02/05/2014

Les Ecuyers, suite de la suite ...

Bleus Circuit 9 - 19.JPGC'est bien vrai qu'on a quitté Signy sous un ciel gris souris et un fin crachin, j'avais failli l'oublier. Et c'est vrai aussi que la pluie allait crescendo en nous accompagnant mais pas au point de prendre la décision de s'arrêter pour enfiler les plastiques car, au fur et à mesure que l'horizon se rapprochait (??), les éclaircies s'annonçaient !!
Rethel, Perthes, Aussonce, Epoye et Sillery où nous nous arrêtons devant la Nécropole et où Gull y va d'un "jet d'éléphant d'Afrique saoul d'avoir bu 50 litres de Krotembourg"", ce n'est pas moi qui le dis, c'est lui ! C'est qu'il a une belle défense descente l'ami Gull !!
Nous y croisons un des participants sur sa 700 GS qui s'inquiète de savoir si nous sommes dans les premiers ou les derniers ...
Nous le retrouverons lors de notre arrêt suivant, au détour de Verzenay, de son moulin et de son phare. Nous y marquons un bref arrêt pour prendre la pause. Les lieux ont déjà été visités, de la cave au grenier, lors d'un précédent mini-trip dans la "Montagne de Reims"en 2012 avec les copains ...
On continue sur Verzy, puis Louvois, puis Pierry et Saint-Martin-d'Albois situé au WP 68 du road-book.
On avait convenu d'un arrêt "café" et plutôt que de continuer à gauche, nous avons pris à droite, en direction du centre, à la recherche d'un bistrot ...
Je suis passé devant le Bar Tabac sans vraiment le voir et c'est Gull qui me l'a signalé au moment de faire demi-tour. On a planté les motos sur le trottoir et sommes entrés à l'intérieur dedans ;-)
Perso j'ai pris un café alors que Pierre a demandé s'il y avait une bière spéciale.troll.jpg Il a pris une "Troll" que je ne connaissais pas j'avoue ... alors qu'elle est brassée chez nous, près de Lessines à l'en croire. Vérification faite c'est à Pipaix (!!) que ça se brasse, non loin de Leuze-en-Hainaut. Cette image me fait penser à la photo "morphée" qu'Henri avait faite de votre serviteur et qui se trouve quelque part en bas du bandeau de droite sur votre écran ...
A notre grande surprise, le patron nous offrit la seconde tournée ! Plus tard, il vint avec un tas de bibelots, des surplus de tombola si j'ai bien compris dont notamment des porte-clés avec des trèfles à 4 feuilles, des bracelets en plastic, des bouchons à bouteille de Champagne et ... une balle en mousse de forme ovale que je m'empressai de lancer au Jack Russel qui gambadait dans le bistrot ! Marrant le cabot et bien dressé : il faisait des roulés-boulés sur commande ...
On est repartis avant d'en faire autant ;-)
Après Orbais L'Abbaye et Lebreuil on a marqué l'arrêt devant le Château de Condé-en-Brie. La grille en était masquée par une énorme banderole que j'ai dû habilement contourner pour lui tirer le portrait. J'ai aussi fait une photo sur le pont qui enjambe la Dhuys qui traverse la charmante bourgade.
Nous touchions au but. Il restait 34 km et 418 mètres pour atteindre l'hôtel. Etant donné que le circuit se trouvait à michelin mi-chemin, nous y avons marqué l'arrêt un instant. Si on avait pu, on aurait été le reconnaître en cachette pour l'appréhender avant les autres débutants ;-))
Restait à traverser Bézu-Saint-Germain pour atteindre Château-Thierry, à la périphérie duquel se trouvait "Le Campanile". Alors que j'investissais le parking, je vis que Gull s'était arrêté à la station service juste en face, comme préconisé par les organisateurs de sorte que j'en fis de même : on est disciplinés ou on ne l'est pas !!
Retour au parking, déchargement des bagages, sac de réservoir et top-case, l'un comportant les chaussures et les vêtements de pluie alors que l'autre contenait le reste !
Installation sommaire, toilette sommaire et direction le bar où on n'attendait plus que nous ou presque ;-)
Nous avons appris qu'un des participants était à l'hôpital de Reims après une chute sur la route : y en a qui n'ont pas de bol vraiment !!
Comme j'en avais parlé au matin à Aische avec Pierre-Yves et Paul, ils ont fait tout leur possible pour qu'on puisse regarder la course de Moto GP d'Argentine sur l'Autodromo Termas de Rio Hondo. La mise en place a été un peu difficile (pas de câble HDMI, connexion Wifi laborieuse, interface PC portable / beamer compliquée) mais ils y sont arrivés. Il a juste fallu que j'accepte de donner le "sésame" d'accès au site de MotoGP.com auquel je suis abonné via "Video Pass", ce que je fis de bonne grâce ... sous peine de me faire lyncher ;-)))
Nous sommes ensuite passés au buffet pour les entrées. Nous avons reçu le plat à table : un ragout de porc tiède au curry accompagné de "penne" plus tièdes encore, pas de quoi casser trois pattes à un canard à l'orange ou laqué, c'est vous qui voyez. Heureusement, nous étions en bonne compagnie, de quoi faire oublier ce ... mauvais moment. On s'est rattrapé sur le vin et les desserts, plutôt variés et savoureux.
Nous avons gagné la chambre vers 22H15/22H30 après avoir compté les motos. Le truc c'est que je ne me souviens pas plus que ça de ce point particulier. Etait-ce 12 BMW pour une trentaine de motos ? J'ai des doutes ...
Ce qui est sûr, c'est que nous avons passé une bonne nuit de repos et que nous avons réglé les réveils matin sur 7H00. Nous étions attendus au circuit entre 8h30 et 8h45. Il était hors de question de se mettre en retard !!!

