce en France au prix de 7.990 € ce qui, il faut bien l'avouer, la positionne plutôt mal par rapport aux machines de même cylindrée de la concurrence !!
Une X Diavel , plus diabolique encore fait son apparition avec un "Testastretta" poussé à 1.262 cm3 et un prix d'attaque ^^ de 20.390 € ...
La famille Hypermotard voit sa cylindrée passer de 821 à 939 cm3, la puissance grimpant à 113 chevaux. En plus de la version standard, il y a la version SP ainsi que l'Hyperstrada, qu'on a tendance à oublier quand il s'agit de pseudo trails et qui pourtant joue ce rôle en mode sportif avec un équipement de circonstance. Le tarif démarre à 11.990 € en France.
Dans la même veine mais quelques crans au dessus, voici la Multistrada Enduro , la version "Adventure" de la désormais bien connue Multistrada. Réservoir de 30 litres, suspensions semi-actives au débattement augmenté de 30mm, mono-bras remplacé par un double bras oscillant allongé, garde au sol augmentée, la Multistrada semble taillée pour faire le tour du monde en moins de 80 jours ;-) On est à 21.590 € tout de même ...
ducati_959_panigale_une-500x375.jpgSignalons enfin une Panigale 959 , évolution de la 899 avec moteur Superquadro de 955 cm3 (il en manque 4 !!) à course allongée, puissance de 157 ch à 10 500 tr/min, couple de 10,74 Da.Nm à 9 000 tr/min, Euro4, poids à sec de 176 kg et de nombreuses assistances et modes de conduite, ABS, DTC, DQS, EBC, ajustables et déconnectables !!
On traverse l'Atlantique pour découvrir l'Amérique et sa marque emblématique Harley Davidson qui a remis la Road King ainsi que la Forty-Eight sur le métier, histoire de les faire rouler plus droit : pistons allégés, avants de cadre renforcés, plus grosses fourches, freinage Brembo avec répartiteur électronique, etc. Vous verrez qu'un jour elles viendront taquiner les hypermotards dans les Alpes !!
On traverse le Pacifique cette fois et on arrive chez les japonais de Honda .
africa-twin-01.jpgOutre la nouvelle Africa Twin en la personne de la CRF1000L dont on sait déjà beaucoup de chose mais qu'on aimerait voir à l'épreuve et en show-room, le géant nippon nous sort une CB500 F au style plus agressif et un équipement enrichi, un réservoir qui contient 1 litre de plus, un éclairage LED et un silencieux court. La gamme "X" est aussi passée sur la table d'opération. La 500X évolue dans son design, son équipement et sa partie cycle (bulle rehaussée de 100mm, éclairage à diodes AV. ARR., fourche réglable en précharge, levier de frein réglable et sélecteur modifié pour améliorer le passage des rapports). La 750X reçoit également une bulle plus haute, une fourche aux réactions plus linéaires, un amortisseur réglable en précharge, un éclairage LED, un coffre de réservoir à la capacité augmentée (+1L) et un look plus proche de la 1200X Crosstourer. Celle-ci passe à la norme Euro4, affine les réglages du DCT (+3), s'équipe d'une bulle réglable et d'une prise 12V. Son style évolue également dans le détail.
Demain on reste chez les nippons et on se penche sur le cas KAWA ;-)

A suivre !!

19:25 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : eicma 2015

22/11/2015

Mille ans ...

