28/04/2013

Plus que trois fois dormir ...

TOURATECH RESERVOIR LIQUIDE FREIN.jpg... et c'est le départ de notre premier "grand" voyage de l'année en moto !!
Je ne suis pas sûr de bien dormir mais juste de dormir "moins mal" dans la mesure où, pas plus tard qu'hier, je suis allé trouver l'ami BAILLEUX pour qu'il jette un oeil averti sur l'état général de la Tiger avant d'entreprendre ce périple de quelque 1.774,711 km tout de même ...
Comme mes notions de mécaniques frisent le zéro, je préfère laisser faire les professionnels, quoi qu'il en coûte.
Et bien ... bien m'en pris car si comme prévu, il y avait lieu de retendre quelque peu la chaîne et resserrer l'un ou l'autre boulon, il était également grand temps de changer les plaquettes de frein arrière. Dans 3 ou 400 bornes, j'étais sur les fers comme on dit en jargon hippique (?) et bonjour le disque rayé !! Ce changement a eu pour effet, un peu comme pour les vases communicants, de faire remonter le niveau du liquide de frein qui apparaissait bien bas dans le petit bocal placé sur le côté droit de la machine, petit bocal que j'ai agrémenté d'une belle pièce chromée de marque Touratech, ceci pour la petite histoire.
Bien que je freine très peu de l'arrière, me voilà donc rassuré. Entre charentaises il faut souligner l'usure prématurée me semble-t-il des plaquettes en général : les avants ont été changées à 14.000 et les arrières à 17.000 alors que je ne freine quasi jamais ;-) et que j'use et abuse du frein moteur ... peut-être moins efficace qu'avec mes précédents mono et bicylindres, il est vrai ...

Bon, je vous fais le topo du trip à la mode de Caen ?
Mercredi 01.05 : rdv chez Henri et Bernadette à 9 ou 10 heures, je sais pas, pour un départ pas trop tardif, en direction de Chartres où nous logerons;
Jeudi 02.05 : Chartres > Serent > Penvins : arrêts à Lohéac (musée automobile) et Serent (neveu de Jacques);
Vendredi 03.05 : "bouclette" de 146,940 km Penvins > Penvins avec plein d'arrêts photos et culturels;
Samedi 04.05 : Penvins > Naours : 577,976 bornes avec visite des grottes à l'arrivée;
Dimanche 05.05 : Naours > Chimay : retour et "bonnes grasses frites" avant de nous séparer et de regagner nos pénates !

Voilà pour la théorie : vivement les travaux pratiques !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A propos de travaux pratiques, j'ai donné un p'tit coup de chiffon Vulcanet aux endroits stratégiques de la bête ainsi qu'à mon casque SHOEI et j'ai rechargé tout ce qui devait l'être avant le départ. Il ne restera plus qu'à recharger MES BATTERIES, mais ça je compte sur le voyage pour y parvenir !

23:34 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Au ... coude à ... coude !

MARQUEZ AU COUDE A COUDE AVEC PEDROSA AUSTIN 2013.jpgExpression très opportune, à plus d'un titre, n'est-il pas ?
Une image qui laisse pantois, pas toi ??
Les équipementiers vont incessamment devoir prévoir des sliders qui courent des bottes au casque !!
Alors ? MARQUEZ champion dès cette année ?? Les paris sont ouverts ...
Un autre qui doit être tout vert c'est le petit Dani PEDROSA. Voir son parcours depuis qu'il est en Moto GP devrait en faire flipper plus d'un, le célèbre dauphin y compris ;-)
Pour rappel, il débarque dans la catégorie reine en 2006, dans le team du HRC Repsol Honda qu'il n'a plus quitté depuis. A l'époque il est l'équipier de Nicky HAYDEN qui décroche le titre de champion du monde. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'avait pas été aidé par Dani qui l'avait mis par terre en voulant lui faire l'intérieur : on se souvient tous de cette image ... PEDROSA termine 5ème du championnat avec 215 points.
2007 c'est l'année Ducati et STONER, les deux raflant tout sur leur passage. Dani termine 2ème avec 242 points, 125 points derrière Casey !
En 2008, il arrive 3ème : il compte 249 points et il est précédé par STONER deuxième et ROSSI, au sommet de son art sur une Yamaha intraitable. Là aussi, on se souvient tous, tout autant, du mano- a-mano entre les deux champions à Laguna Seca.
On revient à notre Dani et on passe en 2009 où il termine encore une fois 3ème avec 234 points cette fois, derrière le tandem ROSSI-LORENZO.
2010 : 2ème avec 245 points derrière un LORENZO impérial. Il a comme coéquipier Andrea DOVIZIOSO, comme en 2009 d'ailleurs.
En 2011, Casey STONER débarque chez Repsol HONDA flanqué des 2 "coéquipiers" déjà sur la place. Le moins qu'on puisse écrire c'est qu'il leur donne une leçon de pilotage puisqu'il gagne 10 courses et qu'il décroche le titre. Cette année-là, PEDROSA est forfait pour 4 courses suite à une fracture de la clavicule.
L'an dernier aurait pu être "son année" : il finit la saison sur les chapeaux de roues, en 2ème position avec 332 points, aux fesses d'un LORENZO qui doit son titre à sa désormais légendaire constance ... qu'on se demande tous quand est-ce qu'il va nous la présenter d'ailleurs !!
Donc voilà un PEDROSA qui entame sa 8ème saison dans le team du HRC, qui a côtoyé un Nicky HAYDEN qui a été champion dans ce team et un Casey STONER, de passage, qui a également décroché le titre suprême. Il aurait été légitime d'enfin rêver d'un titre en 2013 ... et voilà qu'on lui colle un jeune loup aux dents très très longues aux basques ...