22:57 Écrit par Alberto | Commentaires (4) | Tags : les ecuyers 2014

Commentaires

A propos de ma "descente" : je rappelle que le café est un exitant, ce qui pousse ceux qui en boivent à prendre des risques, surtout en moto. Par contre une petite mousse ou un jus de raisin blanc (tout ce qui est des plus naturel et de chez nous car le café vient de Colombie et on ne sait pas ce qu'il ajoute dedans pour qu'on en boive encore plus) ça endort et calme l'esprit d'attaque de tout biker : ce que je fais. Raisonnablement car ensuite il faut souvent s'arrêter pour vidanger, mais restons ici aussi positif, et disons que c'est pour prendre photos du paysage, se dégourdir jambes et bras et encore ne pas arriver trop tôt au rendez-vous.
Ensuite le trajet : pour ceux qui sont descendus en Dordogne l'année dernière, le roadbook était identique sur une bonne partie. C'est dommage.
Pour les roulés-boulés du Jack Russel à qui Al avait donné la baballe j'ajoute qu'il aurait bien voulu faire la même chose avec la madame du chien: lancer de baballe, rapportes, viens ici, couché (e), fais le beau (belle)
Le Campanille: les chambres ça va mais la bouffe ? pas terrible. Heureusement qu'il y a un buffet d'entrée (surtout salades) car le plat manquait de saveur : il n'y avait même pas de sauce (ou si peu) et pas de Parmesan.
On était en bonne compagnie et ça rigolait et criait d'un peu partout. Quelque fois cela m'était désagréable, car il y avait bcp de bruit (idem à table à Ste Foy de Longas).
J'ai tellement bien dormi que je n'ai pas entendu la douce musique du réveil (j'avais mis des boules Kiès en prévision d'un ronflement de Al qu'il ne fit pas) mais un autre bruit sourd d'un genre pétarade, gazeux démontrant par là que mon compagnon de chambrée était réveillé et qu'il était temps que j'en fasse autant.
Petit déjeuner potable, à la française. et hop on monte sur les machines pour une balade apéritive jusqu'au circuit. Apéritive et craintive ... parce qu'au bout il y a le circuit et va falloir y aller dessus, aie aie aie

Écrit par : Gull | 03/05/2014

Pour le café tu as quelque part raison ... En plus je suis souvent déçu par la "qualité" du breuvage ... Va falloir que je trouve autre chose mais SANS ALCOOL car je ne le tiens pas !
Pour la pétarade matinale, tu dois confondre avec les pots d'échappement car certains se sont levés bien avant nous ;-))
En tout cas, merci pour ton agréable compagnie et sache que j'apprécie beaucoup ta participation à ce récit via tes commentaires.
On remet ça pour le Luxembourg et la Forêt Noire !!!

Écrit par : Alberto | 03/05/2014

Pierre qui roule n'amasse pas mousse ...

Écrit par : Alberto | 04/05/2014

Moi, c'est le café que je ne tiens pas, ou alors dans la grappa et pas la grappa dans le café :-)) Tu peux aussi essayer le caca lola mais c'est pas naturel. Jus de raisin ou de houblon, 100% naturel et du pays. Ok pour le Lux et Schwarzwald. Avant cela; Herpigny organise une balade vers Zolder et 3 tours de piste pour 10 € le 18 mai, je me tâte jusqu'au 14 mai et ensuite je me décide d'y aller, et toi ? (voir blog herpigny envoyé). Ensuite je viens de me rendre compte que je suis obligé de faire le pont de l'Ascension ..... et j'ai rien prévu ....

Écrit par : Gull | 05/05/2014

Les commentaires sont fermés.