25/03/2014

La Wallançonne, on y retourne !

IMG_9099.JPGInterminables zigzags dans le Domaine en suivant scrupuleusement les panneaux "Out" répartis sur le parcours par les organisateurs pour en sortir et aboutir sur la N949 et prendre la direction de Namur.
Je regarde au loin, l'horizon, et j'y vois un coin de ciel bleu, comme un clin d'oeil, une invitation au "voyage", voyez ?
Je décide de m'accrocher aux boules ... et flèches du Tripy qui n'en attendait pas moins !
Haversin, Deulin, Hotton, Ny, Melines, Trinal, Marcourt, Halleux, crochet par Mièrchamps puis Erneuville, Cens, Salle, Flamierge, Tillet, N848 vers Remagne et Rondu, puis encore Laneuville et Freux.
Là, je suis obligé de faire une pause, la pause à Freux ! C'est vrai quoi, j'aurais pu faire une "selfie" de moi au côté du panneau du patelin avec la légende : Arrêt à Freux, c'est pas beau ça ?!?
Et je ne sais pas si vous avez remarqué mais outre Freux, il y a eu Salle et Mièrchamps : affreux, sale et méchant, c'est tout moi ça ;-))
Entre nous, j'ai vraiment eu l'impression d'emprunter des routes rarement voire jamais empruntées. Je sais que venant d'un gars réputé pour n'avoir aucun sens de l'orientation, ça vaut au moins son pesant de peanuts, mais que ceux qui doutent ... continuent de douter et que les autres entrent dans la ronde et se rendent compte par eux-mêmes !
Après nous avoir fait traverser Freux, la première partie du road-book passait par Vesqueville et débouchait sur Saint-Hubert où il était suggéré de "déjeuner" : à croire que St Hubert est en France car, à cette heure là, chez nous, on dîne ! Mais chez MOTO80, on essaie sans doute de s'adresser à un plus large public ;-)
Beaucoup de motards se sont concentrés sur la place et évidemment, pour ne pas faire comme tout le monde, j'ai continué un peu plus loin jusqu'à une station service dont l'enseigne à une forme de coquillage : comme il y a les coquilles St Jacques, il y a le coquillage de St Hubert ... Pfff, n'importe quoi, vraiment !!
Demi-tour gauche et retour dans le centre. Un énorme paquet de frites sur pattes me fait de l'oeil. Je plante la Tiger devant le Cass'Dale, range les gants et le Tripy dans le top case Givi B33, pousse la porte et m'installe seul à une table de quatre ... C'est là qu'on se rend compte que tout seul c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux. Il y avait bien 3 gars à la table d'à côté avec lesquels j'ai échangé quelques mots, mais finalement, en attendant mon burger-frites, j'ai envoyé un SMS à ma douce et jeté un oeil à la télé où passait le film de Spielberg dédié à un autre globe trotter, un peu plus connu que moi, j'ai nommé Tintin ;-))
Excellent le burger, pas sec comme au Quick, plus épais, juste un peu rosé, enrobé de la sauce ad hoc et "emballé" dans un pain au sésame légèrement grillé et donc pas "mou du genou" comme le sandwich habituellement servi en fast-food. Les frites n'étaient pas des allumettes et la portion de mayonnaise était gargantuesque ... J'ai été obligé de laisser 3 frites et un bon quart du ravier de mayo tant c'était ... trop, le tout pour 13,60 €, boisson comprise, plus que correct et donc recommandable ! Evidemment, à ce prix là, dans un routier français, on a droit à 4 services et au café mais n'est pas la France qui veut ;-)
Je n'ai pas traîné, tous les sujets de conversation ayant été épuisés et je suis donc reparti après avoir chargé le road-book "b".
To be continued !!

22:01 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.