06/04/2012

Qatar : actes I, II et III

ioda1.jpgVu que c'est le premier grand prix de l'année et que les qataris se la jouent en nocturne, j'en ai profité pour m'en prendre plein les yeux en regardant les 3 séances d'essais libres de jeudi et d'aujourd'hui !!
Je me suis concentré sur la "catégorie reine" mais la couronne est comme qui dirait menacée avec l'arrivée des CRT (Claiming Rule Team) qui sont pas moins de 9 sur un plateau qui comporte 21 machines et qui n'ont manifestement pas la noblesse des prototypes qu'ils rejoignent sur les futurs grilles de départ, mais de cela nous reparlerons plus tard.
On a tout d'abord les "protos", au nombre de 12 avec :
- Casey STONER (1) & Dani PEDROSA (26) : REPSOL HONDA
- Jorge LORENZO (99) & Ben SPIES (11) : YAMAHA FACTORY
- Valentino ROSSI (46) & Nicky HAYDEN (69) : DUCATI TEAM
- Andrea DOVIZIOSO (4) & Cal CRUTCHLOW (35) - YAMAHA TECH3
- Stefan BRADL (6) : LCR HONDA
- Hector BARBERA (8) : PRAMAC RACING DUCATI
- Karel ABRAHAM (17) : CARDION AB MOTORACING DUCATI
- Alvaro BAUTISTA (19) : SAN CARLO HONDA GRESINI
On compte juste 1 petit nouveau dans la bande, à savoir Stefan BRADL, allemand, 22 ans, champion du monde Moto 2 l'an dernier. Il prend la place de Toni ELIAS qui s'en est retourné en Moto 2, la queue entre les jambes après une saison 2011 calamiteuse en Moto GP ...
A suivre de près : BAUTISTA qui prend le guidon de la machine du regretté Marco SIMONCELLI chez GRESINI et DOVIZIOSO qui débarque chez TECH 3 avec de belles ambitions ...
Jusque là, on reste en pays de connaissance, n'est-il pas ?
Abordons maintenant le côté obscur des forces en présence ;-) avec les CRT et, tout d'abord, une simple énumération :
- Colin EDWARDS (5) : NGM MOBILE FORWARD RACING SUTER
- Danilo PETRUCCI (9) : CAME IODA RACING PROJECT
- Randy DE PUNIET (14) & Aleix ESPARGARO (41) : POWER ELECTRONICS ASPAR ART
- Ivan SILVA (22) & Yonny HERNANDEZ (68) : AVINTIA BLUSENS BQR-FTR
- Michele PIRRO (51) : SAN CARLO GRESINI FTR
- Mattia PASINI (54) : SPEED MASTER ART
- James ELLISON (77) : PAUL BIRD MOTORSPORT ART.

Je ne vais pas réexpliquer dans le détail ce qui différencie une CRT d'un proto, je rappellerai juste qu'une CRT consiste en l'alliance de spécialistes en matière de châssis associés à d'autres spécialistes, qui "prêtent" leur concours en apportant un moteur normalement "de série", il ne reste plus qu'à s'offrir les services de spécialistes en pneumatiques et voilà une affaire qui roule ;-))
Etant d'office moins sophistiquées et par conséquent moins coûteuses, c'est le but recherché pour rameuter des candidats en Moto GP pour les saisons à venir, elles bénéficient de certaines facilités comme par exemple, la possibilité d'utiliser 12 moteurs en cours de saison (au lieu de 6) ainsi qu'un réservoir d'essence plus volumineux (+ 3 litres) ...
A ce petit jeu de Meccano, il est intéressant de constater que des marques comme KAWASAKI, APRILIA et même BMW tentent l'expérience.
En effet, KAWASAKI équipe le team AVINTIA BLUSENS BQR-FTR, pendant qu'APRILIA y va carrément de 5 machines dont 2 chez POWER ELECTRONICS ASPAR ART (Aprilia Racing Team), une chez CAME IODA RACING PROJECT, ainsi que chez SPEED MASTER ART et PAUL BIRD MOTORSPORT ART. Pour sa part, BMW avancce un orteil frileux dans l'eau en équipant le team NGM MOBILE FORWARD RACING et son pilote vétéran, j'ai nommé Colin EDWARDS.
Voilà donc pour les teams CRT. Demain, si je trouve le temps, je vous parle des pilotes qui débarquent avec eux ...

PS : pour tout savoir sur les CRT, lire cet article sur moto-net.com, extrêmement complet !

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.