04/06/2013

Dordogne 2013, le huitième jour : happy log !!!!!!!!

DORDOGNE 2013 200.jpgExtraordinaire François qui a tout compris : l'inutile est essentiel. On est bien d'accord là-dessus d'autant que l'essentiel est une notion à géométrie variable et que du coup, l'inutile a toute sa place et tout autant le droit de citer !
Après ce préambule plein de bon sens, me semble-t-il, j'ai pensé que cet épilogue pouvait éventuellement prendre l'aspect d'une espèce de sorte de bilan avec les "plus" d'un côté et les "moins" de l'autre à la grande différence qu'un bilan doit être équilibré avec, au total, l'actif qui doit être égal au passif, n'importe quel comptable, même non expérimenté, vous le dira ;-)
Ici, s'agissant d'un voyage à moto, vous pensez bien qu'il y aura comme qui dirait un défaut, un déséquilibre et que les "plus" prendront le pas sur les "moins". Si ça n'était pas le cas, il y a belle burette que j'aurais laissé tomber, vous pensez bien !!
Et donc voilà.
Pour ce qui est des plus :
+ rouler à moto : où qu'on aille et, à la rigueur, quel que soit le temps, sous le soleil, sous la pluie ou entre deux murs de neige, ça reste un plaisir absolu, en tout cas aussi loin que je sois concerné; On vient de faire près de 4.500 bornes et, croyez-le ou non, si rien ne me retiendu je repartira, ou presque;
+ les copains qu'on retrouve et avec lesquels on sait par avance qu'on ne se prendra pas la tête à discuter de choses essentielles ;-)
+ les coins qu'on traverse. Dès qu'on quitte les autoroutes ou les grands axes de transhumance, on n'imagine pas tous les endroits sympas qui se cachent dans les villages les plus reculés. Un petit square ombragé suffit souvent pour faire le bonheur d'un petit groupe de motards en goguette ... Une Leffe pour Jacques, une bière sans alcool pour François, un Perrier rondelle pour Henri, un Ice Tea pour Didier, un Coca pour moi et un petit blanc du cru pour Solange et Bernadette : le bonheur guette, guette, guette ... S-A-T-I-S-F-A-C-T-I-O-N !!!
Et puis il y a toujours ce fameux "PPDA" ... Rien à voir avec le présentateur à l'élocution approximative mais le fameux Petit Parfum D'Aventure ;-))

You know what ? Je vais en rester là. Je n'ai vraiment pas envie d'être négatif. Je pourrais me plaindre du climat à moitié pourri que nous avons subi au cours de ce voyage. Je pourrais me plaindre des hôtels de passage pas toujours au top. Je pourrais me plaindre du Domaine des Fargues pour les problèmes de clés inexistantes et de bruits persistants. Je pourrais me plaindre des libertés que certains s'octroient au lieu de respecter la route tracée par de sympathiques et gentils organisateurs. Je pourrais me plaindre des road-books un peu trop "tordus" parfois, c'est vrai, mais tellement ... bucoliques. Je pourrais me plaindre de certains copains qui se trompent trop souvent de route alors que d'autres ne pensent prioritairement qu'à leur petite personne et que d'autres encore, conservent toujours les mêmes travers.
MAIS JE NE LE FERAI PAS, parce que voilà bien une chose INUTILE qu'on fait à longueur d'année à cause du temps, du boulot, du boss, des collègues et des clients, du traintrain quotidien et de tous les jours, des voisins qui font des travaux même le jeudi de l'Ascension, des enfants qui vous oublient, des grands-parents qui vous accaparent. Par chance, je n'ai pas (encore) de petits enfants, mais la cigogne passera forcément un jour au-dessus de nos maisons. Voyez, la liste est longue, très longue, trop longue.
Alors, pour les quelques jours de répit où l'on peut s'évader, se changer complètement les idées, on va pas s'emmerder à se PLAINDRE, non mais !!!
You know what else ? Vivement l'Île de Man en août !! Et si possible, quelques virées dominicales d'ici là !!!
Faudra quand même que je m'attèle un de ces soirs à décrotter la Tiger, toujours en l'état depuis mercredi dernier ... Faudra aussi que je me décide à prendre rendez-vous pour le gros entretien des 20.000 km car elle en a un peu plus de vingt-et-un au compteur !

22:25 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.