12/08/2014

La Forêt Noire avec Cap Moto: l'aller !

Pour rappel, ça se passe du 7 au 10 août, la Forêt Noire étant une région située dans le sud ouest de l'Allemagne. Il n'est pas vain de s'informer juste un peu sur les endroits vers lesquels on part en voyage, oui Nicole, même s'il ne s'agit pas de régions vinicoles !! Certes, il ne faut pas tout connaître mais un "digest" de type devenu incontournable comme Wikipédia permet d'en savoir suffisamment pour ... étaler un peu de sa culture si on venait à manquer de confiture, voyez ? C'est aussi une manière de respecter les hôtes et les autres !!
Mais commençons, voulez-vous ?
Bon, avec Pierre (Gull) on a échangé quelques SMS la veille du départ afin de déterminer l'endroit et l'heure du rendez-vous. Pour l'endroit, on est vite tombés d'accord. Pour l'heure, entre les propositions suivantes, à savoir 7h15, 8h00, 7h45, on l'arrêta à 7h29 !!
J'étais à l'heure, pas Pierre. Je porte la main à ma poche pour constater ... que j'ai oublié le GSM (portable) sur le capot de la chaudière Buderus ... Impossible de s'en passer ! Je rebrousse chemin. Je plante la Tiger devant la maison, j'ouvre le garage, récupère le Sésame et repars dare-dare. Sur les 4 kilomètres qui me séparent du lieu de rendez-vous, je fais un check-list rapide des choses ... que j'aurais également pu oublier d'emporter. Ni une ni deux, je tombe sur les articles manquants : un peigne et la graisse pour chaîne ! Tant pis !! Je ferai avec ou plutôt sans !!!
Gull est là. Il me file le produit anti-buée qu'il m'avait promis, m'obligeant à ôter le casque pour badigeonner mes lunettes.
Il fait le plein. Pas moi, j'ai fait un complément à la maison à partir du bidon dans lequel je stocke l'essence pour la tondeuse. On prend la route : N5 jusque Philippeville, N40 jusque Givet, puis Beauraing et Wanlin et un petit raccourci qui nous mènera directement sur l'aire de la station service, sans devoir monter sur l'autoroute.
Le tronçon Philippeville > Givet était une fois de plus couvert de brume, comme c'est souvent le cas, le fait d'un micro-climat sur la plaine très probablement. Me suis rappelé au passage d'un épisode lointain où j'ai failli me prendre une bagnole qui arrivait en face, tous feus éteints, une Alfa grise, je m'en rappelle encore. Faut dire que je m'étais lancé dans un dépassement un peu "au pif" mais sans trop me déporter sur la gauche, ce qui m'a sauvé !!
Les participants à ce voyage arrivent les uns après les autres mais, bizarrement, Henri n'arrive pas. Ce n'est pas son genre. Il est plutôt de ceux qui arrivent à l'avance aux rendez-vous alors qu'en ce qui me concerne, je suis de ceux qui se pointent "un poil trop tard" !!
L'heure tourne, au point que je m'inquiète et que je l'appelle et lui laisse un message sur sa boîte vocale.
En attendant, Pierre, qui était parti sans prendre de petit-déjeuner, s'achète un ou deux croissants et un café qu'il avalent en marchant de long en large. Moi, je me contente d'un café. Henri arrive enfin. Il était parti à 8h30 de chez lui, sous-estimant peut-être le temps nécessaire à rejoindre le lieu de départ, à moins que ce ne soit dans l'intention de rouler seul ...
Finalement, si on ne compte pas Pierre-Yves dans sa camionnette, nous sommes partis les derniers !
Pierre (Gull) nous avait annoncé qu'il continuerait sur l'autoroute jusqu'au contournement de Metz alors que le road-book nous faisait sortir à Longwy après 80 bornes sur ce long ruban d'asphalte monotone.
Il a bien essayé de nous convaincre de faire comme lui mais sans succès. Pourtant il n'avait pas tort quelque part car, entre Longwy et Delme sur la N955 où il nous donna rendez-vous par SMS, la route n'avait aucun intérêt ... motocycliste. Des longues lignes droites entrecoupées de ronds-points en veux-tu en voilà, tout cela à travers une région industrieuse sans charme touristique. Mais au moins, il y avait justement quelques ronds-points pour dire de zigzaguer un petit peu ;-))
Comme je n'avais pas pris la précaution de faire le plein à Wanlin, j'ai eu un petit stress au niveau ... carburant : d'abord une station en panne, puis une entorse au road-book pour trouver une pompe et enfin la délivrance alors que l'ordinateur de bord n'affichait plus que quelque 20 bornes d'autonomie : autant dire que j'ai fait le plein à ras bord et par-delà, histoire d'aller le plus loin possible !!
forêt noire 2014On a donc retrouvé Pierre (Gull) à Delme, à la pizzeria PIZZ-A-DOM. Il était installé en terrasse et taillait une bavette avec le tenancier devant une bouteille de rosé. Lui et moi avons pris une pizza 4 saisons alors qu'Henri mangeait les 2 petits pains qu'il avait emportés avec lui pour le pique-nique. On a tranquillement mangé et sifflé la bouteille. Nous avons été rejoints par Pierre-Yves qui a pris un café avec nous et qui est reparti aussi vite : il voulait franchir le col du Donon avant nous pour ne pas être une chicane !!
Entre nous, ne le répétez dès lors pas, le Donon, je ne l'ai pas vu arriver : annoncé par le Tripy à "X" kilomètres, puis à "Y" kilomètres, je ne me suis pas rendu compte que ... j'étais en réalité dessus ! La pente était tellement douce que ce n'est qu'arrivé au sommet que j'ai compris qu'il n'y avait plus qu'à le redescendre !! Et le sommet, je l'ai reconnu. Je me suis rappelé qu'on s'était arrêté là en 2000 et quelque et qu'on avait pique-niqué, adossés au muret qui entoure son monument commémoratif de ... je ne sais pas quoi !!
Vérification faite, c'était en 2007, de retour des Alpes. On y avait d'ailleurs croisé un allemand qui roulait avec une MOTO GUZZI V7 "améliorée", équipée d'un moteur de plus forte cylindrée et qui avait parcouru plus d'une centaine de milliers de kilomètres ...
Allez voir l'album de l'époque (en bas dans le bandeau de gauche "Alpes 2007 Retour") et lisez éventuellement le récit du retour ...

