30/12/2013

Tout décalé j'étais ...

C'est vrai qu'à force de faire des comptes de potes antiquaires (?) on se retrouve finalement en fin d'année avec un nombre de jours de congés insoupçonnés. Voilà sans doute la raison pour laquelle le bureau était deserté aujourd'hui ...
Moi qui avait vécu ces derniers jours comme un ado attardé et désoeuvré, me couchant à 2 voire 3 heures du matin et me levant à 11 heures voire midi, je vous laisse imaginer la douleur que ce fut lorsque le réveil retentit à 7 heures ce matin ...
Et pourtant, pourtant, j'eus plus mal aux oreilles qu'autre chose car, pour le reste, mes jambes, mes pieds et ... tout le reste de mon petit corps ne se firent pas trop prier pour se mettre en branle ! Et zou le petit corps branlant qui descend, qui fait le café puis qui remonte se rafraîchir et s'habiller, puis qui emprunte la voiture du fiston parce que la Golf est indisponible vu que la remorque pleine de brols y est attelée et que les parcs à conteneurs sont fermés le lundi. Rompant ainsi avec ses habitudes bientôt ancestrales, le petit corps branlant oublie les clés du bureau ainsi que celles de la maison et, chemin faisant, ne s'en inquiète pas outre mesure, car l'un comme l'autre sont ou, à tout le moins devraient être occupés ...
Remarquez en passant cette espèce de sorte de désinvolture dans laquelle je ne me reconnais pas moi-même, plus habitué à stresser pour un oui ou pour un non et encore plus pour un hypothétique peut-être ... Sans doute l'effet "fin d'année", fin de cycle où l'on a tendance à se dire "A quoi bon maintenant", le sort en est jeté, le chapitre est clos, passons à un autre bouquin ! Et d'espérer en ouvrir un nouveau, meilleur, au minimim digne d'un Goncourt, voyez ? Avec du suspens, genre serai-je ou pas du voyage en Ecosse, en juin ou en juillet, verrai-je les Dolomites en septembre, et les Vosges et l'Alsace, quand reverrai-je hélas de mon petit village ... fumer la cheminée et en quelle saison reverrai-je le toit de ma pauvre maison ... Là, je ne voudrais pas dire mais y aurait comme un sentiment de déjà lu que ça ne m'étonnerait pas !
C'est pas en plagiant qu'on devient plagiste ... Hein ?
Et donc, j'arrive au bureau, je taille une bavette avec le seul collègue présent, le boss se pointe, on se disperse, on lance les PC's et là, RIEN ! Pas de connexion au réseau, pas d'Internet, plus de pièces et plus de main-d'oeuvre ... Les spécialistes que nous sommes s'affairent, comme le chiffre qui fait les ventes d'une entreprise (?), et au bout d'une heure, personne ne prenant l'initiative d'appeler le Messie, je prends mes clics et mes clacs, enfile mon manteau et, en prenant la porte, hasarde un "A toute à l'heure peut-être !?!?"
Ici on pourrait me reprocher de ne pas avoir pris l'initiative mais, à ma décharge publique, sachez que nous étions 4 au bureau dont 2 "responsables" : aux gros salaires de lever le doigt et de distribuer le boulot, non ? Sont pas juste là pour nous payer à la fin du mois, sans blaaaaaaaaaague, meeeeeeeeerde !!!
Pour occuper les heures qui allaient suivre, je suis passé chez le libraire pour voir si ma pile VG23A était enfin arrivée et surtout pour acheter le dernier Moto 80, mais je suis sorti bredouille, sans batterie et sans magazine !!
Tout par en quenouille ma pauvre dame, plus de taf, plus de livraisons, mais les indicateurs sont là, les valeurs boursières remontent, la crise est derrière nous : c'est sans doute le moment où jamais d'assurer nos arrières ...
Avant que j'oublie, je vous souhaite à toutes et à tous le MEILLEUR pour 2014, un peu plus de liberté, d'égalité et de fraternité en France comme partout dans le monde, un peu moins de débilité sur la Toile comme dans la petite lucarne, un peu plus de lucidité et de vision à moyen et long terme pour nos dirigeants, un peu moins de cupidité chez les banquiers ... et beaucoup moins de clichés et de bons sentiments à 2 balles sur ce blog :-))
Bonne et heureuse année 2014 !!!!!!!!!!
Qu'Hermès nous protège et nous accompagne !!!!

