08/03/2015

La printanière !!!

C'est Henri qui a donné ce nom au fichier "trb" qu'il nous a envoyé pour notre première sortie de l'année entre amis.
Voici, en guise de mise-en-bouche les photos du jour !!
Le rendez-vous était fixé sur la Grand Place de Chimay à 11H00. Jacques et François ne pouvaient en être, le premier pour de sombres problèmes d'amortisseurs avant, le second pour avoir cassé une pièce maîtresse de la CAGIVA suite au démontage du circuit d'alimentation du GPS Garmin ... Faut acheter japonais et/ou britannique les gars et faut arrêter de bricoler quand c'est pas nécessairement indispensable ;-)
Didier est arrivé le premier parce qu'il avait surestimé le temps nécessaire à rejoindre Chimay. Je suis arrivé peu après lui, en avance d'un petit quart d'heure. Henri, qui pensait sans doute qu'on serait en retard, est arrivé ... pile à l'heure !
La courte attente m'a permis de faire quelques photos de la place et du château. Je n'ai toutefois pas pensé à entrer dans la Collégiale qui, paraît-il, recèle quelques trésors religieux : ça sera pour une prochaine fois, sans doute.
Pendant qu'on devisait tous les 3, trois autres motards sont arrivés : un sur une HARLEY genre "Electraglide", un autre sur un chopper beaucoup plus léger mais équipé d'une fourche avant genre "Zizi Rider" et le troisième sur une splendide DUCATI Paul Smart 1000 , limited edition que j'ai mitraillée avec mon Sony tant l'engin se rapproche plus de l'oeuvre d'art que du simple deux roues !! Didier, qui n'a pas la langue dans sa poche, a entamé la conversation en demandant ce que pouvait bien faire un fier ducatiste sur une machine aussi svelte avec des gaillards au guidon de ... camions : ça partait fort, avouez-le ! Mais les motards, comme les routiers, sont tous sympas et finalement, on a fait un bout de route ensemble mais vu qu'ils avaient des impératifs de temps, Henri les a mis sur la route de Rocroi alors que nous continuions sur Régniowez et ... le nouveau Pôle Mécanique des Ardennes .
Voilà un endroit qui mérite certainement le détour pour les amoureux du pôle, de la mécanique et ... des Ardennes !!
Un premier pit-stop à l'entrée du pôle où une charmante dame nous tend un petit fascicule publicitaire et nous dit que le patron se trouve à la "porte 2" du site. On s'y dirige, on arrive sur le pas de la porte en question, ... , on questionne, on nous désigne le patron qui n'est pas bien loin, un drapeau rouge à la main et qui revient vers nous. Henri le bombarde de questions auxquelles il répond avec le sourire et en prenant le temps de tout nous expliquer. Pour tout savoir, et le reste, sur ce site qui s'étend sur 375 hectares suivez ce lien . Sachez juste que le circuit est surveillé, non pas par des commissaires, mais par une trentaine de caméras qui envoient les images à autant d'écrans qui sont scrutés par des yeux experts dans une large cabine, au départ de laquelle sont renvoyés des ordres à des feux tricolores qui remplacent avantageusement les drapeaux qu'agitent normalement les personnes en bord de piste : une manière de faire d'importantes économies salariales ... Une petite réflexion au passage qui vaut son pesant de cacahuètes grillées, vu mon infime expérience : l'anneau de vitesse ne fait apparemment que 2 kms et son tracé semble moins intéressant que celui du circuit Tacheny à Mettet mais ça demande sans doute confirmation ...
Nous sommes restés là une petite demi-heure après quoi nous sommes repartis pour quelque trois kilomètres jusqu'à un "T" où nous avons marqué l'arrêt pour photographier un couple de cigognes qui ont fait leur nid sur un poteau électrique. C'est un couple très connu dans le coin, autant que Pitt et Jolie par-delà l'Atlantique !! Il ne semble pas perturbé par les nombreux paparazzi qui s'arrêtent régulièrement pour voler quelques clichés de leur intimité ...
A suivre ...

20:28 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.