mettiamoci in moto.pngOuais ...
Bien que ça ne fait que 3 semaines que je n'ai plus sorti la Tiger, j'ai comme le sentiment que ça fait déjà mille ans ...
Sentiment accru par le fait qu'il se passera sans doute un siècle ou deux avant qu'elle sorte du garage car, mine de rien, l'hiver approche à pas de loup !!
Quoique ...
Quoique !! Après quelques jours très venteux autant que pluvieux, aujourd'hui il a fait presque beau. Bon, le thermomètre n'a pas vraiment décollé, figé qu'il était autour de 5 ou 6° mais comme il faisait sec et presque lumineux, j'ai passé des heures au jardin à tailler quelques lauriers, étêter quelques arbustes, ramasser quelques branchettes et ... des tonnes de feuilles mortes !!
Ce faisant, l'idée m'est venue quelques fois à l'esprit que c'eut été une belle journée pour une virée motarde, voyez ?
Mais ce n'eut point été, alors que nous sommes loin dans l'automne, une bonne idée, car, comme disait l'autre, chaque chose en son temps et les grenouilles dans l'étang !!
Mille ans ...
Milan !! Et oui, Milan !! Le salon EICMA qui a fermé ses portes il y a moins d'une heure ...
Son slogan était : " Mettiamoci in moto ! " ce qui signifie "Mettons-nous en mouvement" avec un clin d'oeil appuyé aux deux roues évidemment ;-)
Bien que je n'en aie finalement pas trop envie, je vais malgré tout me lancer dans le collationnement des nouveautés qui sont apparues à cette occasion. Ne m'en veuillez pas si l'énumération n'est pas exhaustive, merci d'avance.
Aprilia-RSV4-RF-2016_postdx-500x375.jpgOn va y aller par ordre alphabétique, histoire d'être totalement impartial.
C'est donc Aprilia qui ouvrira le bal. La marque de Noale nous présente une RSV4 RF plus affûtée que jamais, en tout cas jusqu'au prochain salon ^^, toujours aussi compacte, forte de plus de 200 chevaux, plus high-tech encore, bardée d'électronique, le tout paramétrable via smartphone : où s'arrêtera le progrès, je vous le demande ?!?
Chez BMW , on s'est penché sur la récente Nine T pour en extrapoler une version Scrambler avec, pour l'essentiel, un échappement haut à 2 silencieux et des pneus plus sculptés. Elle garde par contre le flat-twin à air de 110 chevaux.
Les 700 et 800 GS ont subi quelques retouches cosmétiques avec des éléments métallisés, de nouvelles couleurs et pas moins de 5 hauteurs de selles sans compter la possibilité de surbaissement optionnel, de quoi satisfaire Mimi Mathy et le vert Shrek ;-)
bmw g310r.jpgVéritable "grosse" nouveauté chez les bavarois, la G310R , une petite moto équipée d'un 313 cm3, fort de 34 chevaux, pesant 158.5 kgs en ordre de marche et susceptible de venir jouer avec la cousine KTM Duke 390. Pensée à Munich, elle est fabriquée en Inde. Sa finition est semble-t-il correcte et les prestations devraient être avenantes avec une conso de 3.3 L/100.
benelli-trk502-2016.jpgBenelli est une marque italienne qui est .devenue très confidentielle alors qu'elle existe depuis des lustres. Je me rappelle d'une époque où je me trainais avec mon 4 temps Honda Amigo pendant que mon cousin Daniel filait sur son Benelli bleu : ça fait plus de 40 ans maintenant ...
Passons sur la "TNT", une sorte de Honda MSX 125, ainsi que sur la Tornado 302, au look de Kawa ER6-F, pour nous arrêter sur la TRK 502 . Voilà un engin digne d'intérêt pour peu qu'on soit ... intéressé par les trails en général et les trails légers en particulier ;-) Voilà une machine qui se donne clairement des airs de GS avec un réservoir de 20 litres et un accastillage très convaincant : double disque de 320 mm à l'avant, 260 mm à l'arrière, fourche inversée de 50 mm entièrement réglable. Elle est mue ^^ par un tout nouveau bicylindre de 500 cm3 de 48 chevaux, soit 0,2 de plus que la Guzzi V7 II de l'ami François ;-) Reste à connaître le prix. Quand on sait que la MASH 400 du même type est déjà à 6.000 €, on peut se demander comment elle va se situer par rapport à des V-Strom 650 ou des Versys par exemple ...
Il y a aussi un proto néo-rétro chez Benelli : la Leoncino . Beau cul, belle gueule, beaux galbes et même mécanique que la TRK 502 ou, comment rouler "différent" ...

A suivre !

19:26 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : eicma 2015

17/11/2015

Souper Europa Moto !!!!!

Ainsi l'ami Paul
A pris la parole !
Disons-le tout de go,
Il n'aime pas les micros ...
On l'a senti ému
Il n'a pas bien vécu
Cette "séparation"
D'avec son compagnon
De route, je le précise
Pour qu'il n'y ait pas méprise ;-)
Paul STEENBEEK.jpg
Il nous a donc confirmé que si Pierre-Yves avait choisi de se concentrer sur les formations et les stages, tout en n'excluant pas les balades d'un jour et les "remises en forme" sur circuit(s) (!!), en ce qui le concernait, lui, Paul STEENBEEK, aujourd'hui âgé de ...... joyeux printemps , il reprenait le flambeau pour continuer à nous organiser de beaux voyages !
Un grand Aaaaahhhhh !! de soulagement a rempli la salle et on a tous dû se retenir pour ne pas démarrer une gigantesque ola !!!
Pour répondre à certaines exigences de responsabilité entre autres, il a dû trouver un autre nom et c'est EUROPA MOTO qu'il a choisi pour ce nouveau bébé.
Bon, faut pas s'inquiéter, ce n'est pas qu'il doive tout apprendre le bébé en question, hein !
Il sait déjà "quelques choses de la vie", voyez ? Il sait déjà parler, il sait déjà marcher et même rouler, et même qu'il a déjà un paquet de kilomètres derrière lui, il sait déjà nager loin, genre traversées de la Manche, de la Mer d'Irlande ...
En fait, il n'a en réalité pratiquement plus rien à apprendre, si ce n'est à se débrouiller un peu plus "tout seul". Et même là, il est presque sûr de pouvoir compter sur quelques bonnes âmes pleines de bonne volonté, prêtes à lui filer un coup de main si nécessaire ... Noelle MOLLEKENS.jpgD'ailleurs, il a déjà dégoté une "secrétaire" en la personne de Noëlle avec laquelle j'ai eu le plaisir de partager quelques agréables kilomètres lors de notre périple en Auvergne, en même temps que Roger et Philippe.
Si elle est aussi efficace en paperasse qu'elle l'a montré sur les petites routes auvergnates, ce dont je ne doute pas un instant, il est clair qu'il n'aura qu'à se féliciter de s'être adjoint ses services !!
A ce propos, grosse nouveauté par rapport à "avant", il s'est également adjoint les services d'une agence de voyage qui porte bien son nom puisqu'elle s'appelle "Service Voyages" .
Voilà qui lui permettra de se décharger du travail ardu qui consiste à réserver les hôtels.
Il pourra dès lors se concentrer essentiellement sur les road-books pendant que l'agence fera les recherches en matière d'hébergements.
Ceci n'est par contre pas sans conséquence(s) sur le choix de ceux-ci. Si Paul imposera une fourchette de prix, l'agence se limitera à proposer 2 ou 3 choix maximum alors qu'auparavant, il n'était par rare que Paul écrive à des douzaines d'hôtels ...
Il est aussi d'ores et déjà question de NE PLUS DEDOUBLER aucun voyage et de limiter le nombre de participants à 45.
En plus, le nombre et le type de chambres sont également prédéfinis avec 12 chambres doubles, 8 chambres "twins" et 5 chambres "simples".
Si cela se confirme dans les faits, autant le dire tout de suite, ça va devenir très compliqué d'être du voyage et cela va générer pas mal de frustrations !!
D'où le "radicalisme" dont je parlais dans mon post précédent, voyez ??
D'où la raison pour laquelle, alors que je suis rentré de Thorembais-St-Trond à 2 heures du matin, j'ai directement saisi ma tablette pour m'inscrire aux voyages que je comptais faire en 2016 !! Paul avait demandé à ce qu'on attende lundi pour ouvrir le nouveau site qui devait encore être peaufiné, mais je n'ai pas pu attendre et, sauf erreur, j'ai été le premier à tester l'inscription en ligne !!!
Le moment est venu de vous donner le lien vers le nouveau site d' EUROPA MOTO. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on n'est pas dépaysé par sa présentation qui ne diffère guère par rapport à ce que nous connaissions et c'est tant mieux car on y voyage agréablement ;-))
Entre charentaises, encore merci à Paul de mettre mon modeste blog en exergue sur son site !!
Et donc, après nous avoir briefé sur la nouvelle structure, il en est venu tout naturellement à dévoiler le programme de 2016.
Bien qu'il soit déjà en ligne sur le site, voici un résumé de ce qui nous (vous) attend :

