30/05/2013

Dordogne 2013, jour 5, suite !!!!!

DORDOGNE 2013 191.jpgJ'ai préféré saucissonner le compte-rendu de ce 5ème jour, pour qu'il ait l'air plus court !
410 bornes donc, à se taper tout seul dans son froc et dans son casque, sous une pluie qui n'a de cesse de tomber et encerclé parfois par une brume épaisse qui empêche de voir à plus de 20 mètres ...
Mais que suis-je venu faire dans cette galère ?!?
Pourquoi n'ai-je ... Quoi ? De la neige ? En plus ? Mais non !! Pourquoi n'ai-je donc pas suivi les copains plutôt que de n'écouter que ... la petite voix qui m'a soufflé à l'oreille de n'en faire qu'à ma tête de mule !!
Tant pis, mon gars, maintenant tu assumes !!
Et donc après quelques routes roulantes, je suis entré dans le vif du sujet : Saint-Maime-de Péreyrol > Montanceix > Marsac-sur-l'Isle - attention route étroite :-( > crochet par l'Intermaché de Chancelade pour un appoint de 22.08 € d'essence > Bourdeilles et Brantôme - WP 27 - pour le premier arrêt PCP, (photos, café, pipi), café que je prends en terrasse car le bistrot est surchauffé et alors qu'il est déjà 11H00 et que j'ai parcouru tout juste 88 kilomètres : une moyenne de 40 à l'heure, génial !
Je repars direction Champagnac-de-Belair, Saint-Pardoux-la-Rivière, Nontron, Piégut-Pluviers, aah ça, pour pluvier il pluviait c'est sûr ! Marval, La Chapelle-Montbrandeix, La Mazaurie, Cussac, Oradour-sur-Vayres, "Rochechouart" et DOLMEN à babord toute !
Et bien non, la "roche n'a pas chu" : le dolmen tient sur ses pattes, prêt à bondir ;-). Je tourne autour, le prends de tous côtés, le Canon sous le manteau pour qu'il ne prenne pas l'eau !
Il est 13H00 et j'ai rajouté 95 bornes au compteur, la moyenne augmente, c'est déjà ça !
J'ai la dalle et je n'ai vraiment pas envie de sauter un repas, comme je l'ai fait la veille. Je continue donc une dizaine de kilomètres même pas, et j'arrive au WP 57 à Saint-Victurnien . Il y a là un bistrot, sur la Place du Chanoine Merlin, au numéro 1. Je plante la Tiger, enlève le casque, passe la tête dans l'embrasure de la porte que j'entrouvre et demande s'il reste quelque chose à becqueter pour un "pauvre motard égaré et affamé".

A suivre ...

23:35 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : dordogne 2013

Les commentaires sont fermés.