19:14 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

24/04/2013

Bonne mère !!!

jerry lewis.jpgVu sur Moto-Station : la Bonneville dans tous ses états ...
Rien ne vous choque là-dedans ??
Didier qui vient de poster un commentaire, ne voit rien de choquant.
D'autres avis ?
A noter que la mamie Bonneville est donnée pour 225 kgs "ready to ride" comme on dit de l'autre côté de la Manche ...
Entre charentaises, l'est pas manchot le Jerry Lewis, hein Johnny !! A que coucou, quel casse-cou !!!
La réaction de François a failli se faire attendre mais elle est plus "appropriée" me semble-t-il : "pauvre moto" en effet.
Certes, Steve McQueen l'a torturée bien avant notre gaillard dans La Grande Evasion, mais c'était la guerre mon bon monsieur, et la guerre a ses raisons que la raison ne connait pas, n'est-ce pas !
Depuis lors, la Bonnie est devenue fille de bonne famille et c'est le dimanche qu'on la sort, tout endimanché soi-même d'un blouson vintage et d'un casque bol bordé de cuir marron ...

12:52 Écrit par Alberto | Commentaires (7)

20/04/2013

Les temps sont durs ...

Ouais, la comparaison des "temps" réalisés lors de la Q2 à Austin est encore dure dure pour le Docteur ROSSI. Il se place à nouveau en troisième ligne, au milieu cette fois puisqu'il n'accroche que le 8ème temps. Pour 9 millièmes de secondes il aurait même pu finir 9ème car Aleix ESPARGARO, sur l'Aprilia CRT faut-il le rappeler, a fait presqu'aussi "bien" que lui : 2.05.380 pour ROSSI contre 2.05.389 pour l'espagnol !
Que dire de Marc MARQUEZ sinon qu'il est sur une toute autre planète, seulement accompagné par son équipier PEDROSA qui fait ce qu'il peut pour rester dans son ombre, hombre !!
LORENZO sauve les meubles puisqu'il prend la 3ème position sur la grille, à 1.079 sec tout de même !! On a ensuite Cal CRUTCHLOW, Stefan BRADL, Andrea DOVIZIOSO qui a le sourire vu qu'il place une fois encore la Ducati devant la Yamaha de Valentino, à près d'une demi-seconde de l'italienne "tant honnie" comme je l'ai lu quelque part, puis, en septième position, arrive Alvaro BAUTISTA sur la Honda Go Fun !
Addendum, nom Didjum ...
Je reprends aujourd'hui la parole après qu'elle m'ait été coupée par une longue ... coupure de courant hier soir dans le quartier, une soirée qu'on a terminé à la bougie Champion (évidemment) !
Mais en fait, je n'ai pas grand chose à dire de plus ;-) sinon qu'on attend la course avec beaucoup d'impatience. La science de la course jouera-t-elle encore en faveur du "vieux" ROSSI ? Ce qui est sûr c'est qu'un podium risque de ressembler, plus qu'au Qatar où c'eût été plus plausible, à un mirage !! Les Honda Repsol sont inaccessibles et les gaillards qui se trouvent devant lui sur la grille de départ ne sont pas des enfants de choeur et risquent de défendre leur cuir plus cher que lors de la première course où certains se sont sans doute laissé surprendre ...
Peut-être que le "warm up" permettra déjà d'y voir un peu plus clair sur les écarts réels en condition de course. J'ai par ailleurs écouté la conférence de presse d'après les essais et il semblerait que LORENZO compte sur sa Yamaha et son pneu arrière pour rééquilibrer les débats au fil des tours ...
Rendez-vous entre 16H40 et 17H00 pour le "WUP" et à 21H00 pour la course !!
Je m'en voudrais de ne pas pousser un double cocorico, même si je suis resté rital, n'en déplaise à king kong :
1/ en MOTO2, Scott REDDING a dominé les essais et dois-je rappeler que le team Marc VDS Racing, c'est du belge !
2/ Xavier SIMEON, pilote ... belge, part de la même 8ème position que ROSSI : souhaitons-lui un podium, au minimum ;-))
La course de Moto 2 c'est à 19h20 !
Belle soirée en perspective !!!

22:23 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

19/04/2013

C'est l'histoire de l'échange d'e-mails de deux mecs ...