14>16 mai : le Musée PORSCHE (Stuttgart)
Le 22 mai : le Neyla Day (à la mémoire de Neyla disparue beaucoup trop tôt)
16>26 juin : la Slovénie
17>22 juillet : les Cornouailles
06>10 août : le Thuringen (D)
03>11 septembre : la Route des Grandes Alpes & le Verdon

Perso, sans avoir pris le temps d'en discuter sereinement avec ma "ferme et douce" épouse, ni même de se concerter avec les copains, j'ai pris une sérieuse option sur la Slovénie et les Grandes Alpes. Je n'exclus pas non plus un crochet par le Circuit des Ecuyers en avril (du 24>26) avec "Cap Moto" cette fois, ainsi que les traditionnelles sorties "Cap Moto Tour" (20/03) et "Offrez-moi la Lune" (17/04). Pour le "Cap Moto Trophy" par contre, ça risque d'être chaud vu les 2 grands voyages auxquels je suis déjà inscrit. Bah, de toute façon, j'ai pratiquement fait deux fois plus de kilomètres que nécessaires en 2015, c'est comme si j'avais déjà participé au Trophy de 2016 ^^
Et puis se sera l'automnale et le souper 2016 ... mais on en est encore loin !!
Par contre, là, maintenant, tout de suite, c'est le Salon de Milan qui ouvre ses portes au grand public ce 19 novembre. Les professionnels ayant pu en profiter avant nous, on a déjà droit à pas mal de choses sur les divers sites spécialisés. Je vais essayer d'épingler les diverses nouveautés et les partager ici même incessamment bientôt tout d'suite ;-))

22:20 Écrit par Alberto | Commentaires (5) | Tags : souper cap moto 2015

16/11/2015

Souper Cap Moto, Europa Moto !!!!

tn_DSC01865.jpgEt donc, je me pointe à 18h54 et range la Golf dans le parking de l'InterMarché, face au restaurant.
Je salue Paul, Pierre-Yves et Noëlle, debout derrière des hautes tables rondes, qui distribuent des bandelettes colorées avec nos noms et les choix qu'on a dû opérer à l'avance dans les divers plats proposés, ainsi que les 2 tickets boissons d'une valeur de 5€ chacun.
Ainsi donc, voilà pour ceux qui estimaient que 45 € pour le repas c'était "trop cher", et qui ont fait l'impasse sur la soirée juste pour cette seule et mesquine raison : pour 35 € l'apéritif était offert (j'ai au moins bu 3 Khir), apéritif accompagné d'excellentes mises-en-bouche servies et resservies à l'envi, après quoi venaient l'entrée, le potage, le plat, le dessert ainsi que le café, le tout de très bonne facture ... A signaler qu'il était en outre possible de reprendre du potage et de la viande !
Je serais moi-même mesquin je dirais que les pré-inscriptions devraient tenir compte de la présence OU PAS à ce souper, ça ferait déjà un bel écrémage !! A moins d'un cas de force majeure ou d'un certificat médical avec sortie interdite, tous les absents seraient d'office versés dans une file d'attente. Ouuuuuuuh, que je suis vilain ! Struggle for ride !! Vous comprendrez mon "radicalisme" tout à l'heure ...

J'étais installé à la table N°4 avec Dédé, Jean-Louis, Karine, Paul, Murielle, Michel, Claude, François, (et non les Claudettes n'étaient pas de la partie !!), Roger et Chantal. Paul était installé comme "chef de table".
Je connaissais tout le monde, au moins de vue, ce qui est un des avantages des formules où l'on n'accepte qu'un nombre restreint de participants.