20:58 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

28/12/2013

Ducati Corse ...

BEAN ON DUCATI.jpgDucati a enfin trouvé son pilote en Moto GP pour 2014. Après la traversée du désert "post STONER", on ne pourra plus dire que c'est une marque "has-been" puisque ... now ... she has Bean !!
Ouais, bon, il est sorti au forceps celui-là mais ... z'avez vu l'heure ?
Tout décalé je suis depuis la Noël !
Merci à Eric H. qui a posté cette photo sur Facebook, photo qui vient du site Bike Design que je vous invite à consulter à l'occasion !

Pour les fans de Monsieur Haricot, une petite vidéo où il nous montre comment il prépare son sandwich et agrémente son thé d'un nuage de lait ...

01:24 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

26/12/2013

Duo de trails sur canapé ...

Moto-Net nous propose un intéressant duel entre l'indétrônable GS et la petite nouvelle chez Suzuki, j'ai nommé la V-Strom 1000 !!
On connaît la GS, enfin on croit la connaître mais c'est oublier un peu vite qu'elle est en constante évolution, tentant à chaque upgrade de fédérer de plus en plus d'amateurs du genre et y parvenant auprès des plus fortunés, comme le dit madame Sarfati ;-))
À suivre ...
Un truc que je ne vous ai pas dit c'est qu'à Moto Net ils ont fait appel à moi pour l'essai. Regardez bien les photos ... Le casque et le blouson du gars, ce sont les miens ! Nan mais, sans blaaaaaaague, meeeeeerde, j'ai même été vérifier au garage s'ils étaient toujours là !!
Et ouais, ils sont toujours là, ils désespèrent tous deux de prendre l'air ...
Et donc, voilà une japonaise qui se négocie 3.000 € de moins que la chancelière teutonne et même si on les retrouve à la revente, à moins de garder les 2 machines en les usant jusqu'à la corde, ça peut compter même pour ceux qui aiment ...
Entre charentaises, il n'y a pas de honte à aimer l'argent, auquel cas on le compte ;-))
3.000 € ça représente un beau pécule, de quoi s'offrir une saison complète de beaux voyages, longs et courts, avec peut-être même l'une ou l'autre option supplémentaire pour décorer la machine !
L'ABS commence à devenir une évidence même pour les plus réfractaires et les constructeurs les plus attentifs à l'évolution du marché le propose en série sur leurs modèles de base. Au pire, il est proposé en option pour 500 ou 600 €.
Et bien vous savez ce qui m'inquiète le plus pour le moment et qui me "freine" à sortir la Tiger de son antre ? Vous avez remarqué comme les routes sont "grasses" pour le moment ?? On les croirait nappées de savon noir ou de paraffine ou de crème au beurre, je sais pas, mais avec la Golf, dès que je mets du gaaaazzz, le témoin de l'ASR se met à clignoter comme un sapin de Noël ! Bien sûr il y a 140 chevaux qui piaffent sous le capot et il n'y a jamais que 4 malheureux sabots pour faire passer la puissance, mais c'est une des premières fois que je ressens ce manque de motricité. Les sabots sont pourtant de saison mais justement, peut-être fait-il encore trop doux pour qu'ils se montrent vraiment efficaces ...
Reste que transposé à la moto, ce phénomène est plutôt alarmant. Mettez un peu trop de gaz à la sortie d'un rond-point et vous êtes par terre !! Oui parce qu'en plus de la crème au beurre, il y a aussi des traînées de fuel déversé par le trop plein des camions, citernes ou non ...
Vous savez en outre que je vis + ou - dans les bois et j'ai aussi remarqué qu'avec l'humidité qui y règne, il suffit que la température ne dépasse pas les 4 ou 5°C dans la journée pour que les gelées nocturnes persistent au sol aux endroits ou le soleil ne perce pas ...
De là à envisager des sorties motardes dans des endroits bucoliques où les rayons du soleil n'ont pas mis le pied, il y a de quoi avoir quelque appréhension, n'est-il pas ?
Vous voyez où je veux en venir ou pas ?? Au "traction control" pardi !!! Voilà bien une aide au pilotage qui pourrait s'avérer utile dans ces circonstances et qui tranquilliserait un peu plus l'esprit. La V-Strom en possède un et il est de surcroît "très efficace", un bel argument de vente selon moi ! Dans quelques années, le ride-by-wire et le traction control seront très probablement proposés sur des modèles bien plus abordables financièrement, c'est en tout cas à souhaiter.

