19/08/2014

La Forêt Noire avec Cap Moto, Boucle SUD !

FORET NOIRE 2014 092.jpgLes hauts lieux touristiques et/ou culturels du jour :
- Mont Kandel
- Sankt Märgen
- Schluchsee
- Feldberg
- Le moulin Hexenlochmülhe
- l'Abbaye Saint Drupert .
Autant dire que malgré un kilométrage relativement faible (241,6), il y avait du pain sur la planche et du beurre au frigo. Je sais, l'expression n'est pas attestée mais on ne va pas pour autant en faire ... un fromage !!
Ce matin-là, 9ème jour du mois d'août de l'an de grâce 2014, il faisait gris, un gris qui n'inspirait pas confiance, un gris sournois qui couvait de noirs desseins ... au point que Pierre-Gull, encore en slip dans la chambre, m'annonça qu'il ne bougerait pas de là. Et de fait après le copieux déjeuner, il commençait à tomber un fin crachin presque d'automne, ce qui, malgré mon insistance amicale, ne le fit pas changer d'avis ...
Bon, je vais dîner/souper de ce pas. Vous pouvez feuilleter l'album complet en attendant !

Petit intermède pour signaler que, sauf oubli ou omission, il n'y avait qu'une BMW 1200 GS sur les 18 motos présentes, un détail suffisamment important que pour être souligné, non ? Il y avait certes d'autres représentantes de la marque bavaroise mais elles n'étaient pas légion : une 700 GS, une 800 ST (celle de Gull), une 1200 RT (l'ancien modèle car le nouveau est interdit de circulation jusqu'à nouvel ordre) et une K 1600 GL, c'est tout.
On dénombrait en outre 4 Honda (2 Pan European, une CBF 1000 et une NC 700 à boîte DCT) et 2 Yamaha (une TDM et une FJR1300 à boite automatique) ainsi qu'une Ducati Multistrada 1200. Triomphe de Triumph avec pas moins de 6 félins : 2 Tiger 955i (Pierre-Yves et Obélix), 2 Tiger 1050 et 2 Tiger 800 (la mienne et celle du cokoteur ad interim d'Henri qui ne pouvait dès lors être qu'un fin connaisseur) !!
Je ne sais pas si tout le monde a pris la route mais ce qui est sûr c'est qu'à peine 16 bornes plus loin, on était plongé dans un épais brouillard au sommet du Mont Kandel où se trouvait la réponse à la première question du jour. Henri fila sans demander son reste ainsi que les 2 Tiger 1050, la 1200 GS et la FJR qui m'avaient dépassé dans la montée ... Je me frottais déjà les mains car cela faisait 5 concurrents de moins pour la victoire du jour. Nonobstant le fait que Paul avait signalé qu'on ne pouvait pas gagner deux fois, quid s'il n'en restait qu'un ... ou deux et que j'étais celui-là ou de ceux-là, mmmhhh ???
J'avais dépassé le sommet. Je pensais retourner en marchant au pas de course jusque là mais j'avais largement sous-estimé la distance. Exténué, je suis revenu sur la moto, j'ai fait demi-tour et me suis planté devant le panneau. En analysant les courbes de niveau, j'ai relevé la hauteur de 1.216,60 mètres que j'ai partagée avec les gars en TDM et en NC700. A l'arrivée j'ai appris que la bonne réponse résidait plus haut, à 1.242 mètres exactement : tous ces efforts pour rien !
Belle descente (j'aime bien les descentes !!) vers Sankt Märgen et Neuhäusle pour aboutir au moulin de Hexenloch et ses grandes roues à aubes. On tourne tout autour du bâtiment, on "descend dans les caves". On questionne la vendeuse au rayon charcuterie mais ... on oublie de "monter au grenier" où se trouvait la réponse à la 2ème question du jour !! La curiosité n'a jamais été un vilain défaut : elle participe de l'apprentissage en toutes choses !!
Via Neukirch, Titisee et son beau lac, Neustadt, Barental, Haüsem et Sankt Blasien et après 79 km de route en solitaire, et un arrêt prolongé à cause d'un accident sur la route (dont je reparlerai si j'y pense) je suis arrivé à Todtmoos où j'ai retrouvé Henri devant le banc de l'hôtel Rossle. Il venait de terminer son pique-nique, fait de biscuits au chocolat et d'une bouteille d'eau (!?!), même pas un Snikers qu'il gardait pour les amis et qu'il proposait à chaque halte ;-) Nous avons relevé la réponse N°3 et sommes repartis, ensemble cette fois pour 13 bornes jusque Geschwend, son église et sa plaque commémorative des guerres 14-18 et 39-45 ...
FORET NOIRE 2014 070.jpgHenri m'a invité à passer devant pour que je choisisse l'endroit où je voulais manger. Après quelques kilomètres j'ai repéré le "Maxi Döner und Pizzeria" à Schönau, un snack tenu par des turcs. On se présente comme "fransozen". Une gamine lance : "Salut ! ça va ?" Je montre la photo d'un plat sur le panneau à côté de la porte. Je demande quelle viande c'est et le gars pousse un "meuuuuh" très convaincant accompagné d'un large sourire ;-) Ok, je prends ça que j'dis en levant le pouce tandis qu'Henri demande une simple portion de frites et de la mayo.
C'était tout bon, tout frais et copieux et ça m'a coûté 3x rien de sorte que j'ai offert son repas à Henri.
Un court arrêt à Neuenweg (question N°5), un autre que j'ai failli louper à Untermünstal pour la question N°6 (un flash sur le Triipy) et une mauvaise réponse, une : que voulez-vous, en tant que comptable j'ai appris les plus et les moins, j'ai tout oublié des fois et les divisés. Plus loin, long arrêt à l'Abbaye St Drupert qui valait le détour.
Nous nous sommes installés en terrasse, au soleil. C'est Henri qui régalait cette fois. J'ai pris un double expresso (3.90 € - fichtre !) pendant qu'il prenait une espèce de sorte de café liégeois, plein de crème glacée et de Chantilly. Depuis que Bernadette ne l'accompagne plus, il fait encore moins attention à sa ligne. C'est vrai qu'il peut encore prendre 50 kilos voire plus si "affinités", il sera toujours plus léger qu'en duo ... Oh, ça va, c'est pour rigoler quoi : qui aime bien châtie bien, non ?? En même temps, à sa "décharge", il n'avait pas mangé grand-chose à midi alors que je m'étais goinfré de meuuuuuh, de crudités et de frites à ne plus savoir où les mettre ! Je me demande d'ailleurs parfois moi-même où tout ça passe tant ma ligne reste svelte ;-))))
Henri connaissait la réponse à la question sans avoir vu la fontaine. Il est resté devant son café amélioré pendant que je montais à l'assaut des marches de l'abbaye et que je prenais quelques photos de l'intérieur, terriblement rococo, des éléments qui la décoraient pire qu'un sapin de Noël ... Cela ne m'a pas empêché de tremper mes doigts dans le lavabo à la sortie et de me signer : ça me fera peut-être un an ou deux de plus à vivre, qui sait :-)
Une rafale de questions et/ou d'actions s'ensuivirent. Quelle est l'altitude du kiosque panoramique après Obergass, par exemple ? Il fallait ensuite valider le questionnaire à hauteur de l'hôtel Weidener Eck et enfin relever la date inscrite sur l'abreuvoir à Unzenfeld, tout ça sur une distance qui courrait sur à peine 22,5 km. A chaque halte, on en profitait pour enlever nos casques et parfois les blousons pour s'aérer un peu car les températures étaient redevenues estivales au fur et à mesure de notre avancement ...
Bon, c'est pas tout ça mais l'heure aussi avance et ça commence à bien faire. Cela fait 2 ou 3 soirs d'affilée que je vais me pieuter à 1 heure du mat' et ... le matin, c'est le pied de biche qu'il faut pour me sortir du lit !!

