25/09/2014

Dolomites, J8 & 9 !!!!!!!! & !

DOLOMITES 2014 260.jpgEt voici les photos du retour en 2 jours de ce beau voyage dans les "Dolomountains" ...
Même s'il s'est passé pas mal de choses ces 2 derniers jours, je les ai regroupés dans la mesure où il n'y a pas beaucoup de photos. C'est d'ailleurs souvent le cas lorsqu'on revient de voyage, on flâne moins et on va droit au but ou presque. Je dis "presque" parce que la première étape qui nous faisait rejoindre Finningen après 405 km, nous réservait malgré tout quelques belles surprises.
Mais commençons par le commencement !
Au matin, petit-déjeuner habituel avec les habitués puis il a bien fallu faire ses adieux aux amis qui continuaient sur la Slovénie.
J'avais décidé de voyager seul, sans me lier à quiconque car quand on ne sait pas comment les autres roulent, il vaut mieux ne pas se hasarder à essayer de les suivre s'ils carburent au kérosène ou à ronger désespérément son frein s'ils lambinent à la lambic, voyez ?
Histoire d'assurer l'avenir (?) j'ai fait le plein dès avant de sortir de la ville de Corvara (Kurfar !). Première belle surprise : à la pompe, il y avait un beau vieux cabriolet Alfa Roméo rouge et 2 Morgan immatriculées au Royaume-Uni. Pas mal ces Morgan, indeed ! Par curiosité je suis allé voir les tarifs dans le Moniteur de l'Automobile et j'ai vu qu'ils couraient de 34.000 € pour la "Three Wheeler" (drôle d'engin à 3 roues avec le moteur ... devant le capot !) à ... hum ...158.510 € pour l'Aero SuperSports (équipée d'un 4.8L de 367 chevaux). Le modèle, comme vu sur la photo, se balade de 45.000 à 70.000 € suivant la motorisation et le nombre de places. A ce prix-là, on a droit ... aux regards de tous les passants et à leur sympathie !!
A 9:35 je quittais la station, direction St-Ulrich (Ortisei) puis Klausen (Chiusa) et 37 kilomètres d'autoroute (A22) jusque Sterzing (Vipiteno). Les choses "sérieuses" commençaient alors avec, d'abord le Passo Giovo qui culmine à 2.094 mètres, suivi par une descente vertigineuse sur San Leonardo et une remontée à près de 2.500 mètres cette fois, sur le Passo del Rombo : encore de splendides paysages fixés sur carte SD mais dont le rendu n'est jamais le même qu'au naturel, loin s'en faut. Le meilleur appareil photo du monde ne remplacera jamais l'oeil humain, car derrière l'oeil humain, il y a un cerveau (enfin, normalement, hein ?) qui transforme les millions de pixels en milliards de sensations de plénitude, de sérénité et de bonheur parfait devant un tel spectacle !
Au sommet du Passo Rombo, un court tunnel (+/- 400mètres je dirais) qui fait la frontière entre l'Italie et l'Autriche. Le road-book papier indique : Attention, il peut y avoir de la glace dans le tunnel ! alors que le Tripy affiche "Glace possible" ! C'est dire si, malgré des températures certes fraîches là-haut mais tout-à-fait supportables, j'ai malgré tout redoublé de prudence en le franchissant ...
De l'autre côté, en effet, c'est la frontière. Arrêt obligé et acquittement d'une somme forfaitaire de 12 € pour les bonnes oeuvres ou les beaux ouvrages sans doute ?
Je suis arrivé à Sölden où il était possible de "déjeuner à l'Autrichienne" (dixit le road-book). Sans trop chercher, je me suis arrêté à la Pizzeria Milano et j'ai dîné (on est belge ou on ne l'est pas, na !) à l'américaine d'un excellent cheeseburger, frites, Coca-Cola, la !!
J'y étais seul, en tout cas en terrasse, car à l'intérieur il devait y avoir 2 ou 3 personnes. Oui, en terrasse car équipés comme nous le sommes, nous motards, nous pouvons très bien supporter la fraîcheur dès lors qu'il y a un petit rayon de soleil, juste pour faire sa cure de vitamine D ;-)
Je pensais éventuellement voir passer l'un ou l'autre membre du groupe (on devait être une quinzaine à avoir choisi le séjour court) mais si j'ai vu défiler pas mal de motards, je n'ai vu aucun des nôtres ...
Je suis donc reparti après un bon petit café, en route vers Ôtztal, Imst, Nassereith et Reutte que j'ai atteint vers 15h10 et où j'ai refait le plein : 12 litres d'essence et 1/2 litre d'eau pétillante soit une consommation de l'ordre de 4,44 litres au 100 pour la Tiger et de 185 centilitres au 100 pour son dompteur :-))
Après ça, ce fut la frontière allemande et un peu plus d'une centaine de kilomètres d'autoroute avant de prendre la sortie 123 vers Vöhringen. Certains longs tronçons étaient "libres" sur l'A7 et j'ai vu quelques bolides me fondre dessus alors que la seconde d'avant il n'y avait rien dans mes rétroviseurs. C'est un peu flippant. Avec le sac de réservoir sous le menton et le gros top case de 55 litres, lourd de 15-16 kg avec lequel il est conseillé de ne pas dépasser les 130 km/h et la platine SW-Motech sur laquelle il repose et garantie jusqu'à 7.5 kg seulement, inutile de dire que je n'ai pas tenté le diable : je ne voulais pas voir le tout s'envoler au vent. J'ai donc tenu un 130-140 presque constant, avec des pointes à 150-160 lorsque j'étais trop entouré par d'autres véhicules.
Après la sortie, il restait encore une quinzaine de kilomètres sur une route plutôt agréable qui m'a conduit jusqu'à la porte de l'hôtel.
Très jolie réceptionniste derrière un beau comptoir en marqueterie à la teutonne : je lui adresse la parole dans mon fluent english. J'apprends que je ne suis pas le premier et de fait, lorsque je rejoins le box 3 qui m'est alloué je vois la Multistrada, la Trophy et la VFR 800 du gars (Pierre S.) qui avait partagé la chambre de Philippe C. jusque là et avec lequel je savais que j'allais partager la mienne à Finningen ...
DOLOMITES 2014 262.jpgComme j'avais largement le temps avant le repas prévu à 21h00 je crois, j'ai été me balader dans le village. Pas grand chose à voir sinon l'église et la ferme voisine. Lors du repas du soir, on s'est tous retrouvés à la même table (facile, on était beaucoup moins nombreux évidemment) et les conversations ont fusé de toutes parts. Le repas était encore une fois excellent et arrosé par une bonne bouteille de vin qu'on a partagée à trois. A un moment, dans l'élan, j'ai renversé mon verre sur la belle nappe. Un italien a besoin de ses mains pour parler, c'est bien connu : liez-les lui dans le dos et il devient muet !!
Fin de repas, retour en chambre, coup d'oeil aux news du monde, petite conversation entre voisins de chambrée et dodo !!

14:59 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : dolomites 2014

Les commentaires sont fermés.