21/03/2014

Qatar Actes II & III

Après la Free Practice 1 d'hier et son lot de surprises, les essais libres d'aujourd'hui n'ont pas beaucoup changé la donne.
C'est toujours "Alèche" qui tient la corde, aidé par son immense talent et ses pneus tendres, les Ducati sont bien présentes, les deux Andrea (DOVIZIOSO & IANNONE) s'accaparant respectivement les 2èmes places des FP2 et FP3, BAUTISTA termine 3ème aux deux séances et Marc MARQUEZ, 5ème.
PEDROSA souffle le chaud et le froid avec une 4ème place suivie d'une 10ème place en FP3 qui, dois-je vous le rappeler, conditionne la Q2, les 10 meilleurs temps de la FP3 ayant accès à celle-ci !! La Q1 voit les pilotes au-delà du 10ème temps se battre pour se placer en ordre utile, les 2 meilleurs temps étant repêchés pour participer à la Q2 : vous suivez toujours, oui ?
Et les Yamaha me direz-vous ?? Et bien, elles ne sont pas à la fête, c'est le moins que l'on puisse dire. Les factory de LORENZO et ROSSI finissent respectivement 7ème et 9ème de la FP3, LORENZO revenant d'une 11ème place en FP2 !! Les Tech3 de Poncharal prennent les 6ème et ... 11ème places, Bradley SMITH se défendant plutôt bien alors que Pol ESPARGARO sort d'une récente opération de la clavicule qui le handicape très probablement.
Stefan BRADL quant à lui navigue chaque fois autour des 7 et 8ème places, sans grand éclat. Idem pour Cal CRUTCHLOW qui n'a pas fait mieux que 13ème et ensuite 12ème, le reléguant aux repêchages en Q1. Il n'a définitivement pas encore pris la mesure de la DUCATI : laissons-lui le temps de l'adaptation avant de crier haro !!

Aujourd'hui, vendredi, j'ai laissé tomber le stylo et le boulier compteur à 15h30 sonnantes et trébuchantes. J'avais une idée derrière la tête, celle d'aller voir le concessionnaire YAMAHA de Fontaine-L'Evêque des fois qu'il aurait en magasin les nouvelles MT-07 et MT-09, voyez ? Et bien, croyez-le ou non, je ne l'ai pas trouvé !! En fait, j'ai longtemps cru qu'il avait arrêté ses activités or que pourtant, en cherchant sur la Toile et le site officiel de Yamaha Belgique pas plus tard qu'hier, j'étais tombé à pieds joints sur sa concession ... Je ne comprends pas : j'ai sans doute loupé un épisode ou alors ... un croisement !! Mais, mais ... dans l'enfilade de Fontaine-L'Evêque, en suivant un axe nord-sud-est-ouest, on arrive tout droit à Marchienne-Au-Pont et Dampremy où siège mon ex-concessionnaire Suzuki, nouveau concessionnaire Triumph. Qu'à cela ne tienne, Etienne, je vais y passer me suis-je dit dans mon fors intérieur !! Ainsi fut dit, ainsi fut fait : j'arrivai chez Performance Bike vers 16h15 grosso moto. Je saluai tout le monde, les frères VAN LOO, Dominique au comptoir et Didier à l'atelier avec l'habituel et sympathique mécano ainsi que la femme de Didier à la comptabilité ...
Après avoir poliment pris la température des affaires, qui tournent plutôt bien apparemment, je glissai subrepticement dans la conversation que ça faisait des lustres que j'avais dit que je devais passer pour faire monter mes rehausseurs de guidon et que ça serait bien que ça se fasse enfin, encore aujourd'hui pourquoi pas (?) ou demain au plus tard ;-))
La femme à Didier prit d'abord l'agenda, puis se ravisa, demanda au mécano, qui consulta son chef, puis sa montre, et qui me dit que si je me repointais au plus tard à 17h15, ça "pouvait" le faire. Epatant, je n'en espérais pas tant. Ni une, ni deux, ni trois, je me précipitai vers la Golf qui m'attendait de l'autre côté de la Chaussée de Mons, fonçai à allure légale vers la maison, enfilai la panoplie habituelle, sorti la Tiger et arrivai à 17h10 devant la concession. Un quart d'heure plus tard l'affaire était dans le sac. Contrairement à Bailleux qui est plutôt là pour SE faire et VOUS faire plaisir en ne demandant RIEN lorsqu'il vous dépanne, souvenez-vous du récent épisode de ma crevaison qui en atteste, chez Performance Bike on sait compter et, vous ne le croirez sans doute pas, je préfère comme ça !! Tout travail mérite salaire et j'en connais plus d'un qui à force de "faire plaisir" se sont retrouvés fort dépourvus quand la bise et le fisc furent venus ;-))
Après ça, je suis allé faire un petit tour. Histoire de voir si le guidon tenait bien j'ai fait quelques wheelings et quelques stoppies sur la N5, puis quelques slaloms à donf entre les bagnoles,les bus et les camions qui engorgent nos cités et, apparemment, ça tient ! Je n'ai pas vu de grande différence mais la position de conduite est un peu plus droite et les bras légèrement moins tendus. Peut-être qu'un nouvel ajustement millimétré fera définitivement mon bonheur ...

PS : une remarque en passant. J'écoute pratiquement tous les interviews des pilotes et autres sur MotoGP.Com. Les gars, vous qui voyagez de par le monde et faites plusieurs fois le tour de la terre au cours d'une saison, ne serait-il pas temps de vous mettre tous un peu plus à l'anglais ?? Vos accents sont éminemment sympathiques, certes, mais bon sang, un peu plus de vocabulaire serait le bienvenu. Ce n'est tout de même pas sorcier, ce sont toujours les mêmes questions qui reviennent et ... pratiquement les mêmes réponses. Carmelo ? Tu devrais rassembler tous ces gaillards et, pourquoi pas, organiser quelques cours du soir, non ?? Ou bien, engager quelques traducteurs et laisser les pilotes s'exprimer dans leurs langues maternelles, mais là, ça coûterait peut-être plus cher et ne cadrerait pas avec la recherche effrénée du moindre coût ...

22:43 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

Commentaires

Je préfère qu'ils s'expriment dans leur langue maternelle et qu'on mette éventuellement des sous-titres, cela leur permettrait de sortir des sentiers battus. C'est ainsi que j'ai découvert que ton petit italien Livio Loi était en fait un flamand(probablement du Limbourg). Je viens d'ailleurs de passer une journée à Anvers et c'est assez étonnant de voir la facilité avec laquelle les Marocains y parlent la langue de Vondel. Tu l'as échappé belle, imagine que ton père ait été attiré par les mines de charbon du Limbourg...

Écrit par : ds | 22/03/2014

La langue maternelle en ce qui nous concerne n'est en effet pas trop celle qu'on croit ...
Même si je n'apprécie pas du tout le néerlandais en tant que langue, je pense qu'on devrait néanmoins tous un peu plus que se débrouiller, comprendre et se faire comprendre !
Si mon père avait choisi le Limbourg peut-être serions-nous encore un peu plus riches ;-))

Écrit par : Alberto | 22/03/2014

Un pilote qui se débrouille bien c'est Dani Pedrosa : lors de la conférence de presse il a sorti un très bon anglais et ce soir, sur Eurosport, il s'est confié à des journalistes en français s'il vous plaît !! Exemple à suivre !!

Écrit par : Alberto | 22/03/2014

Les commentaires sont fermés.