23:39 Écrit par Alberto | Commentaires (5) | Tags : forêt noire 2014

Commentaires

Supers albums que ceux des Alpes 2007...
Encore une fois comme y disent à Bxl, ce qui me frappe c'est le (non) chargement de vos motos. Top-case , riquiqui pour certains et sac de réservoir, même pas tous je pense. Comment faites vous...seulement trousse de toilette, slips et chaussettes... tout le séjour avec les mêmes hardes comme les vrais...
En ce qui concerne la Forêt Noire, je pense que c'est bien d'être du premier groupe ...qui démarre en second. Nouveaux RB envoyés hier, pour éviter routes trop utilisées ou travaux...du boulot en plus étant donné que tout était déjà chargé dans les GPS, toujours pressés ces vieux...suffit de les voir aux caisses des grandes surfaces...
Pour le temps, j'ai plus l'impression de faire un voyage à la Toussaint. Croissons les doigts pour fin septembre pour les grands cols italiens....

Écrit par : speed | 13/08/2014

1/ Les Alpes ? On ne s'en lasse jamais tant c'est grandiose !
2/ Perso, sauf accident, je change de slip et de chaussettes tous les jours et, en Forêt Noire par exemple, j'avais en plus du Lee Cooper, 3 polos, 2 tee-shirts et une chemise à carreaux mais, j'avoue, je suis un peu coquet ;-)
3/ Bravo aux G.O.'s qui semblent avoir pris la peine de corriger certains points des road-books : ça prouve leur dévouement et leur professionnalisme !
4/ Pour la Toussaint, tu n'y vas pas de main morte question comparaison ;-) Les Dolomites c'est du 6 au 14 septembre donc DEBUT septembre, ça change tout !! Tu seras des nôtres ??

Écrit par : Alberto | 13/08/2014

Rentré de ces superbes 4 jours en FN.
44 participants , superbe ambiance, 29 motos dont 20 BM.....
Pour moi les Dolomites c'est du 20 au 29 septembre...avec BMW Lejeune.... encore loupé

Écrit par : speed | 18/08/2014

Ouais, bon ...
On se reverra au souper alors !
A moins qu'ils soient obligés de le dédoubler s'il y a trop de participants auquel cas, on risque encore de se louper ah ah ah !!
Joyeux Noël et Bonne Année au cas où ...

Écrit par : Alberto | 18/08/2014

Il reste l'automnale, maintenant que tu as fait du circuit tu lâcheras peut-être la KTM... si pas de pluie..
J'ai retardé mon séjour dans le Gard ex...prêt....

Écrit par : speed | 18/08/2014

Les commentaires sont fermés.