Sur deux larges écrans plats, des diaporamas défilaient avec toutes les photos de la saison 2015. Paul a passé un temps bête à faire une sélection dans plus de 7.000 clichés qu'il a tirés lors des diverses activités de l'année. Je ne suis pas sûr qu'on y ait beaucoup prêté attention mais pouvait-il en être autrement, à moins d'organiser un jeu de devinettes pour découvrir les divers endroits visités ??

nabila.jpgLe moment arriva où la cloche tintinnabula (nan, Nabila n'était pas là et ce n'est pas une cloche !) ... signe qu'un speech était imminent.

C'est l'éminent Pierre-Yves qui a d'abord pris la parole sur un ton moins enjoué que d'habitude. D'abord il a évoqué les horribles évènements survenus à Paris, pour les familles des victimes desquelles nous avons toujours une pensée émue, puis il embraya sur la saison passée avec évocation de toutes les activités et notamment le Trophy auvergnat où je m'illustrai particulièrement n'est-ce pas ... J'ai d'ailleurs dû me lever pour saluer la foule en délire ;-)
Ensuite il s'agissait de parler de l'avenir et là, il nous a (je pense) tous surpris et cueillis presque à froid. J'ai même cru à un moment que c'en était bel et bien fini de la belle aventure Cap Moto ... jusqu'à ce qu'il précise qu'il allait personnellement abandonner la partie Voyages, Voyages pour se consacrer exclusivement aux formations et stages, toutes activités qui constituent son véritable "gagne-pain" et auxquelles il n'avait plus le temps de se consacrer ...
Dont acte !!
C'est à ce moment-là qu'il a appelé l'ami Paul à la barre !

22:14 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : souper cap moto 2015

15/11/2015

Souper Cap Moto !!

C'était donc la dernière "activité" de l'Amicale CAP MOTO cette année, autant dire qu'elle était immanquable à mes yeux !
Ceux qui ont fait l'impasse sur cet évènement, le plus important depuis que l'Homme a marché sur la Lune, n'auront qu'à s'en prendre à eux-mêmes car on y a appris des choses qui ne seront pas sans conséquences sur les inscriptions aux activités prévues en 2016.
Mais commençons par le commencement, car il en faut bien un pour structurer un récit : commencer par la fin, on n'a jamais vu ça ... sauf peut-être chez Columbo, n'est-il pas ?
Ceux qui s'étaient acquittés de la somme convenue, étaient attendus entre 19 et 19h30 à la "Ville de Wavre", un restaurant-brasserie situé sur la Chaussée de Charleroi au n°28 à Thorembais-St-Trond, dans le Brabant Wallon.
Je suis arrivé sur place vers 18h54, histoire de ne rien rater de la soirée ...
A suivre !

22:03 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : souper cap moto 2015

08/11/2015

"Day D", épilogue ...

Outre les commentaires de notre DDR qui s'étonnait de la relative passivité de MARQUEZ tout au long de la course derrière LORENZO, voyez ce qu'on écrit sur Moto Station :
Le verdict de Valence a été rendu et il a tourné à la faveur d’un Jorge Lorenzo qui a remporté une victoire qui lui offre le titre mondial sur un plateau. La question qui restera est de savoir si ce dernier a été porté par un Marc Márquez qui l’a suivi comme son ombre sans jamais porter une attaque tandis que Dani Pedrosa a fait une fin de course époustouflante susceptible de lui offrir une troisième réalisation cette année. Mais son équipier s’est fortement défendu…
No comment, no comment, mais comme disait l'autre, il n'y a pas de fumet sans feutre ...
Cela dit, Moto Station avait eu le malheur de sortir un article plutôt "anti Rossi" il y a quelque temps et les oreilles du journaliste responsable du papier sont encore rouge vif tant on les lui a tirées. Il est clair qu'il vaut mieux surfer sur la majorité ... La question est de savoir "Qu'est-ce qu'on attend d'un journaliste ?" L'autre question touche à la liberté d'expression et là, on n'est pas rendu, Dudu !!
Tiens, allez, un autre extrait tiré d'un article sur GP INSIDE :
Tout derrière, Valentino Rossi remontait jusqu’à la quatrième place mais comme on s’en doutait, c’était là sa limite. Il devait alors espérer que Marquez et Pedrosa jouent leur carte en s’attaquant à Lorenzo mais si le second, d’abord lâché avant de revenir comme un boulet de canon, a joué crânement sa chance, le rôle du premier restera obscur jusqu’au bout. Revenu dans la roue du pilote Yamaha, il n’aura pas tenté d’attaque. Par complaisance, par infériorité ? Les faits disent qu’il n’y est pas parvenu. Il n’aura finalement réagi qu’une seule fois, lorsque son équipier a porté une attaque sur lui. Mais les faits sont là et on ne traitera que les faits ! Jorge Lorenzo est champion du monde au terme d’une course parfaite et en s’étant montré supérieur à Valentino Rossi.
Les faits sont là en effet mais no comment, no comment : le fumet est de plus en plus odorant, n'est-il pas ??

Tiens, et que dire de la phrase de LORENZO qui disait, après course, que le titre devait rester en Espagne ? Fumet, fumet !! Mais noooooooon, mauvaise interprétation !!

