29/09/2012

Premier samedi sans voiture ... & dimanche aussi !

ARAGON 2012 PGIRL.jpgA Bruxelles, il y a un "Dimanche sans voiture" par an et on en fait tout un plat.
Tous les "B.O.B.O.S" en manque de vélo, trottinette, skate board et autres patins à roulettes s'accaparent la ville pour peu qu'il fasse soleil bien entendu, sinon, tout le monde reste à la maison et râle derrière sa fenêtre parce qu'on avait passé des heures à remettre en état de roulage, vélo, trottinette, skate board et autres patins à roulettes qui rouillaient dans la remise depuis ... le dernier dimanche sans voiture !!!
Hum, je sens que ça ne va pas faire plaisir à tout le monde cette intro, mais tant pis, j'assume !!
J'assume d'autant plus que, en ce qui me concerne, ce sont 10 interminables jours qui m'attendent, sans voiture et sans moto, cela va sans dire !! J'aurai ainsi 10 ans d'avance sur ces B.O.B.O.S en manque de vélo, trottinette, etc ...
Tout le monde aura compris que j'ai écopé d'un retrait de permis, d'où le "déchéance" contenu dans le titre du précédent mot pour lequel je n'avais pas été au bout ...
J'ai hésité à le dire sur ce blog car on pourrait mal interpréter cet aveu : certains penseront peut-être que je le dis pour me vanter, pour montrer mon petit côté "hors-la-loi" ou rebelle, voyez ?
Ceux-là se trompent sur toute la ligne, qu'ils peuvent même sniffer si ça les chantent ;-)
Un grand excès de vitesse en octobre 2010, 172 km/h pour tout dire, une convocation au Tribunal de Police en ... janvier 2012, une invitation à me présenter au bureau de Police il y a quelques jours, le dépôt du précieux "passe" hier vers 13h30 et me voilà mis à pied !! Au passage, remarquez une fois encore que la "Justice" n'a pas commis d'excès de vitesse : presque deux ans pour arriver au bout d'une procédure somme toute simpliste. Car, en effet, lorsque j'ai été convoqué au Tribunal, le 10 janvier 2012 à 8h30, je n'ai pas eu à argumenter ni à me défendre en produisant par exemple un certificat de ... bonne conduite. Que nenni !! A peine arrivé un greffier sans doute, m'a tendu une feuille A4 avec quelques informations et notamment un paragraphe particulier qui concernait les fous du volant comme moi qui outrepassent les limites des lois physiques et morales : s'agissant d'un délit majeur, il était écrit noir sur blanc que j'écoperais automatiquement d'un retrait de permis et que la seule chose qu'il me restait à faire était de décider si je voulais devenir piéton uniquement le week-end ou si je préférais subir ma peine d'une seule traite !
Evidemment, alors que la salle était comble, on a eu droit au défilé de tous les avocats qui représentaient, pour la plupart sans beaucoup de conviction, des "clients" comme moi et voyant qu'à 11 heures la salle ne désemplissait pas, la Juge en Chef, demanda s'il y avait des personnes qui n'étaient pas représentées par des plaideurs professionnels et, évidemment, tous les bras se levèrent en même temps !!
A partir de là, les choses se sont précipitées et mon tour est arrivé très rapidement cette fois !
Inutile de vous dire que l'oral ne s'est pas trop bien passé et que j'ai été recalé : j'avais pourtant révisé mon code, je connaissais tous les panneaux et j'étais certain de ne pas tomber dedans, quelle que soit la question. Mais il n'y a pas eu de question, juste un semblant d'attention, un sermon et 10 jours comme piéton.
J'ai protesté mollement en disant qu'en matière de vitesse tout était relatif et qu'il suffisait de passer outre Aix pour pouvoir se taper du 300 à l'heure sur les routes allemandes et qu'il n'y avait pas plus de morts là-bas, mais elle m'a illico presto subito cloué le bec en soulignant fermement qu'elle faisait appliquer la loi en Belgique et pas ailleurs !
Ici, pas de circonstances atténuantes, vos 38 ans de conduite sans accident avec juste 2 ou 3 procès, votre enfance malheureuse, vos origines modestes, rien ne fait pencher la balance de la Justice en votre faveur. En fait j'aurais juste espéré la peine minimum qui est de 8 jours si je ne m'abuse mais rien à faire, trop vite is te snel, c'est le barème, circulez, au suivant !!
Cela dit, les avocats qui ont défilé avant n'ont pas obtenu mieux et ça c'est bien fait, na !
Il y en a un, peut-être plus malin que les autres, qui a demandé la "photo-test" qu'il n'a pas trouvée dans le dossier. Késako cette photo-test ? En fait, avant de nous prendre en photos, les pandores en planque doivent tirer une première photo qui prouve apparemment que "tout est ok". A chaque fois qu'ils se déplacent, ils sont censés faire pareil ... A défaut, les clichés qui "suivent" sont apparemment considérés comme nuls et non avenus ! Voilà qui sent la brèche dans laquelle le juriste a tenté une percée, au grand dam de la Présidente qui a été obligée de reporter l'affaire, sans doute aux calendes !!!
Ah, un petit conseil si vous deviez vous faire prendre, pensez à demander au Tribunal la période qui vous arrange le mieux ou arrangez vous avec votre agent de quartier, toutes possibilités qui m'ont été dévoilées ... trop tard par la police locale !! Mais, tout belge est censé connaître la loi sur le bout des doigts n'est-il pas ? Et peu importe si vous êtes allochtone, pardon Joëlle !!
Quand on n'est plus maître du volant, on n'est plus maître de son destin, comme disait Giscard ! Hier, j'ai dû subir deux magasins de sanitaires, un lunch garden et, cerise sur le gâteau, un passage au Champion pour les courses avec madame ... Il était moins une qu'on passe à l'Inno pour qu'elle essaye deux ou trois trucs ;-))
Allez, plus que huit, on y sera vite !!

23:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.