15/08/2015

Limerick(s) ...

Un com laissé par François signalait qu'en plus d'être une ville d'Irlande, "Limerick" désignait également une forme de poésie anglo-saxonne qui a un petit côté cochon et est donc très populaire.
Quand j'ai demandé des précisions, voici ce qu'il m'a envoyé le 4/08 à 20:09 :

Alberto,

La règle est simple:
• 5 lignes
• la première, deuxième et cinquième lignes riment (et ont 8 pieds)
• la troisième et la quatrième lignes riment (et ont 6 pieds)
• la cinquième et dernière ligne doit être drôle, mais c'est parfois difficile.

Voici quelques exemples de "limericks" que j'ai pondus ce soir.


There was a blogger in distress
Who wanted his readers to impress
So he added some puns
In his prose to add fun
And met with astounding success


A young man on his motorcycle
Of Valentino his disciple
When with rain in the face
Cannot keep up the pace
In desperation of his idol

There was a young man from Belgium
Long suffering from delirium
Who left his partner
And bought a Tiger
Thus terminating the tedium


Un motard avide de sensations
Et qui cherchait de chaudes relations
N’hesita pas une seconde
Pris comme maitresse furibonde
Une rageuse Tigresse de chez Triumph


C'est l'histoire d'un jeune zigoto
Qui aimait tellement sa moto
Qu'il en revait la nuit
A en salir son lit
Tous ont reconnu Alberto

Et voici deux liens que j'ai touvés en tapant "limerick examples" sur Google:
http://www.angelfire.com/on/BikerBob/adult.html
http://www.thehypertexts.com/The%20Best%20Limericks%20of%20All%20Time.htm

François

Un seul mot : B-R-A-V-O !!
Y a pas d'autre mot ;-))

PS : je viens de lire les 3 ou 4 premiers du 1er lien, c'est ... croquignolet !!!

22:03 Écrit par Alberto | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

C'est l'histoire d'un Guzziste passionné
Qui croyait savoir piloter
Mais au détour d'un tournant
Mis la roue arrière devant
Et finit dans le bas-côté

Écrit par : Francois | 17/08/2015

Les commentaires sont fermés.