Quant aux déclarations de Valentino ROSSI je préfère ne pas les reporter pour l'instant car elles sont plus incendiaires que jamais et l'huile sur le feu, ça suffit pour aujourd'hui. On va laisser reposer le truc et on va attendre des jours meilleurs ...
On aurait préféré le fumet du calumet de la paix, mais la hache de guerre a été brandie bien haut, hugh !!
Ne la cherchez plus, elle est plantée entre les omoplates de ROSSI ...

18:17 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

"D Day" ...

08:35 : Warm Up Moto3 : "Session delayed due to weather conditions. Session will start at 08:55
Non, il ne pleut pas. Juste du brouillard ... qui se dissipe rapidement.
09:27 : ANTONELLI - I.VINALES - KENT - VAZQUEZ - MCPHEE - OLIVEIRA - KHAIRUDDIN - KORNFEIL - OETTL
-le temps d'ANTONELLI : 1'40.086 alors que la pole est de 1'39.364;
-la séance de KENT a été écourtée (mais je n'en connais pas la raison, j'ai lâché l'écran pour déjeuner en paix;
-FENATI 17ème et QUARTARARO 20ème;
-Livio LOI fait le 14ème temps en 1'40.727 alors que son temps de qualif était de 1'40.496 ... Dans les points en course ?? Boh, on verra ;-) Il part 28ème aujourd'hui, sans doute une pénalité est-elle encore tombée avec la règle des 108%.
Warm Up Moto2 :
LUTHI - RABAT - RINS - LOWES - SALOM - BALDASSARI - ZARCO - FOLGER - PONS
-le temps de LUTHI : 1'35.689 alors que la pole, détenue par RABAT, est à 1'35.234
-Xavier SIMEON obtient le 13ème temps avec 1'36.432 soit 156 millièmes de mieux qu'en qualif ... Dans les points en course ?? Boh, on verra ;;--))
Warm Up MotoGP
09:53 : deux images : LORENZO avec les écouteurs dans le casque, ROSSI souriant en train d'écouter ceux qui l'entourent. Détail : non seulement il mouille ses bouchons en les portant à la bouche mais en plus il s'humecte l'auriculaire qu'il glisse dans l'oreille. Bonne technique car si on se contente de la première étape, comme je le fais souvent, le bouchon ne s'ajuste pas toujours parfaitement ...
09:55 : c'est parti !
10:25 : MARQUEZ - LORENZO - P.ESPARGARO - ROSSI - PEDROSA - CRUTCHLOW - IANNONE - SMITH - A.ESPARGARO.
-le temps de MARQUEZ : 1'31.062 alors que la pole de LORENZO est à 1'30.011
-LORENZO est en 1'31.383 et ROSSI en 1'31.618
-P.ESPARGARO a profité du sillage de ROSSI pour faire mieux que lui, m'a-t-il semblé ^^
-PEDROSA a l'air de galérer un peu aujourd'hui ... malgré une température bien plus fraîche.
-entre la 1ère place de LORENZO et la dernière de ROSSI sur la grille de départ, il y a 75 mètres. C'est peu si on oublie que 23 pilotes les séparent, soit une moto tous les "3 mètres et un pied" environ !!
-Dylan de MotoGP.com a dit qu'avec la différence de puissance et la boite seamless, ROSSI pourrait se retrouver dans les 10 premiers dès le premier virage, who knows !! Il pourrait tout aussi bien se retrouver dans les graviers car il y a, la derrière, quelques nerveux prêts à défendre chèrement leur place : croisons les doigts !
Messieurs, la Course !!!

