25/10/2015

Sepang ou ... malaise en Malaisie !

Le classement du jour :

1. PEDROSA - 2. LORENZO - 3. ROSSI
4. SMITH - 5. CRUTCHLOW - 6. PETRUCCI
7. A. ESPARGARO - 8. VINALES - 9. P. ESPARGARO
10. BRADL - 11. REDDING - 12. HERNANDEZ
13. BARBERA - 14. ELIAS - 15. BAUTISTA
16. HAYDEN - 17. MILLER - 18. DI MEGLIO
19. LAVERTY - 20. WEST

Non classés : IANNONE sur problème mécanique, BAZ, CUDLIN, DOVIZIOSO et MARQUEZ sur chutes.

SEPANG 2015 ROSSI MARQUEZ.pngLa course a été marquée, voire entachée par l'incident survenu entre Valentino ROSSI et Marc MARQUEZ, le premier ayant rejoint le second "dans les cordes", après une énième trajectoire ratée, afin de lui signifier sa façon de penser et ... un peu plus, avec un "mouvement" de la jambe gauche qui a soulevé les foules, les foudres du clan MARQUEZ et l'investigation de la Direction de Course.
Celle-ci après avoir visionné les images et entendu les 2 protagonistes a tranché en sanctionnant Valentino ROSSI de 3 points de pénalité. Ajoutés à celui qu'il avait pris à Misano, ça lui en fait 4 sur son permis et cela implique qu'il partira en fond de grille pour le dernier grand prix à Valence !!!!!
Une décision lourde de conséquences contre laquelle le team Yamaha, Lin JARVIS en tête, a immédiatement fait appel (ils n'avaient que 30 minutes pour le faire). Entre charentaises, à entendre Jorge LORENZO lors de la conférence de presse à laquelle Valentino ROSSI n'a pas voulu assister, la sentence n'est pas assez sévère car si MARQUEZ ne comptabilise aucun point au Championnat, ROSSI, lui, a conservé les 16 points de la 3ème place du jour, ce qui est totalement injuste d'après lui. Et d'ajouter qu'il aurait dû avoir soit le drapeau noir soit un ride-through comme pénalité(s) immédiate(s). A noter qu'il a porté ce jugement alors qu'il n'avait vu que le "mouvement" litigieux et rien d'autre !!
Suite à cet appel, la sanction a été à l'unanimité confirmée par la "FIM Stewards" et est donc considérée comme définitive : ROSSI partira bien en fin de grille, fin de l'Audience, ite missa est !!

