19/04/2013

C'est l'histoire de l'échange d'e-mails de deux mecs ...

TIGER garde-boue AV.JPGJ'avais évoqué les mésaventures survenues à mes compagnons de voyage, François et Henri, mais je ne les ai point encore révélées ...
Il faut dire, Monsieur, que j'ai dû obtenir leur feu vert et, quelque part, leurs réponses m'ont plutôt fait penser à un "feu orange clignotant", voyez ?
Henri m'a mis en garde et François m'a fait savoir qu'il se réjouissait par avance de lire un peu de fiction ;-))
Pour éviter tout litige et ne laisser libre cours à aucune interprétation, je me contenterai donc de copier/coller ... bêtement ce qu'ils ont bien voulu écrire sur ces sujets, tout en corrigeant quelques phautes d'othorgrave !
Voici d'abord l'e-mail de François reçu le 27/03/2013 à 17H20 :
C'est l'histoire d'un mec, un motard, qui se croyait déjà très expérimenté. Un p'tit jeune, quoi, qui a encore beaucoup à apprendre. Un jour, en quittant le garage où il avait fait changer le pneu arrière, le voila-t-il pas qu'il met un peu trop de gaz pour repartir du stop et bardaf, c'est l'embardée ! Résultat: tête de fourche cassée, pédale de frein pliée et quelques égratignures sur la belle peinture. Et bien sûr, orgueil à zéro.
Ce p'tit jeune, vous l'avez compris, c'est moi.
La belle Cagiva couleur Bourgogne est un peu moins belle en ce moment et doit donc se faire refaire une beauté.
Côté motard, rien de cassé. Forcément, à cette vitesse on ne risque pas grand-chose.
Et pas la peine de me rappeler qu'un pneu neuf est couvert de paraffine. Je le sais.
Apparemment, d'après mon garagiste, je ne serais pas le premier à avoir eu la blague avec cette série de pneus "tout chaud - tout frais" qui sortent de production.
Moralité: le plastique, c'est beau mais ce n'est pas solide.
A+
Là-dessus, on compatit tous et on évite de remuer le couteau dans la plaie béante.
Du coup, Henri y va aussi de sa petite histoire, lisez plutôt, waf, waf :
Salut François,
Je suis triste pour la belle Cagiva mais si cela peut te consoler, tu n'es pas le seul à faire des bêtises.
Moi en rentrant la Tiger dans son nouveau garage à la maison et ce en marche arrière dans un local déjà bien encombré et en voulant mettre la moto sur la béquille centrale (encore un mauvais souvenir pour toi !) la moto m'échappe des mains et tombe à moitié dans le local. Malheureusement pas sans mal, le garde-boue avant explose voir la photo ci-dessous.
Un peu penaud j'appelle Bernadette pour m'aider à relever la machine ce qui ne fut pas facile vu l’exiguïté de l'endroit. Cela fait j'envoie un mail au nouveau concessionnaire Triumph de Charleroi "Performance Bike" qui au point de vue performance n'est pas fameux puisqu'il lui aura fallu deux jours pour ouvrir mon mail et à ce jour soit 4 jours après ma demande je n'ai toujours pas eu de réponse à mon mail demandant le prix d'un garde-boue neuf pour ma moto !
N'en restant pas là, je me lance sur Internet à la recherche d'un garde-boue d'occasion et j'en trouve deux ! L'un se trouve sur un site français et est de couleur verte et son prix de 50€ un autre couleur argent au prix de 45£ sur e-bay chez un gars en Ecosse qui est considéré comme un vendeur fiable et qui demande 15£ pour les frais d'envoi soit 60£ (70€).
Je choisi de faire ma commande chez l'écossais et lui envoie un mail. Un dialogue s'amorce et ce jeudi il me confirme avoir fait le nécessaire. Le "mudguard" devrait arriver de Ardrossan à Seloignes dans 4 à 5 jours soit fin de la semaine prochaine. Il ne me restera plus qu'a peindre l'objet en noir et à le monter sur la moto.
Amicalement
Henri
Juste deux petites remarques à ce stade :
1/ chez Performance Bike, ils n'ont pas le loisir de s'offrir un administratif qui n'a rien d'autre à faire que de compulser des boîtes à courriel. Ce n'est pas encore trop dans leur culture d'entreprise : ils ont bien trop à faire surtout depuis qu'ils défendent deux marques. Donc, le mieux, c'est de leur t-é-l-é-p-h-o-n-e-r quand on veut un retour rapide d'information. Je pense que cette remarque vaut encore pour beaucoup de "petits commerçants" ... A titre d'exemple, j'ai envoyé un e-mail à un concessionnaire VW pour obtenir le prix d'un cric, ça doit faire un an maintenant ... J'attends la prochaine crevaison pour aller lui tirer les oreilles !!
2/ François a eu la pudeur de ne dévoiler aucune photo de la Cagiva et c'est peut-être mieux ainsi ...
A suivre ... car on n'est pas au bout des mésaventures !!!

00:13 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Je rends visite à mon garagiste au moins deux fois par semaine en ce moment pour avoir des nouvelles de la Cagiva.
Vendredi dernier, il était satisfait de la réparation sur le bloc de phare (pour reconstruire les supports) et avait passer commande pour les quelques pièces qui sont encore disponibles... en Italie !
Je crains qu'il faille attendre avant de recevoir les pièces. Heureusement la Moto Guzzi est toujours vaillante et je pourrai partir en Bretagne dans 10 jours.

Écrit par : Francois | 21/04/2013

Les commentaires sont fermés.