Moto3
11:50 : OLIVEIRA a rempli son contrat en gagnant la course. KENT a fait avec ce qu'il avait aujourd'hui. Il a mariné longtemps 14ème avant de passer QUARTARARO, puis HANIKA et enfin son équipier ONO. Il aurait fini 12ème sans "l'intervention" de ANTONELLI (5ème) qui est venu jouer les faucheuses sur VAZQUEZ et FENATI alors 3ème et 4ème, ces 3 là finissant dans le gravier. KENT champion : ce n'était plus arrivé à un britannique depuis 1977 avec le sacre de Barry SHEENE en 500cc. Brillant, KENT say more :-))) Oui, ou alors : Yessss, we KENT !!!! Cela dit, il était grand temps que la saison se termine pour lui ...
Moto2
12:20 : Strike dans les premiers virages avec drapeau rouge et course rabotée d'un tiers, soit 18 tours au lieu de 27. SIARIN, pilote malaisien, a été évacué sur une civière. On croise les doigts car il a été touché par une autre moto et ça ce n'est jamais bon ... Nouveau départ à 12:45 !
13:15 : hum, course un peu insipide même si les acteurs n'ont évidemment pas démérité ;-)
J'ai vite descendu un "chicken AIKI noodles", histoire de tenir jusqu'au bout de cette épuisante journée de courses ...
RABAT gagne et c'est amplement mérité. RINS termine 2ème et confirme son titre de vice-champion. On a ensuite LUTHI, BALDASSARI, LOWES, SALOM, ZARCO qui n'a jamais trouvé le bon rythme, PONS et CORSI, SIMEON finissant, comme on dit, à la porte des points. ZARCO champion et c'est très bien ainsi. Il continuera en Moto2 l'an prochain alors que RABAT, lui, "monte" en MotoGP.
Moto GP
On commence les prières ;-)
!!! ROSSI NE PART PAS DERNIER !!!! Ouais, CRUTCHLOW partira de la pit-lane ...
24 laps to go : 7. Ros 46 ...
20 laps to go : 6. Ros 46 ...
19 laps to go : 5. Ros 46 ...
Plus que DOVIZIOSO à passer pour se retrouver derrière LORENZO, MARQUEZ et PEDROSA et reformer le carré d'as !!
Voilà qui est fait, mais le trio ibère est loin, loin devant !
Le rythme de LORENZO baisse ...
MARQUEZ à 3/10ème de LORENZO alors que PEDROSA, un peu décroché, tourne au même rythme.
Qui sait, qui sait ...
ROSSI ne revient pas, par contre devant ça ralentit et PEDROSA revient sur LORENZO et MARQUEZ.
Et si les 2 HONDA's mangeaient LORENZO dans les derniers hectomètres, mmmhhh ???
On y croit, on y croit ... Après la polémique-mac de ces dernières semaines, ça effacerait l'ardoise ... mais là, ça ne nous regarde pas, tout-à-fait, Didier !!
Et bien voilà : PEDROSA est bien revenu sur le tandem mais quand il a dépassé MARQUEZ, celui-ci s'est subitement réveillé, car il faut bien dire que jusque là il s'était contenté de suivre "gentiment" Jorge sans lui mettre la pression, voyez, il attendait peut-être les 2 derniers tours pour porter l'estocade ... mais du coup LORENZO a pu reprendre quelques mètres. MARQUEZ voulait sans doute gagner mais PEDROSA ne pouvait pas faire 2ème, voyez ?? Voyez pas ??? Faites les calculs et vous verrez !!!!
La polémique n'est pas éteinte, croyez-moi !!
Attendons la décision du T.A.S., ah ah ah !!!
Allez, Marcha Real et see you l'anno prossimo !!!

PS : j'ai renouvelé mon abonnement à MotoGP.com ... c'est dire si j'y crois encore ;-))))

08:47 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

07/11/2015

Les dés sont jetés ...

Jorge LORENZO en pole après un tour record du Ricardo Tormo, Valentino ROSSI en fond de grille qui chute dans son troisième run, la messe n'est pas dite, mais le curé indique déjà la sortie ...
Et donc après le grand "mess" de ces 2 dernières semaines, demain c'est la GRAND MESSE.
Vu qu'après ça il faudra attendre le 20 mars 2016 pour revoir des courses de vitesse à ce niveau-là, je pense que je ne vais pas en rater une miette demain ...

Voici le programme :

8:40 > 9:00 : Warm Up Moto 3
9:10 > 9:30 : Warm Up Moto 2
9:40 > 10:00 : Warm Up MotoGP
------
11:00 : Course Moto 3
12:20 : Course Moto 2
14:00 : Course MotoGP
-----
21:00 > 22:00 : FIM MotoGP Awards !!!

A noter :
- que si le titre en Moto2 est déjà acquis par le brillant Johan ZARCO, les jeux ne sont pas encore faits en Moto3 entre Danny KENT et Miguel OLIVEIRA car 24 points les séparent au classement. Si Miguel gagne et Danny se vautre, c'est le portugais qui pourrait s'adjuger le Titre. Peu probable en théorie, pourtant au vu des qualifs pas totalement impossible : si OLIVEIRA part sur la 2ème ligne en 4ème position, KENT de son côté va devoir ferrailler de sa 18ème place !!! Depuis Saint-Marin, l'anglais a totalisé 29 points pendant que son challenger en a comptabilisé 115 avec 3 victoires et 2 deuxièmes places. Ce n'est donc pas du tout cuit !!
- que "nos belges" ne brilleront pas demain : 23ème place pour Xavier SIMEON et 25ème pour Livio LOI, ça le fera pas, c'est sûr !!
- qu'il devrait faire un peu plus frais demain et que ça devrait resserrer les rangs devant, les HONDA souffrant un peu plus de la chaleur de la piste.
- que LORENZO m'est apparu fort tendu. Il a avoué qu'il dormait mal depuis 2 semaines et que pour bien dormir cette nuit, il aurait peut-être besoin d'une pilule ... J'ai souvenir d'un ami qui abusait des somnifères et qui ne tenait plus la route le lendemain, j'dis ça, j'dis rien !!
- que NAKAMOTO (big chief au HRC) a fait risette avec LORENZO dans le parc fermé après la séance d'essai et ... que ça n'augure de rien du tout pour le futur ;-)

Bon, ben, y a plus qu'à dormir un peu et attendre demain en espérant que Sa Volonté soit faite, sur la piste comme au ciel !!
Amen ...

19:59 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

05/11/2015

T.A.S., au diable !!