TIGER garde-boue AV.JPGJ'avais évoqué les mésaventures survenues à mes compagnons de voyage, François et Henri, mais je ne les ai point encore révélées ...
Il faut dire, Monsieur, que j'ai dû obtenir leur feu vert et, quelque part, leurs réponses m'ont plutôt fait penser à un "feu orange clignotant", voyez ?
Henri m'a mis en garde et François m'a fait savoir qu'il se réjouissait par avance de lire un peu de fiction ;-))
Pour éviter tout litige et ne laisser libre cours à aucune interprétation, je me contenterai donc de copier/coller ... bêtement ce qu'ils ont bien voulu écrire sur ces sujets, tout en corrigeant quelques phautes d'othorgrave !
Voici d'abord l'e-mail de François reçu le 27/03/2013 à 17H20 :
C'est l'histoire d'un mec, un motard, qui se croyait déjà très expérimenté. Un p'tit jeune, quoi, qui a encore beaucoup à apprendre. Un jour, en quittant le garage où il avait fait changer le pneu arrière, le voila-t-il pas qu'il met un peu trop de gaz pour repartir du stop et bardaf, c'est l'embardée ! Résultat: tête de fourche cassée, pédale de frein pliée et quelques égratignures sur la belle peinture. Et bien sûr, orgueil à zéro.
Ce p'tit jeune, vous l'avez compris, c'est moi.
La belle Cagiva couleur Bourgogne est un peu moins belle en ce moment et doit donc se faire refaire une beauté.
Côté motard, rien de cassé. Forcément, à cette vitesse on ne risque pas grand-chose.
Et pas la peine de me rappeler qu'un pneu neuf est couvert de paraffine. Je le sais.
Apparemment, d'après mon garagiste, je ne serais pas le premier à avoir eu la blague avec cette série de pneus "tout chaud - tout frais" qui sortent de production.
Moralité: le plastique, c'est beau mais ce n'est pas solide.
A+
Là-dessus, on compatit tous et on évite de remuer le couteau dans la plaie béante.
Du coup, Henri y va aussi de sa petite histoire, lisez plutôt, waf, waf :
Salut François,
Je suis triste pour la belle Cagiva mais si cela peut te consoler, tu n'es pas le seul à faire des bêtises.
Moi en rentrant la Tiger dans son nouveau garage à la maison et ce en marche arrière dans un local déjà bien encombré et en voulant mettre la moto sur la béquille centrale (encore un mauvais souvenir pour toi !) la moto m'échappe des mains et tombe à moitié dans le local. Malheureusement pas sans mal, le garde-boue avant explose voir la photo ci-dessous.
Un peu penaud j'appelle Bernadette pour m'aider à relever la machine ce qui ne fut pas facile vu l’exiguïté de l'endroit. Cela fait j'envoie un mail au nouveau concessionnaire Triumph de Charleroi "Performance Bike" qui au point de vue performance n'est pas fameux puisqu'il lui aura fallu deux jours pour ouvrir mon mail et à ce jour soit 4 jours après ma demande je n'ai toujours pas eu de réponse à mon mail demandant le prix d'un garde-boue neuf pour ma moto !
N'en restant pas là, je me lance sur Internet à la recherche d'un garde-boue d'occasion et j'en trouve deux ! L'un se trouve sur un site français et est de couleur verte et son prix de 50€ un autre couleur argent au prix de 45£ sur e-bay chez un gars en Ecosse qui est considéré comme un vendeur fiable et qui demande 15£ pour les frais d'envoi soit 60£ (70€).
Je choisi de faire ma commande chez l'écossais et lui envoie un mail. Un dialogue s'amorce et ce jeudi il me confirme avoir fait le nécessaire. Le "mudguard" devrait arriver de Ardrossan à Seloignes dans 4 à 5 jours soit fin de la semaine prochaine. Il ne me restera plus qu'a peindre l'objet en noir et à le monter sur la moto.
Amicalement
Henri
Juste deux petites remarques à ce stade :
1/ chez Performance Bike, ils n'ont pas le loisir de s'offrir un administratif qui n'a rien d'autre à faire que de compulser des boîtes à courriel. Ce n'est pas encore trop dans leur culture d'entreprise : ils ont bien trop à faire surtout depuis qu'ils défendent deux marques. Donc, le mieux, c'est de leur t-é-l-é-p-h-o-n-e-r quand on veut un retour rapide d'information. Je pense que cette remarque vaut encore pour beaucoup de "petits commerçants" ... A titre d'exemple, j'ai envoyé un e-mail à un concessionnaire VW pour obtenir le prix d'un cric, ça doit faire un an maintenant ... J'attends la prochaine crevaison pour aller lui tirer les oreilles !!
2/ François a eu la pudeur de ne dévoiler aucune photo de la Cagiva et c'est peut-être mieux ainsi ...
A suivre ... car on n'est pas au bout des mésaventures !!!

00:13 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

16/04/2013

Et alors cette "belle hivernale" printanière ?

