22/07/2014

Viande de Vaux, Marché, Maison ... Hein ??

Purée, c'est pas possible ! ... Toujours pas clôturé ce compte-rendu de "voyage" au bout du monde !!
Je pense n'avoir jamais fait aussi fort en matière de saucissonnage de reporting, de surcroît pour un trip aussi court ...
Bah, ça me permet de continuer à voyager dans ma tête et plus je vieillis, plus je prends plaisir à vivre de petites anecdotes heureuses du passé !!
"Je sais me contenter de petites choses à présent" comme le chante Stephan EICHER dans Tu ne me dois rien , extrait de son album ENGELBERG ...
Les hommes savent pourquoi ils préfèrent la Jup !.jpgTiens, je terminais la note précédente en évoquant Jacques. En faisant un petit tour sur le site de Cap Moto tout à l'heure, j'ai trouvé une photo de lui et de son "éternel" compagnon de voyage ... Pour une fois, ils sont habillés "en civil" et non avec leur combi motard surmontée de gilets airbags ! Des gais lurons, n'est-il pas ? Ils sont en Ecosse à l'heure qu'il est ... Enfin, à l'heure locale qui est légèrement différente !!
Les hommes savent pourquoi ils préfèrent la "Jup" !!
Je crois que NOTRE ami Didier S. est du voyage également mais j'ai beaucoup de mal à l'imaginer en habit folklorique ;-)) Comme disait l'autre, c'est pas parce qu'on porte une jupe qu'on est forcément de la jaquette !! Oh, oh, oh ... Vous imaginez sur la piste de danse : Jacques et ses Jaquettes !!
Non mais ! Tu vas le finir ton compte-rendu à la con ? Oui ou merde !!!
Ok, ok, j'y retourne !!

Nous étions donc à Marche, au Vieux Moulin. Avant de nous quitter, le Jacques et les autres nous ont confié un Tripy qu'un de leur condisciple, déjà reparti, avait eu en prêt. C'est une facilité qu'offre le club aux participants, soit pour simplement suivre plus facilement les road-books qu'en version papier, soit pour donner un aperçu des possibilités de l'engin, un "placement de produit" comme on dit maintenant, avec au final le "secret espoir" de voir l'utilisateur passer commande, Pierre-Yves étant revendeur officiel de la marque.
Petit imbroglio au moment de payer la note, la serveuse nous comptant les verres consommés par les gars qui étaient partis. Certains s'énervaient déjà mais, vérification faite, ils avaient bel et bien réglé leurs consommations mais le type à la caisse n'avait apparemment pas sorti ou remis les tickets. Petit détail : j'avais demandé un grand café et j'en ai eu deux petits ! Les choses étant rentrées dans l'ordre, je suis entré dans le bar et j'ai remis le Tripy en prêt au gars derrière le comptoir en donnant les instructions qu'ils a transcrites sur un bout de papier pour ne pas les oublier !!
Petit conciliabule avec Henri et Gull sur le parking, pour savoir quelle route on allait prendre pour rentrer à la maison. "Secouage" de mains avec Domi et Alain. Départ avec Gull devant et moi derrière. On a roulé tout le temps comme ça, jusqu'à Gerpinnes sous un ciel gris qui a commencé à lâcher des gouttes, d'abord insignifiantes au point qu'on pouvait les compter une par une, puis, entre Gerpinnes et la maison, ce fut la grosse drache avec les hallebardes, les cordes, les chats et les chiens !!! Je n'allais pas me mettre à l'abri et réenfiler tous les plastiques alors qu'il ne restait que 7 ou 8 bornes à couvrir, hein ?
Suis évidemment arrivé bien trempé par ... endroits ... malgré l'étanchéité annoncée par les étiquettes cousues ici et là à l'intérieur des vêtements Gore-Tex, mais c'est de bonne guerre sinon à quoi serviraient les survêtements de pluie, hein ??
J'ai donc pendu le tout sur la corde à linges et, comme d'hab, j'ai immédiatement fait le tri des fringues mis/pas mis, sales et moins sales, directement dans le panier ad hoc, comme un mari drillé que je suis ... devenu ... à l'insu de mon plein gré ;-)))
Fin de l'histoire !!!

21:45 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Formidable ! C'est comme si j'y étais. Et c'est très bien car cela va m'aider à surmonter le sérieux manque dont je souffre en ce moment, n'ayant pas fait de sortie moto depuis le retour du pays angevin.

Écrit par : Francois | 23/07/2014

Les commentaires sont fermés.