Mon avis ??? Hum, contrasté ... Déjà, je n'ai pas vu la course en direct. J'ai réussi à m'emmêler les pinceaux avec l'heure d'hiver en oubliant de faire sonner le réveil mécanique sur la table de nuit. Au réveil, il faisait anormalement clair dans la chambre et il était ... 9H43 soit ... 8h43 ... soit ... trop tard et je suis arrivé devant la télé alors que les 3 premiers étaient dans le parc fermé !!! Déjà là, j'étais extrêmement déçu et m'apprêtais (presque) à me trainer dans la cuisine pour y déjeuner en paix et vaquer ensuite à d'autres occupations ! Mais les paroles des commentateurs (DDR et PR) m'ont mis la puce à l'oreille et partout ailleurs d'ailleurs. Du coup, j'ai utilisé la fonction "Retour au début" du Proximus Corder qui m'a directement téléporté au milieu du tour de chauffe et là, je me suis calé dans mon fauteuil !!
Voici comment je vois les choses :
Excellent départ de PEDROSA, suivi de MARQUEZ, ROSSI (qui ne s'est pas loupé et qui a bien profité de sa belle position sur la grille), DOVIZIOSO, IANNONE et LORENZO qui s'est donc fait déborder par les 2 rouges : ça partait donc très bien, n'est-ce pas ;-))
S'il s'est un peu loupé au départ, Jorge se rattrape par contre très vite puisque 3 virages plus loin, il avait déjà avalé les deux Ducati pour fondre sur son ami Valentino ... qui, comme chacun sait, met un peu plus de temps à trouver son rythme en course ! Et voilà qu'en bout de ligne droite, il se fait déborder par LORENZO alors que le drapeau jaune est agité à cet endroit suite à une sortie de Loris BAZ ... (ceci reste à confirmer et fait aussi l'objet d'une petite polémique).
MARQUEZ qui tentait de suivre PEDROSA élargit un peu trop et se fait passer directement par LORENZO qui prend donc la 2ème position.
ROSSI déboule à son tour sur MARQUEZ et, même s'il est manifestement moins tranchant que LORENZO, il ne met pas longtemps à le dépasser à son tour, se plaçant ainsi 3ème. IANNONE abandonne rapidement sur problème mécanique alors que DOVIZIOSO est déjà loin, à la cinquième place.
C'est là que MARQUEZ se rebiffe : s'il n'avait pas le rythme pour suivre Jorge et Dani, il n'a par contre aucun problème à contrer Valentino. Commence alors une séance de dépassements entre ROSSI et MARQUEZ, ce dernier comme à son habitude utilisant des trajectoires approximatives avec une HONDA à l'équilibre imparfait. Pour le dépasser et rester devant, Valentino frôle la correctionnelle deux fois, en se rattrapant in extremis. Il tourne la tête vers MARQUEZ pour lui signifier son ... incompréhension. Plus loin il lui fait un signe pour lui faire comprendre qu'il vaudrait mieux qu'ils s'allient pour revenir sur LORENZO et PEDROSA plutôt que de se tirer une bourre aussi spectaculaire qu'inutile et dangereuse. Mais MARQUEZ ne comprend pas, il ne veut pas comprendre en fait : il persiste et signe avec des trajectoires improbables et perturbantes, ce dont profitent les 2 espagnols qui filent devant en prenant plus d'une seconde au tour.
Dernière "intimidation" de ROSSI qui rejoint MARQUEZ qui avait dévié vers l'extérieur du virage après un dépassement aussi beau qu'osé, mais à quoi bon dépasser si c'est pour se louper et se retrouver presqu'à l'arrêt dans le virage suivant, mmmhhh ? ROSSI se porte à sa hauteur très facilement, le regarde dans les yeux, MARQUEZ l'ignore et, en essayant de remettre du gros gaz, commence à perdre l'avant de la HONDA, s'appuie sur la jambe gauche de ROSSI qui glisse sur le cale-pied et repousse MARQUEZ en écartant la jambe pour retrouver de l'équilibre, faisant définitivement perdre le sien à MARQUEZ qui tombe !!
Affabulations d'un pro ROSSI ?? Voyez ces images .
Avant le "mouvement" de ROSSI on voit clairement, me semble-t-il, que MARQUEZ est en perdition, sa fourche très enfoncée, la roue en contrebraquage et c'est lui qui vient d'abord heurter la jambe de ROSSI avec son casque ! Le "mouvement" ne serait dès lors qu'une réaction pour ne pas être emporté dans la chute imminente de l'adversaire ...
Cela dit, peut-être que MARQUEZ remettait juste de l'angle pour repartir de plus belle alors que ROSSI était juste là, sur ses ergots, tel un coq prêt au combat, droit comme un I, ce qui a provoqué le contact et la réaction.
On en parlera encore dans dix ans de cette affaire !
En attendant, voici la déclaration de la Direction de Course. Vous constaterez qu'on ne juge que le fait que ROSSI a emporté MARQUEZ au large pour l'intimider, sans se prononcer sur le "mouvement" et qu'on confirme l'attitude pour le moins équivoque de MARQUEZ.
Mike Webb, Directeur de Course du MotoGP™, explique la décision de la Direction de Course suite à l’accrochage entre Rossi et Márquez.
Suite à un contact survenu au Grand Prix Shell de Malaisie entre Valentino Rossi et Marc Márquez et qui s’est soldé par la chute de l’Espagnol, Mike Webb, Directeur de Course du MotoGP™, a expliqué la décision de la Direction de Course.

Quelle a été la décision de la Direction de Course et son point de vue sur l’incident ?
« La décision de la Direction de Course a été d’imposer trois points de pénalité à Valentino Rossi pour une conduite irresponsable et avoir délibérément causé le contact. Pour avoir délibérément pris le virage large afin d’essayer de pousser l’autre pilote hors de la trajectoire. Le résultat a été une chute, c’est donc une conduite irresponsable qui a causé une chute et pour cela nous avons imposé trois points de pénalité à Rossi.
Nous pensions assister à une superbe course mais malheureusement ça s’est fini sur un incident qui prête à la controverse. Le team Movistar Yamaha a fait appel contre la décision de la Décision de Course et cet appel va être étudié par les commissaires de la FIM. »