Y a des mauvaises langues qui disent que "je la fais toujours longue" quand je raconte un truc. Mais voyez plutôt ce qu'écrit le journaliste de MOTO PULSION à propos de cette balade que j'ai choisie dans la bibliothèque du TRIPY II dont le départ se trouvait à quelques lieues du petit nid d'amour qu'ont investi Christine & François, dans une haute branche de Bousval ...
Pour la petite histoire, la balade proposée remonte à 2005 ou 2006. Cela dit, les problèmes de gestion des logements sociaux évoqués sont de nature intemporelle ...
Voici donc la prose promise, prose due :
Pas de haine dans le Hainaut
Si à l’automne de l’année dernière, le Hainaut et la région de Charleroi ont défrayé la chronique avec la révélation de pratiques douteuses dans la gestion des logements sociaux. Il ne faut pas pour autant verser l’ensemble de cette région dans un panier nauséeux. Les roads-books permettent de se rappeler que le Hainaut recèle de jolis coins à (re)découvrir. Notre point de départ se fera pourtant en terre brabançonne. L’abbaye de Villers-la-Ville est une pure merveille. En cette saison grise, froide et humide, il se dégage des ruines, une atmosphère mystique, presque magique. On se demanderait où se cachent les Elfes.
De Neandertal à Jules Tacheny
La route se fait tout de suite jolie pour rejoindre Marbais d’où l’on rattrapera la nationale 93. Axe routier de moyenne importance, elle nous permet de rejoindre gentiment une toute petite route vers Spy. Soyez vigilant sur votre boîtier Tripy, on dépasse facilement la route vers Spy. On est sur un chemin comme on les aime. Cela tourne, cela monte et cela descend. Splendide ! On traverse Jemeppe-sur-Sambre où nous traversons…la Sambre aux méandres languissants. Nous délaisserons St Gérard pour repartir au Sud-Ouest vers Mettet et son célèbre circuit Jules Tacheny. La route est moins viroleuse mais les paysages sont variés et valent le coup d’œil.
Classiques en solitaire
Direction Walcourt pour atteindre une « classique moto ». Walcourt-Cerfontaine-Virelles ! Un triptyque aux qualités exceptionnelles emprunté chaque été par des milliers de motos. En cette saison, c’est un pur régal. Personne ou presque sur ces routes rendent le coin encore plus sympathique. Les lacs et leurs bords sont déserts. Le Ry Jaune et Falemprise en égoïste, valent largement la peine d’affronter quelques frimas. Les classiques redeviennent fort agréables en hiver ! Alors que la plupart des amateurs motorisés filent droit vers Chimay, nous vous proposons, à 7 kilomètres après Cerfontaine, de partir plein Est pour traverser le joli bois de Walestru et contourner le bois d’Aublain. La route est étroite mais en bon état, les virages nombreux, et les hameaux traversés respirent la paix et la sérénité. Prudence tout de même le revêtement est parfois gras. Le passage d’engins forestiers ou agricoles laisse des traces sur la route.
Encore, j’en veux encore.
Après cette belle boucle forestière, on contourne le bel étang de Virelles pour remonter vers Froidchapelle. On est pratiquement sur des chemins de remembrement (pourtant bien asphaltés, n’ayez pas peur de faire cette balade au guidon d’une sportive) où deux motos auront parfois peine à se croiser, pour rejoindre Fourbechies, Renlies, Sivry-Gare et finir sur la grosse N53. Nous rejoignons Beaumont d’où nous reprendrons la N40 sur quelques kilomètres avant de bifurquer vers Merbes-le-Château et Binche.
L’image du Hainaut
Dès les faubourgs de Binche, l’habitat et le cadre général se conforment à une certaine image du Hainaut. Les maisons ressemblent bien souvent à d’anciens corons réaménagés. Il se dégage de ces lieux une humanité indéniable, un passé social lourd et un présent parfois difficile. En quittant la N55 pour prendre la N563 vers Morlanwez, l’on découvre une friche industrielle ouverte aux vents. Un bâtiment haut de plusieurs étages hantés par les souvenirs d’une activité humaine grouillante laisse visible sa carcasse et ses fenêtres éventrées à la vue des passants. Un peu plus loin sur la N563, un autre bâtiment du même style se transforme en fantôme délaissé par l’industrie.
Arrivée au château
On arrive au terme de cette belle hivernale : le château de Seneffe. A l’entrée du village, prenez à gauche pour aller vous arrêter devant les grilles du splendide château. Si l’hiver n’est pas la saison des prises d’angle « d’enfer », si la poignée de gaz et les commandes de frein se manient avec douceur et délicatesse, cette saison offre bien d’autres plaisirs. Votre moto vous sera reconnaissante de ce « décrassage » et surtout vous reviendrez avec la tête emplie de paysages splendides et avec la fierté d’avoir fait une « Belle Hivernale ». Bonne route et prudence ! Retrouvez tous les détails pratiques de cette balade dans le numéro 181 daté février de MOTO PULSION.
Alors ? Longuette la présentation, hein ??
A la limite, on a plus vite fait de grimper sur sa mob et de faire la ronde en question, non ???
Ceux qui l'ont faite laissent parfois des commentaires. En voici deux, choisis ... au hasard :
Belle hivernale réalisée par ce beau week-end ensoleillé d‘automne. Félicitation au(x)concepteurs(s) de cette magnifique ballade. Que des kilomètres de bonheur.
Par respect pour les auteurs, je n'ai rien enlevé (avec un seul "L") à leurs propos.
Au tour de l'ami Ben maintenant, l'ours de service ;-)
Roadbook parcouru en 1200GS avec Tripy. C‘est le genre de RB qu‘on fait bloqué en sixième, une main sur le guidon, en attendant que ça passe... Très peu pour moi. Pas de virages et paysages assez moyen: je ne le conseille donc pas.
Alors, alors ...
Comme souvent, voire toujours, la vérité est quelque part entre les deux !
Magnifique, on a certes déjà parcouru beaucoup mieux. A déconseiller, faut pas non plus exagérer !!
Comment a-t-il fait pour tenir la 6ème tout du long avec la main gauche in the pocket avec une GS qui n'a pourtant pas la réputation d'être hyper-souple. C'est vrai qu'il y avait parfois des tronçons trop rectilignes, c'est vrai qu'à un moment, à mon grand désespoir, je me suis retrouvé sur l'incontournable route des Barrages et je me suis surpris à penser que j'allais me faire bouffer par toutes les GS-ZX-CB-RRR du coin de sortie en ce splendide dimanche ensoleillé. Mais, mais, parce qu'il y a deux mais : au moment où on ne s'y attend pas ou plus, la flèche tourne et on se retrouve dans des petits patelins, genre Marly-Gomont , savez, de ces petits patelins que même Jean-Pierre Pernot il soupçonne même pas qu'ils existent ;-)))
C'est plutôt sur la fin que ça s'est gâté, au moment où on traverse d'anciennes villes industrielles et des quartiers sans grand intérêt ...
D'ailleurs, à un moment, je me suis arrêté : il était 15h30, je crevais la dalle, je cherchais un frite-kot désespérément et justement, en désespoir de cause, j'ai planté la Tiger devant une station TOTAL. J'ai acheté un bout de baguette sauce pitta, une Bifi et un coca, le tout pour quatre quarante. J'ai mangé debout tout en feuilletant le dernier Moto 80 que j'ai acheté avant de quitter les lieux, même si la gentille demoiselle qui tenait la boutique m'avait dit que je pouvais le remettre en rayon ...
Un peu plus tard, j'étais au bout du road-book, au château de Seneffe.
J'y suis ensuite allé au pif pour rejoindre mes pénates. Encore 290 bornes de plus au compteur. Sans avoir l'air d'y toucher, j'en suis maintenant à 17.285 bornes avant d'attaquer les plats de résistance que sont La Bretagne et la Dordogne en mai, l'Ile de Man en août, et peut-être le ... Beaujolais ... en dessert !!
Va falloir caser l'entretien des 20.000 en mai.