La "décision" est tombée en début d'après-midi. Je mets "décision" entre guillemets parce qu'en réalité, le T.A.S. (Tribunal Arbitral du Sport) n'a pas statué sur la pénalité infligée à Valentino ROSSI et sur les conséquences désastreuses qu'elle a sur sa course au Championnat, mais juste sur la recevabilité d'une SUSPENSION de celle-ci afin de prendre le temps d'analyser à tête reposée tous les éléments à décharge et de laisser Valentino se battre à armes égales avec son coéquipier/adversaire Jorge LORENZO.
Si on peut admettre que la Haute Cour du Sport avec un Grand S ait besoin de temps pour trancher dans une affaire qui n'est de toute évidence pas aussi claire que les fans de MARQUEZ et de LORENZO veulent le faire croire, elle aurait pu à tout le moins estimer la demande de ROSSI recevable quant au report de la sanction étant donné les circonstances.
D'autant qu'il se pourrait qu'après analyse et "procès" pour autant qu'on puisse parler de procès dans un tel cas (?), la sanction soit levée ou allégée, car personne à en croire les divers intervenants, n'intercèdera pour qu'elle soit alourdie, même si LORENZO, dans les minutes qui ont suivi la fin de course, estimait qu'il aurait dû se voir infliger le drapeau noir, l'excommunication et les travaux forcés à perpétuité dans un goulag sibérien !!
Et donc, si elle est levée dans quelques mois, quid du Titre 2015 que ROSSI n'aura pas pu défendre "équitablement" ?? Autant dire que c'est joué d'avance et que le T.A.S. ou le C.A.S. (en anglais) ne modifiera en rien la sanction.
Vous imaginez ? "Ah, ben, tout compte fait, ROSSI ne méritait pas cette pénalité : rendez-lui sa couronne de lauriers !!"
Quelle bande de faux culs, j'vous jure !! A qui feront-il croire que le maintien de la sanction n'est dû qu'à une froide analyse "image par image" de ce qui s'est passé à Sepang et qui se tramait peut-être avant ??