01:01 Écrit par Alberto | Commentaires (6)

25/12/2013

Noyeux Joël et bonnet d'âne ...

noel 2013 papa noel a moto 80.jpgNous y voilà, coincés entre deux fêtes de fin d'année ... sans que la prime soit encore tombée ... ni la neige d'ailleurs ;-)
Un Noël où ma tendre cousine et son inénarrable mari ont eu la bonne idée de réunir ce qui reste (ou presque) de notre petite famille. Un Noël où nous avons eu droit à un menu aux trop nombreux services au point qu'on a fait l'impasse sur le fromage, un crottin de Chavignol qui pourtant promettait sur papier mais nous n'aurions alors définitivement pas pu aller au bout des ... 4 desserts prévus !!!
Un Noël intergénérationnel qui s'est terminé par deux "blind tests" avec chaque fois 20 chansons et interprètes à découvrir, j'étais deux fois dans l'équipe gagnante avec un beau 33 sur 40 ...
Un Noël suivi d'un autre, aujourd'hui, en comité beaucoup plus restreint mais en compagnie d'une dinde farcie, de foie gras et de stracciatella
en potage, le tout dans le désordre !
Une des résolutions pour 2014 sera de surveiller d'un peu plus près, mais à bonne distance tout de même, mon indice de masse corporelle ...

Pour en revenir au paragraphe qui clôturait la note précédente, voici un lien vers le Livre d'Or de Cap Moto dans lequel Paul a publié un extrait du petit coup de gueule que j'ai poussé dans un e-mail que j'avais envoyé au Club. Il m'avait demandé si j'y voyais un inconvénient et j'avais répondu par la négative tout en lui faisant part de ma crainte du lynchage médiatique, voire physique à l'occasion, dont je risquais d'être la victime ;-)
Est-il utile d'ajouter que je persiste et signe ? Evidemment, je comprends l'argumentation de Paul et je continue sans relâche d'applaudir des 2 mains le travail énorme que cela constitue. Evidemment que de restreindre le nombre de participants à un voyage participe de sa réussite et permet une plus grande attention portée à chacun par les organisateurs tout en réduisant l'aspect "réfectoire" dès lors qu'on passe à table et dortoir quand on gagne sa chambre. Quoi qu'à ces deux niveaux, la sortie en Dordogne l'an dernier n'était pas exemplaire ...
Par contre, évoquer, comme le fait Alain M., les vacanciers qui réservent leur vacances de sports d'hiver d'une année à l'autre, c'est un peu facile et l'espèce de chantage qui consiste à dire que si on augmente les troupes, les habitués risquent d'aller voir ailleurs, n'est pas des plus élégants ...
A ce train-là, Paul et Pierre-Yves risquent de se retrouver entourés des 40 mêmes gaillards jusqu'à la nuit des temps. En plus, dire qu'on se retrouve avec "les mêmes" chaque fois ça tisse d'autant plus les liens, c'est un peu oublier qu'en principe, sauf si je me trompe lourdement, le motard est terriblement égoïste à la base, non ?, et ce qu'il recherche essentiellement, c'est son plaisir sur la route, tout seul dans son casque ... A l'étape, voir des nouvelles têtes n'est pas non plus pour lui déplaire, ça lui permet d'évoquer ses aventures sans donner aux nouveaux l'impression de seriner toujours la même chose ...
Alors Cap Moto et ses 40 voleurs ou Moto 80, ses 150 participants dont 80% de BMW ?
Cette "tempête dans un verre d'eau" a fait réfléchir mes amis et ils en viennent, comme au bon vieux temps, à l'idée d'organiser nos voyages nous-mêmes. Henri, Didier et même le grand Gull se sont déjà portés volontaires (ou presque) !

