21/10/2012

Les larmes de Marco ...

Elles ont coulé à flots sur le circuit de Sepang aujourd'hui au point qu'il a fallu interrompre la course de la catégorie reine avant que les 2/3 aient été parcourus, ce qui a d'ailleurs provoqué quelque hésitation au sein de la direction au moment de décider de la distribution des points ... après qu'il fut convenu, pour cas de force majeure, de ne pas reprendre la course pour les 7 tours qui manquaient au compteur. La décision fut plus facile à prendre à ce niveau là car la pluie redoublait d'intensité et le jour touchait à sa fin, "plongeant" si besoin était, le circuit dans la pénombre ...
Au final donc, après une cascade de chutes inaugurées par Ben SPIES, ben tiens !, suivi dans le désordre par Stefan BRADL, Andrea DOVIZIOSO (qui est reparti pour terminer 13ème), Cal CRUTCHLOW, Randy DE PUNIET, Colin EDWARDS, Ivan SILVA, Roberto ROLFO, et après que Jorge LORENZO ait pointé deux fois l'index vers le ciel pour signaler "aux autorités" qu'il pleuvait, quand même là, mais oui, le drapeau rouge fut brandi et les positions furent figées au 13ème tour comme ceci : PEDROSA, LORENZO, STONER, HAYDEN, ROSSI, BAUTISTA, BARBERA, ESPARGARO, ELLISON, ABRAHAM, PETRUCCI, PIRRO et DOVIZIOSO comme déjà dit !
Alors, tout le monde ... ou presque pourrait être content ... ou presque, PEDROSA grignotant encore 5 petites unités sur LORENZO, STONER retrouvant le podium, les Ducati boys se classant 4ème et 5ème, ESPARGARO engrangeant de gros points pour le titre dans la catégorie CRT, mais, car il y a un mais, PEDROSA aurait pu espérer mieux, beaucoup mieux même. En effet, contrairement à son compatriote LORENZO, il n'a pas essayé d'influencer la décision et il continuait, le nez dans le bocal la bulle, a creuser l'écart sur son second. Mieux encore, vu que le team Repsol avait fait un meilleur choix de pneus que celui du team Yamaha Factory,, CASEY était en train de fondre sur JORGE : un petit tour de plus et LORENZO se retrouvait troisième voire ... par terre et là, ce n'était plus 5 unités que "PEDRO" aurait reprises mais 9 voire ... 25 !
Donc, on pourrait comprendre une espèce de sorte de frustration légitime dans le chef du petit Dani, brillant et transcendé depuis quelques grands prix !!
Prochaine course dès dimanche prochain, sur les terres de Casey STONER : à ne manquer sous aucun prétexte bien évidemment.

23:50 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.