21:17 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/04/2013

L'hivernale au printemps ...

... quand je vous le disais : il n'y a plus de saison ma pauv'dame !!
Hier, alors qu'enfin le printemps se donne des airs estivaux, j'ai fait une balade moto que le défunt club "Moto Pulsion" avait intitulée "La Belle Hivernale", je vous laisse deviner le pourquoi du comment !
Mais pourquoi diable n'ai-je pas fait "La Semois dans tous ses états" comme je l'avais envisagé, faisant même partager cette envie aux copains ?
Faut que j'vous raconte !!
Déjà, Didier et Henri n'étaient pas disponibles. Ensuite, Jacques m'a totalement laissé sans nouvelle et François m'a confirmé qu'il venait boire le café à la maison. Comme il avait demandé le fichier "trb", c'est l'extension pour les road-books au format Tripy, je soupçonnais qu'il avait au moins l'intention de le parcourir en ma compagnie ...
Dimanche arrive, je me lève à 8h12, je descends, je déjeune, je file en cabine douche, m'habille, le haut en "motard" (sans le casque), le bas avec un jeans, j'allais pas déjà mettre le pantalon Goretex, je me serais retrouvé en nage avant l'heure, je redescends et j'allume la télé : il y avait le grand prix F1 de Chine et je voulais voir le départ, un des seuls moments intéressants lors de ces courses toutes dédiées à la stratégie !
Dix heures arrivent et François en fait autant. Il m'apprend que Jacques ne viendra sûrement pas. J'aurais aimé l'apprendre de sa plume mais sans doute est-ce trop demander, au prix où est l'encre !!
François m'apprend aussi qu'il ne fera pas la balade et qu'il était juste venu me dire bonjour. J'ai failli prendre ma moto et le planter là ... Je plaisante ... ou presque !
On a bu le café, on s'est installés devant la télé et on a regardé la course jusqu'au bout. Alonso gagne, Raikkonen et Hamilton complètent le podium, suivent Vettel et Button. Cinq champions du monde aux cinq premières places, enfin une certaine logique !!
Le grand prix terminé, j'émets l'idée de raccompagner François chez lui pour boire un café à mon tour, l'idée fait son chemin et nous voilà partis tous les deux direction le Brabant Wallon où nous sommes arrivés entre 11h30 et midi exactement !
Christine était en pyjama, comme Josée l'était lorsque François était arrivé à la maison. Elle a filé pour se changer et nous nous sommes retrouvés en cuisine autour d'un ... café et d'un grand quartier de tarte aux myrtilles faite main ! On a passé un très agréable moment tout en parlant de nos petits bobos et des traitements qui vont avec ... Quand on arrive à un "certain âge", pour ne pas dire à un "âge certain", ça devient un sujet de conversation récurrent.
J'ai pris congé d'eux vers midi et demi mais je me sentais frustré, je n'avais nulle envie de rentrer bredouille d'autant qu'à la maison, ma douce avait rassemblé quelques copines pour une démo de bijoux fantaisie à 14 heures. Je ne tenais pas à ce qu'on vienne à discuter de mes bijoux de famille et que je sois amené à les poser pareillement aux autres, sur la table ;-))))))))

J'ai donc utilisé une des options du Tripy ... Il contient 553 balades fléchées : il suffit de sélectionner au départ d'une localité pour qu'il indique celles qui démarrent à proximité. A 3.1 km à vol d'oiseau, il y avait donc "La belle hivernale" avec départ à l'Abbaye de Villers-la-Ville. Prévue pour 184 km, une distance raisonnable à cette heure déjà avancée, j'ai appuyé sur "OK", j'ai salué Christine et François après les avoir remerciés pour leur hospitalisation hospitalité, et j'ai suivi le Tripy jusqu'au point de départ où il s'est automatiquement raccroché au road-book choisi : une bien belle invention que ce GPS spécialement dédicacé à notre ... profession de foi !!
Voici les quelques photos prises au hasard de mes pérégrinations ...
Quelques mots suivront, plus tard, peut-être !

23:26 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

13/04/2013

Aragon, pouêt, pouêt ...

laverty_aragon_news.jpgOuais, le pouêt, pouêt a toujours raison : j'use de l'avertisseur, en agglomération, pour rappeler que ce week-end, y a d'la SUPERBIKE. Souvenez-vous, les deux premières manches remontent à février à Phillip Island : les français s'étaient illustrés, tout particulièrement Sylvain GUINTOLI sur l'Aprilia de BIAGGI parti à la pension !!
Pour les premières qualifs, c'est encore l'Aprilia qui se distingue avec au guidon cette fois, Eugene LAVERTY ...
Voilà, vous l'êtes aussi !!!