Je me faisais la réflexion pas plus tard qu'il y a quelques jours : les jeunes prennent nos boulots et les vieux nous piquent nos vacances ;-)))
Bah, "bientôt" ça sera mon tour de prendre 365 jours de congés par an, voire 366 dans le meilleur des cas !!!

17:30 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

17/12/2013

La puissance des rêves ...

honda prelude best wallpapers.jpgUne belle pub de chez HONDA, en mode morphing et transformers ...
Mon regretté père était fan de la marque : après avoir assumé "la smala" avec des Ford Taunus, 12M, 15M RS et autres Granada, il s'est mis aux beaux coupés Prélude puis Civic jusqu'à la dernière dont il n'aura profité que 500 kilomètres ...

So, let see what curiosity can do !!
Nan, ce n'est pas qu'un vilain défaut ;-))
Hondaamigo.jpghonda-cb50ss[1].jpgEt nan, Honda ne fait pas que des bonnes tondeuses comme l'a dit un concessionnaire Yamaha à l'ami DS !! On aurait pu lui rétorquer que la marque aux 3 diapasons fait de bons synthés !!
Merci à Henri qui nous a envoyé le lien ...

Pour rappel, moi aussi j'ai été fidèle à la marque dans mon jeune temps puisque j'ai commencé avec un Amigo et puis une 50 SS ...
Cela se passe dans les années septante-deux, septante-six, voire soixante-douze, soixante-seize ...
A noter que l'Amigo avait déjà un "moteur central" et plus le génial moulin intégré à la roue arrière des modèles antérieurs ...
La SS avait 4 vitesses au pied et vu qu'au début elle était bridée à 40 km/heure, je vous raconte même pas comment qu'il fallait tricoter du changement de vitesses !! J'en ai gardé des séquelles puisque je continue à user et abuser du sélecteur !!

PS : puréééé, va falloir que je me penche très sérieusement sur les voyages moto à venir. On a reçu un e-mail de Cap Moto qui est déjà obligé d'en dédoubler certains pour cause d'abondance de pré-inscriptions. Je sens que je vais m'attirer leur foudre mais ce sont sans doute les pensionnés qui ont pris toutes les places !! Je vais écrire à Cap Moto pour qu'ils dédoublent TOUS LES VOYAGES, pour les actifs et pour ... les autres ;-))
Au train où vont les choses, il va impérativement falloir qu'on tienne notre "Crêpes-Party" de la Chandeleur ... à la Toussaint !!!!!
Voilà, j'ai écrit aux G.O.'s de Cap Moto et j'ai poussé la complainte du motard frustré, avec la coquille d'oeuf retournée sur la tête en guise de casque, façon Calimero !!!

23:39 Écrit par Alberto | Commentaires (9)

Corvette

corvette STING RAY 63.jpgVoilà cette fameuse lunette arrière : il s'agit d'un modèle 63, 50 ans sont passés déjà !
Un doute m'assaille : comment s'ouvrait le coffre ? Y avait-il un coffre d'ailleurs ...
Pour la petite histoire sachez que la "Split window" sera supprimée dès 1964 pour des raisons de sécurité. A savoir également : La C2 , c'est son nom de code, est équipée de suspensions arrières indépendantes. Le V8 « small block » de 5,4 L développe de 250 ch à 360 ch en 1963, selon l'option choisie, et jusqu'à 375 ch en 1964. En 1965, un « big block » de 6,5 L développant 425 ch est aussi proposé et les versions de 1966 et 1967 se verront proposer en option une motorisation de 7 L (427 ci). La version L88 de ce moteur est officiellement estimée à 435 ch mais des sources externes lui donnaient plus de 550 ch. Seules vingt Corvettes ont été commercialisées avec ce moteur en 1967 et ces voitures peuvent aujourd'hui dépasser 600 000 dollars aux enchères, ce qui en fait les plus recherchées de l'histoire de la Corvette.
Petit Papa Noël, je ne t'ai jamais importuné, je n'ai jamais envoyé de lettres à ton attention, ni d'e-mails d'ailleurs ... Alors ? Un petit geste !?! Glisse moi une Corvette Sting Ray 1963 sous le Christmas tree s'iiiiiiiiiiiiil-te-plaît !?!
Ah oui, et une carte carburant aussi, merciiiiiiiiiiiiiiiiii !!

