15/01/2014

Eric Palante, le retour ...

TIGER IN THE SAND.jpgN'ayant pas trop de quoi alimenter le blog en cette période de vache maigre qui, entre charentaises, vaut mieux que la période de vache folle que nous avons connue en son temps, n'en déplaise à Creutzfeldt et à Jakob, je reviens sur le sujet car il fait débat au sein du petit cercle qui m'entoure ...
Je reproduis ici bas ;-) les 2 derniers commentaires qu'a suscité ma dernière note.
D'abord celui de "Gull" qui "répondait" aux 3 autres commentaires qui précédaient et que je vous invite à relire ...
N'importe quoi ! Quand tu y vas, tu sais les risques. Et qu'on arrête de les plaindre et de chercher une excuse. Le responsable, c'est celui qui y va. Mais celui qui y va c'est un frappadingue; car maintenant qu'il est mort dans ces circonstances de sport extrême ..... prout pour sa veuve et ses enfants pour son assurance-décès. Au bout de ses rêves ? c'est ça ! égoïste ouais ! qui ne pense pas aux autres qui le pleurent. (:-)))
Ensuite, celui de "ds" :
Tout à fait d'accord avec Gull, mais je me suis déjà fait rabrouer par Alberto sur un commentaire similaire que je lui avais fait par mail .
Autant tout "déballer" donc et copier/coller l'e-mail dont parle "ds" suivi par ma réponse.
Ainsi donc, le samedi 11/01 à 13h12, "ds" envoyait ceci :
Très belle vidéo, merci. (N.D.R. L. : il fait référence ici à la vidéo dont Henri nous avait envoyé le lien)
On se pose beaucoup de questions sur le système de sécurité qui est sensé déclencher un appel quand une moto reste immobilisée plus de 5 minutes.
A mon avis ce brave homme a dû avoir un problème cardiaque puisqu' apparemment il est tombé à petite vitesse et que ces pilotes privés dorment très peu.
L'autre question est : est-ce qu'on fait le Dakar quand on est responsable d'une famille de 5 enfants ? Il y a moyen de continuer à faire du TT sans prendre de tels risques. Le TT par lui-même étant d'ailleurs peu dangereux , beaucoup moins que la route ouverte.
Personnellement j'estime que non, et je n'ai d'ailleurs repris la moto qu'à 50 ans quand mes enfants étaient adultes, ayant arrêté à la naissance de Virginie. Enfin chacun son échelle de valeurs

Maintenant, ma réaction, qu'on pourrait qualifier de virulente n'était la dernière phrase ...
Si tout le monde raisonnait comme ça, aucun sport réputé « dangereux » n’existerait ou alors il serait réservé à des curés qui auraient comme qui dirait fait vœux d’abstinence …
Car si les enfants ça compte, une veuve éplorée compte-t-elle moins ? Où la situes-tu sur ton échelle des valeurs ?? Les enfants quitteront le nid un jour ou l’autre de toute façon.
Et puis c’est quoi cette idée d’être « responsable » d’une famille ??? C’est le côté matériel que tu invoques ???? Monsieur travaille, rapporte la thune et permet ainsi à toute sa smala de manger à sa faim tous les jours, c’est ça ????? Il y a belle burette que les mentalités ont changé de ce côté-là et il est bien connu que ce sont souvent les mamans qui font l’éducation des enfants … l’homme partant à la chasse et à la pêche pour ramener la pitance …
Entre nous, je suis malgré tout un peu d’accord avec toi … quelque part mais ça ne résiste pas à une froide argumentation ;-)
A+
Al

E-mail envoyé à 17:26, le même 11 janvier ...

TIGERS IN THE SNOW.jpgVoilà, tout est là ! Je ne sais pas ce que vous en pensez et je présume que je n'aurai aucun retour venant du dehors de ce fameux "petit cercle" auquel je faisais référence en début de sujet ... Je souligne juste que "Gull" et moi-même avons tempéré nos propos, lui par un smiley et moi en donnant partiellement raison à "ds". Au final, tout le monde a raison ou bien a tort dans cette affaire !!
Je persiste malgré tout à penser que ces gars qui se lancent dans l'extrême ne sont pas forcément des kamikazes, qu'ils sont fait de chair et de sang comme vous et moi, qu'ils ont tous au minimum un semblant de cerveau entre les oreilles et un coeur qui bat dans la cage thoracique pour une Dulcinée restée au pays et qu'il incombe aux organisateurs de tendre au maximum vers le risque zéro car c'est une question de vie ou de mort, pure et simple.

Et tiens, puisqu'on parle de "frappadingues", allez un peu voir cette très longue vidéo (31 minutes 44) réalisée par "Icon" et qui, dans de splendides décors, met en scène deux tout aussi splendides motos que vous n'aurez aucune peine à reconnaître ;-)))))
Envie d'évasion plus que jamais ...

Dernier point du jour : je rappelle que le Salon Auto Moto de Bruxelles ouvre ses portes au public ... D-E-M-A-I-N : courrez-y !!!

21:50 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis assez d'accord avec cette notion de responsablité envers ses proches. Chaque fois que je roule et que l'envie de "pousser" me prend, me revient en mémoire le fameux "memento mori". Il faut penser à ceux qui restent. Il y a plus d'un an, un type est allé roulé en Allemagne...pour faire de la vitesse.Partis à quatre, ils sont revenus à trois. Résultat : une veuve et deux enfants dont un très jeune. Et matériellement, la veuve ne rigole pas tous les jours.

S'amuser et vivre sa passion : oui mais il n'y a pas que ça dans la vie. Mais,comme dit supra,chacun ses valeurs.

Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que certains parmi nous souscrivent une assurance spéciale au cas ou....

Écrit par : Philippe | 19/01/2014

J'avais souscrit une telle assurance, ça coûtait près de 1.000 € par an pour "me donner bonne conscience" et me "sentir responsable" vis-à-vis de celles et ceux que je laisserais derrière et dans le besoin, au cas où comme tu dis ...
Y en a-t-il beaucoup qui l'ont fait ???
J'ai renoncé parce qu'on me l'a demandé car c'était beaucoup d'argent, alors, hein !!
De toute façon, faut pas se leurrer : quand on voit le nombre de familles recomposées "de leur vivant", il faut considérer que nos veuves pourraient refaire leur vie ... avec un gars qui sera tout sauf motard et qui passera tous ses temps libres à leur côté !!
C'est très cynique, je m'en rends compte ...

Écrit par : Alberto | 19/01/2014

Les commentaires sont fermés.