12/04/2014

Un peu de hauteur ...

C'est super de racler le bitume avec les sliders de genoux et de coudes, c'est tout aussi sympa de quitter le plancher des vaches. Voici les photos et les vidéos que j'ai ramenées de cette belle expérience ...
Un grand merci à Michel F. qui m'a permis de la vivre !!
Je l'ai bombardé de questions concernant les ULM en général et celui avec lequel nous avons volé. La "seule" différence entre un ULM et un avion, c'est le poids maximum fixé à 450 kg tous pleins faits et pilote à bord. Un kilo de plus et vous êtes dans un avion !! Et même si, à première vue, il n'y a pas de différence, dans les faits ça change tout. Autant en ULM, les contraintes sont quasi inexistantes ou presque, autant en avion, il faut déposer des plans de vol, le matériel est suivi et inspecter annuellement avec obligation de remplacer certaines pièces, même si elles sont en parfait état, etc, etc !!
Le bel ULM rouge et blanc qui nous a transporté était mû par un 4 cylindres ROTAX de 1.000 cm3 et +/- 100 chevaux. Il faut compter une conso de 10 litres ... à l'heure. Avec un plein, Nice est à portée d'ailes. On n'a pas été jusque là, on n'avait pas le temps et on n'avait pas prévenu la famille ;-)
On a survolé les Barrages, on est passé au dessus du Centre Commercial du Bultia. En regardant bien, on reconnait la concession de Mr Bailleux. Doubles commandes, écolage oblige, Michel m'a laissé un des manches : pas concluant. Après 2 essais, je penchais invariablement à droite ! C'est que c'est sensible ces petites bêtes là ... A moto, pas de problème, on est posé au sol et puis on penche plus ou moins pour tourner plus ou moins fort ! Là, on est dans le "flou", on est dans "rien" en fait, car l'air c'est quoi finalement ?? Et tenir le cap dans "rien", ce n'est pas une sinécure ...
Plus facile de terminer autour d'un bon verre à la cafette en se promettant de renouveler l'expérience ...

22:37 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.