20/05/2014

Bonne mine ...

LES ECUYERS 201404 057.jpgPizzeria "Bonne mine" à Le Nouvion-en-Thiérache : c'est là que s'est arrêté mon compte-rendu interminable dans le sens premier du "terme" à savoir que je n'y ai pas encore mis un terme alors que ça se terminait il y a vingt jours, jour pour jour ;-)
Autant dire que ça n'a plus qu'un intérêt d'exhaustivité et comme je suis jusqu'au-boutiste, une religion comme une autre, totalement pacifiste celle-là, je m'en vais vous conter les derniers kilomètres.
Pour rappel, plus de 70 ont été nécessaires pour tomber sur cette pizzeria, c'est dire si les routes empruntées évitaient soigneusement tout centre urbanisé, ne traversant que des petits villages paumés, même pas connus de Jean-Pierre Pernot, comme le chante Kamini !
Quel soulagement dès lors de tomber sur cette bonne mine. Entre nous soit dit, vaut mieux tomber sur une bonne mine que de sauter sur une autre ...
Nous étions donc 5 à nous attabler et à nous empresser de dévorer ... la carte pour, vite, vite, passer notre commande tant nous étions affamés. Si je me souviens bien, personne n'a pris de pizza, si on admet qu'une flammekueche n'en est pas une en tout cas car au moins deux des convives se laissèrent tenter par cette tarte aux lardons et au ... maroilles, incontournable dans ces contrées où on en mange au petit déjeuner, trempé dans le café ! Plus classiquement, je me suis rabattu sur une bavette/frites, ces dernières tout autant incontournables ... dans toutes les contrées ;-)
Les conversations tournèrent autour des kiens chiens de nos amis Virginie et Philippe ainsi que Jacques, tous propriétaires de ces meilleurs amis de l'homme ... et de la femme. Il y allèrent chacun de quelques sympathiques anecdotes à leur sujet. Je me demande si Virginie n'a pas demandé un doggy bag justement car, de mémoire, elle n'a fait que picorer dans son assiette : elle a tellement peu mangé qu'on aurait dit qu'il y en avait plus dedans après qu'avant qu'elle ne l'entame ... C'était pourtant très bon et voilà une adresse à recommander si vous êtes de passage dans le coin car le rapport qualité/prix est plutôt favorable.
Nous nous sommes salués au sortir de l'établissement, nos routes se séparant à cet endroit, certains remontant presque tout droit vers le nord alors que d'autres bifurquaient nord-est ... Je pensais avoir des nouvelles car j'avais insisté sur l'existence de ce blog et sur la manière de le trouver mais je n'ai rien vu venir. J'avoue être un peu déçu mais bon ... ça ne m'a pas vraiment empêché de dormir !
Et donc, Gull et moi, nous sommes repartis avec l'idée de respecter le road-book ... jusqu'à un certain point, en fait jusqu'à ce qu'il s'écarte exagérément de notre ... trajectoire idéale ;-)
On a donc d'abord continué sur Beaurepaire-sur-Sambre, puis Cartignies, Etroeungt, Sémerie, Sart-Poteries, Dimechaux jusqu'à arriver à une route barrée, vraiment barrée par d'imposants engins de chantier qui ne laissaient aucune échappatoire contrairement à ce qui se passe souvent quand on roule à moto et qu'on peut se faufiler entre deux barrières ...
Gull a fait demi-tour avant moi et il a pris la direction des opérations, sans plus respecter le road-book, fatigué qu'il était sans doute de tourner autour du Pô comme on dit dans la plaine ... Si au début, ça m'avait un peu agacé, dans la mesure où je m'en tiens généralement aux routes qui sont proposées par les organisateurs, certains diront "de peur de me perdre", j'ai fini par "accepter" la situation en me disant qu'on serait d'autant plus vite à la maison et que ce n'était finalement pas une mauvaise chose. On s'est quitté au sortir du R3, à deux pas de nos pénates respectives ...
Voilà, je suis arrivé au bout de ce foutu compte-rendu et je suis déjà bon pour embrayer sur celui de notre Herpigny Day de ce dimanche, bon sang de bonsoir !!

Juste une petite réflexion pour conclure, c'est que cette première expérience sur circuit m'a "botté grave" et que si c'était à refaire, je le referais sans hésiter et ... les yeux fermés ;-)
Ouais, comme technique du regard, y a mieux, je sais !!

23:33 Écrit par Alberto | Commentaires (5) | Tags : les ecuyers 2014

Commentaires

J'étais déjà assez perplexe à propos de ta technique de conduite: des bouchons dans les oreilles et maintenant j'apprend qu'en plus tu roules les yeux fermés ... et nous qui te suivions aveuglément.
Rien qu'à y penser, c'est moi qui risque de ne plus très bien dormir

Écrit par : Philippe Parys | 21/05/2014

Cela me rappelle Bernadette qui disait à Henri "regarde un peu Didier, ce type roule comme un chef, il ne freine jamais..."
Elle n'avait pas remarqué que mon ampoule de frein arrière était grillée...

Écrit par : ds | 21/05/2014

Si j'avais su que vous me suiviez aveuglément, j'aurais ouvert l'oeil, et le bon ... parce que l'autre n'y voit rien !
Quant aux bouchons dans les oreilles, c'est vrai que ça peut crėer des malentendus mais ça ménage marteau, enclume et colimaçon, qu'il soit au pied du mur ou non !
Tiens, est-ce que vous savez si Jacques a pu entreprendre le voyage qui était prévu quelques jours plus tard ? Et est-ce que vous faites le Luxembourg et la Forêt Noire avec Cap Moto ?
Didier : tu roules toujours comme un chef puisque tu es notre Chef. Tu es notre Abraracourcix ... pas que les bras d'ailleurs ;-)))

Écrit par : Alberto | 21/05/2014

Je sais qu'au royaume des aveugles les borgnes sont rois mais si tu t'imagines que çà me rassure tu te mets le doigt dans l’œil.
Je n'ai plus rien entendu de Jacques. Peut-être parce que moi aussi je roule et je dors avec des bouchons dans les oreilles. Ce qui ne signifie pas que je dorme en roulant.
En ce qui concerne la Petite Suisse, n'y vois aucune prétention mais à cette date nous serons en Grande Bretagne. Et à la Forêt Noire nous préférons les Golfes Clairs. Idem pour les idées.
Dommage car çà nous aurait fait plaisir de te revoir. Pas sûr que tu puisses en dire autant ... avec tes problèmes de vue.
Et paf! nous voici à nouveau à la case départ ... alors que le but est quand même de franchir la ligne d'arrivée.
Salut et belles routes

Écrit par : Philippe Parys | 23/05/2014

Je vois (si, si !) que tu as instauré un dialogue de sourd ... et qu'on est revenu à la case départ comme tu dis. Je vais donc la boucler ;-))
Bon(s) voyage(s) à vou(s) !!

Écrit par : Alberto | 23/05/2014

Les commentaires sont fermés.