00:35 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

16/12/2013

La Meuse tangue ...

mustang 2014 front.jpgford mustang 2014 rear.jpgCoup de coeur du moment ...
Je sais, c'est ostensiblement ... ostensible et, quelque part, politiquement incorrect mais si l'engin existe avec des 5 litres de plus de 400 chevaux, un modèle destiné à l'Europe est équipé d'un petit 2 litres 3 et ... hum ... 309 chevaux. Il serait aussi question de diesel et même d'hybridation. Et pourquoi pas ? Cela devient "passage obligé" et des marques comme BMW, Porsche et même Ferrari y viennent, par la petite porte arrière, en catimini, en douceur et profondeur comme le chantait Adamo à propos des filles du bord de mer, tsoin, tsoin tsoin, mais elles y viennent !!!
Cette Mustang me rappelle mon jeune temps, le temps où je jouais avec des Dinky Toys : je vois encore, entre un tas d'autres, ma Chevrolet Impala noire aux grandes ailes, ma Corvette Stingray à la lunette arrière en 2 éléments et cette Mustang qui me faisait déjà rêver ...

00:09 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

13/12/2013

Qui a raison ?

NASR EDDIN HODJA.jpgAlors que je me goinfrais de loukoums que nous avons ramenés de Turquie, j'ai repensé à un des nombreux épisodes mémorables que nous avons vécus là-bas ...
A la demande de quelques uns, notre guide Marco, de son vrai nom "Mert" mais il nous invita à l'appeler Marco pour des raisons évidentes de consonance malheureuse, notre guide donc, nous parla d'un personnage que nous avions tous vu, au hasard d'innombrables étals, dans les toutes aussi innombrables boutiques, sur les couvertures hautement colorées de petits bouquins souvenirs.
Elles représentaient un petit bonhomme jovial, aux joues et à la panse bien rebondies, au regard malicieux en selle d'un âne, tantôt assis dans le bon sens, tantôt assis "dos au chemin" emprunté cahin-caha ...
Si ce n'était ce dernier détail, on aurait pu croire en la réincarnation, façon "back to the future" du petit Alberto à dos de Tiger ;-)))
Pour l'occasion, j'ai sélectionné une image plus "sérieuse" trouvée sur la Toile.
Ce personnage s'appelle NASR EDDIN HODJA et il est connu dans tout le monde musulman. Il aurait vécu au XIIIème siècle et il serait si non l'auteur du moins l'acteur d'un tas d'historiettes à haute valeur philosophique ... ou pas !
Marco nous a raconté celle de la marmite qui accouche d'une petite poêle et qui meurt ensuite lors de son deuxième enfantement ... tout cela sur fond de prêt de matériel de cuisine à sa voisine ...
En voici une autre à laquelle j'ai pensé en lisant les commentaires 8 et 9 de mes amis HL et DS au bas de la note précédente :
Une grande controverse avait divisé le village en deux. On en appela à Djeha-Hodja Nasreddin pour résoudre le problème. Sa femme l'avertit que cela pourrait se retourner contre lui. Conscient de ses responsabilités, Djeha-Hodja Nasreddin ne pouvait se dérober. Il alla à la place du marché et fit face aux villageois réunis en deux clans opposés. Le leader et quelques voix du premier groupe lui crièrent de s'assurer qu'il avait bien compris leur point de vue. Après les avoir écoutés, il leur dit : "Vous avez raison."
Les partisans du second groupe le menacèrent de leur poing pour le convaincre de la validité de leur point de vue. Il les écouta et leur dit : "Vous avez raison aussi."
Sa femme le tira par la manche et lui souffla qu'ils ne pouvaient pas avoir raison tous les deux.
"Tu as raison toi aussi." lui répondit-il !!

