27/05/2014

Retour de piste ...

Goût de bien trop peu après ces deux petits tours et puis s'en vont ...
Pour combler ce vide, il y avait heureusement le buffet. Oh, rien d'extraordinaire, pas de foie gras, de homard ou de caviar, mais que des bonnes choses, fraîches voire froides et en suffisance. Pour 10 € la journée "all in" c'est-à-dire le petit-déjeuner en concession, le road-book, les 2 tours du circuit, le buffet et les boissons à volonté, on n'a pas été volés : moins cher aurait été illégal comme on disait chez "Tata Carpette" dans un vieux slogan publicitaire ...
Pendant qu'on mangeait on a pu assister à la mise en grille du Moto Gp et regarder le départ, un départ plutôt chahuté, un peu comme le nôtre quelques minutes avant ;-), où Marc MARQUEZ s'est retrouvé 8 ou 9ème, DOVIZIOSO en tête et ROSSI à l'affût, très incisif et en tête après quelques tours !!!!
C'est le moment que nous avons choisi, Gull, Henri et moi, pour quitter la place et retourner à nos machines : une manière de ménager le suspens car nous avions tous trois branché nos magnétoscopes pour l'occasion.
Henri avait confectionné pas moins de 2 road-books pour le retour. Ils nous les avait envoyés un ou deux jours plus tôt. Deux versions : une courte empruntant un bout d'autoroute et une plus longue mais plus bucolique descendant plus au sud ... trop au sud en ce qui me concernait. Faut dire qu'à force d'éviter soigneusement Charleroi, j'ai l'impression que les copains bruxellois, brabançons et autres, snobent un petit peu cette ... pauvre région, voyez ? Oh, je n'en fais pas un complexe, loin s'en faut ! L'infériorité ne naît que de la supériorité si vous voyez ce que je veux dire ... et Lycée de Versailles.
Comme Gull n'avait que le 1er road-book, que moi je n'avais conservé que le second, que nous n'avons trouvé personne pour transférer le fichier "trb", nous avons opté pour une ... troisième solution. Alors qu'Henri persistait et signait, Gull et moi avons décidé de demander au Tripy de nous ramener dans la riante périphérie carolorégienne par des routes touristiques.
Le truc, c'est qu'on n'a pas tardé à se perdre de vue, par ma faute sans doute ... Comme ça tournicotait un peu dans tous les sens, que j'ai un peu largué l'ami Gull, qu'à l'arrivée dans Saint-Trond je me suis probablement trompé à une ou deux reprises et que, dans ces cas-là, le Tripy recalcule l'itinéraire, je me suis dit qu'il était vain de l'attendre vu qu'il avait suivi un autre chemin que le mien, et j'ai donc continué ma route sans plus me poser trop de questions et en respectant les injonctions du GPS !!
Sur la fin, les routes n'avaient plus grand chose de bucolique et c'est par une longue nationale, désespérément droite, que j'ai atteint d'abord Fleurus puis, par d'anciennes routes bien connues pour les avoir fréquentées dans ma jeunesse, Farciennes, Châtelineau et Châtelet.
Je suis arrivé à la maison à 17h00. Après échange d'e-mails, j'ai appris que nous étions tous rentrés plus ou moins à la même heure d'ailleurs ...
A peine étais-je rentré que j'ai mis en route l'enregistrement des courses sur le circuit du Mans. Après avoir zappé celle en Moto2 jusqu'à ses 2 ou 3 derniers tours pour me remémorer le podium, j'ai regardé à nouveau le départ de la catégorie reine, j'ai vu comment MARQUEZ est passé près de la correctionnelle en évitant LORENZO de justesse et, après quelque 8 ou 10 tours, l'enregistrement s'est arrêté brusquement !! J'ai encore foiré quelque part au moment de la programmation qui est pourtant simplissime, sauf dans la gestion des "marges" qu'on peut définir plus ou moins largement. Lorsqu'il s'agit de programmes qui se suivent, ceci explique peut-être cela ... Autant dire que j'étais bien énervé pour le coup !
Mais, mais, mais ... Y a le video-pass sur MotoGP.com me suis rapidement dit !! Peut-être que la "full race" est déjà disponible, me consolai-je ...
Evidemment, en ouvrant le site, j'ai immédiatement vu l'image de MARQUEZ franchissant la ligne "en mode avion", ne laissant ... planer aucun doute sur sa désespérante cinquième victoire d'affilée. Mais ça ne me disait rien de plus à ce stade de la compétition ;-) Je fis abstraction des autres infos et cliquai sur l'image ad hoc pour lancer la vidéo. Et là, je me suis à nouveau tapé le départ mais j'avoue qu'ensuite, j'ai fait glisser le curseur jusqu'à l'endroit présumé être la suite de ce que j'avais vu en télévision. J'ai vu comment ROSSI s'est un peu loupé lors du freinage en bout de ligne droite, ouvrant ainsi une porte béante au jeune Marc qui n'en demandait pas tant ! ROSSI, roi de la com' a beau dire qu'il a rendu les choses "trop faciles" pour MARQUEZ, je pense qu'il a peut-être commis cette petite faute exprès pour ne pas se faire dépasser à la régulière. Car même s'il avait effectivement un bon rythme, le gamin était autrement plus rapide. Il l'a prouvé tout au long des essais et il l'aurait prouvé sans mal en course. Cela étant, laissons le bénéfice du doute au TGV (Très Grand Valentino) et voyons au Mugello s'il fait jeu égal voire plus si affinités ;-))

23:36 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

En effet, pour 10€ all in, Herpigny s'est pas foutu de nous. Encore bravo pour cette journée.... et les trois (3) tours de circuit

Écrit par : GULL | 30/05/2014

Les commentaires sont fermés.