19:35 Écrit par Alberto | Commentaires (6) | Tags : forêt noire 2014

Commentaires

Pour notre part, même sauce pour le Mont Kandel, montée dans le brouillard, heureusement Paul avait bien précisé qu'il était possible d'y repasser en fin de boucle...ce qui fût (pas de bière) fait.
Par contre cette boucle avait été taxée car elle était annoncée à + de 280 km sur le tripy et 304 km sur le garmin, à croire que ce garmin ne sait pas ce qu'est une corde, tu devras lui expliquer maintenant que tu es déjà dans le vert groupe...
En ce qui concerne la journée de pluie intense, ne pas croire Paul, il était au mauvais endroit au mauvais moment, probablement que le nuage avait un fichier Tomtom, la preuve roulant en jean, je me suis équipé par au moins 4 fois de ma tenue de pluie, pour la retirer chaque fois après 10km car il faisait sec et trop chaud.
Si mon compte est bon, 29 motos, 20 BM dont 2 nouvelles RT1200LC car des concessionnaires se mouillent pour leurs clients, 6 Honda, 2 Yamaha et une seule triumph 1200 explorer

Écrit par : speed | 19/08/2014

Je peux même te confirmer la participation de minimum 13 GS, si mes souvenirs sont bons car tu sais que ne roulant que rarement et par obligation au nord de Rosière, je commence halte zee mer... il y avait 4 1200 gs + 2 1200GSA + 5 1200GSLC + 2 1200GSALC.
Une seule moto sur la remorque...la Pan de Paul qui n'était pas en panne...

Écrit par : speed | 19/08/2014

Purée, c'est quoi cette nomenclature ? Presqu'aussi compliqué que chez H-D dites-donc ;-))
Bon tu me laisses finir mon récit, hein ??

Écrit par : Alberto | 19/08/2014

Comme ça m'intriguait, voici les éclaircissements pour les réfractaires à BM et il y en a ...
Tiens, dans le temps, BM c'était le "Bon Marché". Les temps changent !
Donc, le A c'est pour Adventure et le LC pour Liquid Cooled, voilà. Il y a déjà plus de LC que de AC, c'est dingue !! Ils vont bientôt être obligés de donner 2 AC contre une RT immobilisée ...

Écrit par : Alberto | 19/08/2014

Et les comptes ne sont pas bons...il y avait la suzuki bandit 1200 de Noelle.
A Habay nous n'étions que 4 pour te dire comme les participants ont zapé la fin de l'itinéraire.
Comme d'habitude, étant allergique à l'autoroute, à la question qui m' était posée pour savoir si je rentrais par la E411 ou la N4, j'ai répondu que c'tait par Rochefort et les petites routes.
J'ai donc programmé Namur par les routes motos sur le Tripy et avons emprunté les routes à la Cap moto à 4 jusque les seins d'Hubert et ensuite à 3 jusque Namur...Philippe continuant seul jusque dans son Brabant....

Écrit par : speed | 20/08/2014

Dans le dernier Moto 80, l'éditorial est consacré au problème des RT ainsi que les pages 16 et 17.
Apparemment BMW Allemagne a mis son veto aux initiatives prises par certains concessionnaires qui ont reconditionné l'amorto via WP à leur frais ! C'est donc SANS GARANTIE que ces motards ont roulé. Il est même probable que lorsque le changement définitif sera opéré, les concessionnaires se retrouvent avec ces amortos reconditionnés sur les bras au moment de les renvoyer à l'usine BMW pour la modification officielle !!

Écrit par : Alberto | 21/08/2014

Les commentaires sont fermés.