10/01/2014

Eric PALANTE ...

PALANTE ERIC.jpgPersonne n'a voulu de mon sujet ni n'a manifesté le moindre intérêt à son propos et je l'ai donc remisé, comme on le fait pour la tondeuse ou la moto, la première parce que Mère Nature s'est mise en veilleuse, la seconde ... par la force des choses et parce qu'on a plus le mordant qu'on avait il y a dix ans, la faute aux prothèses dentaires sans doute ;-)
Je l'ai remisé mais, vous n'y couperez pas, je le ressortirai avant ... l'une et peut-être même l'autre, en tout cas avant la fin de l'hiver, foi de motard !!
Pendant qu'on tergiverse sur un hypothétique sujet, qu'on s'inquiète de savoir si on fera plutôt l'Alsace que la Lorraine, avec ou sans sabots dondaine, il y en a qui meurent à l'autre bout du monde, laissant derrière eux une femme et 5 enfants ... sans qu'on sache au juste ce qui a pu leur arriver !
La Grande Aventure a un prix, mais est-ce le juste prix ??
En même temps qu'Eric, 2 journalistes "non accrédités" ont aussi perdu la vie à bord d'une voiture qui a terminé sa course au fond d'un ravin ...
"On mourra tous un jour, peut-être moi aussi" disait mon père ...
Mais au fond, c'est probablement mieux ainsi que de tomber, foudroyé par un AVC, ou rongé par un cancer ...
Quand c'est, cancer, que tu pars en vacances ?
Quand c'est, cancer, que tu cesses tes avances ??

A lire : un ARTICLE au sujet de la disparition d'Eric PALANTE lors de cette 5ème étape ... Il y a malgré tout de quoi se poser pas mal de questions et, encore une fois, on se dit que ç'aurait peut-être pu être évité. Une telle épreuve, une des plus dures au monde semble-t-il, peut-elle encore être ouverte à des participants sans assistance ??

Et un AUTRE ARTICLE très intéressant qui nous apprend beaucoup de choses sur l'homme et les passionnés qui l'ont entouré tout au long de ses 11 départs !

Il y a aussi une vidéo dont le lien nous a été envoyé par Henri. Dommage pour cette musique grandiloquente ... Mais elle vaut surtout pour les 2 dernières minutes, extraites d'un reportage de France TV lors de son abandon en 2013, où l'on voit l'homme, tout seul, face à ses doutes et son désarroi : émouvant !

21:46 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

Commentaires

Le Dakar, une belle aventure mais cela ne devrait pas coûter la vie d'un homme. Je pense que certaines étapes sont trop sélectives.

Écrit par : Obelix | 11/01/2014

De bêtes balades coutent bien la vie...alors pourquoi ne pas aller au fond de ses rêves...
Je préfère mourrir de cette manière que d'une longue maladie...
C'est juste triste pour ceux qui restent...

Écrit par : speed | 11/01/2014

Rien à ajouter en bas de ça ... mais je tenais à l'écrire quand même ! Cela dit, l'organisation est à nouveau pointée du doigt et, si elle ne peut évidemment pas tout prévoir, il semblerait que certains systèmes ne soient pas au point ...

Écrit par : Alberto | 11/01/2014

N'importe quoi ! Quand tu y va, tu sais les risques. Et qu'on arrête de les plaindre et de chercher une excuse. Le responsable, c'est celui qui y va. Mais celui qui y va c'est un frapadingue; car maintenant qu'il est mort dans ces circonstances de sport extrême ..... prout pour sa veuve et ses enfants pour son assurance-décès. Au bout de ses rêves ? c'est ça ! égoïste ouais ! qui ne pense pas aux autres qui le pleurent. (:-)))

Écrit par : gull | 14/01/2014

Tout à fait d'accord avec Gull, mais je me suis déjà fait rabrouer par Alberto sur un commentaire similaire que je lui avais fait par mail .

Écrit par : ds | 15/01/2014

Les commentaires sont fermés.