18/08/2014

Mise au point ...

Ce n'est pas parce que j'ai fait 52 tours sur le circuit de Mettet que
- je vais défier le majestueux Stelvio
- je vais lâcher la KTM (200) de l'ineffable Claude N. sur la route !!
Ceux qui font du circuit vous diront que ce n'est pas parce qu'ils en font qu'ils vont plus vite sur la route. Ce serait même plutôt LE CONTRAIRE car, à partir du moment où on peut se "défouler" sur piste, même si je n'aime pas ce mot-là pour la circonstance, on reste d'autant plus sage sur la route qui est pleine de dangers, une route sur laquelle, finalement, on s'ennuie un peu !!
Sur la piste, rien de tout ça : on retourne les rétros, on fixe les cônes et on travaille ses trajectoires et ses vitesses de passage : RIEN d'autre pour perturber le cerveau !
J'ai raconté cette expérience, non pas pour me la péter, ceux qui me connaissent BIEN savent que ça n'a jamais été mon genre, ça ne l'est pas et ça ne le sera jamais, mais pour la partager d'une part et, d'autre part, pour encourager ceux qui aiment un tant soit peu la vitesse, à en faire là où c'est autorisé, surveillé, encadré et sécurisé plutôt que sur route ouverte.
Ite, missa est ...
In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti
Deo gratias
Amen !

PS : Qui potest majus potest et minus !

19:51 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Depuis offrez-moi la Lune...tu sais bien que je n'aime plus la vitesse...sur route ou sur circuit c'est balade cool avec parfois un petit (très petit) pêtage des plombs

Écrit par : speed | 19/08/2014

Les commentaires sont fermés.