30/04/2014

Les Ecuyers, suite ...

Bleus Circuit 6 - 34.JPGOn continue avec d'autres images. Puisées dans les volumineux albums mis en ligne par Paul sur le site de Cap Moto, j'ai usé de 2 critères :
- je suis dessus (ben tiens !)
- je suis "en mouvement" (ce sont celles que je préfère).
Voici le LIEN
Si j'ai usé de 2 critères, sachez que j'ai aussi usé de la gomme. Avant le stage, les pneus Continental Trail Attack présentaient un profil plutôt carré, voyez, avec une bande centrale plate et des flancs quasi neufs ! Là, j'ai finalement pu arrondir les angles et il ne reste plus aucun "poil" en caoutchouc sur les flancs !! Difficile, voire impossible, d'atteindre un tel résultat sur route ouverte ...

A ce sujet, faut bien entendu que je vous raconte d'abord l'aller.
Alors que Gull avait proposé qu'on se retrouve quelque part sur le road-book, à Monthermé ou à Signy-l'Abbaye par exemple, j'ai préféré monter sur Aische-en-Refail, lien de rendez-vous fixé par les organisateurs pour le départ du mini-trip.
J'avoue que ce n'est pas la meilleure idée que j'ai eue. Même si j'estime qu'il faut s'en tenir aux road-books proposés par les organisateurs, ne fusse que par respect pour leur travail et pour LEUR facilité à gérer le groupe des participants, ce matin là je me suis finalement tapé près de 50 bornes d'autoroute pour atteindre la station Q8, juste pour faire un petit coucou à Pierre-Yves et à Paul qui nous attendaient là, pour ensuite replonger vers le sud pendant plus de 30 kilomètres d'autoroute jusqu'à la sortie 19, direction Spontin et Dinant pour retrouver des routes un peu plus "biker friendly"...
32 kilomètres plus loin, je me suis arrêté à hauteur d'un vieux poste frontière entre la Belgique et l'Hexagone où j'ai pris les premières photos du voyage. Deuxième étape au détour d'un village où la couleur "or" ou "terre de France" de ses maisons et de son église ont attiré mon objectif : Saint-Marcel et son église du même nom. Il ne restait alors que quelques kilomètres pour atteindre Signy-l'Abbaye où le road-book renseignait une station service à laquelle je m'arrêtai pour faire le plein. J'étais sur le point de continuer ma route mais me souvins que Gull avait proposé ce lieu de rendez-vous. Arrivé au rond-point je vis le panneau renseignant le restaurant "Le Gibergeon" qui me rappela ... à son bon souvenir. Nous nous y sommes déjà arrêtés quelques fois lors de balades avec le R.A.T. notamment.
Je m'enfonçai donc dans la ville et que vis-je, plantée non loin du restaurant en question ? Mmmhhh ?? Une BMW 800 ST, celle-là même qui appartenait à l'ami Pierre, alias Gull !!
Devant l'estaminet, je vis sa grande silhouette qui m'attendait. Je rangeai ma monture à côté de la sienne et le rejoignis.
Nous nous installâmes et ne tardâmes point à passer notre commande. Nous fûmes rejoint un peu plus tard par un couple de motards qui avaient la même destination que nous, l'un et l'autre coiffé d'un même casque rouge fluo, d'une même combinaison d'un gris délavé assez particulier, comme si on l'avait traitée à la Javel ...
Nous découvrîmes plus tard leurs prénoms : Rachel et Réginald, madame et monsieur roulant chacun sur une relativement vieille BMW d'un gris délavé assez particulier qu'on aurait dit traité à la Javel ... J'ai parfois l'impression de me répėter ...
Nos plats arrivèrent assez rapidement : un steak/frites pour Pierre et une salade de gésiers pour moi. Très bonne cette salade composée de lardons autant que de gésiers. Un cocker un tantinet envahissant autant qu'attachant (?), passait de table en table autant pour la caresse que pour le bout de gras. En fin de repas, j'ai commandé un café. Pierre, surpris par le froid qui régnait ce matin-là est allé au vestiaire pour enfiler la doublure de son pantalon Gore-Tex qu'il n'avait pas estimée nécessaire mais qu'il était bien heureux d'avoir emportée avec lui "au cas où". Si, contrairement aux prévisions météorologiques, nous n'avons pratiquement pas eu de pluie, il faut avouer que les températures n'étaient pas estivales, même si tout-à-fait supportables !
Il restait un peu plus de 170 bornes à parcourir pour atteindre Château-Thierry lorsque nous quittâmes Signy vers 14h15 ...
A suivre !

23:24 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : les ecuyers 2014

Commentaires

Comme je suis aussi acteur dans ce film, je vais m'y mettre de mon scénario.
Pourquoi remonter vers le NOOORRD quand on va vers le Sud ? Pour faire de l'autoroute, en plus.
Signy l'Abbaye et son bar-resto : toujours pas cher, bien accueilli, rapide, rien de mieux.
Rachel et Réginald sont habillés par RICHA collection Vintage line Brown à 369 le blouson et 289 le pantalon NEUFS et pas délavés à la Javel. Leur BMW n'étaient pas aussi vieilles que ça (M'enfin quand on n'aime pas BMW elles sont toutes vieilles et laides, n'est ce pas ?) Vous pourrez voir ça dans les reportages photos où on peut apercevoir ce couple de RICHA/BMW avec casque fluo orange (marque inconnue, lol !) qui roulaient très bien d'ailleurs.
Oui, en partant il faisait bon et vers midi il refroidit; et hop, la doublure.
Le cocker rodait près de AL, pensant avoir un bout; quand à moi je lui ai balancé un grand coup de botte dans le c..
A 14H15 en quittant Signy l'Abbaye, un petit crachin nous accompagne, la suite verra une pissette de gros chat mâle et après le jet d'un éléphant d'Afrique saoule d'avoir bu 50 litres de Krotembourg.
A suivre

Écrit par : Gull | 01/05/2014

Ok pour les tenues vintage de R&R qui leur allaient comme un gant.
Chez BMW, quand tu n'as pas la toute dernière déclinaison d'un modèle, tu as une vieille moto !
Et elles ne sont pas toutes moches : j'aime bien la 800 ST ;-) ainsi que la 800 R comme celle qu'étrennait la belle Virginie ... La K1600 dans son genre est également une moto réussie esthétiquement ainsi que la récente700 GS ! Pas d'ostracisme de ce côté là chez moi ...

Écrit par : Alberto | 02/05/2014

Les commentaires sont fermés.