Quels points de vue ont exprimé les pilotes à la Direction de Course ?
« Je peux vous donner une idée générale plutôt que de sortir des déclarations de notre audience parce que c’était évidemment une audience privée. Marc a expliqué qu’il faisait une course normale, qu’il attendait que les pneus soient prêts, qu’il allait vite quand il le pouvait et ralentissait quand il le devait.
Valentino était d’avis que Marc ralentissait délibérément le rythme de la course et que c’était injuste. Nous avons écouté les deux pilotes. Notre opinion a d’abord été que la faute était des deux côtés mais en ce qui concerne le règlement, Márquez n’a pas provoqué de contact ni enfreint la moindre règle, mais nous sentions que son comportement posait des problèmes qui ont fait réagir Rossi. Malheureusement, il a réagi d’une manière qui va à l’encontre des règles. »

Le team Movistar Yamaha MotoGP a fait appel. Quels sont les prochaines étapes si l’appel est accepté ou rejeté ?
« Les commissaires de la FIM présents pour la course vont étudier l’appel. Il y a une limite de 30 minutes pour faire appel et ça a été fait. L’appel est en cours et ils vont l’écouter dès que possible dans les prochaines 30 minutes.
Si Yamaha n’est pas satisfait de la décision des commissaires, ils ont cinq jours pour faire appel auprès de la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM. Ils ont donc cinq jours et les avocats de la FIM organisent ensuite une nouvelle audience. »


On sait maintenant que les commissaires sont allés unanimement dans le même sens et on sait aussi ce que cela impliquera pour le dernier grand prix de la saison.
Je dirai que si ROSSI ne sort pas grandi de cette histoire, ce n'est pas le cas non plus de MARQUEZ ni même de LORENZO, l'un par son comportement, l'autre par ses déclarations. Ils vont dorénavant se faire tous les 2 siffler sur les podiums et même si les "fans" qui agissent de la sorte sont souvent condamnables, il n'en demeure pas moins qu'ils auront mon indulgence !! Ils seront peut-être obligés de faire comme LORENZO aujourd'hui qui n'a pas partagé le Champagne avec les autres, prétextant qu'il était extrêmement fatigué : pouce en bas une fois encore Lolo car pas très respectueux ne fusse que vis-à-vis de Dani PEDROSA que j'applaudis des 2 mains au passage pour sa splendide course !

A cette heure, ROSSI a laissé entendre qu'il ne se présenterait peut-être pas à Valence même si son "patron", Lin JARVIS, l'a contredit en affirmant que rien n'était encore joué, malgré les 7 petits points d'avance et la vingtaine de pilotes qui sépareront LORENZO de ROSSI sur la grille de départ ...
Après tout, MARQUEZ a déjà gagné au moins une course de MOTO2 en partant ainsi, à la dernière place.
C'était justement à Valence (!!), en 2012, où MARQUEZ partant de la 33ème position gagna la course après avoir dépassé 22 pilotes dans la 1ère minute avant de remonter tous les autres pour le final.
Il a sans doute voulu mettre ROSSI au défi d'en faire autant !!

20:58 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Quelques signes de fatigue de notre champion préféré ?
Deviendrait-il grincheux avec l'age ?
Regarderait-il la paille dans l'oeil des autres plutot que la poutre... ?
J'avoue etre légèrement déçu et, en conséquence, moins triste s'il ne devient pas champion cette année.

Écrit par : Francois | 27/10/2015

Comment se fait-il que Marquez parvienne à dépasser Rossi ? Je croyais à lire ce blog que Rossi était nettement supérieur à tous les autres ?

Écrit par : ds | 27/10/2015

Il est un âge où l'on apprécie de moins en moins d'être "baladé" par plus jeune que soi. Cela dit, il est une règle tacite qui implique qu'on n'est pas censé interférer dans une lutte pour le Championnat si on n'a rien à y gagner. MARQUEZ, pourtant déjà suspecté d'avoir "joué" avec ROSSI à Phillip Island en a remis une couche beaucoup trop épaisse à Sepang. Ce qui est arrivé, s'il ne l'a pas mérité, il l'a clairement cherché. ROSSI aurait dû se montrer plus patient mais ç'aurait été "capituler" devant cet ibère orgueilleux ...

DS : ce blog n'est pas l'Evangile, hein ! Si MARQUEZ dépasse c'est que sa machine a plus de couple en bas et un centre de gravité bien mieux placé ;-)))

Écrit par : Alberto | 27/10/2015

Les commentaires sont fermés.