24/10/2015

Paul et Mick, Mac... en GP !

corkscrew LS MARQUEZ ROSSI.jpgBon, comme promis, je vous livre les propos tenus par Valentino ROSSI lors de l'interview aux médias italiens.
J'ai été aussi fidèle que possible dans la traduction, pas de traduttore, traditore qui tienne donc !

ROSSI : Tout devient beaucoup plus difficile surtout en pensant que Marc pourrait être beaucoup plus compétitif également pour les 2 courses qui viennent.
Pour moi, ça a été une grande déception, ça m'a beaucoup déplu parce que, sincèrement, cela faisait déjà quelques courses que je l'avais humé, mais je ne m'y attendais pas, enfin, disons que je ne m'attendais pas à ce qu'il prenne une position aussi claire et qu'il courrait de cette manière et donc ... ce fut une désillusion, une déception et aussi une préoccupation parce qu'il essayera certainement encore de le faire ici
(à Sepang) et aussi à Valence, mais l'important est qu'il sache que je le sais !!
Est-ce que cela t'attriste, te motive encore plus ou t'énerve un peu ?
On verra, on verra ... Parce que s'il est rapide et qu'il me dépasse tout le temps, même quand ce n'est pas nécessaire, qu'il se met dans le chemin pour ensuite ralentir, cela devient difficile, aussi parce que lui n'a rien à perdre alors que moi oui et donc, je ne peux pas, en fait, je dois aussi rester sur la défensive et ... pourtant ... ça me désole plus qu'autre chose et m'énerve un peu mais c'est ainsi !
Cela je n'y avais pas pensé. Je n'avais pas pensé que MARQUEZ serait aussi un obstacle pour ce Championnat. J'espérais pouvoir juste me battre avec JORGE, comme il serait juste qu'il en soit ainsi.

Pourquoi ça finit toujours ainsi avec les pilotes qui t'idolâtrent ?
Attention ! Ici, il faut faire une clarification. C'est vrai qu'il m'idolâtrait ? Est-ce vrai qu'il avait mon poster à la maison ?? Je ne le sais pas. Je n'en suis pas sûr. J'aimerais aller voir !!
On suppose tous qu'il n'y est plus et le journaliste de préciser qu'on ne pouvait pas remonter le temps ... et ROSSI de continuer :
Cela dit, ça va, c'est peut-être, je ne sais pas, une question de caractère. Et puis, je pense qu'il se confronte (se compare) toujours à (avec) moi. Il veut me battre au nombre de victoires et au nombre de Championnats donc, si je gagne un autre championnat il sait qu'il va devoir en gagner un de plus aussi, tu vois ? Au lieu de ça, si c'est JORGE qui gagne, ils seront plus ou moins à égalité ...
N'était-ce pas mieux avec BIAGGI où les choses étaient plus claires ?
C'est vrai ! Tu as raison !! Au final, à la réflexion, je préfère son attitude. C'était clair et officiel !! Et non, je n'ai pas le n° de portable de Max !!
Cela n'a-t-il pas commencé à Laguna Seca, lors du fameux dépassement ?
C'est sûr ! Il y a eu d'autres moments aussi mais à Laguna Seca, il a absolument tenu à me dépasser dans le Cork Screw comme je l'avais fait 5 ans plus tôt sur STONER, alors qu'il aurait tranquillement pu me dépasser trois virages plus loin. C'était déjà un signal, non ?
Pourtant, voyez, je n'y croyais pas. Et on me le disait et je n'y croyais pas. Et on me le redisait et je n'y croyais toujours pas. Et malheureusement "A PENSARE MALE SI FA SEMPRE BENE"
.
C'est une "belle formule" qu'on pourrait laborieusement traduire par : "On a bien raison d'envisager le pire", quelque chose comme ça ...
En bas de ça, je ne vais pas livrer le fond de ma pensée qui est bien trop profonde, limite abyssale !!
Je dirai juste que si Valentino ROSSI n'est pas un ange, Marc MARQUEZ n'en est pas un non plus et ils ont chacun quelques casseroles qui brinquebalent derrière leur puissante machine ...
BALLE AU CENTRE et ... vivement demain sur la piste de Sepang !!!

13:13 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.