25/12/2013

Noyeux Joël et bonnet d'âne ...

noel 2013 papa noel a moto 80.jpgNous y voilà, coincés entre deux fêtes de fin d'année ... sans que la prime soit encore tombée ... ni la neige d'ailleurs ;-)
Un Noël où ma tendre cousine et son inénarrable mari ont eu la bonne idée de réunir ce qui reste (ou presque) de notre petite famille. Un Noël où nous avons eu droit à un menu aux trop nombreux services au point qu'on a fait l'impasse sur le fromage, un crottin de Chavignol qui pourtant promettait sur papier mais nous n'aurions alors définitivement pas pu aller au bout des ... 4 desserts prévus !!!
Un Noël intergénérationnel qui s'est terminé par deux "blind tests" avec chaque fois 20 chansons et interprètes à découvrir, j'étais deux fois dans l'équipe gagnante avec un beau 33 sur 40 ...
Un Noël suivi d'un autre, aujourd'hui, en comité beaucoup plus restreint mais en compagnie d'une dinde farcie, de foie gras et de stracciatella en potage, le tout dans le désordre !
Une des résolutions pour 2014 sera de surveiller d'un peu plus près, mais à bonne distance tout de même, mon indice de masse corporelle ...

Pour en revenir au paragraphe qui clôturait la note précédente, voici un lien vers le Livre d'Or de Cap Moto dans lequel Paul a publié un extrait du petit coup de gueule que j'ai poussé dans un e-mail que j'avais envoyé au Club. Il m'avait demandé si j'y voyais un inconvénient et j'avais répondu par la négative tout en lui faisant part de ma crainte du lynchage médiatique, voire physique à l'occasion, dont je risquais d'être la victime ;-)
Est-il utile d'ajouter que je persiste et signe ? Evidemment, je comprends l'argumentation de Paul et je continue sans relâche d'applaudir des 2 mains le travail énorme que cela constitue. Evidemment que de restreindre le nombre de participants à un voyage participe de sa réussite et permet une plus grande attention portée à chacun par les organisateurs tout en réduisant l'aspect "réfectoire" dès lors qu'on passe à table et dortoir quand on gagne sa chambre. Quoi qu'à ces deux niveaux, la sortie en Dordogne l'an dernier n'était pas exemplaire ...
Par contre, évoquer, comme le fait Alain M., les vacanciers qui réservent leur vacances de sports d'hiver d'une année à l'autre, c'est un peu facile et l'espèce de chantage qui consiste à dire que si on augmente les troupes, les habitués risquent d'aller voir ailleurs, n'est pas des plus élégants ...
A ce train-là, Paul et Pierre-Yves risquent de se retrouver entourés des 40 mêmes gaillards jusqu'à la nuit des temps. En plus, dire qu'on se retrouve avec "les mêmes" chaque fois ça tisse d'autant plus les liens, c'est un peu oublier qu'en principe, sauf si je me trompe lourdement, le motard est terriblement égoïste à la base, non ?, et ce qu'il recherche essentiellement, c'est son plaisir sur la route, tout seul dans son casque ... A l'étape, voir des nouvelles têtes n'est pas non plus pour lui déplaire, ça lui permet d'évoquer ses aventures sans donner aux nouveaux l'impression de seriner toujours la même chose ...
Alors Cap Moto et ses 40 voleurs ou Moto 80, ses 150 participants dont 80% de BMW ?
Cette "tempête dans un verre d'eau" a fait réfléchir mes amis et ils en viennent, comme au bon vieux temps, à l'idée d'organiser nos voyages nous-mêmes. Henri, Didier et même le grand Gull se sont déjà portés volontaires (ou presque) !

Je me faisais la réflexion pas plus tard qu'il y a quelques jours : les jeunes prennent nos boulots et les vieux nous piquent nos vacances ;-)))
Bah, "bientôt" ça sera mon tour de prendre 365 jours de congés par an, voire 366 dans le meilleur des cas !!!

17:30 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

Commentaires

Al, je ne suis pas encore pensionné (reste 90 semaines, lol) et je me suis porté volontaire pour essayer de réaliser le roadbook TRIPY d'un randonnée lointaine (?). De plus, en cherchant sur internet on peux en trouver tout fait (sur tripy, sur auvergne, etc) Le principal n'est pas là. C'est d'abord trouver une date commune, et ou ? et pour quoi faire ? Car c'est pas facile de contenter tout le monde : les grenouilles de bénitien, les guerriers et les nobles chatelains, les glandeurs de terrasse et les roules tout le temps ... A + je vais souper

Écrit par : gull | 25/12/2013

Au lieu de persister et de signer, tu ferais mieux de remercier Cap Moto d'avoir pris l'initiative de demander des préinscriptions, car cela leur permets de dédoubler les voyages à succès et de te garder une place pour la Forêt Noire. Je ne vois d'ailleurs pas quelle autre méthode ils pourraient employer pour pouvoir organiser tous ces voyages bénévolement et en maintenant une taille raisonnable. Je te signale que pour Prague l'an passé, ils avaient réservé début décembre et ont rappelé fin décembre pour augmenter le nombre de places et on leur a répondu " complet, trop tard". J'ai pu y aller car qqn s'est désisté.

Écrit par : ds | 26/12/2013

Persister serait persifler et je n'y tiens pas ! Chacun a le droit de penser ce qu'il veut et de s'inscrire aux voyages qu'il veut ... ou qu'il peut !!
Perso, j'ai quand même renouvelé mon adhésion au Club Moto 80 ... en cas que !

Écrit par : Alberto | 26/12/2013

Entre charentaises, si tous les prix sont connus chez Moto 80, il n'en est rien chez Cap Moto qui les annoncera en mars ... Je pourrais persifler une fois encore et en déduire un tas de choses mais m'abstiendrai !

Écrit par : Alberto | 28/12/2013

Les commentaires sont fermés.