Pour ce dimanche où on annonce des températures caniculaires mais presque (!), on a un projet de sortie motarde. Hélas, deux fois hélas, Didier et Henri sont coincés dans la famille et n'ont pas osé décliner l'invitation, la raison risquant d'être incomprise. Ne restent plus que Jacques et François auxquels j'ai proposé un café à la maison avant de faire une ronde de 330 bornes autour de la Semois : un road-book dégoté dans les nombreuses offres présentes sur le site de la communauté TRIPY avec départ à un jet de boulon de 13 de la maison ...
Jacques n'a pas encore réagi, tandis que François doit y réfléchir.
Perso, c'est tout réfléchi, vous pensez !!

00:05 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

09/04/2013

Chè spettacolo ragazzi !!!

ROSSI QATAR 2013.jpgE no, la gallina vecchia non è morta !
Anzi, ieri ha mostrato i denti !!
Durante la corsa mentre mangiava uno ad uno gli avversari ...
E anche dopo la corsa con quel sorriso chè nessun altro sa offrire !!!
Grazie Vale, grazie !!!!

Vous avez vu la joie du gamin ROSSI à l'arrivée ? Vous l'avez vu embrasser tout le monde, LORENZO et MARQUEZ compris ?? Vous l'avez vu sur la Ducati de IANNONE après sa panne sèche faire le signe "II" ou "V" avec les doigts à Andrea qui lui tapote la cuisse pour le féliciter ??? Des plaisirs de gosses, enfin !! Tout n'est pas perdu au royaume de la MotoGP, il y en a qui, grâce au ciel, s'y amusent encore et ne pensent pas que fric et sponsors ... Comme dans notre vie de motard de tout les jours, c'est le plaisir de piloter qui doit primer !!!
Et avant hier soir, on a été servis, sur un plateau !!!
Au fur et à mesure qu'il reprenait des dixièmes, mes battements de coeur s'accéléraient. Je me disais : c'est pas possible, il va se planter, c'est pas possible, il ne passera pas ... et si ça passe, c'est trop beau !!! J'ai fini le MotoGP debout ...
Alors bien sûr, il en a un peu trop fait en début de course mais le gamin voulait bien faire ;-) Son tout droit pour éviter PEDROSA quand il a voulu passer DOVIZIOSO a failli lui coûter le bac à sable et il s'est retrouvé septième, derrière des gars qui n'étaient pas prêts à lui ouvrir la porte et dérouler le tapis rouge ...
S'il a rapidement repassé Andrea, il a galéré 5 tours pour se faire Stefan BRADL, qui s'est ensuite planté en essayant de le suivre. Il a mis 10 tours à revenir sur Cal CRUTCHLOW qui avait pris le large avec les deux Repsol Honda. Il l'a chopé en bout de ligne droite au 18ème tour, alors qu'il ne restait donc que 4 tours. Moving-animated-clapping-hands.gif Au 19ème, il s'est offert le petit PEDROSA et au 20ème l'incroyable MARQUEZ. Le baby a fait de la résistance mais a dû s'incliner devant la détermination du papy ROSSI. Ne restait plus qu'à rattraper LORENZO et s'il y avait eu encore quelques tours, c'eut été chose faite ;-))))
Ne restait plus qu'à applaudir des deux mains et les remercier tous pour ce beau spectacle !!!

Bon, qu'est-ce qu'on pourrait ajouter à cette dithyrambe qui manquera d'objectivité pour certains ?
Qu'on se demande ce qui se serait passé si ROSSI ne s'était pas loupé en début de grand prix ? Quid si MARQUEZ avait osé s'attaquer à son équipier plus tôt ?? Les cartes auraient été distribuées différemment et on aurait peut-être vu le trio LORENZO-ROSSI-MARQUEZ se tirer une bourre d'enfer jusqu'au dernier virage du dernier tour. Voilà un scénario qui risque de se produire dans pas longtemps : espérons que tout cela se fera dans un pur esprit sportif et que ça ne générera pas des tensions au sein des teams ...

21:15 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

A déguster sans modération !!!

Il est revenu, il est parmi nous, mais si, mais si !!!
Voyez plutôt !!! Quelle joie immense de le revoir ainsi et quel spectacle il nous a offert !!!
Merci Dottore : on se sent déjà beaucoup beaucoup mieux !!!
On en reparle si vous voulez bien ...

00:24 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

08/04/2013

Qatarçonnne ...

