18/04/2014

Cap ou pas Cap, etc ...

kit-batterie-tripy-1.jpgJe me laisse distraire par des tas de trucs et j'en arrive à oublier l'essentiel : raconter les suite et fin de cette balade dominicale ! Je manque à tous mes devoirs !
Pour me faire pardonner et ne doutant pas que, comme moi, vous êtes assoiffés de Savoir (avec un grand "S" ), j'ai cherché pour vous l'origine de l'appellation "Fondry des Chiens", ce fameux site géologique situé près de Nismes.
Sachez que ça n'a rien à voir avec un restaurant chinois ... où on pourrait très bien appeler le garçon et demander ... hum ... un "fond de riz" et ... des chiens (en sauce) !
Paaaaaaaas bien, je sais !
En fait voici ce que j'ai trouvé :
L’origine du toponyme « Fondry » proviendrait soit du terme effondrement de gros blocs calcaires, soit du lieu où l’on faisait fondre le minerai de fer. Pourquoi des chiens ? C’est ici que la légende et l’Histoire se mélangent. Selon la légende, c’est dans ces rochers qu’aurait chuté la meute de chiens du Chevalier errant. On raconte aussi que c’est à cet endroit que les gens du pays venaient jeter les cadavres de chiens et autres animaux domestiques.
Nous avons laissé là les domestiques (?) et sommes repartis ... pas bien loin puisqu'après Dourbes nous avons marqué un arrêt cafés/chocolat chaud/cappuccino à Olloy-sur-Viroin, au café "Al bascul(e)", le "e" entre charentaises vu qu'il est tombé, dixit le proprio des lieux. Un gars bien sympathique qui a absolument tenu à me donner son e-mail pour lui transmettre la photo que j'ai prise de son établissement et qui a même insisté pour que je le choisisse comme ami dans Facebook ... A la terrasse il y avait là aussi, comme "Chez Guillaume" à Strée, un ancien motard ... A la réflexion, il n'était certes plus tout jeune mais par contre il lui arrive encore de rouler. Si j'ai bonne mémoire, il a parlé d'une Kawasaki W805 Chopper ... Je vais vérifier de ce pas si cet engin existe vraiment, permettez ?

...

...

Ouais, c'est sans doute tombé dans ma mauvaise oreille, l'oreille d'un sourd comme on dit, car je ne vois rien qui ressemble à une W805 Chopper ... Il y a bien la W800, une bien belle "vintage" d'ailleurs, mais point de chopper.
Bon, ce n'est pas ça qui m'empêchera de dormir !!
Henri s'est retrouvé en panne de batterie avec son Tripy I. Apparemment, il ne se recharge plus que pour quelques heures au lieu des 15 heures qu'il est censé tenir. Il a contacté le SAV et il a été convenu qu'il le dépose à Gosselies pour inspection et remplacement. Il semblerait que le problème soit connu et on lui a proposé un échange de batterie pour une somme relativement modique. Ce n'est pas encore cette fois qu'il passera au Tripy II et il a sans doute raison car, si le II apporte son lot d'améliorations, le I garde quelques avantages comme par exemple la liste des patelins qui sont traversés par le road-book, chose impossible avec le II.
Si je ne me trompe pas, François avait eu un problème comparable et il a bricolé un truc façon MacGyver pour le solutionner. Mais peut-être a-t-il dû passer par le SAV finalement, j'avoue que je ne me rappelle plus bien ...
J'ai la mémoire qui flanche ...
J'ai fait une bonne partie du reste du road-book devant après que Jacques se soit trompé, filant tout droit sur une route bien large alors qu'il fallait plonger à gauche, dans un "sentier" bien étroit ;-)
Cap Moto ne serait pas Cap Moto s'il ne réservait pas ce genre de surprise. Il faut toujours rester vigilant et scruter son Tripy du coin de l'oeil gauche pour éviter la boussole ...
Oignies-en-Thiérache, Le Mesnil, Mazée, Gimnée, Vodelée, Romedenne, Surice, Corenne, Flavion (des routes archiconnues à ce stade mais tellement formidables !), puis Falaën, Salet, Bioul et son château qu'on n'a pas pris en photo, Rivière, Profondeville et dernier Way Point, Wépion connu mondialement pour ses fraises et où nous avons ramené les nôtres !! Et le baudet dans le fond de la classe de dire : "Ouais, même que c'est là que j'ai connu Javier, un jardinier espagnol !!" Evidemment, faut le prononcer avec la "jota" sinon ça le fait pas ;-))
Autre charentaise : première récolte déjà disponible pour les amateurs, évènement exceptionnel puisqu'en 150 ans, ce n'est jamais arrivé si tôt dans la saison !!
Arrivé au "Lodge" de Wépion, on a repéré un banc public au soleil et après avoir pris possession de notre commande, nous nous y sommes installés pour siroter nos boissons.
Je suis rentré par St Gérard en profitant encore de belles routes et suis arrivé à la maison qu'il était, pffff, quelque chose comme 19h15, tout juste pour regarder la fin de la course en Moto2 et embrayer sur le décevant grand prix en catégorie reine ...

Pas plus envie que ça d'en parler. Je demande à voir pour la suite car entre la déconfiture chez Yamaha et le renouveau chez Ducati, trop de questions se posent auxquelles il est beaucoup trop tôt pour répondre, la tentation d'en tirer des conclusions hâtives étant trop évidente ...

23:32 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

Alberto,
François a d'abord essayé de bricoler un pack batteries pour le Tripy mais a dû finalement se résigner à en commander un sur Internet au prix de +/-62€ frais de port compris qu'il a installé lui-même. Chez Tripy pour 50€ (pour cette fois uniquement) le pack sera remplacé mais mon Tripy sera vérifié ainsi que son étanchéité.

Écrit par : Obelix | 19/04/2014

Autant dire qu'il sera reparti pour au moins 150.000 kms ;-))
Merci de m'avoir rafraîchi la mémoire !!

Écrit par : Alberto | 19/04/2014

Les commentaires sont fermés.