03/11/2014

La carpe et le tigre ...

Non, je ne vais pas disserter sur une fable de Lafontaine ...
Non, je ne vais pas non plus vous parler de la pêche à la carpe que certains pratiquent avec des ... "tiger nuts" !
En fait je continue (et termine, rassurez-vous) le récit de ma mésaventure du 31 octobre !!
Entre charentaises, saviez-vous qu'on avait 7 paires de ... vraies côtes, 3 paires de fausses côtes et 2 paires de côtes flottantes ? Moi non plus !! Et je ne vous parle même pas des entrecôtes !!
Tout ça alors qu'on n'a qu'une paire de couilles comme le regrettait je ne sais plus qui ...
Mais là, j'ai l'impression qu'elles flottent toutes car, en fonction des mouvements que je fais, j'entends des "cling" et des "clong", un peu comme quand on tape la première sur une Moto Guzzi, voyez ?
Mais revenons-en à la Tiger qui ne voulait émettre aucun son, elle !!!
Comme le suggère François, j'ai commencé par tripoter le coupe-circuit, des fois que ...
Puis j'ai remis au point mort, relancé le starter, le trois-pattes s'est manifesté . J'enclenche la 1ère vitesse, il se coupe. Je crois que j'ai compris !
Par acquit de conscience, je répète quelques fois l'opération en rentrant, sortant, re-rentrant, re-sortant de plus en plus violemment la béquille latérale, pour secouer ce foutu contacteur de sécurité qui empêche de lancer le moteur si elle est sortie, avec à chaque fois le même résultat.
Le temps passe, la nuit pointe le bout de son nez noir, je me vois déjà appeler l'assistance et attendre des plombes pour qu'un dépanneur se pointe. J'appelle mon concessionnaire : ouf, il est toujours là. J'explique. Il m'explique à son tour et pendant que je suis couché par terre à essayer de repérer le contacteur, un break Peugeot 307 s'arrête, allume ses warnings en laissant ses phares allumés, deux gars en descendent, un gamin et son père apparemment, ils pissent le long de la clôture et se dirigent ensuite vers moi pour s'inquiéter de ce qui m'arrivait. Je termine ma conversation téléphonique, le mécano me disant qu'il était encore là 1/2 heure et que je pouvais le rappeler si je n'en sortais pas ...
Avant de continuer, voici quelques photos pour vous faire une idée des blessures du Tigre ... Rien de bien grave vous en conviendrez même si, lorsque je la revendrai, je ne pourrai pas indiquer sur son C.V. "Jamais tombée !" mais "Jamais tombée ... qu'une fois !!" ... jusqu'à présent en tout cas !
Bon, le gars là, avec son gamin, il me dit qu'il était déjà passé dans l'autre sens un quart d'heure plus tôt et qu'il m'avait vu. Le fait que j'y étais encore et que j'étais couché à côté de la moto l'avait doublement interpellé. Je lui dresse un tableau de la situation, lui fait rapport de ma conversation avec mon concessionnaire. Il me dit qu'il est motard, qu'il roule en RT, qu'il connait bien les gars de Performance Bike, qu'il a été en contact avec eux pour essayer une TRIUMPH Trophy et tout en devisant, le voilà qui retourne à la voiture, revient avec un couteau et, grâce à la lueur des phares, tranche le câble du contacteur de béquille, dénude les fils et les torsade. Comme il n'a pas de bande isolante, il ouvre la boîte de secours, en sort deux bouts de sparadrap, je lui dis que c'est trop, qu'il ne faut pas, mais il insiste et revient à la moto, s'accroupit et entoure les fils pour les isoler. Il n'y a plus qu'à essayer !! Evidemment, le perfide bouilleur briton se met directement en action, à ma grande satisfaction. Je remercie une nouvelle fois ... dix fois et plutôt que de repartir immédiatement, le gars attend que j'enfile mon casque et mes gants pour prendre la route avant d'en faire de même ! Avant de partir, je lui ai signalé que j'avais un blog, le gamin le nota d'ailleurs directement sur son smartphone, et je lui ai dit qu'il pouvait me laisser un commentaire pour que je puisse le remercier publiquement !!
Dans mon tout petit malheur, j'ai vraiment eu un double morceau de chance de "tomber" sur des gens bien sympathiques et extrêmement serviables, non ? N'étaient ces foutues côtes à l'os et ces quelques griffes, il n'y aurait que du positif à tirer de telles expériences !!!

13:28 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

Commentaires

Ben quoi, elle a l'air d'avoir rouler sa bosse ta moto !
Et on voit bien comme ça que tu n'es pas un motard du dimanche, mais un vrai de vrai.

Écrit par : Francois | 03/11/2014

C'est vrai ça, d'autant que c'est arrivé un vendredi ... Foutu 4/5ème ;-)
Pour les cicatrices, j'ai repensé à 2 scènes d'anthologie du cinéma où les acteurs comparent les leurs :
- dans "Les dents de la mer" entre le capitaine et le spécialiste des requins et, plus drôle,
- dans "L'arme fatale" entre Mel Gibson et la belle René Russo.

Écrit par : Alberto | 03/11/2014

Bonjour , j' espère que vos douleurs sont passées .
Heureux quand à moi d' avoir pu vous "tirer " d' affaire .
Je vous ai suivi un bon moment puisque nous prenions la même direction pour rentrer .
Au plaisir de se rencontrer mais plus dans les mêmes circonstances .
Bonne journée .
Bernard

Écrit par : CAUSSIN | 04/11/2014

J' imagine la suite du récit si je m'était arrêté de lire à "le voilà qui retourne à la voiture, revient avec un couteau"; un soir d'halloween en plus...
Tu as bien chu; il est des nôtres... Allez, on est tous passé par là. Bon courage et bon rétablissement.

Écrit par : Dominique | 04/11/2014

Comment ça : "vous êtes tous passés par là" et je suis le seul à m'être foutu par terre alors ???
;-)

Écrit par : Al | 04/11/2014

Les commentaires sont fermés.