Après ça, si on veut rester humain et pas une espèce de sorte d'abruti haineux, raciste, débile profond, comme quelques énergumènes qui vomissent leurs commentaires sur des sites que je consulte à l'insu de mon plein gré, voyez, je dirais qu'après avoir écouté la conférence de presse de cet après-midi, je ressors un peu soulagé, un peu plus en paix avec "le monde" des gens qui ont un semblant de jugeote ou ... de candeur ou de ... naïveté, c'est vous qui voyez.
Avant de vous livrer ma pensée ^^ sachez d'abord que ça ne s'est pas du tout passé comme d'habitude. Au lieu d'une CDP qui se tient à 17h00 et qui réunit en général 6 ou 7 coureurs, qu'un journaliste questionne chacun à leur tour avant de céder son micro aux nombreux journalistes qui remplissent la salle, cette fois il y a d'abord eu une réunion à 15h30 avec le "Bureau Permanent" rassemblant les autorités du MotoGP et toutes les écuries et pilotes, suivie ENSUITE par une CDP qui a vu défiler, chacun à leur tour, d'abord Jorge LORENZO, puis Valentino ROSSI, Marc MARQUEZ et enfin, Dani PEDROSA, qui sont les 4 premiers du championnat.
LORENZO.jpgMalheureusement, concernant Jorge LORENZO , je n'ai pas grand chose à dire car son action auprès du T.A.S. sans consulter auparavant son employeur YAMAHA, me laisse plus que perplexe, ainsi que son attitude juste après la course. Il s'est bien excusé d'avoir pointé les 2 pouces vers le bas sur le podium de Sepang mais il l'a fait à l'égard des spectateurs, surtout des jeunes spectateurs, pour lesquels ce n'était vraiment pas un bon exemple à donner. Pour le reste, je lui laisserai le bénéfice du doute. C'est un des meilleurs pilotes de ces 7 ou 8 dernières années, et si la communication n'est pas son fort, il fait ce qu'il peut. Il a 6 victoires à son actif cette année et sans un départ de saison plutôt moyen, il serait devant à l'heure qu'il est (au 3ème top 21:41). A côté de ça il n'a pas de charisme, il se plaint souvent de "malchance", ce n'est jamais de sa faute quand ça ne va pas, etc etc ... Mais pas de procès d'intention, attention !! Il n'a pas voulu parler du passé mais juste du futur, les objectifs étant de gagner à Valence et de rester chez YAMAHA jusqu'à la fin de sa carrière ... Le contrat 2016 est en tout cas signé depuis belle burette !
ROSSI.jpgDeuxième pilote mis sur la sellette, Valentino ROSSI : fourbe, calculateur, épicier, voleur, rital, grande folle, faut voir ce qu'il prend dans la tronche de la part de ses détracteurs agricoles qui ont une betterave à la place du cerveau !!
Perso, je ne devrais pas le dire car je vais aussi passer pour une "grande" folle, toutes proportions gardées bien entendu, j'avais presque les larmes aux yeux en le voyant et l'écoutant. Voilà un gars qui se bat depuis 20 ans au plus haut niveau, qui arrive à la conf' en short, totalement détendu, qui après 2 années de galère chez Ducati, 1 année mitigée chez Yamaha suivie d'une autre où il devient vice-champion derrière l'intouchable MARQUEZ, mais loin devant LORENZO, qui cette année se révèle à nouveau à la hauteur de tous ces petits arrivants et/ou arrivistes se croyant déjà arrivés, qui engrange 15 podiums sur 17 courses (dont 4 victoires) alors qu'il pourrait pratiquement être leur père à tous ou de quelques uns en tout cas, et qui, presqu'en riant, dit qu'il est juste "déçu" de ce qui lui arrive, qui se dit "Boh, ça ira comme ça ira, ça ne dépend plus de moi maintenant !", alors qu'on n'imagine même pas la somme d'efforts colossaux que cela a dû lui coûter depuis plus d'un an maintenant, qu'il sera BIEN ENTENDU présent la saison prochaine pour relever de nouveaux défis (nouveaux pneus, taille et marque, nouvelle électronique standardisée), que voulez-vous que ça inspire d'autre que de la sympathie et, oserais-je le mot, de l'admiration ?? On dira ce qu'on voudra, mais ce type respire la passion du sport, la vraie, celle qui inspire le respect, et non, il n'a pas donné de "coup de pied" à MARQUEZ, non !!
MARQUEZ.jpgMARQUEZ ? parlons-en !! J'ai du mal avec Marc !! Je ne le situe pas ou pas encore, ou moins qu'avant. Là aussi, il prend sa volée de bois vert de la part d'autres détracteurs, un peu du même acabit que ceux d'en face, faut voir !! Même ceux qui jugent plus subtilement, feuilles des temps à l'appui, prouvant soit-disant par A+B ses "manigances", ceux-là aussi se trompent ... peut-être.
Je crois qu'il est avant tout animé également par la passion, plutôt que le pognon, la gloire et tout le bazar. Son truc à lui c'est DE GAGNER, coûte que coûte, et la manière peut être agressive voire ... irrespectueuse des "règles".
Et justement, une des règles NON écrites de la Course, c'est de ne pas interférer entre 2 pilotes qui jouent le Championnat pour peu qu'on n'ait plus droit au chapitre soi-même bien entendu. Et c'est un peu là tout le noeud du problème, voyez ? Voyez pas ?? Si on exclut Phillip Island où le doute est sinon permis du moins autorisé ^^, à Sepang beaucoup sont d'accord pour dire qu'il gênait Valentino ROSSI (y compris la FIM d'ailleurs !!).
Moi, mon côté naïf et mon autre côté candide, on pense juste qu'il faisait sa course. Il a galéré au début sans pouvoir suivre PEDROSA et LORENZO, puis il a repris du poil de la bête et quand ROSSI l'a dépassé, il avait +/- retrouvé ses marques (pfff ...) et, c'est là qu'il a voulu montrer à ROSSI qu'il était au moins aussi rapide que lui ! Après, ce fut le combat de coqs avec rentrée prématurée au poulailler pour le jeunot !! En gros, je veux croire à un fait de course, même si mon côté obscur et mon côté sombre me disent que ça sent quand même vachement la cabale et le coup foireux ... En gros, entre mon côté naïf, mon côté candide, mon côté obscur et mon côté sombre, ce qui fait 4 côtés, je n'arrive pas à être carré pour le coup, les 4 côtés n'étant pas de même longueur ;-))
Bah, l'Histoire retiendra ce qu'elle voudra et ROSSI n'a peut-être pas tout-à-fait tort quand il dit que dans 2 semaines on n'en parlera même plus !!
PEDROSA.jpgEt le petit PEDROSA là-dedans ? Qu'est-ce qu'il en pense, mmmhhh ??
Il savoure sa belle fin de saison, voilà, voilà !! En même temps, il n'est pas concerné par le ramdam causé par cette sombre histoire dont il n'est pas le sombre héros, hombre !! S'il a un peu le bec cousu sur les bords, il ne faut pas oublier qu'il fait partie de l'équipe du HRC et de MARQUEZ par conséquent, il a été pratiquement exemplaire dans cette histoire. Il a plaisanté avec ROSSI sur le podium, il a applaudi sa 3ème place et il ne l'a pas accusé aveuglément comme l'a fait LORENZO. Cela dit, il n'a pas approuvé la manoeuvre de ROSSI qui a entraîné MARQUEZ au large, et quand on lui a posé la question de savoir ce qu'il pensait de la règle tacite qui veut qu'on ne s'immisce pas sans motif dans une lutte pour le Titre Suprême, il a été un peu évasif au début pour enfin affirmer que tout pilote recherche toujours le meilleur résultat possible pour son team et ses sponsors ce qu'a fait (bien serré pour moi merci !) son équipier au HRC face à ROSSI à Sepang ... Donc, le respect, ROSSI ou pas ROSSI, on s'en tape, on fait sa course et on se place et ... est-ce qu'on peut réellement blâmer ???

Tout cela me fatigue ... Vivement que ça se termine et qu'on ait une belle course dimanche. De toute façon, le Champion cette année pour moi c'est ROSSI, c'est sûr !!

Tiens, on t'a vu en conférence cher Didier ! J'espère que vous allez nous ramener du saignant de là-bas et pas juste du consensuel :-)) et que vous allez nous concocter des émissions en inter saison histoire qu'on n'hiberne pas complètement ?? Mais ... me lis-tu encore ????

RIP PS : regrets éternels : Si ROSSI regrette d'avoir élargi sa trajectoire, si LORENZO regrette (très sincèrement ^^) d'avoir pointé les 2 pouces vers le bas sur le podium, MARQUEZ regrette juste de ne pas avoir pu terminer sa course pour son team et ses sponsors, voilà qui en dit long quand même sur la mentalité du cannibale qu'il est. En même temps, Marc n'a rien perdu dans l'aventure (quelques fans peut-être ?) tandis que Valentino a plus qu'hypothéqué son 10ème sacre et que Jorge a probablement perdu la sympathie des 4 spectateurs qui ne le sifflaient pas encore ...

20:58 Écrit par Alberto | Commentaires (6)