16/04/2014

Cap ou pas Cap Moto Tour ??

CAP MOTO TOUR 2014 009.jpgEt donc, le départ de ce Cap Moto Tour 2014 était donné au Dainese Store de Rhode-St-Genèse, la commune de résidence de l'un des membres de notre petit club ...
Echaudé par une expérience récente et pour éviter la N5 qui, comme tous les chemins, mène à Rome, j'ai choisi l'option "rapide" sur le Tripy pour me mener au point de départ.
Nous avions heureusement été prévenus de l'abondance de radars dans cette commune huppée, sans doute devenue riche grâce à eux d'ailleurs ... Je parle bien entendu de Rhode et non de Rome !!
Arrivé sur place, Jacques se mit à me faire des grands signes du fond du parking. Il était accompagné de Didier ainsi que d'Henri que je n'attendais pas là puisqu'il avait évoqué la possibilité de nous rejoindre quelque part sur le road-book plutôt que de monter jusque là.
J'ai été m'annoncer auprès des organisateurs. Et là, surprise également : au lieu des "frères" Paul et Pierre-Yves, les Dupont et Dupond du club Cap Moto, Paul était cette fois accompagné par "Speed", mon nouvel ami sur Facebook, celui-là même avec lequel j'avais fait la virée précédente, lui à bord de la petite KTM Duke 200 ... Pierre-Yves était retenu par un gang en Harley auquel il avait promis aide et assistance dans l'organisation d'une virée sauvage ;-)
Claude Speed m'a donné mon ticket boisson de fin de balade, j'ai rejoint mes amis de toujours et nous avons pris la route, Henri en tête si je ne m'abuse.
Petit regret au passage, c'est de ne même pas être entré dans le magasin pour baver devant les beaux cuirs italiens !! Pas de café/croissant non plus mais, sauf erreur, ils étaient en quantité limitée et réservés aux premiers arrivés ...
Rhode, Waterloo, Braine-L'Alleud, Wauthier-Braine, Haut-Ittre (!), Ittre, Ronquières, premier arrêt : on a zappé le plan incliné pour un plan B, une ancienne "éclusette" sur le vieux canal. Pause sur et autour du pont, puis direction Strépy-Thieu, via Feluy et Le Roeulx pour un arrêt obligé devant les imposants ascenseurs.
Jacques y est allé de son habituelle anecdote, point com. Ouais, à un certain âge on radote, point com ;-)
Il a bien "connu" la machine qui a fabriqué les câbles qui hissent les bacs au sommet des ascenseurs. Une machine vieille de + de 100 ans puisque imaginée en 1912, machine qui officiait aux Câbleries de Dour. Une fois ces câbles spéciaux fabriqués, elle fut démantelée ... On est légitimement en droit de se demander ce qu'il adviendra si l'un ou l'autre de ces câbles venait à lâcher car, à sa connaissance, aucune autre machine sur terre n'est en mesure de le reproduire.
Alain, tout nouveau propriétaire de la sculpturale GS 1200 Adventure, d'un vert solitaire tirant sur le caca d'oie, qui a toujours le mot pour rire a lâché qu'il suffisait sans doute d'une bonne imprimante 3D ;-))
Pour tout savoir sur "les voies d'eau du Hainaut", c'est PAR ICI
On est repartis vers Maurage, oh désespoir, puis Bray, où on a brait, puis encore Estinnes-au-Val et on a marqué un nouvel arrêt devant l' Abbaye (et collège) de Bonne Espérance à Vellereille-les-Brayeux, un lieu qui mérite certainement la visite, un lieu flanqué d'une boulangerie artisanale (?à vérifier?) où nous aurions pu nous attarder, voire nous restaurer légèrement, si elle n'avait été fermée jusqu'à 14h30 ...
C'est là que nous avons été rejoints par Speed et Paul, respectivement sur 700 GS et Pan European. Nous sommes repartis ensemble mais nous n'avons pas roulé longtemps de concert. Speed, qui porte bien son nickname, n'a pas eu la patience de ... rouler au pas et est parti loin devant.

A suivre ...

22:15 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Erreur de ne pas être entré dans le Dainese strore, il restait des petits pains et des petits oeufs au chocolat, des croissants et du café ou thé à volonté, Diana et Vincent avaient bien fait les choses...

Écrit par : speed | 17/04/2014

Les commentaires sont fermés.