Il faisait drôlement froid ce dimanche 7 avril : de quoi faire hésiter un motard même pas sorti d'hibernation ... Et de fait, même si le réveil retentit à sept heure et demi, je restai quelque temps encore sous la couette pour me convaincre qu'il y avait certainement mieux à faire que d'aller se geler les miches et le reste, plus précieux encore, à dos de motocyclette !
En plus, je savais que les copains ne seraient pas de la partie, car ils avaient mis le cap dans une autre direction, Aish-en-Refail plus précisément, pour une virée avec les habitués de Cap Moto !
Le givre, les copains pas là, ça suffit pour refroidir doublement, non ?
Oui mais non !!
Faut pas se laisser aller à la facilité, il y a trop longtemps que je ronge mon frein et puisque le réveil a sonné, que ça soit pour une raison, bonne ou mauvaise. Il sonne bien chaque matin que le Bon Dieu fait, tout ça pour me lever et aller bosser. Je peux me lever pour une autre raison, meilleure à priori comme à fortiori !!
En plus j'avais rechargé le Tripy, batteries et road-books, ainsi que l'appareil photo, et je me sentais plus d'attaque qu'espéré : pour rappel, je sortais juste d'une grippe quand même là ...
J'ai un peu traîné mais dès que le soleil a montré qu'il voulait faire partie de la fête, je n'ai plus hésité. Comme d'hab, je me suis équipé de pied en péninsule, en passant par le cap, j'ai rejoint la station (sans) service pour un complément de 5.6 litres de précieux carburant et 300 gr d'air pas chère pour chaque boudin ...
J'ai demandé au Tripy de me conduire au plus vite au point de rendez-vous fixé au domaine provincial de Chevetogne et j'aurais sans doute mieux fait de lui demander d'emprunter, à un taux de faveur s'entend, des routes touristiques car, en fait, il m'a fait monter sur l'autoroute en direction de Namur, en plein travaux et limitée sur de trop longs kilomètres à 70 voire 50 à l'heure. On a beau être dimanche matin, il ne faudrait pas s'étonner que des pandores zélés se tiennent en embuscade ... D'ailleurs, comme pour me donner raison, la plupart des caisseux qui promenaient leur char ce matin-là, respectaient les limitations au pied du chiffre !!
Je suis arrivé au Domaine à onze heures, je me suis calé un croissant, un pain au chocolat et deux cafés, j'ai glissé le road-book papier dans ... le top-case, et je suis parti parmi les derniers pour une première étape de 97 bornes jusque Neufchâteau, étape qui passait par Buissonville, Havrenne, Hargimont, Nassogne, Laneuville-au-bois, Lavacherie, Tonny, Tillet où je me suis arrêté pour faire la photo avec la légende "Tillet, j'y suis !!", puis Magerotte, Morhet et Offaing !! Mais je n'avais pas faim ...
Tout le monde s'est arrêté là et je me suis dis que si j'en faisais autant, j'en aurais pour des plombes à attendre ma commande, sans compter que j'aurais probablement mangé seul ...
J'ai donc juste fait le plein à la station Octa+, j'ai pointé le deuxième road-book sur la liste et je suis reparti, le réservoir entre les jambes et le couteau entre les dents. Car pour tout vous dire, ces routes étaient un vrai régal, tellement "viroleuses", qu'à un moment j'en avais le tournis ;-)) Plus tard, quand je me suis mis au lit, ça tournait encore, j'avais l'impression d'être toujours au guidon !!!
Vers 14 heures, je me suis arrêté pour manger, j'ai commandé un sandwich américain et je me suis installé en terrasse, tout seul, accompagné juste d'un soleil au sourire radieux et d'une gazette locale que j'ai feuilletée au "Mille Pattes" situé à Sensenruth , ça ne s'invente pas : j'ai failli pousser un brame tant s'était bon ;-))
La seconde partie du road-book faisait un peu plus de 150 km et je n'ai par conséquent pas fait la sieste : je suis reparti de plus belle et je suis arrivé à la citadelle de Namur vers 17h15 non sans m'arrêter à Rochehaut pour les dernières photos.
Rien à faire là-haut, j'ai refait les lacets à l'envers et j'ai regagné mes pénates par la même autoroute qu'à l'aller, mais à un rythme bien plus soutenu cette fois, nan pas sept fois !!
Au final, près de 400 bornes de plaisir intense et ininterrompu ou presque.
On remet ça tous ensemble dimanche prochain, les copains ???

21:28 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Wallançonne 2013 ...

J'y étais, la preuve en images !! . Le poids des mots suivra : restez tunés !!

12:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

06/04/2013

Qatar calife !

QATAR CALIFE.pngLa voilà la première grille de départ tant attendue : deux surprises, la deuxième place de Cal CRUTCHLOW qu'on n'attendait pas autant à la fête même si les TECH3 avaient pointé leurs bulles aux avant-postes l'an dernier, mais surtout la quatrième place d'Andrea DOVIZIOSO qui rate la première ligne pour 10 millièmes ... Qui l'eut cru ? La DUCATI devant la M1 de ROSSI qui, pour le coup, s'est fait mettre une seconde pleine par son compagnon d'écurie, LORENZO !
Si on regarde la grille de l'an dernier, on voit toutefois que HAYDEN s'était placé 5ème à 1.003 seconde du même LORENZO alors que Valentino traînait à la 12ème place à 1.176 sec de Nicky ... Alors ? Alors ?? Attendons comme disait Achille car le circuit de L'Oseille est un circuit qui convient à la capricieuse moto italienne et il faudra voir sur d'autres circuits si les espoirs qu'elle fait renaître ne sont pas un feu de paille. Reste que la performance de DOVIZIOSO est juste énorme comme disent les jeunes pour singer les anglo-saxons !!