On peut "lire" cela de plusieurs façons, n'est-ce pas ?
C'est tout l'intérêt de ce genre de fable ...

Pour ce qui est de MON actualité moto, sachez que la fois où je m'étais promis de sortir la Tiger du garage, j'ai tenu ma promesse !! La veille j'avais nettoyé de pied en cap mon blouson de cuir qui s'était imprégné d'une humidité verte et malsaine, croupi qu'il avait au fond du garage depuis des mois et des mois et le jour "j", j'ai poussé la "blanchette" hors de l'étable mais ... hum ... j'ai juste fait tourner le trois pattes quelques minutes, le temps de le faire monter en température !
Mon amour propre a pris un coup de plus ce dimanche là ...
Depuis l'Automnale de Cap Moto, soit le 6 octobre, la Tiger n'a finalement parcouru que quelques mètres !!! Qui dit mieux ???
Cela m'a laissé le temps de parcourir à nouveau les programmes 2014 du Club Moto 80 et de Cap Moto.
Avec Moto 80, je retiens :
- 19>25/06 : Loch Ness Tour
- 14>18/08 : Croisière RAD dans le Bordelais
- 06>14/09 : Dolomites et Slovénie
- 26>29/09 : Les Vosges et l'Alsace
Avec Cap Moto, j'épingle :
- 27>29/04 : stage remise en forme aux Ecuyers + balade en Champagne
- 04>06/07 : la Petite Suisse Luxembourgeoise
- 14>17/08 : la Forêt Noire
Trois remarques :
1/ à moins d'être "ubiquite" (nan, c'est pas grave docteur), il faudra choisir entre le Bordelais et la Forêt Noire
2 / bien échu que j'aie l'opportunité de participer au quart du tiers, avec ou sans ma moitié, de ces mirifiques voyages !!
3/ sauf grossière erreur, les Dolomites c'est en Italie et, là j'en suis sûr, le 6/09, c'est mon anniversaire : ça fleure déjà bon les "gelati con fragole" et peut-être le tiramisu en dessert ;-)))
Outre ces 2 clubs, les organisateurs de virées motardes ne manquent évidemment pas : nous avons "fait" la Slovénie avec Thomas Cook sans qu'on ait trop à s'en plaindre, nous avons fait l'Irlande avec une société française, EuroBike si je ne m'abuse, sans qu'on ait là non plus de reproches à formuler si ce n'est, dans les deux cas toutefois, des balades sur place plutôt peu détaillées et sans road-books Tripy, Garmin, Tom Tom ou autres ... ce à quoi nous sommes maintenant habitués et presque "dépendants" !
J'ai déjà évoqué également la possibilité d'une diagonale française "Cotentin - Alpes Maritimes" proposée par un hors-série de Moto Magazine avec possibilité de téléchargement des 6 road-books Tripy ... Yapuka décider et à compter le nombre de dodos avant chaque départ et à décompter les jours de congés qui resteront ...

Pour ceux qui sont intéressés, sachez que le bouquin "Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja" existe ! Il raconte + de 600 histoires, il comporte 704 pages au format de poche (12x18cm), et il est paru en 09/2002 aux éditions Phebus, collection Libretto !!
Je vais me l'offrir et le glisserai sous le sapin ...

22:40 Écrit par Alberto | Commentaires (7)

09/12/2013

İyi akşamlar, les amis !!