23:08 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

05/04/2013

Millièmes ...

dovicati qatar 2013.jpgQatar, acte III : meilleur temps pour MARQUEZ avec 1 millième de seconde d'avance sur LORENZO, 1.56.084 pour Marc et 1.56.085 pour Jorge. En troisième position, on trouve un excellent Cal CRUTCHLOW. Ensuite, avec un temps de 1.56.416 arrive Valentino ROSSI suivi, tenez-vous bien, par un fantastique Andrea DOVIZIOSO sur la Ducati qu'on avait tous enterrée. Vous connaissez son temps ? Non ?? 1.56.417 !!
Ouais, vous avez bien lu : un millième de seconde sépare les "frères ennemis".
Evidemment, tout cela demande à être confirmé aux essais qualificatifs et surtout en course. Hâte d'y être !!
Si on regarde les "runs" on voit toutefois que si MARQUEZ détient le meilleur temps, il est loin d'être constant même s'il est extrêmement impressionnant avec des prises d'angle de malââââââde. Il a toutefois fait un nombre tout aussi impressionnant de tout droit en bout de ligne droite.
Au jeu de la constance, c'est LORENZO qui semble le mieux armé même si CRUTCHLOW et ROSSI ont fait presqu'aussi bien. Etonnament par contre, PEDROSA est à la ramasse alors qu'il avait dominé tous les essais d'inter-saison.
Attention, petite nouveauté 2013, il y aura 2 séances qualificatives : une Q1 avec les pilotes qui se sont classés de la onzième à la dernière place aux essais libres, au terme de laquelle 2 coureurs seront repêchés et autorisés à rejoindre ceux qui ont réalisés les 10 meilleurs temps des essais pour une "Q2" limitée à 12 pilotes si vous comptez comme moi.
Un plus pour le spectacle et pour la sécurité avec une Q2 moins encombrée avec des pilotes d'un niveau plus équilibré ... En principe, Q1 = CRT et Q2 = protos !!
Donc, samedi :
FP4 : 18h55 -> 19h15
Q1 : 19h35 -> 19h50
Q2 : 20h00 -> 20h15
Dimanche :
Warm-up : 17h00 -> 17h20
Race : 21h00
Direct à partir de 19h05 sur notre "Deux" nationale avec Pierre ROBERT et Didier DE RADIGUES aux micros !!

PS: pour tout savoir sur les modifications au règlement et tout le reste, lire cet article de MotoNet !

21:30 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/04/2013

Mais de mésaventure en mésaventure ...

... de train en train, de port en port,
Jamais encore je te le jure
Je n'ai pu oublier ton corps ...
Commençons par le mien de corps, si vous le permettez. Ces derniers temps j'ai passé quelques examens, d'ordre médical sentant, que je n'ai pas brillamment réussis et qui m'ont apporté leur lot de désillusion quant à mon état général : ma cote à l'argus commence sérieusement à fléchir. Ma tendre dirait tout de go : y a pas que ça qui commence à fléchir !!!
Dans le détail sachez que, suite à une radio des cervicales, il s'avère que j'ai
- une unco-discarthrose étendue de C3 à C7, prédominant en C4-C5, C5-C6 et C6-C7;
- une sténose foraminale (et pas fort animale n'est-ce pas) d'origine uncarthrosique associée bilatérale en C4-C5, C5-C6 et C6-C7;
bonnes nouvelles (?) il est mentionné l'intégrité de l'articulation altoïdo-axoïdiennne et une trame osseuse homogène.
Le diamètre canalaire osseux s'inscrit, par ailleurs, dans les limites de la normale.

Rien de neuf là-dedans, tout le monde m'a toujours dit que j'étais à la limite de l'anormal, et encore ce sont les gentils qui disent ça ;-)))
Me voilà bon pour 18 séances de kinésithérapie qui ne donneront probablement rien si ce n'est un soulagement passager ...
Bon, maintenant, ça n'est pas bien grave, ni aigu d'ailleurs, et l'important à nos âges c'est l'arthrose comme le chantait Gilbert Bécaud en son temps !!
Reste que ça fait des semaines que j'ai l'impression de vivre avec un torticolis et ça n'est pas de trop bonne augure pour le début de saison moto : comme chacun sait, le cou est mis à rude épreuve avec le casque et la prise au vent ... Va falloir que je me fasse tout tout petit derrière la bulle pour soulager tout ça !!
Voilà, ça c'est pour le cou dottore, mais c'est pas tout, mais c'est pas tout !
J'ai aussi profité de l'instant pour faire un check-up de la pompe à chaleur : après un ECG "presque normal" effectué par une sympathique infirmière, je suis passé à l'échographie. Le toubib s'éternisait au point que, in petto, je me suis dit qu'il devait y avoir quelque chose de bizarre. Et de fait il m'a dit que j'avais une HVG, une hypertrophie du ventricule gauche, oui du ventricule Henri, tu as bien lu !!
Alors c'est soit dû à de l'hypertension, ce qui n'est pas mon cas, soit c'est le fait de "grands sportifs" à la pompe hyper-musclée, ce qui n'est pas plus mon cas, d'autant que je ne suis pas bien grand, reste alors la "curiosité anatomique" pour me consoler ... Voilà qui me fait une belle jambe ! Pas lieu de s'inquiéter outre mesure apparemment, le toubib n'a d'ailleurs pas jugé bon de me convoquer, ni dans un an, ni dans dix : c'est pas un bon signe ça hein ?
Reste qu'il vaut mieux ne pas lire toute la prose existante sur le Net concernant cet "HVG", car c'est alors et seulement alors qu'on risque l'infarctus ;-)
Bon voilà pour mes petits bobos qui ne sont rien à côté de ce que je m'apprête à vous révéler en qui concerne mes potes motards ...
Petite charentaise d'importance avant de lever le voile sur leurs mésaventures. Premiers essais chez les qataris (netta bella tchi tchi) ce soir : lisez cet article de Moto GP Inside. Déjà un peu de salive au coin des lèvres, nan ?? Une saison qui promet avec l'arrivée de Marquèz, le retour de Rossi, et un tas d'autres furieux qui veulent montrer qu'il va falloir compter avec eux !!! Miam, miam !!!

17:43 Écrit par Alberto | Commentaires (2)