Voilà, j'ai extirpé les 7 photos susceptibles de vous "intéresser" parmi les plus de 500 emmagasinées sur la carte SD de mon désormais vieux Canon Digital ...
Je n'ai vu ni la vieille Funduro blanche de Didier, ni aucune BM issue de la "filière bavaroise" (voir le com' 2 de DS en bas de la note précédente ...)
Il est vrai que la superficie de la Turquie représente 25 fois celle de la Belgique : autant chercher une anguille dans la Mer de Marmara comme on dit là-bas ;-)
Outre les quelques 2 roues saisis au hasard du périple, j'ai ajouté 2 photos du tapis pour répondre à la demande insistante de l'ami Speedster : voilà un de ses voeux exaucé ;-)
"Clou du spectacle" si je puis dire, une photo de ma petite personne sur l'estrade d'un défilé organisé chez Punto. Heureusement le supplice n'a duré que quelques minutes, juste le temps de parader avec un seul blouson. Apparemment, suite aux divers commentaires et aux échos que j'en ai eu, je me suis acquitté de ma tâche fort honnêtement, certain(e)s parlant même d'une nouvelle vocation ;-)))
Il faut dire que j'ai su me rendre populaire. A cause d'un retard de quelques minutes par rapport au rendez-vous fixé pour regagner l'autocar, et pour m'en excuser, j'ai proposé d'offrir une tournée générale. Avec le guide, on s'est mis en chasse d'une bouteille de raki, il a pris en charge les gobelets en plastique, les bouteilles d'eau ainsi que toutes sortes de pois chiche enrobés et on a fait circuler le tout dans le bus ... Après ça, tout le monde m'avait à la bonne !!!

Pour répondre également à Speedster, en ce qui le Mondial du 2 roues à Paris, les portes (de Versailles) se sont déjà refermées et je ne vois pas l'intérêt d'y consacrer un article dans la mesure où tout et le reste a déjà été dit concernant les nouveautés 2013-2014 lors du salon EICMA de Milan ... Au train où vont les choses, je présume que je ne reverrai les copains qu'en janvier 2014 au "Brussels Motorshow Dames en Heren". J'espère pouvoir m'y rendre et vous réserver une profusion de photos ainsi qu'un compte-rendu exhaustif ...
Mais chaque chose en son temps et les vaches seront bien gardées ...
(?)

A noter, diverses formules de voyage dans ce pays lointain avec Twin Tour : qui sait, un jour peut-être, quand j'aurai plus de temps et/ou d'argent ...

23:11 Écrit par Alberto | Commentaires (10)

08/12/2013

Merhaba, les amis !!!

Plus de 8 jours de silence, cela en a inquiété plus d'un. En fait, deux exactement : les deux qui ont enfin daigné laisser un commentaire au bas de ma note ... du mois dernier ;-))
Ni panne d'inspiration, ni signe de faiblesse, j'étais tout simplement en vacance à l'étranger du 29 novembre au 6 décembre. Une première visite en Turquie : un périple de +/- 1.600 km dans le sud ouest du pays avec Ephèse, Aphrodisias et Pamukkale en points d'orgue.
Un demi-jour de pluie, des températures atteignant parfois 24-25 degrés au soleil, un guide turc s'exprimant parfaitement en français et même en belge, (septante, nonante et souper n'étant pas des mots barbares pour lui), sympathique et cultivé qui plus est, un groupe strictement francophone enjoué et amateur de belles choses, un vrai dépaysement loin de la routine et du stress quotidien, en un mot une grande réussite !! Seuls petits bémols et encore, nous étions prévenus, les passages obligés par les "sponsors" du voyage : fabriques et négociants en tapis, cuirs et bijoux, toutes occasions de "s'amuser" à la pratique du marchandage. Sans eux, le prix du voyage aurait été doublé. Autant vous l'avouer d'emblée, nous avons craqué deux fois ... sous la pression ;-)) Cela nous fera ... triplement des souvenirs !!
Je n'ai vu que très peu de motos sur place. Un custom exagérément "tuné" dans le hall du premier hôtel qui nous a hébergés et quelques 125 cm3 d'un autre âge disséminés de ci de là au long du parcours que nous avons effectué : des "Mondial" pour l'essentiel et quelques Yamaha. J'ai pris ces quelques engins en photos mais ils n'ont finalement que très peu d'intérêt. Curiosité tout de même : l'existence de modèles électriques qui autorisent de circuler sans casque !!

23:11 Écrit par Alberto | Commentaires (2)